L'Islam, la religion de la vérité ?

  • Auteur de la discussion Karakom Arachoum
  • Date de début
Caramelle
Légende
🥇 Top contributeur
Messages
7 398
Age
54
Fofocoins
38 875
Personnalisation pseudo
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Ce sujet part en couille légèrement. J'hésite entre pleurer de rire (moi j'ai spirituellement 1 an et demi, intellectuel j'sais pas j'ai arrêté de compter, physiquement p***ain vu mes courbatures ils ont menti à l'état civil) ou pleurer tout court. Un premier qui a des révélations qui lui révèlent des vérités vrais de vrais parce que c'est dit dans les livres mais qu'en plus il a pas besoin de les lire (comme moi juré craché j'ai la spiritualité infuse), l'IA aurait tenu le choc du lien avec la spiritualité avec un petit développement sur une potentielle matrice mais là moins non plus je n'ai pas réussi à suivre, et ce que j'ai plus glaner en deux deux sur le nihilisme qui me fait dire, je vois pas de nihiliste ici.
Et sinon l'islam, religion de la vérité? J'ai un doute que l'on puisse trouver une quelconque vérité dans une religion, quelle qu'elle soit....
J'ai comprit les deux dernière ligne
 
Messages
464
Fofocoins
6 442
Genre
Autre
alors à mon avis déjà car elles ont un rôle moralisateurs et éducateurs, ça c’est logique.
De quel moyen? Par quel biais, la religion moralise, éduque?
Ensuite parce que l’administration des premières villes (devenu ville à cause de la démographie croissante) ont demander une nouvelle technique pour réglementer et régir le commerce, à savoir l’écriture (Sumérien) et cette dernière était du domaine exclusif des scribes des temples (ziggourat).
S'il est question d'un domaine réservé cela signifie, pour moi que la religion ou plutôt que l'homme avait déjà retourné la religion à son avantage ou plutôt l'utiliser déjà pour positionner/inscrire des rangs autrement que par la force.
Ensuite la légitimité des rois est toujours passer par là, et on a toujours vu qu’un royaume instable dynastiquement ne peut évoluer à bon rythme (a voir par exemple les problèmes dynastiques de l’Occident au temps des menaces Arabes, Vikings et Hongroises au X* siècle)
Pourquoi d'après vous?
Donc juste avec ça si on récapitule, c’est la religion qui donnait l’impulsion administratif (écriture et légitimité du pouvoir) mais aussi culturel (école, médecine, morale, structure de la société)
pour assembler des gens il faut une communauté, alors dans un petit villages où les familles sont restreintes c’est aisé, par contre dans une grande ville il faut absolument une religion, donc j’estime oui que dans les religions non ça n’aurait pas pu se faire aussi bien que ça c’est fait.
Aussi bien? Je ne suis vraiment pas sûr que le résultat obtenu soit bien mais effectivement sans elles cela se serait fait plus lentement ou plus violemment.
Et vous comment estimez vous qu’il aurait été possible sans ?
J'aime le monde des Bisounours. Les êtres humains ont toujours été attirés par la spiritualité quelque soit l'époque ou le lieu.La mort fait peur, et l'absence de maîtrise ou de connaissances sur celle-ci ne peut que pousser l'homme à s'interroger. Ça n'aurait peut être pas été possible mais je m'interroge sur le: mais peut être mieux?
 
Carl
Hyper actif
Messages
109
Fofocoins
6 164
Genre
Homme
De quel moyen? Par quel biais, la religion moralise, éduque?

S'il est question d'un domaine réservé cela signifie, pour moi que la religion ou plutôt que l'homme avait déjà retourné la religion à son avantage ou plutôt l'utiliser déjà pour positionner/inscrire des rangs autrement que par la force.

Pourquoi d'après vous?

Aussi bien? Je ne suis vraiment pas sûr que le résultat obtenu soit bien mais effectivement sans elles cela se serait fait plus lentement ou plus violemment.

J'aime le monde des Bisounours. Les êtres humains ont toujours été attirés par la spiritualité quelque soit l'époque ou le lieu.La mort fait peur, et l'absence de maîtrise ou de connaissances sur celle-ci ne peut que pousser l'homme à s'interroger. Ça n'aurait peut être pas été possible mais je m'interroge sur le: mais peut être mieux?
Pour la première question je vous invite simplement à lire une religion pour comprendre comment elle moralise, simplement en donnant des idéaux ou même des règles de conduites

Je ne dis pas le contraire, mais je vois pas en quoi ça renie mon propos, moi je vous dis que la religion a permis cela, qu’il le fallait de par la démographie croissante

Pour la légitimer, chez nous on a un roi (Pépin III) qui pour supplanter les mérovingiens c’est débrouiller pour se faire sacrer par le pape, vous en voulez un autre ? Pour se faire légitimer en tant que duc Rollon c’est baptiser avant de devenir duc de Normandie, sans cela les populations locales n’auraient pas aimer du tout, légitimation pour la paix.

Donner moi vos arguments pour votre administration (plus lente donc ?) sans religion
 
Caramelle
Légende
🥇 Top contributeur
Messages
7 398
Age
54
Fofocoins
38 875
Personnalisation pseudo
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
De quel moyen? Par quel biais, la religion moralise, éduque?

S'il est question d'un domaine réservé cela signifie, pour moi que la religion ou plutôt que l'homme avait déjà retourné la religion à son avantage ou plutôt l'utiliser déjà pour positionner/inscrire des rangs autrement que par la force.

Pourquoi d'après vous?

Aussi bien? Je ne suis vraiment pas sûr que le résultat obtenu soit bien mais effectivement sans elles cela se serait fait plus lentement ou plus violemment.

J'aime le monde des Bisounours. Les êtres humains ont toujours été attirés par la spiritualité quelque soit l'époque ou le lieu.La mort fait peur, et l'absence de maîtrise ou de connaissances sur celle-ci ne peut que pousser l'homme à s'interroger. Ça n'aurait peut être pas été possible mais je m'interroge sur le: mais peut être mieux?
La mort fait peur puisque on ne sait pas ce qu'il y a après la mort
Mais quand heure de la mort arrive on ne peut plus reculer
C'est heure de mourrir et de s'éteindre donc on est pas éternelle
 
Carl
Hyper actif
Messages
109
Fofocoins
6 164
Genre
Homme
De quel moyen? Par quel biais, la religion moralise, éduque?

S'il est question d'un domaine réservé cela signifie, pour moi que la religion ou plutôt que l'homme avait déjà retourné la religion à son avantage ou plutôt l'utiliser déjà pour positionner/inscrire des rangs autrement que par la force.

Pourquoi d'après vous?

Aussi bien? Je ne suis vraiment pas sûr que le résultat obtenu soit bien mais effectivement sans elles cela se serait fait plus lentement ou plus violemment.

J'aime le monde des Bisounours. Les êtres humains ont toujours été attirés par la spiritualité quelque soit l'époque ou le lieu.La mort fait peur, et l'absence de maîtrise ou de connaissances sur celle-ci ne peut que pousser l'homme à s'interroger. Ça n'aurait peut être pas été possible mais je m'interroge sur le: mais peut être mieux?

Ne confondzz donc pas la religiosité et la spiritualité
 
Messages
464
Fofocoins
6 442
Genre
Autre
Ne confondzz donc pas la religiosité et la spiritualité
Justement je ne confonds pas, et je cherche à faire distinguer. La spiritualité c'est pour moi une croyance propre non régie par des règles moralisatrice, commune, généraliste, interprétative, et ayant un contexte lors de leur ediction. La religion, c'est l'administration, la moralisation à grande échelle de la société qui a tenue les hommes en les tenant bien souvent par la peur (les mythes grecs, et plus loin encore ehlil et son déluge, l'idée de l'enfer) et par le positionnement d'homme impuissant face à ce qu'il ne connait pas (le chamanisme amérindiens et son oiseau tonnerre...). La religion est une sorte de loi édictée par des hommes pour des hommes en fonction de leur idée propre. Ce que je reproche à la religion c'est que certes, elle a permis de faire plus vite et/ou moins violemment ce que les hommes auraient pu faire sans elle mais aujourd'hui elle va à l'encontre de cela. L'homme a perdu le concept de valeurs humaines qui était normalement au centre des textes pour n'en garder que ce qui l'arrangeait ou ce que la société, son surmoi lui faisait prendre pour des vérités. Si on lit les textes religieux, on peut voir de très beaux principes mais ces valeurs sont contraintes avec pour les religions monothéistes une idée de punition ou de récompense instituant dès l'origine le problème. Les valeurs humaines sont intrasinques à l'être humain pourquoi avoir besoin d'une récompense ou d'une punition. Elles ont maintenus les Hommes en les infantilisant la peur d'aller au coin, et les enfants ont fait des enfants qui ont éduqués des enfants pour en faire ce que nous connaissons aujourd'hui des Hommes sans grande valeur voulant en posséder un maximum et sans comprendre que la valeur qui compte et celle d'être riche humainement. Je ne dis pas que l'Homme ne serait pas devenu la m*rde qu'il est aujourd'hui s'il n'y avait pas eu les religions. Je dis seulement qu'elles non pas aidaient.
 
Carl
Hyper actif
Messages
109
Fofocoins
6 164
Genre
Homme
Le problème (ce n’en est un que par rapport à votre discours) c’est que votre humanité, c’est de la morale, de la morale religieuse, le bien et le mal, la bonté, les valeurs etc…
Si on reprend l’homme animalement et bien ça ne colle pas, sous le pavé il n’y a pas la plage mais la jungle
 
Carl
Hyper actif
Messages
109
Fofocoins
6 164
Genre
Homme
Puisque la morale naît avec la rzligion comment voulez-vous (plus lentement ou plus violemment) que ce se fasse sans ?
 
Carl
Hyper actif
Messages
109
Fofocoins
6 164
Genre
Homme
les problèmes actuelles sont le fait que l’homme n’a plus ses valeurs toute prête, puisqu’en vérité des chrétiens des musulmans bref des monothéistes, ils n’en reste surtout que des « faux » bien sûr cela est relatif
par faux j’entends des croyants par tradition qui ne connaissent rien à leur texte et qui de ce fait ne vivent pas avec ces valeurs.
Si on veut des valeurs il faut un renouveau religieux, ce qui ne se fera pas
 
A
aPOTRE
Anonyme
Justement je ne confonds pas, et je cherche à faire distinguer. La spiritualité c'est pour moi une croyance propre non régie par des règles moralisatrice, commune, généraliste, interprétative, et ayant un contexte lors de leur ediction. La religion, c'est l'administration, la moralisation à grande échelle de la société qui a tenue les hommes en les tenant bien souvent par la peur (les mythes grecs, et plus loin encore ehlil et son déluge, l'idée de l'enfer) et par le positionnement d'homme impuissant face à ce qu'il ne connait pas (le chamanisme amérindiens et son oiseau tonnerre...). La religion est une sorte de loi édictée par des hommes pour des hommes en fonction de leur idée propre. Ce que je reproche à la religion c'est que certes, elle a permis de faire plus vite et/ou moins violemment ce que les hommes auraient pu faire sans elle mais aujourd'hui elle va à l'encontre de cela. L'homme a perdu le concept de valeurs humaines qui était normalement au centre des textes pour n'en garder que ce qui l'arrangeait ou ce que la société, son surmoi lui faisait prendre pour des vérités. Si on lit les textes religieux, on peut voir de très beaux principes mais ces valeurs sont contraintes avec pour les religions monothéistes une idée de punition ou de récompense instituant dès l'origine le problème. Les valeurs humaines sont intrasinques à l'être humain pourquoi avoir besoin d'une récompense ou d'une punition. Elles ont maintenus les Hommes en les infantilisant la peur d'aller au coin, et les enfants ont fait des enfants qui ont éduqués des enfants pour en faire ce que nous connaissons aujourd'hui des Hommes sans grande valeur voulant en posséder un maximum et sans comprendre que la valeur qui compte et celle d'être riche humainement. Je ne dis pas que l'Homme ne serait pas devenu la m*rde qu'il est aujourd'hui s'il n'y avait pas eu les religions. Je dis seulement qu'elles non pas aidaient.
pensez vous que violer, , faire des esclaves , la zoophilie ,les sont moralisateurs???
 
Dernière édition par un modérateur:
Messages
464
Fofocoins
6 442
Genre
Autre
Le problème (ce n’en est un que par rapport à votre discours) c’est que votre humanité, c’est de la morale, de la morale religieuse, le bien et le mal, la bonté, les valeurs etc…
Si on reprend l’homme animalement et bien ça ne colle pas, sous le pavé il n’y a pas la plage mais la jungle
N'avez vous donc pas un coeur qui réagit lorsque vous allez à l'encontre de ce que vous êtes? L'homme animalement avant les religions, n'a peut être pas proliféré aussi violemment que maintenant mais il a quand même survécu (et oui j'admets ils avaient peut être déjà inventé le concept)? Mais quelles sont les autres espèces qui se sont entre tuées jusqu'à extinction?
Puisque la morale naît avec la rzligion comment voulez-vous (plus lentement ou plus violemment) que ce se fasse sans ?
La morale né de la religion ou de l'humain, il me semble bien que l'humain est apparu avant...
les problèmes actuelles sont le fait que l’homme n’a plus ses valeurs toute prête, puisqu’en vérité des chrétiens des musulmans bref des monothéistes, ils n’en reste surtout que des « faux » bien sûr cela est relatif
par faux j’entends des croyants par tradition qui ne connaissent rien à leur texte et qui de ce fait ne vivent pas avec ces valeurs.
Si on veut des valeurs il faut un renouveau religieux, ce qui ne se fera pas
Mais si mais si, on attends le prochain Messi. Pourquoi l'attendre alors que tel le colibri chacun pourrait l'être à son échelle en rétablissant les valeurs humaines pour ce qu'elles sont la seule richesse.
 
Carl
Hyper actif
Messages
109
Fofocoins
6 164
Genre
Homme
Le problème pour les valeurs c’est que vous faites un enfant vous l’éduquez de la bonne manière (selon vos valeurs) puis vous le mettez à l’école, si la société est immoral, et bien votre morale là à votre enfant…
Donc oui ça passe par la morale de la société avant celle de la personne, car on est le fruit de notre environnement
 
Messages
464
Fofocoins
6 442
Genre
Autre
pensez vous que violer, s faire des esclaves , la zoophilie , sont moralisateurs???
L'homme est animal le viol, la zoophilie instinct animal, effet de masse, reproduction de traumatisme passé, absence d'empathie d'humanité, surmoi et société dysfonctionnelle,perversion sexuelle, transgenres effet d'un surmoi sur un moi non formaté car humain, esclaves, n'êtes vous pas esclaves de votre dieu de ses lois, avez vous signé à la naissance un contrat? N'êtes vous pas soucis à votre survie? Le pouvoir qu'il soit d'ordre sacré par la force ou l'argent et sa maladie Hubris, et l'instinct de domination font des esclaves tous les jours... Et comment pouvez vous être si spirituellement révélé et ne pas voir ce qu'il y a sous votre nez? Vous mettez sur la même ligne le viol, les transgenres, la zoophilie et esclavages alors que perversion sexuelle, état d'esprit et instinct de domination c'est quand même différents selon moi. Ensuite, relisez les textes, il y a bien des passages qui devrait faire tilt.
 
Dernière édition par un modérateur:
Messages
464
Fofocoins
6 442
Genre
Autre
nous on s’est entretué jusqu’à l’extinction quand donc ?
Justement on ne l'a pas fait parce que sinon on aurait pas de religion, elle est venu après. Et si l'homme créé la religion et la morale, ça signifie que la morale n'est pas créé par la religion mais par l'homme. On est effectivement le fruit de la société, une société qui a été créé avec des valeurs a grandes échelles et qui se sont perdues dans la foule.
 
Carl
Hyper actif
Messages
109
Fofocoins
6 164
Genre
Homme
Justement on ne l'a pas fait parce que sinon on aurait pas de religion, elle est venu après. Et si l'homme créé la religion et la morale, ça signifie que la morale n'est pas créé par la religion mais par l'homme. On est effectivement le fruit de la société, une société qui a été créé avec des valeurs a grandes échelles et qui se sont perdues dans la foule.
Mais non attendez les premières civilisations n’avait pas conscience de ce qui n’était pas eux, et il s’en foutait, ainsi la religion n’est pas une réaction pour empêcher l’anéantissement.
Ensuite à grande échelles encore une fois non, les religions ont toujours été pour un peuple, même Jésus ne s’adressait d’abord qu’au juif, ce n’est que Saint-Paul qui tente l’universalisme, et avant ça toutes les religions était fondé sur eux même.
Dans tous les cas la morale ou la religion sont des créations humaines
 
A
aPOTRE
Anonyme
Mais non attendez les premières civilisations n’avait pas conscience de ce qui n’était pas eux, et il s’en foutait, ainsi la religion n’est pas une réaction pour empêcher l’anéantissement.
Ensuite à grande échelles encore une fois non, les religions ont toujours été pour un peuple, même Jésus ne s’adressait d’abord qu’au juif, ce n’est que Saint-Paul qui tente l’universalisme, et avant ça toutes les religions était fondé sur eux même.
Dans tous les cas la morale ou la religion sont des créations humaines
Jésus aussi s'adressait au romains occupant Israel , d'ailleur il dit même concernant un légionnaire romain qu'il avait plus de foi que parmi le peuple d'israel
 
A
aPOTRE
Anonyme
L'homme est animal le viol, la zoophilie instinct animal, effet de masse, reproduction de traumatisme passé, absence d'empathie d'humanité, surmoi et société dysfonctionnelle,perversion sexuelle, transgenres effet d'un surmoi sur un moi non formaté car humain, esclaves, n'êtes vous pas esclaves de votre dieu de ses lois, avez vous signé à la naissance un contrat? N'êtes vous pas soucis à votre survie? Le pouvoir qu'il soit d'ordre sacré par la force ou l'argent et sa maladie Hubris, et l'instinct de domination font des esclaves tous les jours... Et comment pouvez vous être si spirituellement révélé et ne pas voir ce qu'il y a sous votre nez? Vous mettez sur la même ligne le viol, les transgenres, la zoophilie et esclavages alors que perversion sexuelle, état d'esprit et instinct de domination c'est quand même différents selon moi. Ensuite, relisez les textes, il y a bien des passages qui devrait faire tilt.
je ne suis pas soumis aux lois , les lois sont fait pour ceux et celle tordu d'esprit ,me concernant c'est de façon naturelle que je partage l'Amour avec Dieu , comme celui qui admire qui enseigne les leçons et la pédagogie de son professeur plein de bon sens !
 
Derniers messages