POURQUOI L'AMITIÉ HOMMES/FEMMES N'EXISTE PAS.

  • Auteur de la discussion Ju Hachi-Sama
  • Date de début
J
Ju Hachi-Sama
Anonyme
L'amitié est une relation désintéressée.
Quand il y a discussion au préalable sur la nature de la relation, je suis d'accord. Autrement c'est faussé. A moins d'être chacun en couple ou homosexuel, la majorité des amitiés partent sur une non discussion de la nature de celle ci.

Tu te bases sur ton expérience alors je me baserai sur la mienne.
C'est vrai, dans mon cas je n'ai connu que des femmes qui se servaient de moi comme bouche trou affectif, d'où le fait que j'ai coupé les ponts avec elles.
Selon moi l'amitié homme-femme existe.
Suffit de trouver les bonnes personnes ( plus facile à dire qu'à faire, et tout dépend aussi des gens qu'on fréquente et de d'autres facteurs)
Oui. Dans mon cas personnel je suis très sélectif sur mes ami(e)s. Je me refuse dêtre ami avec des alcoliques/toxico et des religieux par exemple.
Personnellement, et je sais que c'est le cas de bien d'autres gens, je suis ami avec les deux genres/sexes. D'où le fait que je conçois l'amitié homme-femme.

Lors de la première rencontre, l'analyse de "sujet d'amour ou non" n'est pas lancée ( à moins qu'on soit allé vers la personne pour justement engager une relation de cette nature.
Ça devrait pourtant être le cas pour le pas qu'il y ait malentendu.

Mais sinon si tu y vas dans une position amicale pour avoir un.e ami.e, il n'y a pas ce que tu présentes comme un jugement mutuel, du moins il va être dans le cadre amical, car il faut jauger si l'autre nous correspond ( on ne peut être ami avec tout le monde ).
Mais la plupart du temps avant d'arriver à l'idée de relation plus qu'amicale il faut un minimum se connaître ( à moins de n'être attiré que par le désir charnel et de voir l'autre comme un objet ), il faut avoir commencé à cerner l'autre.
Là dessus je suis d'accord.
Il y a une fille que j'ai rencontrer au début d'une année scolaire, et je ne l'ai jamais envisagé comme autre chose qu'une amie, c'était clair, on s'entend super bien mais jamais ni l'un ni l'autre nous n'y avons pensé. Il n'y avait aucun doute sur notre relation.
Sans doute parce qu'elle ne te plaisait pas. Physiquement ou psychologiquement.
Avec une autre amie, je sais que j'ai imaginé des fois être avec elle mais sans plus, ça a durer quelques temps puis j'ai vite compris qu'on collerait pas autrement qu'en ami et que c'était la meilleure relation que nous pouvions avoir ( je ne lui ai jamais fait part de rien car mes sentiments à son égard était resté amical même si je pensais à une évolution )
Donc tu admets avoir été intéressé par elle, mais t'être rendu compte après coup que ça ne pourrait pas marcher. C'est donc une amitié par défaut.
Avec un ami cet fois, je l'ai aimé comme un ami au début puis c'était de l'amour. Ça a durer un moment et je lui ai avoué, il m'a dit que ce n'était pas réciproque mais nous avons pas coupé les ponts, puisqu'il y avait quand même un amour réciproque même si l'un était intéressé et l'autre désintéressé. J'ai fini après un long temps et beaucoup de réflexions à me plaire en tant qu'ami et je n'envisage absolument plus d'être en couple avec lui, c'est improbable et inimaginable. Nous sommes encore amis à ce jour.
Mais tu aurai aimé + de ton côté.
Je suis tombé sur les bonnes personnes peut-être.
Mais l'amitié homme-femme existe, on ne peu le nier.
Pas d'accord, en tout cas dans mon cas. Mais apparemment c'est différent pour chaque personne ou ça différe en fonction des situations.
J'ajouterai qu'on ne tombe que rarement voir jamais amoureux à la première rencontre. Souvent on ne se connaît pas donc c'est juste un échange de "salut ça va" et un essai de sociabilisation.
Heureusement ! Bien qu'il y ait des gens qui le font, ça.
Ceux qui tombent amoureux à la première rencontre sont soit en manque d'amour ( ce qui provoque souvent une "sur-affection" des personnes potentiellement futures aimées. La personne en manque d'amour va beaucoup plus chercher sa moitié et donc l'envisager dans casiment toutes ses rencontres. ) soit à la recherche de quelque chose de précis comme le plaisir des corps et donc vont sauter sur toutes les occasions ( la aussi c'est du à un manque d'attention/d'amour ou à une addiction ou autre )
Dans ces deux cas, l'amour n'est pas un "vrai amour" et va donc mal se finir.
D'accord là dessus aussi.
Je sais pas si j'ai vraiment répondu à tout, mets le doigt là où j'aurais mal ou pas répondu et je tenterai d'y répondre.
Non ça me paraît clair. Mais j'ajouterai que l'homme et la femme n'ont pas la même vision de l'amitié. Quand l'homme s'imagine très souvent pouvoir sortir potentiellement avec son amie; la femme c'est l'inverse : elle voit ça comme une relation purement désintéressée. D'où le fait que ça bloque si l'homme finit par se dévoiler.
 
petitangeblond44
Ultra actif
Messages
132
Fofocoins
2 886
Genre
Homme
Salut :)
Disclaimer : avant de venir m'insulter ou me traiter de macho; merci de bien analyser mon propos et de prendre le temps d'y réfléchir.

Alors voilà, maintenant que ce petit avertissement est fait, jen viens au sujet de ce post : l'amitié hommes femmes n'existe pas.
Mais pourquoi donc ?

Et bien c'est très simple :

Quand un homme et une femme se rencontrent, ils se jugent. Ils se jugent et se jaugentsentimentalement
et surtout physiquement. Ainsi, si l'un des 2 trouve l'autre moche, il va le/la friend zone, et inversement.
Ainsi, si c'est l'homme qui friendzone la femme, il va dans la grande majorité des cas, au mieux la mettre de côté, au pire l'ignorer complètement. Sauf si il est fou amoureux de sa pote, et dans ce cas là rester là par intérêt. En revanche, si c'est la femme qui friendzone, elle va se servir de l'homme comme d'un support émotionnel. Un pseudo psychologue, conseiller de sa vie et de ses choix. Elle fera appel à lui en cas de besoin, comme d'un bouche trou. Et donc rester amie par intérêt également.

Et non seulement l'amitié hommes/femmes n'existe pas, mais elle est même toxique.

Car cette chimère relationnelle finit généralement mal :
Si l'homme, reste ami par amour pour cette fille, finit par avouer ses sentiments, son amie va se sentir trahie et utilisée; et inversement; l'homme finira par se rendre compte qu'il a été utilisé comme support émotionnel par son amie, et qu'en réalité, elle n'a jamais été intéressé sentimentalement ni physiquement par lui. Il aura été un bouche trou. Il a comblé un vide psychologique en elle. Cette fausse relation finira donc par casser; inévitablement, devant la réalité des faits que j'ai évoqué plus haut.

Je rajouterai aussi, que la seule fois où l'amitié hommes/femmes existe, c'est quand il y a un intérêt muairetuel des 2 partis. Et là l'amitié se transforme en amour. Et d'ailleurs, en cas de rupture, il y a forcément éloignement. Comment rester proche de quelqu'un que l'on a aimé ?

Alors je vois déjà les pseudo humanistes me rétorquer que je suis un éternel anti pathique défaitiste, blablabla. NON. Je suis simplement rationnel. J'ai du vécu et je comprends très bien les relations humaines. Je vis dans la réalité du monde. Je préfère cette dure réalité que l'utopie d'un monde fait de fausses relations où les gens préfèrent se mentir et se servir des autres pour leurs intérêts.

Excellent article qui en parle, et c'est une femme qui décrit sa relation "amicale" : https://www.madmoizelle.com/celui-qui-etait-mon-bouche-trou-affectif_2006-10-06-5096

Et n'oubliez jamais ceci :

"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade"

Bien sûr que si ça existe d'ailleurs vais faire d'y cheval la avec une amie
 
J
Ju Hachi-Sama
Anonyme
Moi aussi, j'ai des amis hommes ET femmes. Dans mon groupe d'amis, nous sommes 4 mecs et 3 meufs, aucun de nous ne s'imagine coucher avec un autre
Vous en avez déjà parlé ? Si non, je pense que tu aurai des surprises ^^
 
Varian
Passionné
Messages
1 035
Fofocoins
30 903
Salut :)
Disclaimer : avant de venir m'insulter ou me traiter de macho; merci de bien analyser mon propos et de prendre le temps d'y réfléchir.

Alors voilà, maintenant que ce petit avertissement est fait, jen viens au sujet de ce post : l'amitié hommes femmes n'existe pas.
Mais pourquoi donc ?

Et bien c'est très simple :

Quand un homme et une femme se rencontrent, ils se jugent. Ils se jugent et se jaugentsentimentalement
et surtout physiquement. Ainsi, si l'un des 2 trouve l'autre moche, il va le/la friend zone, et inversement.
Ainsi, si c'est l'homme qui friendzone la femme, il va dans la grande majorité des cas, au mieux la mettre de côté, au pire l'ignorer complètement. Sauf si il est fou amoureux de sa pote, et dans ce cas là rester là par intérêt. En revanche, si c'est la femme qui friendzone, elle va se servir de l'homme comme d'un support émotionnel. Un pseudo psychologue, conseiller de sa vie et de ses choix. Elle fera appel à lui en cas de besoin, comme d'un bouche trou. Et donc rester amie par intérêt également.

Et non seulement l'amitié hommes/femmes n'existe pas, mais elle est même toxique.

Car cette chimère relationnelle finit généralement mal :
Si l'homme, reste ami par amour pour cette fille, finit par avouer ses sentiments, son amie va se sentir trahie et utilisée; et inversement; l'homme finira par se rendre compte qu'il a été utilisé comme support émotionnel par son amie, et qu'en réalité, elle n'a jamais été intéressé sentimentalement ni physiquement par lui. Il aura été un bouche trou. Il a comblé un vide psychologique en elle. Cette fausse relation finira donc par casser; inévitablement, devant la réalité des faits que j'ai évoqué plus haut.

Je rajouterai aussi, que la seule fois où l'amitié hommes/femmes existe, c'est quand il y a un intérêt mutuel des 2 partis. Et là l'amitié se transforme en amour. Et d'ailleurs, en cas de rupture, il y a forcément éloignement. Comment rester proche de quelqu'un que l'on a aimé ?

Alors je vois déjà les pseudo humanistes me rétorquer que je suis un éternel anti pathique défaitiste, blablabla. NON. Je suis simplement rationnel. J'ai du vécu et je comprends très bien les relations humaines. Je vis dans la réalité du monde. Je préfère cette dure réalité que l'utopie d'un monde fait de fausses relations où les gens préfèrent se mentir et se servir des autres pour leurs intérêts.

Excellent article qui en parle, et c'est une femme qui décrit sa relation "amicale" : https://www.madmoizelle.com/celui-qui-etait-mon-bouche-trou-affectif_2006-10-06-5096

Et n'oubliez jamais ceci :

"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade"

Salut !

C'est un sujet intéressant.
Non je ne te vois pas macho ou autre, tu as une approche de l'amitié hommes/femmes qui se fonde en partie sur ton expérience, ton vécu. La seule chose qui me dérange ici c'est que l'on ne définit pas véritablement le sens du terme amitié.

Je pense que des personnes parlent d'amitié hommes femmes alors que dans mon sens, il ne s'agit pas d'amitié, mais plus le fait d'être copains. L'amitié engage un lien de confiance plus fort. Je ne confierai pas les clefs de mon appartement à un copain par exemple.

Je te réponds par rapport à mon vécu également, en essayant d'apporter des pistes.

Je pense que l'amitié hommes femmes existe mais que c'est compliqué car ce sont des relations plus fragiles. La question de l'attirance entre effectivement en jeu : l'on peut développer des sentiments au bout d'un moment pour une personne que l'on considérait ami(e).

C'est quelque chose qui m'est arrivé par exemple, et la personne m'en a tenu rigueur par la suite. Cela a fini par se casser la gueule.

J'ai connu la situation inverse, où la personne a des sentiments pour moi et ce n'était pas réciproque. Une fois cette personne en couple, j'ai disparu de son monde.

J'ai aujourd'hui une très bonne amie femme, mais cette relation est différente puisque je sais qu'il ne peut rien se passer entre nous. C'est peut-être une des amitiés les plus saines que j'ai eu. :unsure:

Cela va plus loin que la simple attirance, tout le regard, le poids de la société dans laquelle on vit a son importance.

Un homme et une femme amis ? Les individus vont mettre une forme de pression, en ne comprenant pas pourquoi deux personnes de sexe opposées ne sont pas ensemble, en couple amoureux. Je ne te raconte pas les fois, où dans la rue, si je suis avec une femme, l'on m'adresse la parole comme si je devais être son chéri. Je m'assieds sur un banc ? Une dame âgée est venue me parler ne me demandant si je profitais avec ma chérie et si on avait des enfants.

Cette suspicion joue également lorsque l'amie est en couple, j'ai perdu des relations amicales avec des femmes car le chéri était jaloux ou manquait de confiance.

C'est beaucoup d'investissements pour peu de résultats.
 
S
sms
Anonyme
est-ce que l'amitié peut exister entre deux personnes qui ont rompu....
je me pose la question / mon. copain et son ex femme....
et aussi une autre copine avec qui il a eu des relations et qu'il prétend etre désormais une copine...
moi je trouve ca étrange .....y'a tout le temps a mon avis ce passé qui les lie.sinon ils n'auraient pas été amants mais amis toute la vie....non?
il dit qu'il les trouve sympa...ca veut dire quoi ca en fait??
il a couché avec elles donc intimité et tout le reste et apres je ne vois pas trop l'intérêt de suivre un mien avec elles....
qu'en pensez vous?
 
B
Blues buddhas
Anonyme
Salut
Le débat amitié homme femme est récurrent à ce que je vois.
Qd j'étais enfant j'étais plus à la recherche de la compagnie des filles que celle des garçons.
Qd je n'avais pas trop honte je jouais à des jeux de fille avec des filles et quand j'avais trop honte je rejouais avec les garçons.
Mais qd je pouvais je jouais avec les filles qui appréciaient bcp qu'un garçon ose jouer avec elles à l'école.
Je préférais les filles comme amie que les garçons parce que je les trouvais moins turbulente plus gentille moins agressive et plus empathiques.
Malheureusement la pression sociale des stéréotypes me poussaient à traîner les garçons.
Et en entrant au collège, j'ai commencé à totalement éviter de traîner avec les filles par peur d'être pris pour un homo.
Parce que qd je faisais enfant, ça pouvait être considéré mignon par les gens et ca passer encore, quoique jusqu´en cm1 certains garçons de mon age me posaient la question si je n'étais pas une fille et en cm2 ces mêmes garçons ont commencé à me questionner si je n'étais pas homosexuel .
Alors qd tu deviens ado faire la même chose traîner avec des filles tu es tout de suite cataloguer homosexuel.
Donc j'ai arrêté d'essayer d'être copain avec des filles par peur d'être ostracisé par les autres (déjà mescotes efféminés a commencé à m'attirer pas mal de problèmes au collège comme des agressions verbale ou physiques) d'autant + avec la puberté je me rendais compte que j'étais attiré par les garçons que je commençais à prendre conscience à l'âge de 11 ans que j'étais homosexuel mais je ne l'acceptons pas du tout.
Donc j'ai vraiment mis de côté la possibilité d'être copain avec des filles par une peur extrême que les autres découvrent que je suis homosexuel.
Aujourd'hui je me suis plus ou moins bien accepté et ça ne me pose plus aucun probleme d'avoir des relations d'amitié avec des filles. Mais auparavant j'avais très peur de devenir gay et donc voilà.
 
Rat Sérieux
Passionné
Messages
4 104
Fofocoins
62 844
Salut
Le débat amitié homme femme est récurrent à ce que je vois.
Qd j'étais enfant j'étais plus à la recherche de la compagnie des filles que celle des garçons.
Qd je n'avais pas trop honte je jouais à des jeux de fille avec des filles et quand j'avais trop honte je rejouais avec les garçons.
Mais qd je pouvais je jouais avec les filles qui appréciaient bcp qu'un garçon ose jouer avec elles à l'école.
Je préférais les filles comme amie que les garçons parce que je les trouvais moins turbulente plus gentille moins agressive et plus empathiques.
Malheureusement la pression sociale des stéréotypes me poussaient à traîner les garçons.
Et en entrant au collège, j'ai commencé à totalement éviter de traîner avec les filles par peur d'être pris pour un homo.
Parce que qd je faisais enfant, ça pouvait être considéré mignon par les gens et ca passer encore, quoique jusqu´en cm1 certains garçons de mon age me posaient la question si je n'étais pas une fille et en cm2 ces mêmes garçons ont commencé à me questionner si je n'étais pas homosexuel .
Alors qd tu deviens ado faire la même chose traîner avec des filles tu es tout de suite cataloguer homosexuel.
Donc j'ai arrêté d'essayer d'être copain avec des filles par peur d'être ostracisé par les autres (déjà mescotes efféminés a commencé à m'attirer pas mal de problèmes au collège comme des agressions verbale ou physiques) d'autant + avec la puberté je me rendais compte que j'étais attiré par les garçons que je commençais à prendre conscience à l'âge de 11 ans que j'étais homosexuel mais je ne l'acceptons pas du tout.
Donc j'ai vraiment mis de côté la possibilité d'être copain avec des filles par une peur extrême que les autres découvrent que je suis homosexuel.
Aujourd'hui je me suis plus ou moins bien accepté et ça ne me pose plus aucun probleme d'avoir des relations d'amitié avec des filles. Mais auparavant j'avais très peur de devenir gay et donc voilà.
Mais ça n'a rien à voir avec la sexualité, puisqu'il s'agit d'amitié
 
B
Blues buddhas
Anonyme
Pour résumer l'amitié homme femme est souvent rendu impossible par le poids des stéréotypes et la pression sociale chez les femmes et les hommes de se mettre en couples.
 
B
Blues buddhas
Anonyme
Mais ça n'a rien à voir avec la sexualité, puisqu'il s'agit d'amitié
Indirectement si, puisque j'avais d'être catalogué homo par les autres et je pense que beaucoup de garçons, inconsciemment ont intériorisé cette idée que les relations d'amitié homme femme les rendait moins virils.
Au collège et au lycée un garçon qui traîne avec des filles ou une fille traînant avec des garçons ne les catalogue t on pas comme homo ?
 
J
Ju Hachi-Sama
Anonyme
Salut !

C'est un sujet intéressant.
Non je ne te vois pas macho ou autre, tu as une approche de l'amitié hommes/femmes qui se fonde en partie sur ton expérience, ton vécu. La seule chose qui me dérange ici c'est que l'on ne définit pas véritablement le sens du terme amitié.

Je pense que des personnes parlent d'amitié hommes femmes alors que dans mon sens, il ne s'agit pas d'amitié, mais plus le fait d'être copains. L'amitié engage un lien de confiance plus fort. Je ne confierai pas les clefs de mon appartement à un copain par exemple.

Je te réponds par rapport à mon vécu également, en essayant d'apporter des pistes.

Je pense que l'amitié hommes femmes existe mais que c'est compliqué car ce sont des relations plus fragiles. La question de l'attirance entre effectivement en jeu : l'on peut développer des sentiments au bout d'un moment pour une personne que l'on considérait ami(e).

C'est quelque chose qui m'est arrivé par exemple, et la personne m'en a tenu rigueur par la suite. Cela a fini par se casser la gueule.

J'ai connu la situation inverse, où la personne a des sentiments pour moi et ce n'était pas réciproque. Une fois cette personne en couple, j'ai disparu de son monde.

J'ai aujourd'hui une très bonne amie femme, mais cette relation est différente puisque je sais qu'il ne peut rien se passer entre nous. C'est peut-être une des amitiés les plus saines que j'ai eu. :unsure:

Cela va plus loin que la simple attirance, tout le regard, le poids de la société dans laquelle on vit a son importance.

Un homme et une femme amis ? Les individus vont mettre une forme de pression, en ne comprenant pas pourquoi deux personnes de sexe opposées ne sont pas ensemble, en couple amoureux. Je ne te raconte pas les fois, où dans la rue, si je suis avec une femme, l'on m'adresse la parole comme si je devais être son chéri. Je m'assieds sur un banc ? Une dame âgée est venue me parler ne me demandant si je profitais avec ma chérie et si on avait des enfants.

Cette suspicion joue également lorsque l'amie est en couple, j'ai perdu des relations amicales avec des femmes car le chéri était jaloux ou manquait de confiance.

C'est beaucoup d'investissements pour peu de résultats.
En faire j'ai l'impression que ça dépend aussi de comment tu est arrangé notre vie et à quel moment. Une amitié en étant célibataire se sera sûrement pas la même que la même amitié commencée 20 ans plus tard en étant marié ou bien casé.
 
J
Ju Hachi-Sama
Anonyme
Oui. Quand la pandémie a pris fin, pour déconner, j'ai dit que nous devions repeupler la Terre (vraiment pour déconner, je suis ace, donc je ne couche avec personne) => aucun de nous ne voulait me faire avec les autres membres du groupe
Intéressant.
 
B
Blues buddhas
Anonyme
En faire j'ai l'impression que ça dépend aussi de comment tu est arrangé notre vie et à quel moment. Une amitié en étant célibataire se sera sûrement pas la même que la même amitié commencée 20 ans plus tard en étant marié ou bien casé.
Sans parler que certaines personnes trouveront louche cette relation en imaginant qu il y a adultère
 
J
Ju Hachi-Sama
Anonyme
Merci à tous pour vos réponses qui m'ont permise de faire évoluer ma pensée :

Je pense maintenant que l'amitié homme femme sincère est possible, MAIS à une condition :

L'absence totale d'intérêt des 2 partis. Absence d'intérêt qui peut être pour 2 raisons :

- absence d'attirance. Les 2 personnes se trouvent mutuellement repoussante.
- homosexualité/asexualité.

Dans les autres cas, c'est + une manipulation/fausse relation, biaisée par l'attirance de l'une des 2 personne.
 
B
Blues buddhas
Anonyme
Ce qui est précisément la raison pour laquelle je ne veux pas me mettre en couple
Et je te rajouterai qd un groupe sait que tu es gay et il y a des filles, ces filles vont se comporter différemment avec le garçon en question du genre plus chaleureuse, et plus tactile avec toi.
Donc comme quoi les filles ont aussi intériorisée que tout signe d'amitié avec la gente masculine était automatiquement perçu comme de la drague par les autres sauf qd il n' y a pas ambiguïté possible.
 
B
Blues buddhas
Anonyme
Merci à tous pour vos réponses qui m'ont permise de faire évoluer ma pensée :

Je pense maintenant que l'amitié homme femme sincère est possible, MAIS à une condition :

L'absence totale d'intérêt des 2 partis. Absence d'intérêt qui peut être pour 2 raisons :

- absence d'attirance. Les 2 personnes se trouvent mutuellement repoussante.
- homosexualité/asexualité.

Dans les autres cas, c'est + une manipulation/fausse relation, biaisée par l'attirance de l'une des 2 personne.
Oui je pense que tu as raison qd la fille sait que je suis gay, la relation est beaucoup plus amicale et chaleureuse que quand elle ne le sait pas.
 
J
Ju Hachi-Sama
Anonyme
J'ai fais de l'équitation avec mon amie et c'était super car en plus temps doux et beau ciel bleu. On a dial un peu de tout et de rien. L'amitié existe bel et bien entre gars et filles après je suis homo et ont dit souvent les gays sont les amis des filles.
Oui clairement ^^
 
petitangeblond44
Ultra actif
Messages
132
Fofocoins
2 886
Genre
Homme
Et je te rajouterai qd un groupe sait que tu es gay et il y a des filles, ces filles vont se comporter différemment avec le garçon en question du genre plus chaleureuse, et plus tactile avec toi.
Donc comme quoi les filles ont aussi intériorisée que tout signe d'amitié avec la gente masculine était automatiquement perçu comme de la drague par les autres sauf qd il n' y a pas ambiguïté possible.
Je suis gay et j'ai trois super amies mais ont aussi potes hétéros
 
Caramelle
Légende
Messages
7 461
Age
54
Fofocoins
42 346
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Amitiés ne dure plus il a raison c'est plus ce que j'ai connut
Avant on ce disputer et on ce recoller
Actuellement il y a plus de intérêt et du semblant être amie
mais sa sefface avec le temp on embrouille pour rien
Et puis la les relation vont être très dur du fait avec inflation
Humain devient de plus en plus égoïste et bourré inquiétude
Par le regressement qui engendre une misère a petit peut
 
petitangeblond44
Ultra actif
Messages
132
Fofocoins
2 886
Genre
Homme
Amitiés ne dure plus il a raison c'est plus ce que j'ai connut
Avant on ce disputer et on ce recoller
Actuellement il y a plus de intérêt et du semblant être amie
mais sa sefface avec le temp on embrouille pour rien
Et puis la les relation vont être très dur du fait avec inflation
Humain devient de plus en plus égoïste et bourré inquiétude
Par le regressement qui engendre une misère a petit peut
Mamie je suis de retour alors on dot pas bonjour à son petit branleur favoris