Solitude

  • Auteur de la discussion Seule_91
  • Date de début
S
Seule_91
Anonyme
Salut,

je ne sais pas trop comment commencer cette discussion. Je ne me sens pas vraiment bien. J'ai l'impression de foncer dans un mur et que je ne peux pas l'éviter. Je me sens pas bien et j'ai envie d'hurler des fois sans aucunes véritables raisons. Je sens un vide en moi, j'essaie de faire bonne figure auprès de mes proches, même si j'en ai pas beaucoup. Mais c'est au-dessus de mes forces en ce moment. J'ai l'impression que tout s'effondre. Les seuls fois où je me sens bien sont rares....deviennent de plus en plus rares. J'attends pas forcément de réponses. Je voulais juste me vider un peu.
 
L
Laurent
Anonyme
Tu vis seule ? Des problèmes de couple ?
N'hésites pas à expliquer ce qu'il ne va pas. Parce que ce que tu décris, c'est vague. Je ne prétend pas avoir la solution. Mais bon, tu peux libérer ici ta parole.
 
S
Seule_91
Anonyme
Je vis avec ma famille, et non je ne suis pas en couple. je suis fatiguée de tout et assez de tout. J'ai l'impression que le sol s'effondre et que je suis perdue.
Je ne ressens rien de positive en ce moment. J'ai mis aussi fin à une amitié récemment et ça c'est pas vraiment bien passée. Les gens ne connaissent pas vraiment mon véritable moi, ça j'en suis sûr.
 
L
Laurent
Anonyme
Alors racontes moi qui est ton véritable toi.
Aussi, pourquoi cette amitié qui prend fin ?
 
L
Laurent
Anonyme
Je devines que tu es jeune, probablement 15-16 ans. Peut être alors un problème d'ado ? De mal être dû à une mauvaise conscientisation de ton âge ?
 
S
Seule_91
Anonyme
Mon véritable moi, c'est une fille qui veut toujours pleurer, elle est fatiguée de tout mais n'aime pas être seule aussi. Elle veut que quelqu'un la protège, qui lui fasse oublier et qu'il lui donne pas cette impression qu'elle doit toujours tous prouver à tous tout le temps. Elle a tendance à vouloir protéger ses amies et souffrir en silence. Elle est prête à accepter à être blesser si ça permet à ses amies de se sentir mieux.
Pour l'amitié si ça a pris fin, c'est parce qu'elle en avait assez de récupérer les pots cassés. Mon ancienne amie me reprochait toujours tous et tout est de ma faute quand elle n'arrivait pas. J'ai fini par dire assez car ça me détruisait le moral.
 
S
Seule_91
Anonyme
Non j'ai la vingtaine, je suis à la face en deuxième année de licence.
 
L
Laurent
Anonyme
Ok. Sache que les amitiés, malheureusement ça ne dure qu'un temps. Après, la vie fait en sorte que les routes se séparent.
Tu peux avoir le meilleur ami du monde. Un jour, pour des raisons diverses et variées, ça tourne au vinaigre.
Une amitié, ce n'est pas subir des contraintes. Si c'est trop lourd à gérer, bah faut laisser tomber. Et je trouve que tu t'es montrée suffisamment mûre pour stopper l'effusion.
La personne la plus importante à tes yeux : tu dois te dire que c'est toi. Si les autres sont pénibles, tu as tout à fait raison de te mettre en position de sécurité.
 
L
Laurent
Anonyme
Si n'es pas seule ! Il y a tes parents.
Souvent, dans le forum, je dis qu'il faut faire confiance à ses parents.
Pourquoi ? Parce qu'eux aussi ont connus les mêmes déboires que nous, les mêmes peines amoureuses, les mêmes problèmes d'amitiés.
Ainsi, les parents sont les meilleurs conseillers. Dans l'armoire à pharmacie, tu verras, les parents conservent toujours un remede miracle : le cœur.
 
S
Seule_91
Anonyme
Ok. Sache que les amitiés, malheureusement ça ne dure qu'un temps. Après, la vie fait en sorte que les routes se séparent.
Tu peux avoir le meilleur ami du monde. Un jour, pour des raisons diverses et variées, ça tourne au vinaigre.
Une amitié, ce n'est pas subir des contraintes. Si c'est trop lourd à gérer, bah faut laisser tomber. Et je trouve que tu t'es montrée suffisamment mûre pour stopper l'effusion.
La personne la plus importante à tes yeux : tu dois te dire que c'est toi. Si les autres sont pénibles, tu as tout à fait raison de te mettre en position de sécurité.
Je sais mais ça me fait quand même mal. J'ai l'impression que je veux être seule et quand je me retrouve seule, j'ai besoin de sentir une personne près de moi. Un besoin de sentir une présence physique.
Ne plus lui parler m'a permi de me sentir plus libre. Ensuite, j'ai rencontré d'autres personnes et il y a qu'avec une personne, où j'ai cette impression d'être heureuse sans à me soucier de quelque chose.
 
L
Laurent
Anonyme
Racontes moi comment ça se passe tes études à la fac ? Tu apprends quoi ? Quel métier tu aimerais faire à l'issue de l'école ? Ça se passe bien ? Les notes suivent ?
 
S
Seule_91
Anonyme
Si n'es pas seule ! Il y a tes parents.
Souvent, dans le forum, je dis qu'il faut faire confiance à ses parents.
Pourquoi ? Parce qu'eux aussi ont connus les mêmes déboires que nous, les mêmes peines amoureuses, les mêmes problèmes d'amitiés.
Ainsi, les parents sont les meilleurs conseillers. Dans l'armoire à pharmacie, tu verras, les parents conservent toujours un remede miracle : le cœur.
Mes parents ont d'autres soucis à avoir. Ils ont d'autres problèmes. La fois où j'ai voulu parler avec ma mère, ça n'a pas vraiment fonctionné.
 
L
Laurent
Anonyme
Je sais mais ça me fait quand même mal. J'ai l'impression que je veux être seule et quand je me retrouve seule, j'ai besoin de sentir une personne près de moi. Un besoin de sentir une présence physique.
Ne plus lui parler m'a permi de me sentir plus libre. Ensuite, j'ai rencontré d'autres personnes et il y a qu'avec une personne, où j'ai cette impression d'être heureuse sans à me soucier de quelque chose.
Tu es amoureuse ?
 
S
Seule_91
Anonyme
Racontes moi comment ça se passe tes études à la fac ? Tu apprends quoi ? Quel métier tu aimerais faire à l'issue de l'école ? Ça se passe bien ? Les notes suivent ?
Je fais une licence d'histoire, je suis en deuxième année et j'aimerai travaillé dans la recherche. ça peut aller même si des fois on a pas trop le moral. Et les notes ça dépendent, mais j'essaie de m'accrocher et toujours m'investir plus.
 
L
Laurent
Anonyme
Courage à toi dans les études. Ne baisses pas les bras.
Attention aux relations amoureuses alors qu'on est étudiant.
Je me souviens, que je ne pouvais pas concilier étude et amour lorsque j'étais étudiant.
 
S
Seule_91
Anonyme
Courage à toi dans les études. Ne baisses pas les bras.
Attention aux relations amoureuses alors qu'on est étudiant.
Je me souviens, que je ne pouvais pas concilier étude et amour lorsque j'étais étudiant.
Je ne pense pas que je vais tomber amoureuse, ou bien sortir avec quelqu'un. J'ai jamais été en couple. Je suis une éternelle célibataire. Et de plus personne ne voudra de moi.
 
L
Laurent
Anonyme
Tu te sous-estime. Je suis certain que ton spleen (cher à Baudelaire) est lié à cet envie passionnel de cette personne à qui tu penses énormément.
 
S
Seule_91
Anonyme
En réalité l'amour est un concept qui m'échappe. Je n'y connais pas trop.
 
L
Laurent
Anonyme
Je ne pense pas, je ne crois pas. Je me sens juste bien, je rigole et vois pas trop le temps passer.
Alors, je ne comprend pas bien ce qui ne va pas.
Est-ce que tu saurais exprimer avec précision ton manque, ton état d'âme ? (désolé, je n'utilise pas forcément les bons mots)
 
L
Laurent
Anonyme
En réalité l'amour est un concept qui m'échappe. Je n'y connais pas trop.
Oh bien sûr que si ! Preuve en est : tu as posté dans la rubrique "amour- sexe". C'est pourquoi je pense sincèrement que tu est amoureuse mais que tu as des difficultés à l'exprimer.
 
S
Seule_91
Anonyme
Je me sens vide, comme je l'ai déjà dit. J'ai l'impression que je fonce sur un mur et que je ne peux pas m'échapper. Mais c'est vrai que quand je suis avec cette personne, j'ai l'impression de ne plus avoir ce vide et de me sentir mieux, même si ce n'est que temporaire.
J'ai eu depuis quelques jours des crises de larmes et avoir cette impression que je ne peux pas parler ou me confier. J'écoute plus les confidences que de me confier.
 
Sujets similaires Réponses Date
Solitude 24
Sujets similaires