Le réchauffement de la planète en question

  • Auteur de la discussion MOna
  • Date de début
Cela fait combien d'années que les scientifiques tirent la sonnette d'alarme sur le réchauffement de la planète ? et qu'est ce qui a été fait ? RIEN.
A part se réunir, blablater pendant des heures, tous ces chefs d'états n'ont jamais été capables de s'entendre sur les moyens qu'il serait urgent d'adopter.
Résultat en 2022, on continue de nous dire que ça se dégrade, qu'on suffoque, et notre gouvernement nous sort son éternel rengaine sur les gestes à adopter pour éviter les coups de chaleur mais surtout pour que les gens n'encombrent pas les urgences. Des propositions il y en a eu c'est certain mais qui n'ont jamais été réalisées et qui ne sont pas prêtes de l'être, on s'aperçoit aujourd'hui qu'il faut remettre de la verdure pour faire baisser la température, il me semble qu'il aurait fallu y penser bien plus tôt.
Comme d'habitude, on a affaire à des gens qui sont incapables de réfléchir aux conséquences de leurs actes et qui n'en prennent conscience qu'une fois que le mal est fait.
 
V
Vincent
Anonyme
Bonjour,

Tout d'abord je crois que les politiques sont la pour représenter les idées, les récits,les envies, les valeurs du peuple par le vote.
C'est ce que l'on appelle la démocratie.Mais elle est représentative dans le sens ou les gens votent pour un programme politique défendu par chaque candidat.
Je pense que les torts sont partagés : un homme politique seul ou en équipe ne peut que jouer sur les règles et la force (police, gendarmerie, militaires, pouvoir judiciaire) : si elles ne sont pas acceptées suffisamment pour qu'elles puissent faire sens (au niveau des valeurs , des comportements à adopter pour telle situation...) alors les problèmes ne peuvent être résolus.
N'oublions pas non plus que les riches sont accusés d'émettre énormément de gaz à effet de serre dans l'atmosphère alors qu'ils profitent et répondent aux désirs matériels (et ils sont nombreux) exprimés par la population (pour qu'ils puissent s'enrichir).
les milliardaires comme d'autres patrons et salariés et ceux qui travaillent pour faire court répondent aussi à nos exigences de confort.
Ce confort matériel malheureusement nécessite la consommation de matières qui proviennent en quantité et en rapidité par l'énergie utilisée pour que ce confort moderne soit réel, sinon il ne serait pas là.
L'énergie est le sang de l'économie.
Il ne vous a pas échappé qu'une des revendications urgente est celle de l'augmentation du pouvoir d'achat.
Manifestement cette augmentation du pouvoir d'achat demandée ne peut se faire sans dégrader davantage la vie sur la terre et à augmenter les températures.
Car ici, cette augmentation du pouvoir d'achat n'est pas exigée seulement pour satisfaire des besoins primaires (manger à sa faim, se loger, se chauffer...), mais pour d'autres besoins qui rendent les gens épanouis et heureux (voyages, croisières, voitures , équipements en tout genre...).
De plus pour soutenir la croissance économique les politiques doivent exiger des compagnies pétrolières de gaz et de charbon d'augmenter leurs capacités de production, mais pour se faire il faut qu'elles gagnent plus d'argent.
avec le temps il deviendra visiblement plus difficile d'extraire des énergies fossiles (augmentation des coûts et pertes de volume extraits.)
Vous voyez le dilemme ?
Vous croyez que des hommes ou femmes politiques vont se faire élire s'ils demandent aux électeurs de réduire drastiquement les besoins superflus pour donner un avenir à l'humanité ?
Non.
Au contraire, les politiques nous disent de consommer davantage pour soutenir la croissance économique et l'emploi. (80 % de la croissance provient de la consommation et 20 % des investissements.)
tout ceci, en contradiction avec les propos des patrons d'ENGIE, d'EDF et de TotalEnergies qui appellent dès maintenant les Français à réduire leur consommation de pétrole de gaz et d'électricité !
les entreprises doivent t-elles faire de même !?
Ils vous disent grâce à l'innovation et le savoir technique, par le savoir, par le travail et l'opiniâtreté nous réussirons a maintenir notre confort moderne et nos exigences sans continuer à détruire la vie sur la Terre et en réduisant suffisamment les gaz a effet de serre.
mais ils ne nous disent pas sur quelles études chiffrées (ou travaux d'un ingénieur ou d'entreprises) ces innovations techniques prétendent résoudre comme problème et dans combien de temps (grâce à elles) des résultats positifs significatifs apparaitront sur la biodiversité et le climat.
Ils nous demandent de les croire sur parole.
Visiblement les gens veulent que ce soit vrai, puisque Renaissance! + LREM disposent malgré tout d'une majorité relative au parlement malgré la forte abstention observée.
sinon c'est une défaite intellectuelle.Ce serait insupportable.Il y a aussi la peur de l'inconnu et du non maitrisé.
 
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
52
Fofocoins
18 426
Réchauffement climatique une vaste arnaques et que de mensonges...

Le réchauffement de la planète en question


Quelques jours de canicule localisée à l’échelle des quelques 3% de la surface terrestre comprenant l’Europe occidentale, et le propagandisme intergouvernemental se fait catégorique : l’« urgence climatique » doit être décrétée le plus rapidement possible ! Autrement dit, « alerte rouge », « alerte au réchauffement climatique anthropique », « l’Europe est en feu », les « lacs de l’ouest étasunien se tarissent », « on enregistre actuellement les températures les plus élevées » – sous-entendu, « aux quatre coins de la planète » … Qu’en est- il réellement ?
Considérons le graphique mondial suivant de l’anomalie thermique moyenne journalière (datant d’hier, mercredi 20 juillet 2022), établi par l’Institut du changement climatique de l’Université du Maine (les cercles colorés et les légendes sont nos ajouts, qui ne modifient rien).

Le réchauffement de la planète en question


L’anomalie de température mondiale n’était hier que de +0,2°C (encadré en rouge en bas à gauche) et il fait notablement très froid (les zones concernées principales sont encerclées de deux bleus différents) dans de nombreuses régions du monde, comme en Arctique, en Scandinavie, en Sibérie, à Moscou, en Antarctique, en Argentine, dans le sud- est de l’Australie… La propagande climatique n’en a cure et la désinformation persiste et signe, au point de définir le climat global par le temps qu’il a fait en Europe occidentale ces derniers jours (et dans certains États américains, comme le Texas et l’Oklahoma).

Mais il n’y a pas de vagues de chaleur et de sécheresse extrêmes aux États-Unis, contrairement à ce que racontent Biden le sénile et son groupe d’arnaqueurs médiatiques. Les plus récentes canicules outre-Atlantique
se sont produites dans les années 1930, comme l’indique l’un des derniers indices de canicule disponibles (n’ayant pas été supprimés du site) de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (l’EPA) :

Le réchauffement de la planète en question


Comment de brèves canicules estivales pourraient-elles en effet faire office d’indication d’un « changement climatique » constituant une quelconque « urgence planétaire », alors qu’il existe deux hémisphères, nord et sud ? Les événements et les tendances météorologiques qui surviennent dans l’un et l’autre hémisphères attestent clairement qu’il n’y a pas de réchauffement extrême généralisée en 2022. Un hémisphère sud qui présente une tendance à produire des températures en baisse (comme c’est le cas en ce moment, notamment en Argentine et en Australie) a pour contrepartie un hémisphère nord dont les températures vont tendre vers une phase de réchauffement ponctuel (l’Arctique étant l’une des exceptions notoires actuelles, surtout cette année, comme nous en avons traité plus spécifiquement ici le mois dernier). La mystification ne fonctionne que si l’on oublie la dualité hémisphérique.
L’Australie, dont la taille est plusieurs fois supérieure à celle de l’Angleterre, est en train de battre des records de froid depuis début juin1. Curieusement cependant, cette actualité climatique de l’autre côté de notre planète « en feu » n’a pas fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines dans les milieux médiatiques, en comparaison de l’hystérie alarmiste suscitée par la vague de chaleur d’environ 48 heures cette semaine à Londres (vague de chaleur pourtant sans commune mesure, en termes de durée, par exemple avec la canicule de juin-juillet 1976).

Les événements et les tendances météorologiques passés révèlent
qu’il n’y a pas de chaleur extrême généralisée en 2022. D’où, comme toujours, l’importance de l’histoire et de la cultivation du sens et d’une conscience historique, y compris dans le domaine du climat.

La science de rigueur et l’histoire sont les deux domaines qui font le plus cruellement défaut au programme mondialiste de « lutte contre le réchauffement climatique », véritable instrument de l’effondrement énergétique en vigueur et de l’abjecte paupérisation des peuples qui en découle (pénurie énergétique et alimentaire engendrée par des superstitions climatiques, et dont nous ne pouvons que faire porter la responsabilité à ses véritables instigateurs à la tête des grandes institutions du pouvoir mondial politico-financier).
 
K
Kaliope
Anonyme
Je remonte ce sujet pour le prendre d'un tiers point de vue, après l'angoisse, la critique du politique, et le déni



En fait, il est vrai que nous sommes insignifiant, sans signification (l'être humain se donne un sens car il n'en a aucun dans la nature), et nous n'existons, même en temps qu'espèce qu'une infime fraction de temps... Sans réelles conséquences sur la survie de la vie sur notre planète.

De fait, comme le pensaient et le pensent toujours certains grands scientifiques... et si nous continuions ainsi, tout bêtement ? Dans le mur certes, mais franchement, en toute connaissance et humilité, puisque de toute façon, jamais cette espèce ne deviendra soudainement collectivement intelligente.

Pourquoi ne pas en prendre son parti et y aller joyeusement, philosophiquement !?
Certes, faire des enfants est alors un peu 'vache' ou 'égoïste', mais cela n'a-t-il pas en fait été depuis toujours le cas... Honnnêtement... Qui ne connaît pas assez la vie pour savoir qu'il ment éhontément en parlant d'un cadeau pour une mise dans un monde si grossièrement violent, douloureux, aléatoire, mesquin, d'une beauté si rare et evanescente ? N'estc-e pas surtout le fait de ne pas rester seul, et de se soumettre un ou des êtres, à son service, du moins affectif...
 
G
grostoutout
Anonyme
nous allons droit dans le mur,alé loia allé louial ont fonce droit dans le décort et c,est bien !!!!
 
Sujets similaires Réponses Date
Qu’est-ce que le réchauffement climatique ? 4
Les membres Foforum ont déjà plantés 8 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?