Souvenirs d’une vie passée, cauchemar présent

  • Auteur de la discussion Membre supprimé 350
  • Date de début
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Elle avait toujours été là pour moi… Tout ces souvenirs me reviennent à l’esprit, ces moments, son visage, nos moments intenses et heureux passés ensemble, nos journées à s’écrire, chaque seconde de libre à notre disposition… Comment tourner la page, quand il s’agissait de l’amour de sa vie ?… Aujourd’hui, je suis juste seul, là pour les autres mais seul, si seul en retour. Je veux m’enfermer, je veux redevenir cette personne solitaire que j’ai été, qui n’a besoin de personne pour vivre. Je le redeviens, faute de présence autour de moi, je le redeviens par nécessité, par obligation, par besoin. Parfois, parfois… Parfois, j’aimerai aller chez elle, supprimer ses parents, la libérer, disparaître à mon tour… Parfois, je me dis que c’est psychopathe, que c’est être taré, que de toute façon ce n’est qu’un délire, que je ne le ferais jamais de ma vie. Je ne veux pas le faire, je sais pas ce que cela signifie. Je ne le ferais pas, je sais que je n’aurais pas la folie d’aller jusqu’au bout. Je n’aurais pas cette folie, ma douleur peut le faire à ma place, ma douleur et ma solitude, ma volonté de rendre justice et vous punir de ma présence, que je n’ai su avoir en retour. Elle a été tout pour moi, la seule humaine à me comprendre, prendre soin de moi, avoir une relation saine et intense, un véritable amour… Je ne saurais tourner la page car ce n’est pas elle qui est partie, nos parents nous ont séparé, brisé, détruits… L’amour est interdit quand une différence d’âge trop importante existe, l’amour est interdit sans l’autorisation de parents souhaitant le meilleur trophée pour leur égo, leur image, leur folie… J’aimerai les punir, vous punir, j’y réfléchirais…

Cordialement.
 
M
Membre supprimé 769
Anonyme
Elle avait toujours été là pour moi… Tout ces souvenirs me reviennent à l’esprit, ces moments, son visage, nos moments intenses et heureux passés ensemble, nos journées à s’écrire, chaque seconde de libre à notre disposition… Comment tourner la page, quand il s’agissait de l’amour de sa vie ?… Aujourd’hui, je suis juste seul, là pour les autres mais seul, si seul en retour. Je veux m’enfermer, je veux redevenir cette personne solitaire que j’ai été, qui n’a besoin de personne pour vivre. Je le redeviens, faute de présence autour de moi, je le redeviens par nécessité, par obligation, par besoin. Parfois, parfois… Parfois, j’aimerai aller chez elle, supprimer ses parents, la libérer, disparaître à mon tour… Parfois, je me dis que c’est psychopathe, que c’est être taré, que de toute façon ce n’est qu’un délire, que je ne le ferais jamais de ma vie. Je ne veux pas le faire, je sais pas ce que cela signifie. Je ne le ferais pas, je sais que je n’aurais pas la folie d’aller jusqu’au bout. Je n’aurais pas cette folie, ma douleur peut le faire à ma place, ma douleur et ma solitude, ma volonté de rendre justice et vous punir de ma présence, que je n’ai su avoir en retour. Elle a été tout pour moi, la seule humaine à me comprendre, prendre soin de moi, avoir une relation saine et intense, un véritable amour… Je ne saurais tourner la page car ce n’est pas elle qui est partie, nos parents nous ont séparé, brisé, détruits… L’amour est interdit quand une différence d’âge trop importante existe, l’amour est interdit sans l’autorisation de parents souhaitant le meilleur trophée pour leur égo, leur image, leur folie… J’aimerai les punir, vous punir, j’y réfléchirais…

Cordialement.
Écoute sa s'trouve c'est pas ses parents et c'est elle qui l'a décidée loin de la de te décourager mais des fois faut accepter certaines choses
 
M
Membre supprimé 769
Anonyme
Moi aussi je pourrais me lamenter sur cetaine chose moi aussi je pourrai continuer à penser à des choses qui arriveront jamais mais je le fait pas parce que j'ai tournée la page oui mais après dans ta tête c'est "Elle parle que d'elle, elle est égoïste, elle parle tout le temps de sa vie" mais je dis bien mais je suis allée de l'avant et je tiens le coup la seule choses que tu peux faire et que tu dois faire c'est penser à autre chose te concentrer sur autre chose et abandonner cette fille qui t'as abandonné parce que moi on me fait un truc comme ça je déteste la personne après Chuuya à fait une gaffe pas possible et c'est à elle de réfléchir pas à toi alors arrt de te prendre la tête
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Écoute sa s'trouve c'est pas ses parents et c'est elle qui l'a décidée loin de la de te décourager mais des fois faut accepter certaines choses
C’est eux qui nous ont séparé pendant des mois. Quand j’ai réussi à reprendre contact avec, elle… Elle m’a abandonné, elle m’a lâché comme une m*rde sur le trottoir, elle a refusé de me parler… On s’était promis de toujours trouver une solution, de toujours rester ensemble quoi qu’il arrive, de ne jamais s’abandonner. Ses parents ont profité de sa faiblesse pour la modeler enfin comme ils l’ont toujours souhaité : Une enfant trophée, obéissant au doigt et à l’œil de ses parents, ce qu’elle a toujours refusé car elle les déteste, ce ne sont pas ses parents biologiques mais adoptifs… Vous avez l’histoire en résumé… Je ne crois pas à un retour de nos relations mais je suis juste différent, transformé, et aujourd’hui à terre…
 
Artémis 84
Forumeur d’exception
Messages
1 017
Réactions
2 304
Fofocoins
766
Pseudo en italique
Ombre sur groupe
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Elle avait toujours été là pour moi… Tout ces souvenirs me reviennent à l’esprit, ces moments, son visage, nos moments intenses et heureux passés ensemble, nos journées à s’écrire, chaque seconde de libre à notre disposition… Comment tourner la page, quand il s’agissait de l’amour de sa vie ?… Aujourd’hui, je suis juste seul, là pour les autres mais seul, si seul en retour. Je veux m’enfermer, je veux redevenir cette personne solitaire que j’ai été, qui n’a besoin de personne pour vivre. Je le redeviens, faute de présence autour de moi, je le redeviens par nécessité, par obligation, par besoin. Parfois, parfois… Parfois, j’aimerai aller chez elle, supprimer ses parents, la libérer, disparaître à mon tour… Parfois, je me dis que c’est psychopathe, que c’est être taré, que de toute façon ce n’est qu’un délire, que je ne le ferais jamais de ma vie. Je ne veux pas le faire, je sais pas ce que cela signifie. Je ne le ferais pas, je sais que je n’aurais pas la folie d’aller jusqu’au bout. Je n’aurais pas cette folie, ma douleur peut le faire à ma place, ma douleur et ma solitude, ma volonté de rendre justice et vous punir de ma présence, que je n’ai su avoir en retour. Elle a été tout pour moi, la seule humaine à me comprendre, prendre soin de moi, avoir une relation saine et intense, un véritable amour… Je ne saurais tourner la page car ce n’est pas elle qui est partie, nos parents nous ont séparé, brisé, détruits… L’amour est interdit quand une différence d’âge trop importante existe, l’amour est interdit sans l’autorisation de parents souhaitant le meilleur trophée pour leur égo, leur image, leur folie… J’aimerai les punir, vous punir, j’y réfléchirais…

Cordialement.
Je… je sais pas quoi dire…
Pardon…
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Moi aussi je pourrais me lamenter sur cetaine chose moi aussi je pourrai continuer à penser à des choses qui arriveront jamais mais je le fait pas parce que j'ai tournée la page oui mais après dans ta tête c'est "Elle parle que d'elle, elle est égoïste, elle parle tout le temps de sa vie" mais je dis bien mais je suis allée de l'avant et je tiens le coup la seule choses que tu peux faire et que tu dois faire c'est penser à autre chose te concentrer sur autre chose et abandonner cette fille qui t'as abandonné parce que moi on me fait un truc comme ça je déteste la personne après Chuuya à fait une gaffe pas possible et c'est à elle de réfléchir pas à toi alors arrt de te prendre la tête
Je ne dois plus y penser mais aujourd’hui je suis à bout…
 
M
Membre supprimé 769
Anonyme
Je ne dois plus y penser mais aujourd’hui je suis à bout…
Ba relève toi je sais c'est facile à dire mais écoute en tant que jeune ado de 13 ans je pense que j'ai assez d'expérience pour dire que je saus ce que je dis, écoute de la musique ou parle à des gens va voir des ami.es à toi voyage écrit y'a tout un tas de choses à faire quand on est dans le boudin
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Je suis juste à bout, essoufflé… J’ai toujours dédié ma vie à aider les autres en leur transmettant du savoir, de l’expérience, à les soutenir en leur offrant de l’empathie et de la compréhension. J’ai toujours haïs l’injustice de ce monde et j’ai toujours cherché à l’arranger à mon échelle et même au-delà mais aujourd’hui, je me sens simplement isolé… Quand je vais mal, plus personne n’est là, plus personne ne comprends, plus personne n’agit… C’est ainsi que je le ressens, notamment par le fait que personne n’y arrive, personne juste me comprends… Personne sauf elle… Juste, elle en ce monde a su me comprendre et elle est partie, elle est morte… Ma Chuuya est morte depuis fin décembre dernier…
 
M
Membre supprimé 769
Anonyme
Je suis juste à bout, essoufflé… J’ai toujours dédié ma vie à aider les autres en leur transmettant du savoir, de l’expérience, à les soutenir en leur offrant de l’empathie et de la compréhension. J’ai toujours haïs l’injustice de ce monde et j’ai toujours cherché à l’arranger à mon échelle et même au-delà mais aujourd’hui, je me sens simplement isolé… Quand je vais mal, plus personne n’est là, plus personne ne comprends, plus personne n’agit… C’est ainsi que je le ressens, notamment par le fait que personne n’y arrive, personne juste me comprends… Personne sauf elle… Juste, elle en ce monde a su me comprendre et elle est partie, elle est morte… Ma Chuuya est morte depuis fin décembre dernier…
Bravo t'es arrivé dans la vie, c'est pour ça que j'ai décidée de couper les liens avec toi parce que tu donnais trop je savais que t'allais lâcher, aller va, va te reposer fait une pose
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Bravo t'es arrivé dans la vie, c'est pour ça que j'ai décidée de couper les liens avec toi parce que tu donnais trop je savais que t'allais lâcher, aller va, va te reposer fait une pose
C’est périodique, les plombs finissent toujours par péter… Mais on peut les réparer et ça redémarre j’imagine… Mais l’appareil s’use toujours lui… J’aimerai me reposer mais ça implique beaucoup de choses que je ne peux et ne veux pas faire… Parce que je connais le résultat, et ce n’est pas ce que je veux… Je ne veux pas redevenir solitaire, je ne veux pas revenir sur ce genre de moi du passé… Je ne veux pas… Mais en même temps…
 
M
Membre supprimé 769
Anonyme
C’est périodique, les plombs finissent toujours par péter… Mais on peut les réparer et ça redémarre j’imagine… Mais l’appareil s’use toujours lui… J’aimerai me reposer mais ça implique beaucoup de choses que je ne peux et ne veux pas faire… Parce que je connais le résultat, et ce n’est pas ce que je veux… Je ne veux pas redevenir solitaire, je ne veux pas revenir sur ce genre de moi du passé… Je ne veux pas… Mais en même temps…
T'as pas le choix aller hop emballé c'est peser
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Je ne veux pas de cette vie qui m’attendrais si je venais à faire ce changement…
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
J’aimerai tellement tout lâcher, me libérer de tout… Mais le plaisir serait de courte durée… Je me rendrais compte que je suis seul… La différence, ce ne sera pas que personne ne m’apprécie que je deviendrais ainsi, mais parce que personne n’est là… Le fantasme de donner sans demander en retour n’est pas concevable pour moi ni un humain quelconque…
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Héhé…
Souvenirs d’une vie passée, cauchemar présent
 
Sentinelle
Forumeur enragé
Messages
628
Réactions
441
Fofocoins
1 161
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Elle avait toujours été là pour moi… Tout ces souvenirs me reviennent à l’esprit, ces moments, son visage, nos moments intenses et heureux passés ensemble, nos journées à s’écrire, chaque seconde de libre à notre disposition… Comment tourner la page, quand il s’agissait de l’amour de sa vie ?… Aujourd’hui, je suis juste seul, là pour les autres mais seul, si seul en retour. Je veux m’enfermer, je veux redevenir cette personne solitaire que j’ai été, qui n’a besoin de personne pour vivre. Je le redeviens, faute de présence autour de moi, je le redeviens par nécessité, par obligation, par besoin. Parfois, parfois… Parfois, j’aimerai aller chez elle, supprimer ses parents, la libérer, disparaître à mon tour… Parfois, je me dis que c’est psychopathe, que c’est être taré, que de toute façon ce n’est qu’un délire, que je ne le ferais jamais de ma vie. Je ne veux pas le faire, je sais pas ce que cela signifie. Je ne le ferais pas, je sais que je n’aurais pas la folie d’aller jusqu’au bout. Je n’aurais pas cette folie, ma douleur peut le faire à ma place, ma douleur et ma solitude, ma volonté de rendre justice et vous punir de ma présence, que je n’ai su avoir en retour. Elle a été tout pour moi, la seule humaine à me comprendre, prendre soin de moi, avoir une relation saine et intense, un véritable amour… Je ne saurais tourner la page car ce n’est pas elle qui est partie, nos parents nous ont séparé, brisé, détruits… L’amour est interdit quand une différence d’âge trop importante existe, l’amour est interdit sans l’autorisation de parents souhaitant le meilleur trophée pour leur égo, leur image, leur folie… J’aimerai les punir, vous punir, j’y réfléchirais…

Cordialement.
😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Tu vas utiliser un exemple que tu n'as pas vécu pour appuyer les théories du "Toutes les femmes sont méchantes parce que j'ose pas assumer qui je suis" ?. Un peu normal qu'elles ne veuillent pas de toi quand on a la trentaine et qu'on essaie de draguer des miss de 13-15 ans sur le forum, je dis ça je dis rien-
 
Lili de Washington
Forumeur d’exception
Messages
3 133
Réactions
5 075
Fofocoins
965
Pseudo en italique
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Elle avait toujours été là pour moi… Tout ces souvenirs me reviennent à l’esprit, ces moments, son visage, nos moments intenses et heureux passés ensemble, nos journées à s’écrire, chaque seconde de libre à notre disposition… Comment tourner la page, quand il s’agissait de l’amour de sa vie ?… Aujourd’hui, je suis juste seul, là pour les autres mais seul, si seul en retour. Je veux m’enfermer, je veux redevenir cette personne solitaire que j’ai été, qui n’a besoin de personne pour vivre. Je le redeviens, faute de présence autour de moi, je le redeviens par nécessité, par obligation, par besoin. Parfois, parfois… Parfois, j’aimerai aller chez elle, supprimer ses parents, la libérer, disparaître à mon tour… Parfois, je me dis que c’est psychopathe, que c’est être taré, que de toute façon ce n’est qu’un délire, que je ne le ferais jamais de ma vie. Je ne veux pas le faire, je sais pas ce que cela signifie. Je ne le ferais pas, je sais que je n’aurais pas la folie d’aller jusqu’au bout. Je n’aurais pas cette folie, ma douleur peut le faire à ma place, ma douleur et ma solitude, ma volonté de rendre justice et vous punir de ma présence, que je n’ai su avoir en retour. Elle a été tout pour moi, la seule humaine à me comprendre, prendre soin de moi, avoir une relation saine et intense, un véritable amour… Je ne saurais tourner la page car ce n’est pas elle qui est partie, nos parents nous ont séparé, brisé, détruits… L’amour est interdit quand une différence d’âge trop importante existe, l’amour est interdit sans l’autorisation de parents souhaitant le meilleur trophée pour leur égo, leur image, leur folie… J’aimerai les punir, vous punir, j’y réfléchirais…

Cordialement.
C'est un texte très intense que tu as écris, je ne sais pas trop quoi te dire à part, de tourner la page, oui, je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire...
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Les membres Foforum ont déjà plantés 7 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?