J'ai été violente avec mon ado

  • Auteur de la discussion Fleur_fanee
  • Date de début
F
Fleur_fanee
Anonyme
Pour moi rien ne justifie ma réaction mais mon entourage me dit de relativiser et d'analyser ce qui a entraîner cette situation.... L'accumulation, je pense... Mais bon. Je vous explique et je souhaiterais avoir des retours svp.
Elle a 16ans, est de nature sage, gentille, sociable et serviable.
J'ai 35ans et j'attends un heureux événement pour dans 3mois.
Cela la perturbé énormément au niveau de sa place, j'ai bcp parler avec elle mais je vois bien qu'elle a bcp d'appréhension. Son père a refait sa vie et lorsqu'elle à eu son frère elle n'a plus été considérer de la même façon. Et pour ma part, cette grossesse me rend très irritable, émotive.....

Enfin, l'année dernière mon ado à commencer à donner des rdv à des copains prenant la cousine le cousin en '' excuse'' et sortait... Mais on est tjrs vu, en faite elle laissait le cousin ou la cousine seule (qui eux ont 12 et 13ans) et partait seule avec le copain puis revenait avant de rentrer chacun chez soi..... Ayant su cela (surtout que ça se passait avec des copains qui n'était pas connu depuis longtemps (genre 3jrs qu'on se parle, on s'est croisé dans le bus...) les mise en danger qui en découlent... On l'a privé de tel et de réseaux sociaux....
2mois après, on rends l'accès à tout... Pensant que la leçon était apprise... 3jours plus tard.... Je l'a croise dans un centre commercial au lieu d'être en cours.... Mensonge s'en suit mais ayant contacter les prof j'ai su que cela faisait 6semaines qu'elle n'allait pas à son cours de remediation (cours non obligatoire donc le collège ne prévient pas en cas d'absentéisme) et qu'elle allait se ballader avec les copines.
Très déçue, je reprends le téléphone ( l'utilité 1ere c'est de prévenir en cas de changement de programme (ici le mensonge était que le prof avait annuler la remediation donc elle aurait dû prévenir) du coup plus de tel. Le lendemain, le journal est signé avec de belles imitation de ma signature..... J'ai giflé quand j'ai vu cela cela a été ma reaction. C'est parti tout seul.....
Le lendemain, elle a été chez le directeur avec une de ses amies et disait ne pas vouloir rentrer, j'ai du aller la rechercher dans le bureau....
5jours après, elle revient de l'école les cheveux décoloré en riant... C'était un cap ou pas cap.... Je me fâche mais ne lui fait rien.... 10jours après, elle rentre avec 2h de retard, je reçois un sms de l'école disant que depuis midi elle n'est pas à l'école..... Elle dit qu'elle y était mais était bloquer dans les toilettes..... Je l'a prive de sortie mais ne réagit pas violemment.
2semaines se passent révisions + exam, je la laisse la relation s'améliore.... Redevient serviable même un peu trop au point où je dois lui rappeler qu'il y a les examens et que le lave vaisselle attendra bien mon bon vouloir etc....
Le lundi elle rentre d'un exam et négocie une sortie pour le samedi je dis qu'on en discutera le mercredi.
Le mardi chose que je ne fais jamais je monte dans sa chambre voir si elle a besoin d'un coup de main.... Je l'a surprends au tel... D'où vient ce tel ? Depuis quand as tu cela ? Etc.....
Même le tel en main elle me dit qu' elle n'a rien. Je l'a gifle, je l'a relève par la nuque et la fait s'asseoir.
Je me calme et j'ouvre la discussion. Au bout de 10min je m'excuse de ce que je viens de faire lui disant qu'il n'y a pas d'excuse à de tels agissements de la part mais qu'elle doit comprendre qu' elle va trop loin dans ses mensonges, manipulation et ses abus de confiance.
Le lendemain elle va avec son amie porter plainte pour violence.
J'ai appris par personne interposer que sa version est bien différente de la mienne, lors d'un souper la fille d'une mie que je fréquente peu m'a dit que début juin ma fille avait déjà le téléphone et qu'elle l'avait dit à toute les filles se vantant de passer outre ce qu'on lui avait demander (sur le téléphone y avait insta, snap, tik tok, fcb, Skype...) du coup, je me dis que si des filles qu'elle ne fréquente que 2x l'année savent en 2h ce qui se passe chez moi... Au collège, cela devait être joli....
Depuis la plainte, je ne l'ai pas revue elle est chez son amie avec qui elle n'allait pas au cours etc....
Au collège, elle doit recommencer son année tout ses examens sont en échec. Par le biais d'une amie elle m'a demander d'aller la réinscrire. J'ai été reçue par le collège comme une vrai M*rde 3min d'entretien. J'ai de là, intercepté sur le réseau scolaire qu'on lui demandait son avis sur sa réinscription car sans son accord son inscription n'était pas reconduite.... Elle y répond que ce n'est pas facile de prendre une décision actuellement.....
J'ai été bouche bée, de la demande du collège et de sa réponse alors que si je me serai écoutée je n'aurai pas été la réinscrire mais je me suis dit que ça valait peut être mieux afin de ne pas la perturbé d'avantage....
Je suis dans un état où j'ai perdu 5kg, je pleure, j'ai des idées noires. Je suis habituellement quelqu'un de très fonceur, positif et dynamique mais là c'est vraiment le désert....
Niveau justice je n'ai eu aucune audition, aucune lettre, rien...... Juste un appel d'un inspecteur le jour de la plainte....
Je m'en veux tellement d'avoir réagit de la sorte mais j'ai une colère qui me dit qu'elle n'a attendu que cela pour avoir cette belle flèche à son arc.

Si quelqu'un est déjà passer par là je suis pas contre des témoignages, des conseils, des avis....
 
cielbleu
Légende
🥇 Top contributeur
Messages
6 125
Age
43
Fofocoins
31 265
Genre
Homme
Moi je ne suis pas dans dans ce cas puisque je suis un simple célibataire, mais tu es tout simplement dépassé par les événements, elle veut en quelque sorte te provoquer, ça passera avec le temps
 
Saule
Légende
Messages
9 420
Age
18
Fofocoins
47 241
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Fond pseudo effet étoiles animé
Ombre sur pseudo
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Pour moi rien ne justifie ma réaction mais mon entourage me dit de relativiser et d'analyser ce qui a entraîner cette situation.... L'accumulation, je pense... Mais bon. Je vous explique et je souhaiterais avoir des retours svp.
Elle a 16ans, est de nature sage, gentille, sociable et serviable.
J'ai 35ans et j'attends un heureux événement pour dans 3mois.
Cela la perturbé énormément au niveau de sa place, j'ai bcp parler avec elle mais je vois bien qu'elle a bcp d'appréhension. Son père a refait sa vie et lorsqu'elle à eu son frère elle n'a plus été considérer de la même façon. Et pour ma part, cette grossesse me rend très irritable, émotive.....

Enfin, l'année dernière mon ado à commencer à donner des rdv à des copains prenant la cousine le cousin en '' excuse'' et sortait... Mais on est tjrs vu, en faite elle laissait le cousin ou la cousine seule (qui eux ont 12 et 13ans) et partait seule avec le copain puis revenait avant de rentrer chacun chez soi..... Ayant su cela (surtout que ça se passait avec des copains qui n'était pas connu depuis longtemps (genre 3jrs qu'on se parle, on s'est croisé dans le bus...) les mise en danger qui en découlent... On l'a privé de tel et de réseaux sociaux....
2mois après, on rends l'accès à tout... Pensant que la leçon était apprise... 3jours plus tard.... Je l'a croise dans un centre commercial au lieu d'être en cours.... Mensonge s'en suit mais ayant contacter les prof j'ai su que cela faisait 6semaines qu'elle n'allait pas à son cours de remediation (cours non obligatoire donc le collège ne prévient pas en cas d'absentéisme) et qu'elle allait se ballader avec les copines.
Très déçue, je reprends le téléphone ( l'utilité 1ere c'est de prévenir en cas de changement de programme (ici le mensonge était que le prof avait annuler la remediation donc elle aurait dû prévenir) du coup plus de tel. Le lendemain, le journal est signé avec de belles imitation de ma signature..... J'ai giflé quand j'ai vu cela cela a été ma reaction. C'est parti tout seul.....
Le lendemain, elle a été chez le directeur avec une de ses amies et disait ne pas vouloir rentrer, j'ai du aller la rechercher dans le bureau....
5jours après, elle revient de l'école les cheveux décoloré en riant... C'était un cap ou pas cap.... Je me fâche mais ne lui fait rien.... 10jours après, elle rentre avec 2h de retard, je reçois un sms de l'école disant que depuis midi elle n'est pas à l'école..... Elle dit qu'elle y était mais était bloquer dans les toilettes..... Je l'a prive de sortie mais ne réagit pas violemment.
2semaines se passent révisions + exam, je la laisse la relation s'améliore.... Redevient serviable même un peu trop au point où je dois lui rappeler qu'il y a les examens et que le lave vaisselle attendra bien mon bon vouloir etc....
Le lundi elle rentre d'un exam et négocie une sortie pour le samedi je dis qu'on en discutera le mercredi.
Le mardi chose que je ne fais jamais je monte dans sa chambre voir si elle a besoin d'un coup de main.... Je l'a surprends au tel... D'où vient ce tel ? Depuis quand as tu cela ? Etc.....
Même le tel en main elle me dit qu' elle n'a rien. Je l'a gifle, je l'a relève par la nuque et la fait s'asseoir.
Je me calme et j'ouvre la discussion. Au bout de 10min je m'excuse de ce que je viens de faire lui disant qu'il n'y a pas d'excuse à de tels agissements de la part mais qu'elle doit comprendre qu' elle va trop loin dans ses mensonges, manipulation et ses abus de confiance.
Le lendemain elle va avec son amie porter plainte pour violence.
J'ai appris par personne interposer que sa version est bien différente de la mienne, lors d'un souper la fille d'une mie que je fréquente peu m'a dit que début juin ma fille avait déjà le téléphone et qu'elle l'avait dit à toute les filles se vantant de passer outre ce qu'on lui avait demander (sur le téléphone y avait insta, snap, tik tok, fcb, Skype...) du coup, je me dis que si des filles qu'elle ne fréquente que 2x l'année savent en 2h ce qui se passe chez moi... Au collège, cela devait être joli....
Depuis la plainte, je ne l'ai pas revue elle est chez son amie avec qui elle n'allait pas au cours etc....
Au collège, elle doit recommencer son année tout ses examens sont en échec. Par le biais d'une amie elle m'a demander d'aller la réinscrire. J'ai été reçue par le collège comme une vrai M*rde 3min d'entretien. J'ai de là, intercepté sur le réseau scolaire qu'on lui demandait son avis sur sa réinscription car sans son accord son inscription n'était pas reconduite.... Elle y répond que ce n'est pas facile de prendre une décision actuellement.....
J'ai été bouche bée, de la demande du collège et de sa réponse alors que si je me serai écoutée je n'aurai pas été la réinscrire mais je me suis dit que ça valait peut être mieux afin de ne pas la perturbé d'avantage....
Je suis dans un état où j'ai perdu 5kg, je pleure, j'ai des idées noires. Je suis habituellement quelqu'un de très fonceur, positif et dynamique mais là c'est vraiment le désert....
Niveau justice je n'ai eu aucune audition, aucune lettre, rien...... Juste un appel d'un inspecteur le jour de la plainte....
Je m'en veux tellement d'avoir réagit de la sorte mais j'ai une colère qui me dit qu'elle n'a attendu que cela pour avoir cette belle flèche à son arc.

Si quelqu'un est déjà passer par là je suis pas contre des témoignages, des conseils, des avis....
D'un point de vue d'ado même si elle a mal agit, je pense que vous auriez dû réagir plus tôt et autrement.
La privation de téléphone ( qui est compréhensible) va renforcer le gouffre parent-enfant qui a commencé à se créer. C'est la même chose entre ma mère et ma sœur.
L'adolescent à tendance à surréagir donc pour elle, une simple claque ça va être un choque. Puis le choque passé ça devient la victimisation en niant les torts.
De là, la situation s'aggrave et l'adolescent fait fit de l'autorité parentale.

Mais ce qu'il faut savoir c'est que l'ado a commencé à aller se comporter pour certaines raison. Et ne mettons pas tout sur le dos de la crise d'adolescence.
Ça a pu commencer à cause d'un sentiments de différence, d'un manque de quelqu'un ou quelque chose, d'une pression trop grande, d'un mal être, d'une solitude etc...
On ne sait pas. L'adolescent garde ça pour lui, ce n'est pas le genre de chose dont il a envie de parler avec ses parents.
Mais de que le premier débordement se fait savoir et que l'ado fait un peu n'importe quoi faut pas s'énerver, ça le renforcera dans son idée de "parents = méchant"
Il aurait fallut engager la discussion et trouver des solutions avec elle. Mais je ne puis dire si j'aurais été capable de le faire à votre place.

A vrai dire nous les ados on se rend pas compte forcément de la douleur des autres, ma mère par exemple je ne la pensais que mauvaise et méchante il y a encore plusieurs mois. Mais je me suis rendu compte que c'était la situation entre elle et ma sœur qui lui oesait plus son travail ou tout ne se passe pas super bien. Du coup elle fait passer sa colère sur les autres en gueulant quand elle est fatiguée,aïs au fond elle est pas méchante.
Mais l'image de "méchant" reste parfois encré dans la mémoire et certains ados vont alors faire des conneries parce qu'il veulent une liberté qu'il ne trouve pas auprès des parents.

Il y a des torts dans tous les camps.
Et le mal ai fait, le mieux que vous pouvez faire c'est essayer de renouer des liens avec votre fille même si cela peu prendre du temps...
Mais ne vous en voulez pas trop, vous avez toutes les deux mal agit et la conséquence est qu'un lien est brisé.