Être détester sans raison

  • Auteur de la discussion azertyuiop1
  • Date de début
A
azertyuiop1
Anonyme
Je ne sais pas pourquoi elle me déteste, sans raison, rien. Pourtant j'ai l'impression qu'on est la même personne tellement de points communs. J'aurais aimé être quelqu'un pour elle ou juste qu'il y est de la sympathie entre nous mais rien. Elle me déteste, me détestera, et aimera ces autres peut être de la même façon que moi, mais moi, elle ne m'aime pas.
 
Chasaki
Forumeur giga actif
Messages
419
Réactions
479
Fofocoins
7 545
C'est pas de la sympathie que vous cherchez à son égard, en tout cas pas que, mais vous ne dites pas tout 😉
Cette personne est semble-t-il désintéresser par vous, alors inutile d'être insistant et/ou tombé dans l'harcèlement, la considération, l'amitié ou l'amour Philia ou Éros, elle n'en a cure, malgré que vos dires sont assez imbitables.
Il va falloir tourner la page.
 
Bref1234
Forumeur ultra actif
Messages
199
Réactions
111
Fofocoins
1 539
C'est-à-dire elle vous déteste ?
Comment le savez-vous ?
Qu'auriez vous fait pour que cela soit éventuellement le cas ...?
 
F
Fabienc Sharon
Anonyme
Je ne sais pas pourquoi elle me déteste, sans raison, rien. Pourtant j'ai l'impression qu'on est la même personne tellement de points communs. J'aurais aimé être quelqu'un pour elle ou juste qu'il y est de la sympathie entre nous mais rien. Elle me déteste, me détestera, et aimera ces autres peut être de la même façon que moi, mais moi, elle ne m'aime pas.
Accueille simplement les gens avec qui le courant passe entre vous deux.
 
K
Kaliope
Anonyme
Je ne sais pas pourquoi elle me déteste, sans raison, rien. Pourtant j'ai l'impression qu'on est la même personne tellement de points communs. J'aurais aimé être quelqu'un pour elle ou juste qu'il y est de la sympathie entre nous mais rien. Elle me déteste, me détestera, et aimera ces autres peut être de la même façon que moi, mais moi, elle ne m'aime pas.


Et ce sera le cas de beaucoup de femmes !!! La plupart d'entres elles sont infiniment plus méprisantes et dédaigneuses que les hommes. C'est un standard du sexe féminin, dans la plupart des espèces d'ailleurs, et très peu de femmes ont la volonté d'être "humaine" sur ce terrain.
Être animale leur convient très bien puisque cela leur offre un pouvoir, une domination sur les hommes (et certaines femmes)

Mais comprends bien qu'elle te méprise bien plus qu'elle ne te déteste (que tu sois un homme ou une femme).

Désintéresse-t-en totalement, radicalement. Il faut avoir cette force !
 
aede 69
Forumeur débutant
Messages
9
Réactions
1
Fofocoins
145
Peut être te déteste t'elle (selon tes dires) parce que tu lui renvoie, l'image d'elle même, en y reniflant une certaine faiblesse, et cela ne correspond pas à ses attentes. Il n'y a rien à découvrir à qui nous ressemble trop. Pourquoi s'intéresser à une personne dont il n'y a pas de réciprocité.
 
K
Kaliope
Anonyme
Peut être te déteste t'elle (selon tes dires) parce que tu lui renvoie, l'image d'elle même, en y reniflant une certaine faiblesse, et cela ne correspond pas à ses attentes. Il n'y a rien à découvrir à qui nous ressemble trop. Pourquoi s'intéresser à une personne dont il n'y a pas de réciprocité.


Il faut être méprisant et le plus dur possible avec les gens qui détestent la faiblesse. Il faut les rendre faibles, pour qu'ils apprenent le sens de l'humain.
 
Bref1234
Forumeur ultra actif
Messages
199
Réactions
111
Fofocoins
1 539
Et ce sera le cas de beaucoup de femmes !!! La plupart d'entres elles sont infiniment plus méprisantes et dédaigneuses que les hommes. C'est un standard du sexe féminin, dans la plupart des espèces d'ailleurs, et très peu de femmes ont la volonté d'être "humaine" sur ce terrain.
Être animale leur convient très bien puisque cela leur offre un pouvoir, une domination sur les hommes (et certaines femmes)

Mais comprends bien qu'elle te méprise bien plus qu'elle ne te déteste (que tu sois un homme ou une femme).

Désintéresse-t-en totalement, radicalement. Il faut avoir cette force !
T'as eu Alain Soral comme love coach ou quoi ?
 
K
Kaliope
Anonyme
T'as eu Alain Soral comme love coach ou quoi ?

C'est de l'éthologie, simplement. Mais je comprends que cela t'ennui. La vérité dérange beaucoup plus que les joli compte à dormir debout. ;)
Et pour ta gouverne, je ne défends pas les hommes que tu aimes, les 30 % de sa****rd du haut du panier, (dont font partie des Soral d'ailleurs, comme bien d'autres mieux déguisés que tu préfères en les prenant pour des "gentils" méchants car ils sont "trop cool") mais les autres, surtout le dernier quartile.

Je préfère JC Kaufmann (la femme seule et le prince charmant, sex@mour, etc.), ou Girard (le choix du conjoint). Même si le jeune Soral sociologue, d'il y a fort fort longtemps, ne disait pas toujours que des bêtises.

La domination féminine est une simple évidence, car une femelle choisit, surtout chez les mammifères et les oiseaux. Si elle n'a pas choisit et donc donné son accord, on parle de viol, non ? Tu ne serais pas d'accord avec ça ?

Et lorsque le choix n'est quasiment plus socialement contraint par des stratégies culturelles de survie (système de parenté), ce qui est redevenu le cas actuellement, qu'avons-nous d'autre que l'eugénisme naturel, animal, qui opère par cette sélection ?

Au lieu d'imprécations je veux bien des réflexions alternatives si tu en as (merci d'éviter les sempiternels " je pourrais mais ca ne vaut pas la peine", et autre petites phrases sans portées qui cache mal la déshérence argumentative).
 
A.Ries
Forumeur d’exception
Messages
1 482
Réactions
2 630
Fofocoins
2 288
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Couleur pseudo
C'est de l'éthologie, simplement. Mais je comprends que cela t'ennui. La vérité dérange beaucoup plus que les joli compte à dormir debout. ;)
Et pour ta gouverne, je ne défends pas les hommes que tu aimes, les 30 % de sa****rd du haut du panier, (dont font partie des Soral d'ailleurs, comme bien d'autres mieux déguisés que tu préfères en les prenant pour des "gentils" méchants car ils sont "trop cool") mais les autres, surtout le dernier quartile.

Je préfère JC Kaufmann (la femme seule et le prince charmant, sex@mour, etc.), ou Girard (le choix du conjoint). Même si le jeune Soral sociologue, d'il y a fort fort longtemps, ne disait pas toujours que des bêtises.

La domination féminine est une simple évidence, car une femelle choisit, surtout chez les mammifères et les oiseaux. Si elle n'a pas choisit et donc donné son accord, on parle de viol, non ? Tu ne serais pas d'accord avec ça ?

Et lorsque le choix n'est quasiment plus socialement contraint par des stratégies culturelles de survie (système de parenté), ce qui est redevenu le cas actuellement, qu'avons-nous d'autre que l'eugénisme naturel, animal, qui opère par cette sélection ?

Au lieu d'imprécations je veux bien des réflexions alternatives si tu en as (merci d'éviter les sempiternels " je pourrais mais ca ne vaut pas la peine", et autre petites phrases sans portées qui cache mal la déshérence argumentative).
La femme choisit souvent, et ?
C'est qui qui porte les gosses ? L'homme ne prend que du plaisir mais rien d'autre si ce n'est que nourrir les petits après, ce que fait aussi la femme donc ils sont quites sur ce point.
Et puis il y a plein d'autre animaux ou la femelle ne choisit pas, genre les lions.

Et puis on parle de viol que se soit un homme ou une femme quand l'acte n'est pas choisi !
Chez les oiseaux ( une bonne partie ) comme tu les cités je les reprends, c'est l'homme qui va se proposer à la femme qui accepte ou non. Et donc si il y a reproduction on ne peut pas dire que l'homme a été violé puisqu'il se sera proposer à la femelle dans ce but et la femelle aura accepté dans ce but aussi, donc chez les animaux il n'y a pas vraiment de viol. Si les animaux ne veulent pas se reproduire ou avoir du plaisir entre eux ils ne le feront pas, mais les animaux vivent pour se reproduire en grande partie.

T'as déjà eut tes menstruations toi ? Tas déjà porté un enfant dans ton ventre avec toute les restrictions et complications que ça implique ? T'as déjà accouché ?
Alors oui, les femmes peuvent dominer un peu plus en contre partie.
Et j'entends alors venir les " Oui, mais vous mettez encore les hommes en faiblards et en moins que rien "
Non, les hommes sont là pour soutenir les femmes, ils sont l'autre moitié. Les hommes sont doté d'une taille plus grande ( dans la casi totalité des espèces, sauf les hyènes ma connaissance), de plus de force etc... justement dans le but de "protéger " la femme. Enfin dans une idée de vie sauvage ou la femme restait à l'abri et l'homme à la chasse . Et donc de nos jours on tend à casser cette idée pour atteindre l'égalité de statut car nous ne vivons plus comme des hommes préhistorique.
Mais donc dans cette égalisation, les femmes choisissent moins ? Non ? Et puis bon, vu le nombre de viol de femme par jour, je suis pas sur que les femmes choisissent autant que tu le dis. 1 femme sur 7 est victime d'agression sexuelle au moins une fois dans sa vie ( et encore, beaucoup ne vont pas porter plainte ou le signaler donc les chiffres ne sont pas très exactes )
Surtout que le plaisir des femmes a longtemps été bafoué, jugulé, tabou et c'est encore aujourd'hui le cas avec notamment les excisions ou la femme n'a pas le droit d'éprouver du plaisir autre que pour enfanter ( si on peut alors appeler ça avoir du plaisir car il n'y en a plus vraiment ) . Et ce n'est que depuis quelques années qu'on "redécouvre" voir qu'on "découvre" le clitoris ! Oh tiens ça existe !
Alors que l'homme avec son corps n'a jamais eut de problème ou de réel tabou sur cette notion de plaisir. Je ne crois pas que des hommes subissent des excisions ? Imaginez un peu la chose ? Horrible non ?

Donc bon, que les femmes choisissent un peu plus les hommes que les hommes ne choisissent les femmes, je m'en tape un peu. Il y a eut des temps où les hommes décidaient de tout pour la femme même de qui elle devait être amoureuse donc bon.
Les femmes ne soumettrons pas les hommes à ce point si c'est ce dont vous avez peur. On en est encore trèeeeees loin.

Et puis de nos jours les hommes comme les femmes peuvent dire non à une proposition en mariage ou une déclaration d'amour niaise.


Enfin c'est une réflexion dans un monde hétéronormalisé... et où nous avons donc une femme avec un homme...
Faudrait surtout pas parler des homosexuels... bah non 🤣
 
Bref1234
Forumeur ultra actif
Messages
199
Réactions
111
Fofocoins
1 539
C'est de l'éthologie, simplement. Mais je comprends que cela t'ennui. La vérité dérange beaucoup plus que les joli compte à dormir debout. ;)
Et pour ta gouverne, je ne défends pas les hommes que tu aimes, les 30 % de sa****rd du haut du panier, (dont font partie des Soral d'ailleurs, comme bien d'autres mieux déguisés que tu préfères en les prenant pour des "gentils" méchants car ils sont "trop cool") mais les autres, surtout le dernier quartile.

Je préfère JC Kaufmann (la femme seule et le prince charmant, sex@mour, etc.), ou Girard (le choix du conjoint). Même si le jeune Soral sociologue, d'il y a fort fort longtemps, ne disait pas toujours que des bêtises.

La domination féminine est une simple évidence, car une femelle choisit, surtout chez les mammifères et les oiseaux. Si elle n'a pas choisit et donc donné son accord, on parle de viol, non ? Tu ne serais pas d'accord avec ça ?

Et lorsque le choix n'est quasiment plus socialement contraint par des stratégies culturelles de survie (système de parenté), ce qui est redevenu le cas actuellement, qu'avons-nous d'autre que l'eugénisme naturel, animal, qui opère par cette sélection ?

Au lieu d'imprécations je veux bien des réflexions alternatives si tu en as (merci d'éviter les sempiternels " je pourrais mais ca ne vaut pas la peine", et autre petites phrases sans portées qui cache mal la déshérence argumentative).
Oh mon dieu, je suis une femme blanche hétérosexuelle cisgenre.
Shame on me.

Mon grand, j'ai fait de la socio, ne pense pas me faire découvrir quelque chose en me citant 3 bouquins (j'aime bcp Kaufman par contre, là tu marques un point).
Sinon en lecture de chevet t'as aussi Le Suicide de Durkheim, si tu veux savoir quel est le meilleur jour dans l'année pour trouver un olivier...

Niveau éthologie, t'es un beau specimen 😇

(Mince je crois que je profère des imprécations, j'ai vraiment un problème de gestion de la colère...)
 
Dernière édition:
K
Kaliope
Anonyme
La femme choisit souvent, et ?
C'est qui qui porte les gosses ? L'homme ne prend que du plaisir mais rien d'autre si ce n'est que nourrir les petits après, ce que fait aussi la femme donc ils sont quites sur ce point.
Et puis il y a plein d'autre animaux ou la femelle ne choisit pas, genre les lions.

Lorsque les femelles ne choisissent pas c'est simple, c'est qu'elles sont violées. Cest le cas effectivement chez plusieurs grands mammifères (le cas du lion ets plus variable qu'il apparaît mais passons), les dauphins sont aussi adeptent de cela, les canards pour les oiseaux, et quelques autres !!

Mais sinon, la femme choisit toujours si ce n'est pas la famille (cas du patriarcat... ce n'est pas l'homme mais le patriarche, donc un certain homme, puissant, dominant d'autres hommes).

Et donc actuellement, la quasi totalité des femmes ne font que choisir. La quasi totalité des hommes que se proposer...
Mais évidemment on ne parle que des hommes qui choisissent (acteurs, politiciens, journalistes, sportifs, musiciens, etc. les ambitieux les plus dominants).

Le problème vient essentiellement du fait que l'écrasante majorité des femmes ne s'intéressent essentiellement, ne vont réellement, ne fantasme, que ces dominants (ou les aspirants dominant), qui sont tous pour l'essentiel, sous le verni, des psychopathes ou des sociopathes, effectivement...

Mais elles reviennent rarement de leur attirance pour ces "néons"

Et puis on parle de viol que se soit un homme ou une femme quand l'acte n'est pas choisi !
C'est à dire sur les hommes par des femmes, quasiment jamais !
Chez les oiseaux ( une bonne partie ) comme tu les cités je les reprends, c'est l'homme qui va se proposer à la femme qui accepte ou non. Et donc si il y a reproduction on ne peut pas dire que l'homme a été violé puisqu'il se sera proposer à la femelle dans ce but et la femelle aura accepté dans ce but aussi, donc chez les animaux il n'y a pas vraiment de viol. Si les animaux ne veulent pas se reproduire ou avoir du plaisir entre eux ils ne le feront pas, mais les animaux vivent pour se reproduire en grande partie.

C'est donc bien que la femelle ne s'est pas intéressé au mâle, mais que lui s'est proposé à divers femelles et qu'éventuellement une l'aura CHOISIT ! C'est elle qui choisit

Lui, n'a donc pas choisit ! il s'est porposé aux femelles présentes, simplement.

Celui qui se propose n'a pas vraiment de choix, c'est le choix de se proposer, c'est à dire un choix marginal opportuniste en fonction du lieu, des indices d'ouverturees qu'il perçoit ou non. C'est tou ! Il se propose et dépend du choix de l'autre. Il peut se proposer 10, 100, 1000 fois comme ça !

T'as déjà eut tes menstruations toi ? Tas déjà porté un enfant dans ton ventre avec toute les restrictions et complications que ça implique ? T'as déjà accouché ?
Alors oui, les femmes peuvent dominer un peu plus en contre partie.

??? tu plaisantes, rassure-moi ! Avoir un corps spécifique assure une supériorité de droit ?

On va réellement et plus vite que je ne le pensais vers un fascisme nouveau, eugéniste donc. Bien fini la lutte pour l'égalité, après le patriarcat honis, le matriarcat (non, en fait ce serait une feminocratie que tu proposes, tout aussi totalitaire à terme, en simple inversion du pouvoir supposé de la totalité des hommes...

Es-tu sûr de mesurer les conséquences ?

Et j'entends alors venir les " Oui, mais vous mettez encore les hommes en faiblards et en moins que rien "
Non, les hommes sont là pour soutenir les femmes, ils sont l'autre moitié.

Donc juste en soutiens... de plus en plus intéressant !

Les hommes sont doté d'une taille plus grande ( dans la casi totalité des espèces, sauf les hyènes ma connaissance), de plus de force etc... justement dans le but de "protéger " la femme. Enfin dans une idée de vie sauvage ou la femme restait à l'abri et l'homme à la chasse . Et donc de nos jours on tend à casser cette idée pour atteindre l'égalité de statut car nous ne vivons plus comme des hommes préhistorique.
Mais donc dans cette égalisation, les femmes choisissent moins ? Non ? Et puis bon, vu le nombre de viol de femme par jour, je suis pas sur que les femmes choisissent autant que tu le dis. 1 femme sur 7 est victime d'agression sexuelle au moins une fois dans sa vie ( et encore, beaucoup ne vont pas porter plainte ou le signaler donc les chiffres ne sont pas très exactes ).

Tu démontres l'inégalité naturelle, pour ensuite dire que l'égalisation actuelle... finalement n'est pas encore arrivée ? et que les femmes sont encore uniquement des victimes ? Je t'ai poyrtant donné les sources des violences subies par les hommes (y compris par d'autres hommes), mais aussi sur la violence réelle des femmes et le tabou qu'elle représente.

Le viol est un crime. Et ce que je dis c'est que de plus en plus de femmes ne sont plus choisit par un système patriarcal (la famille en fait), mais choisissent, à nouveau, comme à l'état de nature disons, chez la plupart des primates. et des mammifères et des oiseaux.
Mais c'est bien ce qui différencie le crime (le viol, le mariage forcé), du libre choix, qui en ce cas n'est quasiment que féminin.

Une vraie égalité, impliquerait que les hommes puissent aussi de façon plus équilibré, plus nonbreux, avoir le choix.

Surtout que le plaisir des femmes a longtemps été bafoué, jugulé, tabou et c'est encore aujourd'hui le cas avec notamment les excisions ou la femme n'a pas le droit d'éprouver du plaisir autre que pour enfanter ( si on peut alors appeler ça avoir du plaisir car il n'y en a plus vraiment ) . Et ce n'est que depuis quelques années qu'on "redécouvre" voir qu'on "découvre" le clitoris ! Oh tiens ça existe !

Non, stop, ca fait 50 ans qu'on parle de cette re-découverte ! On ne va pas le re-découvrir durant 5 siècles !!! Que les magazines n'aient à ce point rien à dire qu'il refasse le même titre tous les 3 ans, ok mais il faut avoir un peu de mémoire !

Alors que l'homme avec son corps n'a jamais eut de problème ou de réel tabou sur cette notion de plaisir. Je ne crois pas que des hommes subissent des excisions ? Imaginez un peu la chose ? Horrible non ?

D'une les excisions sont très localisés dans l'espace, les sociétés occidentales, et même asiatiques ou amérindiennes n'ont jamais été concernées !
Donc je ne vois pas le rapport avec le sujet. C'est beaucoup trop spécifiques
Après je ne vais pas te décrire les rites de certaines sociétés mais va lire du Godelier... tu vas être servi !

Bien sûr que si le corps des hommes est truffés de tabou, à commencer par la sodomie masculine que même la plupart des femmes trouvent répugnantes encore actuellement.
Une femme peut s'habiller en homme en encourant au pire des rires et des petites moqueries. Un homme féminisé est un monstre de foire, encor aujourd'hui.
Le poil, j'en ai parlé ailleurs est très contrôlé, et les exigences féminines sont très importantes. J'ai entendu moult fois des femmes traiter de gamins pas fini des hommes de 20 ans ou plus qui se rasaient de près ou étaient imberbes.
Le plaisir de l'homme, on le voit chez les filles ici, se limite à se vider !
Aucune empathie sur le besoin de tendresse qui est vu comme innaccessible aux hommes, pas dans leurs cordes !
Aucune attention féminine à caresser un homme (sauf très beau et pour leur propre plaisir à elle).

La quasi totalité des femmes que j'ai interrogé voit le massage comme essentiellement de l'homme vers la femme, point !

Et le fait que tu focalise tant sur les femmes est logique puisque le discours médiatique ne s'intéresse effectivement qu'à elles, u n i q u e m e n t pour ces questions !

Corps, sentiment, tendresse, etc. = univers féminin, interdit aux hommes sauf pour donner !

Sous prétexte de ce que l'homme reçoit puisqu'il se vide (et pour bien le rabaisser, en 3 secondes...). Belle façon de nier son corps, sa sexualité, ses affects, etc.

Donc bon, que les femmes choisissent un peu plus les hommes que les hommes ne choisissent les femmes, je m'en tape un peu. Il y a eut des temps où les hommes décidaient de tout pour la femme même de qui elle devait être amoureuse donc bon.

NON, les familles !!!
Et les hommes jeunes s'y pliaient aussi !
Le patriarcat est la domination des ligagnes ! (des patriarches, et accessoirement des hommes appelés à le devenir, mais aussi des femmes qui les forment, les contrôlent longtemps durant, etc.) et dans le détail, surtout en occident, c'était bien moins simple, surtout dans le domaine celte / germain. Les latins / grecs / moyen orientaux, étaient plus masculinistes.

Les femmes ne soumettrons pas les hommes à ce point si c'est ce dont vous avez peur. On en est encore trèeeeees loin.

Nous avons des exmples historiques qui montrent à quel point les choses peuvent aller vite... Très vite !
Surtout lors des situations de crises naturelles.
Mais même un glissement simple en ce sens serait une abomination pour le désir légitime d'églité entre les humains.

Et puis de nos jours les hommes comme les femmes peuvent dire non à une proposition en mariage ou une déclaration d'amour niaise.

Mais et nous l'avons dit, et vous l'avez vous-même repris, ce sont les hommes qui se proposent, pas les femmes (ou si marginalement que cela n'a pas de signification).

Enfin c'est une réflexion dans un monde hétéronormalisé... et où nous avons donc une femme avec un homme...
Faudrait surtout pas parler des homosexuels... bah non 🤣

On en a parlé ailleurs, mais les problèmes ne sont pas les mêmes donc quel intérêt ici ?
Quel rapport avec la relation entre homme et femme ?
 
K
Kaliope
Anonyme
Oh mon dieu, je suis une femme blanche hétérosexuelle cisgenre.
Shame on me.

Mon grand, j'ai fait de la socio, ne pense pas me faire découvrir quelque chose en me citant 3 bouquins (j'aime bcp Kaufman par contre, là tu marques un point).

Ma grande ... j'avais noté que tu en avais fait... trop peu ;)...
Tu devrais lire Girard, vraiment !

Sinon en lecture de chevet t'as aussi Le Suicide de Durkheim, si tu veux savoir qu'elle est le meilleur jour dans l'année pour trouver un olivier...

Niveau éthologie, t'es un beau specimen 😇

(Mince je crois que je profère des imprécations, j'ai vraiment un problème de gestion de la colère...)

Gestion de la colère ? de la violence ? Meuh non, tu ne fais que proposer avec aménité à tes interlocuteurs de se suicider, car tu aimerais en toute simplicité les tuer...

Et tu ne vois pas, je suis sérieux, et légaliste, le problème ? (non ce n'est pas uniquement de l'humour, mais de la vraie haine meurtrière, pas très loin du passage à l'acte).

Et tu ne veux vraiment pas t'interroger sur ta situation et les mecs qui te fascinent ?
 
A.Ries
Forumeur d’exception
Messages
1 482
Réactions
2 630
Fofocoins
2 288
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Couleur pseudo
Lorsque les femelles ne choisissent pas c'est simple, c'est qu'elles sont violées. Cest le cas effectivement chez plusieurs grands mammifères (le cas du lion ets plus variable qu'il apparaît mais passons), les dauphins sont aussi adeptent de cela, les canards pour les oiseaux, et quelques autres !!

Mais sinon, la femme choisit toujours si ce n'est pas la famille (cas du patriarcat... ce n'est pas l'homme mais le patriarche, donc un certain homme, puissant, dominant d'autres hommes).

Et donc actuellement, la quasi totalité des femmes ne font que choisir. La quasi totalité des hommes que se proposer...
Mais évidemment on ne parle que des hommes qui choisissent (acteurs, politiciens, journalistes, sportifs, musiciens, etc. les ambitieux les plus dominants).

Le problème vient essentiellement du fait que l'écrasante majorité des femmes ne s'intéressent essentiellement, ne vont réellement, ne fantasme, que ces dominants (ou les aspirants dominant), qui sont tous pour l'essentiel, sous le verni, des psychopathes ou des sociopathes, effectivement...

Mais elles reviennent rarement de leur attirance pour ces "néons"


C'est à dire sur les hommes par des femmes, quasiment jamais !


C'est donc bien que la femelle ne s'est pas intéressé au mâle, mais que lui s'est proposé à divers femelles et qu'éventuellement une l'aura CHOISIT ! C'est elle qui choisit

Lui, n'a donc pas choisit ! il s'est porposé aux femelles présentes, simplement.

Celui qui se propose n'a pas vraiment de choix, c'est le choix de se proposer, c'est à dire un choix marginal opportuniste en fonction du lieu, des indices d'ouverturees qu'il perçoit ou non. C'est tou ! Il se propose et dépend du choix de l'autre. Il peut se proposer 10, 100, 1000 fois comme ça !



??? tu plaisantes, rassure-moi ! Avoir un corps spécifique assure une supériorité de droit ?

On va réellement et plus vite que je ne le pensais vers un fascisme nouveau, eugéniste donc. Bien fini la lutte pour l'égalité, après le patriarcat honis, le matriarcat (non, en fait ce serait une feminocratie que tu proposes, tout aussi totalitaire à terme, en simple inversion du pouvoir supposé de la totalité des hommes...

Es-tu sûr de mesurer les conséquences ?



Donc juste en soutiens... de plus en plus intéressant !



Tu démontres l'inégalité naturelle, pour ensuite dire que l'égalisation actuelle... finalement n'est pas encore arrivée ? et que les femmes sont encore uniquement des victimes ? Je t'ai poyrtant donné les sources des violences subies par les hommes (y compris par d'autres hommes), mais aussi sur la violence réelle des femmes et le tabou qu'elle représente.

Le viol est un crime. Et ce que je dis c'est que de plus en plus de femmes ne sont plus choisit par un système patriarcal (la famille en fait), mais choisissent, à nouveau, comme à l'état de nature disons, chez la plupart des primates. et des mammifères et des oiseaux.
Mais c'est bien ce qui différencie le crime (le viol, le mariage forcé), du libre choix, qui en ce cas n'est quasiment que féminin.

Une vraie égalité, impliquerait que les hommes puissent aussi de façon plus équilibré, plus nonbreux, avoir le choix.



Non, stop, ca fait 50 ans qu'on parle de cette re-découverte ! On ne va pas le re-découvrir durant 5 siècles !!! Que les magazines n'aient à ce point rien à dire qu'il refasse le même titre tous les 3 ans, ok mais il faut avoir un peu de mémoire !



D'une les excisions sont très localisés dans l'espace, les sociétés occidentales, et même asiatiques ou amérindiennes n'ont jamais été concernées !
Donc je ne vois pas le rapport avec le sujet. C'est beaucoup trop spécifiques
Après je ne vais pas te décrire les rites de certaines sociétés mais va lire du Godelier... tu vas être servi !

Bien sûr que si le corps des hommes est truffés de tabou, à commencer par la sodomie masculine que même la plupart des femmes trouvent répugnantes encore actuellement.
Une femme peut s'habiller en homme en encourant au pire des rires et des petites moqueries. Un homme féminisé est un monstre de foire, encor aujourd'hui.
Le poil, j'en ai parlé ailleurs est très contrôlé, et les exigences féminines sont très importantes. J'ai entendu moult fois des femmes traiter de gamins pas fini des hommes de 20 ans ou plus qui se rasaient de près ou étaient imberbes.
Le plaisir de l'homme, on le voit chez les filles ici, se limite à se vider !
Aucune empathie sur le besoin de tendresse qui est vu comme innaccessible aux hommes, pas dans leurs cordes !
Aucune attention féminine à caresser un homme (sauf très beau et pour leur propre plaisir à elle).

La quasi totalité des femmes que j'ai interrogé voit le massage comme essentiellement de l'homme vers la femme, point !

Et le fait que tu focalise tant sur les femmes est logique puisque le discours médiatique ne s'intéresse effectivement qu'à elles, u n i q u e m e n t pour ces questions !

Corps, sentiment, tendresse, etc. = univers féminin, interdit aux hommes sauf pour donner !

Sous prétexte de ce que l'homme reçoit puisqu'il se vide (et pour bien le rabaisser, en 3 secondes...). Belle façon de nier son corps, sa sexualité, ses affects, etc.



NON, les familles !!!
Et les hommes jeunes s'y pliaient aussi !
Le patriarcat est la domination des ligagnes ! (des patriarches, et accessoirement des hommes appelés à le devenir, mais aussi des femmes qui les forment, les contrôlent longtemps durant, etc.) et dans le détail, surtout en occident, c'était bien moins simple, surtout dans le domaine celte / germain. Les latins / grecs / moyen orientaux, étaient plus masculinistes.



Nous avons des exmples historiques qui montrent à quel point les choses peuvent aller vite... Très vite !
Surtout lors des situations de crises naturelles.
Mais même un glissement simple en ce sens serait une abomination pour le désir légitime d'églité entre les humains.



Mais et nous l'avons dit, et vous l'avez vous-même repris, ce sont les hommes qui se proposent, pas les femmes (ou si marginalement que cela n'a pas de signification).



On en a parlé ailleurs, mais les problèmes ne sont pas les mêmes donc quel intérêt ici ?
Quel rapport avec la relation entre homme et femme ?
La femme et l'homme sont comme le ying et le yang, ils ont chacun leur rôle et une place égale.
Et OK c'est pas cool que les femmes choisissent mais il en a toujours été ainsi dans le monde animal et nous sommes des animaux ( un peu plus évolué certes ) donc c'est compliqué de changer quelque chose comme ça.

On ne peut rien faire contre la société et les actes de toutes les femmes et tous les hommes, pas à notre échelle du moins.
C'est une discussion qui n'a pas de sens, puisqu'on ne peut rien y faire et que l'on tourne en rond à dire des faits et des constats.
De toute façon je m'en tape, j'aime pas les femmes.
 
K
Kaliope
Anonyme
La femme et l'homme sont comme le ying et le yang, ils ont chacun leur rôle et une place égale.
Et OK c'est pas cool que les femmes choisissent mais il en a toujours été ainsi dans le monde animal et nous sommes des animaux ( un peu plus évolué certes ) donc c'est compliqué de changer quelque chose comme ça.

On ne peut rien faire contre la société et les actes de toutes les femmes et tous les hommes, pas à notre échelle du moins.
C'est une discussion qui n'a pas de sens, puisqu'on ne peut rien y faire et que l'on tourne en rond à dire des faits et des constats.
De toute façon je m'en tape, j'aime pas les femmes.

Pour ma part c'est parce que je les aime que je voudrais ne pas les voir juger aussi mal des hommes en choisissant si souvent les mauvais (les grandes gueules, les ambitieux, les sales types, les durs - agressifs sous couvers de coolitude -, etc.) plutôt que les bons (les doux, les faibles, les 'trop' gentils, etc.) par obsession pour des critères visuels (et auditifs : drague des beaux parleurs) les releguant à un eugénisme de survie qui est tout sauf efficace de nos jours qui plus est. (je vous invite à voir ou revoir IDIOCRATIE)
J'aimerai que l'être humain soit moins animal et plus humains. Que l'attention à l'intériorité, soit une réalité plutôt qu'une incantation de justification falsifiée.
Et pour ça, il faut une éducation au regard, une détection psychologique des indices qui sous le plumage "cool" cache la saleté, la violence, etc.
Revenir sans cesse sur ces constats a une utilité : véhiculer des remises en question. Qui peut présager de l'impact ?
 
A.Ries
Forumeur d’exception
Messages
1 482
Réactions
2 630
Fofocoins
2 288
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Couleur pseudo
Pour ma part c'est parce que je les aime que je voudrais ne pas les voir juger aussi mal des hommes en choisissant si souvent les mauvais (les grandes gueules, les ambitieux, les sales types, les durs - agressifs sous couvers de coolitude -, etc.) plutôt que les bons (les doux, les faibles, les 'trop' gentils, etc.) par obsession pour des critères visuels (et auditifs : drague des beaux parleurs) les releguant à un eugénisme de survie qui est tout sauf efficace de nos jours qui plus est. (je vous invite à voir ou revoir IDIOCRATIE)
J'aimerai que l'être humain soit moins animal et plus humains. Que l'attention à l'intériorité, soit une réalité plutôt qu'une incantation de justification falsifiée.
Et pour ça, il faut une éducation au regard, une détection psychologique des indices qui sous le plumage "cool" cache la saleté, la violence, etc.
Revenir sans cesse sur ces constats a une utilité : véhiculer des remises en question. Qui peut présager de l'impact ?
J'ai comme l'impression que l'humain se complaît dans la douleur d'où le fait que l'humain est plus animal qu'humain.
Tout le monde sait qu'il faut aimer l'intérieur et non l'extérieur, mais ils en font qu'à leur tête et aiment l'extérieur en disant aimer l'intérieur.
Le problème c'est qu'on ne peut pas tous recevoir une éducation qui nous ouvre les yeux sur la réalité, parce que les parents qui ont les œillères de la société transmettrons donc à leurs enfants dans la limite de leur champs de vision.
C'est désolant.
 
Bref1234
Forumeur ultra actif
Messages
199
Réactions
111
Fofocoins
1 539
Pour ma part c'est parce que je les aime que je voudrais ne pas les voir juger aussi mal des hommes en choisissant si souvent les mauvais (les grandes gueules, les ambitieux, les sales types, les durs - agressifs sous couvers de coolitude -, etc.) plutôt que les bons (les doux, les faibles, les 'trop' gentils, etc.) par obsession pour des critères visuels (et auditifs : drague des beaux parleurs) les releguant à un eugénisme de survie qui est tout sauf efficace de nos jours qui plus est. (je vous invite à voir ou revoir IDIOCRATIE)
J'aimerai que l'être humain soit moins animal et plus humains. Que l'attention à l'intériorité, soit une réalité plutôt qu'une incantation de justification falsifiée.
Et pour ça, il faut une éducation au regard, une détection psychologique des indices qui sous le plumage "cool" cache la saleté, la violence, etc.
Revenir sans cesse sur ces constats a une utilité : véhiculer des remises en question. Qui peut présager de l'impact ?

Vous savez il y en a aussi qui ont l'air faibles, gentils, doux,.... et qui sont de vrais salopards comme vous dites.
Arrêtez de penser que tous les motards, grateux ou je ne sais quoi seraient : de un forcément mieux que vous, de deux tous des ordures.
Par exemple, je trouve que certains motards ont encore une belle mentalité. Si quelqu'un tombe, même un inconnu les autres vont s'arrêter pour l'aider.
Il y a des gens qui font de la musique pour leur propre plaisir, pas juste pour pécho...
Au lieu de cracher sur ces gens, pourquoi ne pas développer vos propres qualités ?
Si vous êtes comme cela, c'est parce que vous vous considérez parmi les faibles et les trop gentils ?
Trop gentil, je vous rassure, ce n'est pas le premier truc qui transparait dans vos messages.
Peut être qu'en vrai c'est différent.
Sortez vous les doigts du cul pour avoir une meilleure estime de vous même, et peut être que vous séduirez davantage.
Juste déjà en ayant un peu de valeur pour soi.
Après chacun ses techniques de drague : ignorer, s'exposer, plaisanter, regarder ...
Mais bon, comme vous semblez mettre bcp de femmes dans le même panier,
Je ne suis pas sure que votre façon de draguer s'adapte à la personnalité de chacune de celles à qui vous prétendez.
Oui on a le choix, et encore heureux.
Et vous aussi.
Pendant très longtemps les femmes n'ont pas pu choisir leur mari et devaient être dépendantes de tout le monde.
Laissez nous respirer un peu au lieu de parler d'eugénisme à tout va.
On veut tous le meilleur pour soi même, sinon faut être légèrement maso.
 
Dernière édition:
Bref1234
Forumeur ultra actif
Messages
199
Réactions
111
Fofocoins
1 539
Ma grande ... j'avais noté que tu en avais fait... trop peu ;)...
Tu devrais lire Girard, vraiment !



Gestion de la colère ? de la violence ? Meuh non, tu ne fais que proposer avec aménité à tes interlocuteurs de se suicider, car tu aimerais en toute simplicité les tuer...

Et tu ne vois pas, je suis sérieux, et légaliste, le problème ? (non ce n'est pas uniquement de l'humour, mais de la vraie haine meurtrière, pas très loin du passage à l'acte).

Et tu ne veux vraiment pas t'interroger sur ta situation et les mecs qui te fascinent ?
Toi non plus, tu n'as pas l'air de trop réfléchir sur ta propre situation.
C'est tellement plus facile de nous blâmer.
 
Bref1234
Forumeur ultra actif
Messages
199
Réactions
111
Fofocoins
1 539
Ma grande ... j'avais noté que tu en avais fait... trop peu ;)...
Tu devrais lire Girard, vraiment !



Gestion de la colère ? de la violence ? Meuh non, tu ne fais que proposer avec aménité à tes interlocuteurs de se suicider, car tu aimerais en toute simplicité les tuer...

Et tu ne vois pas, je suis sérieux, et légaliste, le problème ? (non ce n'est pas uniquement de l'humour, mais de la vraie haine meurtrière, pas très loin du passage à l'acte).

Et tu ne veux vraiment pas t'interroger sur ta situation et les mecs qui te fascinent ?
Quel passage à l'acte ?
Tu crois que je vais m'amuser à t'attendre en bas de chez toi ?
Flemme.
 
K
Kaliope
Anonyme
J'ai comme l'impression que l'humain se complaît dans la douleur d'où le fait que l'humain est plus animal qu'humain.
Tout le monde sait qu'il faut aimer l'intérieur et non l'extérieur, mais ils en font qu'à leur tête et aiment l'extérieur en disant aimer l'intérieur.
Le problème c'est qu'on ne peut pas tous recevoir une éducation qui nous ouvre les yeux sur la réalité, parce que les parents qui ont les œillères de la société transmettrons donc à leurs enfants dans la limite de leur champs de vision.
C'est désolant.


Je pense que le manque d'éducation sur ces matières, je le dis ailleurs, est bien plus dû à l'apologie de la liberté comme valeur unique et totalitaire.
L'idée étant qu'il ne faut mettre aucun frein à la liberté de se fier à ses instincts primaires (violence, excitation, etc.). Evidemment, il y a tout un vocabulaire stratégique, en partie lié à l'économie, qui vient favoriser cela, pour la consommation !

Ainsi la publicité pour l'alcool ou la bouffe, qui insiste sur le fait qu'il faut se lâcher, se faire plaisir, etc. avec l'hypocrisie sans nom des conseils de modération quasi transparents.

C'est aussi un refus de la maturité qu'on observe bien chez les deux sexes avant 25 / 30 ans. et les femmes, le plus souvent le conserve ensuite plus longtemps (elles sont d'ailleurs plus cible de publicité de ce fait). Il faudrait rester dans la puerilité du désir, de l'immédiat, de l'aveuglement par le beau comme bien (mais bon, comme il y a aussi une philosophie, ancienne et dépassée, qui valorisait cela, il faut vraiment beaucoup s'éduquer pour le dépasser réellement).
 
K
Kaliope
Anonyme
Toi non plus, tu n'as pas l'air de trop réfléchir sur ta propre situation.

Oui, je me doute que tu ne peux rien dire d'autre que c'est pas moi c'est toi...

Hum...

Mais je ne vais pas aller plus loin dans l'argument d'autorité... tu as très bien compris.

C'est tellement plus facile de nous blâmer.

Le comportement majoritaire des femmes n'est pas la seule donnée. Là encore, tu lis comme cela t'arrange pour échapper à tout prix à toute instrospection.
Mais c'est la donnée utile ici te concernant.
 
Chasaki
Forumeur giga actif
Messages
419
Réactions
479
Fofocoins
7 545
Ne te triture pas le cerveau, l'être humain médian en général se complait dans la légèreté et préfère la simplicité dans les choix qui lui sont proposés, il préfère écumer et surfer sur la vague que d'y plonger, ce qui lui amène à ne pas trop se fouler et garder une certaine "neutralité", éviter l'embarras en cas de danger.
C'est d'ailleurs une permanence symptomatique de notre époque, avec la largesse sociétale qui renforce la subdivision gargantuesque mais également relationnelle, et l'incorporation culturelle et non conventionnelles de modules de pensées ultra libérales et qui rend rachitique le principe du devoir et de l'ordre naturel des choses.
On encourage l'indigence et on congédie ou on s'emploie à châtié les valeurs essentielles et la respectabilité des fondements qui caractérisent la vie sociale.
La destruction du tout. On est dans l'époque de la destruction du tout, au profit de petits viviers satellites qui rentabilisent sur cette opération de désunion. L'émergence de tendances revisitées à l'extrême, mais jusqu'à quand ? Le péril en la demeure est palpable.
 
K
Kaliope
Anonyme
Ne te triture pas le cerveau, l'être humain médian en général se complait dans la légèreté et préfère la simplicité dans les choix qui lui sont proposés, il préfère écumer et surfer sur la vague que d'y plonger, ce qui lui amène à ne pas trop se fouler et garder une certaine "neutralité", éviter l'embarras en cas de danger.
C'est d'ailleurs une permanence symptomatique de notre époque, avec la largesse sociétale qui renforce la subdivision gargantuesque mais également relationnelle, et l'incorporation culturelle et non conventionnelles de modules de pensées ultra libérales et qui rend rachitique le principe du devoir et de l'ordre naturel des choses.
On encourage l'indigence et on congédie ou on s'emploie à châtié les valeurs essentielles et la respectabilité des fondements qui caractérisent la vie sociale.
La destruction du tout. On est dans l'époque de la destruction du tout, au profit de petits viviers satellites qui rentabilisent sur cette opération de désunion. L'émergence de tendances revisitées à l'extrême, mais jusqu'à quand ? Le péril en la demeure est palpable.


De la déconstruction oui. L'individualisme est en fait, grandement, cet existentialisme sartrien, interprétant si mal Heidegger qui en souligne au contraire le danger, un peu dans la logique de Tocqueville sur la démocratie. C'est une insupportabilité (enfer) des autres par maximisation de soi, de ses désirs prioritaires sur ceux des autres, de soi, soi, soi, uniquement soi.
Et la déconstruction du social suit.... tout cela nétant possible, paradoxalement, que grâce à la coopération et l'accumulation technique qui offre unconfort matériel qui laisse à penser qu'on peut se passer des autres...

Que ce serait même le mieux, sauf quand on en a besoin et qu'aimerait les convoquer à nos usages et notre convenance, comme des outils de satisfaction de notre EGO.

La plupart des femmes que j'ai rencontré cherchent en permanence à imposer leur agenda, leur temporalité, leurs urgences. Un certain nombre d'hommes aussi, que j'évite personnellement mais dont j'ai remarqué qu'ils peuvent se le permettre physiquement, du moins un temps, et l'impose avec facilité à ces mêmes femmes. Parce qu'ils leur semblent (durant ce temps de l'illusion donné) inespéré, fantasme vivant, divinité apparue...

La solitude progresse dans nos sociétés. Et les outils techniques facilitent le glissement vers une société de la distance, du recul du contact. De la colère / frustration de cet autre qu'on ne peut soumettre, trouver à son gré.

Avez-vous vu le film HER ?

Des conclusions ?
 
Chasaki
Forumeur giga actif
Messages
419
Réactions
479
Fofocoins
7 545
Assurément, l'individualisme est le pendant de l'existentialisme, et inversement, simplement on s'est attaché à confectionner une interprétation doctrinale légèrement déclinée pour ne pas en faire des jumeaux parfait, mais l'individu est parce qu'il existe, et son existence est possible par ce qu'il est un.

Ah totalement, c'est la reproduction consequentialiste de la pensée unilatérale et égocentrée qui cherche des pilotis afin de se savoir unique, indispensable dans son intérieur et se sustenter de thuriféraires mobilisés afin de maintenir l'empire interne construit en toute satisfaction, s'ebaudir, s'enorgueillir et sublimer sa croyance dans un champs plus exogène et plus élargi (parce que dans son giron interne, son idiosyncrasie, ce n'étais pas assez, il faut croire...).

"Ah les femmes, on ne peut pas vivre avec elles, point final" dirait dans un contexte ubuesque et horrifiant un certain Chucky, qui pourtant est une fiction d'horreur plus ou moins enfantine, c'est vous dire la subtilité dans l'action ^^

La femme vit avec une frustration et une affliction permanente qui s'articule sur le fait qu'elle aurait voulu s'approcher, (si ce n'est être) la figure imagée et fantasmée de l'homme, voir même dans un sens plus biologique et physionomique, qui s'octroyerait des privilèges dont elle n'a pas le bagout, les outils ou encore la part belle qui lui permettrait d'atteindre des objectifs qui ne sont nullement celles du combat de toujours de l'homme dans sa survie (ce qu'elle ne comprend vraisemblablement pas), car elle se précipite dans une festivité et une passion à l'émotion, hébétée et larmoyante, dans un vague à l'âme inhérent, dont elle se tue de l'avouer, car l'ego (justement) l'en empêche, et comprenant (car elle l'a compris, même si elle persiste) dans cette dénégation, la grande différence qui sépare les deux genres humains, elle va chercher à acquérir par ses atouts naturelles, intrinsèques et affriolantes, à accéder aux matières lui promettant une vie rutilante dans un paysage de cocagne, de prospérité et de privilèges qui lui prodiguera par substitution à sa grande déception inique, le sentiment d'avoir de la valeur (ce qui est le cas) et donc d'accepter dans une introspection orgueilleuse le sentiment de fierté d'être ce qu'elle est, et celles qui ne ne parviennent pas à ce type de concours ambitieux finissent tout de même par se sublimer, puisque que connaissant la capacité aguicheuse de la séduction qui leur confère un atout de taille au processus d'attractivité, elles arrivent à happé, attiré, entrainé par un effet d'aimant, les hommes, de quelconque statut, qui seront friands de rejoindre leur plumard...avec une voix cajoleuse, et une mirifique chanson à la harpe pour donner l'illusion à l'objet du désir d'être un lion, alors que c'est un rat, mais avec une niveau statutaire adéquat, et financièrement et globalement viable (bien qu'elle le nie) elles vont pouvoir être dans cette phase de satisfaction, mais à plus court terme.

Et également, je plussoie complètement au sort de la concorde et la cohésion sociale et relationnelle qui prennent du plomb dans l'aile et se réduisent par usure progressivement, ce qui est dramatique, mais semble t-il, faut-il attendre de voir le raz-de marée à l'approche du rivage pour s'en rendre compte.

Malheur à moi, je retarde tous le temps l'inévitable, je n'ai pas encore visionné le film en question, mais bien enregistré dans mon catalogue de film à regarder,
Une fois la besogne effectuée, assurez-vous d'en entendre ma réflexion sur le sujet.
 
Anas
Forumeur mega actif
Messages
221
Réactions
320
Fofocoins
3 043
Et bien, je vais commencer à croire qu'il se passe quelque chose entre @Kaliope et B Bref1234 ! :p

En tout cas, avec Chasiki je vois que vous aimez déblatérer sur votre idéologie. C'est votre droit. Mais qu'elle soit juste ou erronée, encore une fois, je ne pense pas que cela aide vraiment l'auteur de ce topic. Je vous invite à créer une discussion à ce sujet pour laisser libre cours à vos réflexions sans être dérangé par ces "êtres humains médian".