rentrer dans le monde des adultes à 18 ans, quelle angoisse

  • Auteur de la discussion mélancolievie
  • Date de début
M
mélancolievie
Anonyme
Qui d'autre pleure un dimanche soir parce qu'il se trouve pas assez à la hauteur, en amitié, dans le monde professionnel, socialement ?
Je suis perdue, submergée et stressée. 18 ans, en vacances d'été, et le premier été de ma vie que je passe en étant angoissée. C'est fou ce que la transition d'adolescent à adulte fait aux jeunes. On m'avait dit que c'était une année d'incertitude les 18 ans, mais je pensais pas aussi mal vivre cette incertitude, ce déséquilibre. Un pied qui veut rester dans l'enfance, et l'autre qui entre dans le monde des adultes, aussi douloureux soit-il.
Le monde professionnel est si angoissant. À peine trouvé un stage d'été dans l'animation que je fais déjà des erreurs. Je suis sûrement perçue comme irresponsable ou pas assez professionnelle, fiable. Mais en même temps qui nous a appris ce qui était professionnel et ne l'était pas ? Qui nous a formés pour rentrer dans le monde professionnel ? On se retrouve avec une pression débordante, devant apprendre sur le tas.
L'amitié aussi ça blesse, les amis qui changent, qui se font d'autres amis, qui s'éloignent. Ça aussi ça fait mal. Comment font tous ces gens pour conserver leurs amis ? Est-ce qu'ils se sentent seuls tout de même eux aussi ? Être entouré mais se sentir seul ça existe ? Sûrement, puisque quand j'y réfléchis je ne suis pas seule du tout. Réfléchissez-y aussi. Toujours plus de confusion.
C'est l'été mais tout semble gris. L'injustice monte en flèche dans le monde, l'intolérance et la haine aussi, et je pleure. Comment les gens peuvent être si peu humains ? Où est passée l'humanité ? Que devient-elle ?
Bien sûr que je suis heureuse, j'ai tout pour l'être. Mais cette machine à laver dans ma tête qui tourne sans s'arrêter, ça gâche tout. Besoin de partir dans un autre pays, ou bien dans un lieu reculé à la campagne ou à la mer. Paris que j'aime tant finira par me consumer.
Qui d'autre pleure un dimanche soir ? L'écriture comme thérapie, qu'ils disent...
 
𝑪𝑨𝑷𝑰𝑻𝑨𝑰𝑵𝑬 𝑱𝑨𝑪𝑲
Fofoanimateur
Donateur du mois 🤲
Messages
32 231
Fofocoins
163 253
Don à Foforum
Virement de 100€ 💸
Virement de 100€ 💸
Virement de 50€
Genre
Homme
Quand on est jeune on se plaît dans le monde de l'adolescence
Cependant on rêve de devenir adulte
Ouai quand j'aurai 18 ans je vais quitter les parents, le foyer
Je vais être autonome je ferai ce que je voudrai

Ok on arrive à 18 ans
A 18 ans on se dit wouaaaaaaaaaa
Euh comment je vais faire pour trouver un appart ?
Comment je vais faire pour payer le loyer ?
Et puis il faut de l'argent, un travail... Hum... je viens de sortir de l'école je fais comment ?

Quand on est jeune on ne voit rien
Quand vous devenez adulte, la réalité vous rattrape

Perso je me suis posé les mêmes questions
Si j'avais attendu les réponses, j'en serai encore là à 30 ans
Donc je me suis lancé, un peu tête baissée, mais avec toutes les réalités
Sans déconner j'avais les boules, peur de l'échec

Mais ça l'a fait
On a du travail ? On se démerde, et puis il y a des aides pour les jeunes
On a pas trop de tunes ? On peut réussir aussi, mais plus difficilement, les aides
Si on ne fais rien on a rin

Un proverbe
L'immobilisme paralyse, aussi dépêches-toi de faire un choix !

Au bout de 1 an fais un bilan

 
𝑪𝑨𝑷𝑰𝑻𝑨𝑰𝑵𝑬 𝑱𝑨𝑪𝑲
Fofoanimateur
Donateur du mois 🤲
Messages
32 231
Fofocoins
163 253
Don à Foforum
Virement de 100€ 💸
Virement de 100€ 💸
Virement de 50€
Genre
Homme
Je crois qu'on peut survivre lol Enfin bon, pour ceux qui ont continue internet pour eux c'est différent

Résilience
Il faut de temps en temps se couper de tout
Partir et découvrir

Quand tu es là, tu es le plus heureux du monde
rentrer dans le monde des adultes à 18 ans, quelle angoisse
 
Shiinku
Passionné
Messages
1 292
Age
31
Fofocoins
29 975
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Genre
Femme
Certains se la compliquent
La vie peut être simple
Mais a-t-on besoin de tous ces artifices, du modernisme, de toute cette technologie pour être heureux ?

On fait croire aux gens qu'ils ont besoin de ces artifices pour être heureux mais quand ils l'ont ils se rendent compte qu'en fait non

Et non je pense que nous n'avons pas besoin de tout ça pour être heureux. En voyageant, j'ai vu dans un pays pauvre 3 petites filles mangeaient par terre et rigolaient, s'amusaient, étaient contentes. Elles n'avaient pas grand chose mais étaient si joyeuse... A l'inverse dans un pays développé où des enfants tapent des crises car ils n'ont pas le téléphone pour manger. Où les gens ont "tout" mais ne sont jamais contents...
 
karton
Actif
Messages
44
Fofocoins
3 028
Genre
Homme
Qui d'autre pleure un dimanche soir parce qu'il se trouve pas assez à la hauteur, en amitié, dans le monde professionnel, socialement ?
Je suis perdue, submergée et stressée. 18 ans, en vacances d'été, et le premier été de ma vie que je passe en étant angoissée. C'est fou ce que la transition d'adolescent à adulte fait aux jeunes. On m'avait dit que c'était une année d'incertitude les 18 ans, mais je pensais pas aussi mal vivre cette incertitude, ce déséquilibre. Un pied qui veut rester dans l'enfance, et l'autre qui entre dans le monde des adultes, aussi douloureux soit-il.
Le monde professionnel est si angoissant. À peine trouvé un stage d'été dans l'animation que je fais déjà des erreurs. Je suis sûrement perçue comme irresponsable ou pas assez professionnelle, fiable. Mais en même temps qui nous a appris ce qui était professionnel et ne l'était pas ? Qui nous a formés pour rentrer dans le monde professionnel ? On se retrouve avec une pression débordante, devant apprendre sur le tas.
L'amitié aussi ça blesse, les amis qui changent, qui se font d'autres amis, qui s'éloignent. Ça aussi ça fait mal. Comment font tous ces gens pour conserver leurs amis ? Est-ce qu'ils se sentent seuls tout de même eux aussi ? Être entouré mais se sentir seul ça existe ? Sûrement, puisque quand j'y réfléchis je ne suis pas seule du tout. Réfléchissez-y aussi. Toujours plus de confusion.
C'est l'été mais tout semble gris. L'injustice monte en flèche dans le monde, l'intolérance et la haine aussi, et je pleure. Comment les gens peuvent être si peu humains ? Où est passée l'humanité ? Que devient-elle ?
Bien sûr que je suis heureuse, j'ai tout pour l'être. Mais cette machine à laver dans ma tête qui tourne sans s'arrêter, ça gâche tout. Besoin de partir dans un autre pays, ou bien dans un lieu reculé à la campagne ou à la mer. Paris que j'aime tant finira par me consumer.
Qui d'autre pleure un dimanche soir ? L'écriture comme thérapie, qu'ils disent...
Bonjour,
Tu fais un stage, tu travailles, et ça déjà, c'est bien. Respect.
Ensuite tu dis que tu as fait des erreurs. C'est le seul chemin pour progresser...
Gère bien ton attitude face aux erreurs.
Les adultes sont en général bienveillants avec le jeune qui est "humble". Ils le sont moins avec un jeune "prétentieux".
L'endroit où tu travailles n'est pas toute "l'humanité" :) éloigne toi des "méchants" , rapproche toi des "gentils"
Ce sont les conseils que ton message m'a inspirés.
Bon courage :)