Perdue...

  • Auteur de la discussionAnonymous (dd0d)
  • Date de début
A
Anonymous (dd0d)
Anonyme
Bonjour à tous et à toutes,
C est la 1ère fois que je me rends sur un forum de discussion. Je me sens tellement seule et complètement perdue. J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. Malheureusement, pas de retour en arrière possible! Culpabilité, regrets, déception et même dégoût...comment faire pour vivre avec tous ces sentiments enfouis en soi. Comment retrouver ma joie de vivre, alors que j ai l impression de vivre dans un monde que je ne comprends pas. J ai 3 superbes enfants, un travail qui me plaît mais une situation personnelle, que j ai pourtant choisie, que je déteste.
Et personne à qui me confier tellement tout est compliqué.
Je vous souhaite une belle journée.
 
Pomelooo
Légende
Messages
9 873
Réactions
4 475
Age
14
Fofocoins
53 847
Ombre sur groupe
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Bonjour à tous et à toutes,
C est la 1ère fois que je me rends sur un forum de discussion. Je me sens tellement seule et complètement perdue. J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. Malheureusement, pas de retour en arrière possible! Culpabilité, regrets, déception et même dégoût...comment faire pour vivre avec tous ces sentiments enfouis en soi. Comment retrouver ma joie de vivre, alors que j ai l impression de vivre dans un monde que je ne comprends pas. J ai 3 superbes enfants, un travail qui me plaît mais une situation personnelle, que j ai pourtant choisie, que je déteste.
Et personne à qui me confier tellement tout est compliqué.
Je vous souhaite une belle journée.
alors, je sais pas comment vraiment t'aider, mais peu etre que tu peu en parler a un professionnel (psy part exemple)..
belle journée a toi^^
 
Sky
Forumeur giga actif
Messages
452
Réactions
293
Fofocoins
957
Ombre sur pseudo
Ombre sur groupe
Couleur pseudo
Bonjour à tous et à toutes,
C est la 1ère fois que je me rends sur un forum de discussion. Je me sens tellement seule et complètement perdue. J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. Malheureusement, pas de retour en arrière possible! Culpabilité, regrets, déception et même dégoût...comment faire pour vivre avec tous ces sentiments enfouis en soi. Comment retrouver ma joie de vivre, alors que j ai l impression de vivre dans un monde que je ne comprends pas. J ai 3 superbes enfants, un travail qui me plaît mais une situation personnelle, que j ai pourtant choisie, que je déteste.
Et personne à qui me confier tellement tout est compliqué.
Je vous souhaite une belle journée.
bonjour, comme Pomelooo Pomelooo l'a dit, je sais pas trop comment t'aider.. Si tu veux parler et te confier, nous sommes là !
Courage à toi !
Ps: par rapport à ta situation personnelle, essaye de la changé meme si c'est dur. Ne desepere pas et ne laissse pas tomber tes enfants, ils ont besoin de toi ! courage !
 
reaper
Forumeur débutant
Messages
9
Réactions
11
Fofocoins
205
Bonjour à tous et à toutes,
C est la 1ère fois que je me rends sur un forum de discussion. Je me sens tellement seule et complètement perdue. J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. Malheureusement, pas de retour en arrière possible! Culpabilité, regrets, déception et même dégoût...comment faire pour vivre avec tous ces sentiments enfouis en soi. Comment retrouver ma joie de vivre, alors que j ai l impression de vivre dans un monde que je ne comprends pas. J ai 3 superbes enfants, un travail qui me plaît mais une situation personnelle, que j ai pourtant choisie, que je déteste.
Et personne à qui me confier tellement tout est compliqué.
Je vous souhaite une belle journée.
bonjour anonymous, tu te sens peut être vide à l'intérieur de toi. tu ne comprends pas se qu'il t'arrive tu ne sais pas se que tu veux et tu te poses surement des questions auquel tu n'a pas de réponses. Ce n'est pas pour cela qu'il faut déprimer, ne te renferme pas sur toi et essaye de parler de tout ça avec un spécialiste. C'est un moment difficile de ta vie mais rassure toi ça va aller mieux après. Tu as peut être besoin de changement car cette situation te fatigue parce qu'elle est quotidienne, dans ces cas là il faut faire une pose pendant quelque temps comme partir en voyage ou rencontrer de nouvel personnes.
 
Z
Zdexv
Anonyme
Bonjour à tous et à toutes,
C est la 1ère fois que je me rends sur un forum de discussion. Je me sens tellement seule et complètement perdue. J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. Malheureusement, pas de retour en arrière possible! Culpabilité, regrets, déception et même dégoût...comment faire pour vivre avec tous ces sentiments enfouis en soi. Comment retrouver ma joie de vivre, alors que j ai l impression de vivre dans un monde que je ne comprends pas. J ai 3 superbes enfants, un travail qui me plaît mais une situation personnelle, que j ai pourtant choisie, que je déteste.
Et personne à qui me confier tellement tout est compliqué.
Je vous souhaite une belle journée.
Salut moi non plus JSP vraiment comment t'aider mais je te conseil de lire le livre de Mélanie Georgiades aliase Diam's elle explique sa conversion à L 'Islam et répond aux questions de la vie genre a quoi sert la vie ... Je te le conseille vraiment il éclaire sa pourrait peut être t'aider moi perso il m'a aider gros bisous est courage
 
Corosa
Nouveau
Messages
2
Réactions
0
Fofocoins
35
Merci pour vos réponses. Le psy...déjà vu... je suis dans une histoire compliquée dans laquelle je me sens coincée. J ai quitté le père de mes enfants pour un homme 7 ans plus âgée que moi (40 /47 ans aujourd hui), gentil, drôle et généreux, dont j étais folle il y a 5 ans. Nous avons tous les 2 divorcé. Il m a fait rentrer dans son entreprise et avons vécu 1 an ensemble. Et là, désenchantement. Cohabitation difficile ( 3 enfants chacun, accro à son boulot, au téléphone et au sexe...), j ai repris un appartement pour m occuper pleinement et sereinement de mes enfants 1 semaine sur 2 et je le rejoins chez lui ensuite. Nous n avons pas du tout les mêmes points de vue, centres d intérêt et train de vie (différence financière). Il radote, me prends pour sa secrétaire 24 sur 24 et me tripote au bureau alors qu il sait que je déteste ça. Je l ai surpris aller sur des sites de rencontres, discuter avec une fille en Sms (il a trompé sa femme pendant plus de 10 ans) et j ai peur qu il recommence. Il me jure qu il a fait une erreur et que ça ne se reproduirait pas. Je suis tombée enceinte en fin d année dernière et j ai dû avorter. J ai beaucoup de mal à m en remettre même si je sais que c était sûrement la meilleure solution. Je suis fâchée avec ma maman à cause de cette situation et je n ai jamais eu beaucoup d amies à qui me confier. Heureusement j ai une sœur présente. Mais là, je sature, je ne le supporte plus. Je sais que je ne suis pas forcément facile à vivre mais il y a des limites. Je lui ai demandé d avoir un minimum de respect pour moi. Regarder des sites porno, envoyer des trucs dégoûtants à ses copains...je ne comprends pas qu il ne se rende pas compte que ça peut-être gênant pour moi. Il est obsédé je crois. Et son portable...n en parlons pas...On avait commencé une thérapie de couple pour qu il se rende compte de ses addictions mais il n a fait que 3 séances. C est moi qui l ai finie seule et la psy m a dit que je restais avec lui pour me punir. Parce que j ai fait des mauvais choix, que je me sens coupable d avoir brisé 2 familles et qu il faut que j assume maintenant. Et je suis aujourd'hui je me sens perdue. Je regrette de n avoir pas eu le courage de refuser l IVG. Je me sens vide, mes enfants me manquent quand ils ne sont pas avec moi. Je m en veux d avoir tout fait de travers et donnerai cher pour pouvoir remonter le temps!
Pardon pour cette longueur...besoin de vider mon sac...
Bonne soirée à tous.
 
reaper
Forumeur débutant
Messages
9
Réactions
11
Fofocoins
205
Merci pour vos réponses. Le psy...déjà vu... je suis dans une histoire compliquée dans laquelle je me sens coincée. J ai quitté le père de mes enfants pour un homme 7 ans plus âgée que moi (40 /47 ans aujourd hui), gentil, drôle et généreux, dont j étais folle il y a 5 ans. Nous avons tous les 2 divorcé. Il m a fait rentrer dans son entreprise et avons vécu 1 an ensemble. Et là, désenchantement. Cohabitation difficile ( 3 enfants chacun, accro à son boulot, au téléphone et au sexe...), j ai repris un appartement pour m occuper pleinement et sereinement de mes enfants 1 semaine sur 2 et je le rejoins chez lui ensuite. Nous n avons pas du tout les mêmes points de vue, centres d intérêt et train de vie (différence financière). Il radote, me prends pour sa secrétaire 24 sur 24 et me tripote au bureau alors qu il sait que je déteste ça. Je l ai surpris aller sur des sites de rencontres, discuter avec une fille en Sms (il a trompé sa femme pendant plus de 10 ans) et j ai peur qu il recommence. Il me jure qu il a fait une erreur et que ça ne se reproduirait pas. Je suis tombée enceinte en fin d année dernière et j ai dû avorter. J ai beaucoup de mal à m en remettre même si je sais que c était sûrement la meilleure solution. Je suis fâchée avec ma maman à cause de cette situation et je n ai jamais eu beaucoup d amies à qui me confier. Heureusement j ai une sœur présente. Mais là, je sature, je ne le supporte plus. Je sais que je ne suis pas forcément facile à vivre mais il y a des limites. Je lui ai demandé d avoir un minimum de respect pour moi. Regarder des sites porno, envoyer des trucs dégoûtants à ses copains...je ne comprends pas qu il ne se rende pas compte que ça peut-être gênant pour moi. Il est obsédé je crois. Et son portable...n en parlons pas...On avait commencé une thérapie de couple pour qu il se rende compte de ses addictions mais il n a fait que 3 séances. C est moi qui l ai finie seule et la psy m a dit que je restais avec lui pour me punir. Parce que j ai fait des mauvais choix, que je me sens coupable d avoir brisé 2 familles et qu il faut que j assume maintenant. Et je suis aujourd'hui je me sens perdue. Je regrette de n avoir pas eu le courage de refuser l IVG. Je me sens vide, mes enfants me manquent quand ils ne sont pas avec moi. Je m en veux d avoir tout fait de travers et donnerai cher pour pouvoir remonter le temps!
Pardon pour cette longueur...besoin de vider mon sac...
Bonne soirée à tous.
parle nous ce n'est pas grave si ton message fait 40000 ligne, on le liras toujours. ce gars n'est pas une bonne personne mais si ton esprit veux se punir alors reste avec lui jusqu'à ce que tu ne te sens plus coupable. bonne journée et bon courage😘
 
duss
Forumeur d’exception
Messages
1 066
Réactions
370
Fofocoins
3 990
Merci pour vos réponses. Le psy...déjà vu... je suis dans une histoire compliquée dans laquelle je me sens coincée. J ai quitté le père de mes enfants pour un homme 7 ans plus âgée que moi (40 /47 ans aujourd hui), gentil, drôle et généreux, dont j étais folle il y a 5 ans. Nous avons tous les 2 divorcé. Il m a fait rentrer dans son entreprise et avons vécu 1 an ensemble. Et là, désenchantement. Cohabitation difficile ( 3 enfants chacun, accro à son boulot, au téléphone et au sexe...), j ai repris un appartement pour m occuper pleinement et sereinement de mes enfants 1 semaine sur 2 et je le rejoins chez lui ensuite. Nous n avons pas du tout les mêmes points de vue, centres d intérêt et train de vie (différence financière). Il radote, me prends pour sa secrétaire 24 sur 24 et me tripote au bureau alors qu il sait que je déteste ça. Je l ai surpris aller sur des sites de rencontres, discuter avec une fille en Sms (il a trompé sa femme pendant plus de 10 ans) et j ai peur qu il recommence. Il me jure qu il a fait une erreur et que ça ne se reproduirait pas. Je suis tombée enceinte en fin d année dernière et j ai dû avorter. J ai beaucoup de mal à m en remettre même si je sais que c était sûrement la meilleure solution. Je suis fâchée avec ma maman à cause de cette situation et je n ai jamais eu beaucoup d amies à qui me confier. Heureusement j ai une sœur présente. Mais là, je sature, je ne le supporte plus. Je sais que je ne suis pas forcément facile à vivre mais il y a des limites. Je lui ai demandé d avoir un minimum de respect pour moi. Regarder des sites porno, envoyer des trucs dégoûtants à ses copains...je ne comprends pas qu il ne se rende pas compte que ça peut-être gênant pour moi. Il est obsédé je crois. Et son portable...n en parlons pas...On avait commencé une thérapie de couple pour qu il se rende compte de ses addictions mais il n a fait que 3 séances. C est moi qui l ai finie seule et la psy m a dit que je restais avec lui pour me punir. Parce que j ai fait des mauvais choix, que je me sens coupable d avoir brisé 2 familles et qu il faut que j assume maintenant. Et je suis aujourd'hui je me sens perdue. Je regrette de n avoir pas eu le courage de refuser l IVG. Je me sens vide, mes enfants me manquent quand ils ne sont pas avec moi. Je m en veux d avoir tout fait de travers et donnerai cher pour pouvoir remonter le temps!
Pardon pour cette longueur...besoin de vider mon sac...
Bonne soirée à tous.
C'est pas grave si ton message aie long si je peut me permettre se n'ai pas un homme pour toi il ne te respecte pas
Quitte le
 
guany
Forumeur débutant
Messages
17
Réactions
5
Fofocoins
221
bonjour
tout d abord seules gens qyi veulent bien faire font des erreurs
n oubliez pas tout nouveau tout beau.avec 3 enfants chacun est un enorme handicap.
ne culpabilisez pas pour votre avortement c etait a mon sens bien sur.un courreur de jupons reste a vie un courreur de jupons la
 
duss
Forumeur d’exception
Messages
1 066
Réactions
370
Fofocoins
3 990
Bonjour à tous et à toutes,
C est la 1ère fois que je me rends sur un forum de discussion. Je me sens tellement seule et complètement perdue. J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. Malheureusement, pas de retour en arrière possible! Culpabilité, regrets, déception et même dégoût...comment faire pour vivre avec tous ces sentiments enfouis en soi. Comment retrouver ma joie de vivre, alors que j ai l impression de vivre dans un monde que je ne comprends pas. J ai 3 superbes enfants, un travail qui me plaît mais une situation personnelle, que j ai pourtant choisie, que je déteste.
Et personne à qui me confier tellement tout est compliqué.
Je vous souhaite une belle journée.
Le mieux c'est d'en parler
 
guany
Forumeur débutant
Messages
17
Réactions
5
Fofocoins
221
bonjour
tout d abord seules gens qyi veulent bien faire font des erreurs
n oubliez pas tout nouveau tout beau.avec 3 enfants chacun est un enorme handicap.
ne culpabilisez pas pour votre avortement c etait a mon sens bien sur.un courreur de jupons reste a vie un courreur de jupons la
 
K
Kaliope
Anonyme
Bonjour à tous et à toutes,
C est la 1ère fois que je me rends sur un forum de discussion. Je me sens tellement seule et complètement perdue. J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. Malheureusement, pas de retour en arrière possible! Culpabilité, regrets, déception et même dégoût...comment faire pour vivre avec tous ces sentiments enfouis en soi. Comment retrouver ma joie de vivre, alors que j ai l impression de vivre dans un monde que je ne comprends pas. J ai 3 superbes enfants, un travail qui me plaît mais une situation personnelle, que j ai pourtant choisie, que je déteste.
Et personne à qui me confier tellement tout est compliqué.
Je vous souhaite une belle journée.


C'est le lot du plus grand nombre.
La vie passe, toujours trop vite. Vita Brevis disaient les latins !

Même en vivant pleinement nous ne vivrons jamais assez !

La détestation est cependant un mot un peu fort, même si le ressenti parfois est bien celui-là. Mais il est variable, bien plus que le mot !!!

Le sentiement est augmenté par le fait que nous vivons à une époque médiatique où la perfection semble de ce monde, où il faut être heureux, totalement, sans ombres, ou ultra minimes. Les médias de divertissement gomment presque intégralement les aspérités, nombreuses, lourdes, pesantes, cumulées, et font croire à chacun-e que s'il/elle ne correspond pas c'est qu'il/elle a un problème, que sa vie est un échec, une gabegie...

C'est évidemment idiot, car totalement faux. Tous les bonheurs promis par la publicité, les séries etc. sont de pures et simples falsifications, des fictions !

Plus nous vivons plus nos armoires se remplissent, de regret (celui-là ou celle-là qui aurait été mieux, ce voyage pas encore fait et de moins en moins probable, et de toute façon qui n'aurait plus la même saveur, les mêmes potentialités... etc. etc.)
Toutes ces voies de garage qui nous semblent de vastes routes aventureuses et solaire.... parce que nous ne les avons pas prises !! (et parfois dommageablement, parfois bien heureusement !!!!).


A l'époque du choix le plus vaste des possibles, le nombre de possibles abandonnés pour ceux vécus paraît encore plus insupportables que lorsque ces choix étaient plus contraints. Assez normalement puisque le nombre de choses dont on doit donc se priver est toujours plus grand !


C'est un puit sans fond.


Et puis il faut le dire sans fard, tout ça se résume simplement au vieillissement du corps et la fermeture des opportunités sentimentales et sexuelles. Le cerveau aimerait vivre mille et une histoires d'amour, différentes, explorant le potentiel vaste des sentiments, des ressentis des plus grands moments de bonheur qui soient : aimer, être aimé-e.

Sauf qu'en plus de ça, nous nous fermons dans le même temps d'innombrables portes par des clichés, des limites, des critères, des désirs excessivement précis (même si soit disant flous) qui rendent le réel très souvent décevant, parfois même par simple anticipation de la déception... :D



Allez, vas-y, explique nous ;)
 
K
Kaliope
Anonyme
Merci pour vos réponses. Le psy...déjà vu... je suis dans une histoire compliquée dans laquelle je me sens coincée. J ai quitté le père de mes enfants pour un homme 7 ans plus âgée que moi (40 /47 ans aujourd hui), gentil, drôle et généreux, dont j étais folle il y a 5 ans. Nous avons tous les 2 divorcé. Il m a fait rentrer dans son entreprise et avons vécu 1 an ensemble. Et là, désenchantement. Cohabitation difficile ( 3 enfants chacun, accro à son boulot, au téléphone et au sexe...), j ai repris un appartement pour m occuper pleinement et sereinement de mes enfants 1 semaine sur 2 et je le rejoins chez lui ensuite. Nous n avons pas du tout les mêmes points de vue, centres d intérêt et train de vie (différence financière). Il radote, me prends pour sa secrétaire 24 sur 24 et me tripote au bureau alors qu il sait que je déteste ça. Je l ai surpris aller sur des sites de rencontres, discuter avec une fille en Sms (il a trompé sa femme pendant plus de 10 ans) et j ai peur qu il recommence. Il me jure qu il a fait une erreur et que ça ne se reproduirait pas. Je suis tombée enceinte en fin d année dernière et j ai dû avorter. J ai beaucoup de mal à m en remettre même si je sais que c était sûrement la meilleure solution. Je suis fâchée avec ma maman à cause de cette situation et je n ai jamais eu beaucoup d amies à qui me confier. Heureusement j ai une sœur présente. Mais là, je sature, je ne le supporte plus. Je sais que je ne suis pas forcément facile à vivre mais il y a des limites. Je lui ai demandé d avoir un minimum de respect pour moi. Regarder des sites porno, envoyer des trucs dégoûtants à ses copains...je ne comprends pas qu il ne se rende pas compte que ça peut-être gênant pour moi. Il est obsédé je crois. Et son portable...n en parlons pas...On avait commencé une thérapie de couple pour qu il se rende compte de ses addictions mais il n a fait que 3 séances. C est moi qui l ai finie seule et la psy m a dit que je restais avec lui pour me punir. Parce que j ai fait des mauvais choix, que je me sens coupable d avoir brisé 2 familles et qu il faut que j assume maintenant. Et je suis aujourd'hui je me sens perdue. Je regrette de n avoir pas eu le courage de refuser l IVG. Je me sens vide, mes enfants me manquent quand ils ne sont pas avec moi. Je m en veux d avoir tout fait de travers et donnerai cher pour pouvoir remonter le temps!
Pardon pour cette longueur...besoin de vider mon sac...
Bonne soirée à tous.



De mauvais choix ? Mais combien aurais-tu regretté de ne pas l'avoir fait, si tu ne 'lavais pas fait... tu as vécu au présent, et tu le dis, du bonheur...

Je le disais il n'y a pas de bonheur !!! Il n'y a que des moments de bonheur.

C'est fini, bien, tu as déjà envie d'autre chose, d'un autre. Et ce n'est que pour ça que tu "vois" ce que tu ne voyais pas avant mais qui était déjà là... Il était déjà comme ça. Le problème ne vient pas de lui, il n'a pas changé. Il vient de ce que tu as du mal avec ton pouvoir, ta possibilité de changer de mec quand tu veux.

Si tu culpabilises, à mon sens, c'est par anticipation de le quitter et d'en retrouver un autre, à peu près pareil car c'est le genre de mec qui te plait...

Vois-tu je parlais déjà de ça dans mon premier message avant d'avoir lu ta seconde intervention (oui je ne lis pas tout le fil tout de suite parfois :p ).
J'en parlais car c'est évident, simple et éternel !

Tu culpabilises car tu sais que cela sera facile mais que ce faisant tu te donneras une mauvaise image de toi... Ce qui est un rapport entre toit et toi !

Mais certes ce rapport est aussi basée sur le regard des autres sur toi. A commencer par les femmes qui n'osent pas y aller et qui ne peuvent que t'en vouloir du courage qu'elles n'ont pas et donc te juges sévèrement, même lorqu'elles ne le disent pas ouvertement.

D'autres part oui, la liberté des unes agresse évidemment le plus souvent la liberté des autres... Il y a là aussi une certaine culpabilité bien compréhensible, et assez justifiée elle.

Enfin, puisque tu ne sembles pas être une psychopathe, tu éprouves ce minimum d'empathie qui fait que tu sais que tu vas détruire beaucoup d'hommes ce faisant. Car si tu le veux, tu le peux... ton désir rencontre la douleur qu'il te prépare à faire souffrir d'autres pour s'assouvir.

C'est un peu pour cela qu'il existe des normes morales, pour tenter de limiter les dégâts que le désir égoîste individualiste peut occasionner lorsqu'il a le pouvoir de se concrétiser sans frein. Or si les hommes sont souvent plus décomplexés sur cet assouvissement, c'est parce que leur pouvoir de réalisation est assez faible finalement (la démarche de séduction est couteuse, car beaucoup d'échecs pour peu de réussites).
Les femmes, elles ont beaucoup de réussites même involontaires... pour très peu d'échecs, de fait leur pouvoir de réalisation est immense et la culpabilité bien plus grande à exercer cette puissance.


 
Rose Pastelle
Forumeur débutant
Messages
20
Réactions
10
Fofocoins
1 303
Bonjour à tous et à toutes,
C est la 1ère fois que je me rends sur un forum de discussion. Je me sens tellement seule et complètement perdue. J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. Malheureusement, pas de retour en arrière possible! Culpabilité, regrets, déception et même dégoût...comment faire pour vivre avec tous ces sentiments enfouis en soi. Comment retrouver ma joie de vivre, alors que j ai l impression de vivre dans un monde que je ne comprends pas. J ai 3 superbes enfants, un travail qui me plaît mais une situation personnelle, que j ai pourtant choisie, que je déteste.
Et personne à qui me confier tellement tout est compliqué.
Je vous souhaite une belle journée.

Bonjour, je ne suis pas une experte mais j'espère que mes réponses pourront vous aider.

« J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. »

Rassurez-vous, il n'est jamais trop tard pour changer de direction. Cependant, il faut avoir un minimum de volonté pour changer de vie.
Mes conseils :​
  • Ciblez ce qui vous rend triste et améliorez cela étape par étape. Cela peut prendre du temps, mais se débarrasser de ses problèmes n'est pas chose aisée, alors laissez-vous du temps.​
  • Ciblez vos valeurs, vos principes de vie et vos besoins. « Connaître ses valeurs aide à prendre des décisions et à choisir des activités en accord avec soi-même ». Ceci est l'introduction d'un exercice de développement personnel.​
« Malheureusement, pas de retour en arrière possible! »

Rien ne sert de vouloir remonter le temps, même si tout le monde en a déjà eu envie au moins une fois. Il faut aller de l'avant et travailler sur notre présent.

« Culpabilité, regrets, déception et même dégoût...comment faire pour vivre avec tous ces sentiments enfouis en soi. »

Travaillez sur ce que vous ressentez afin de vous familiariser avec votre histoire, d'accepter ce qui vous est arrivé, de reconnaître où vous considérez que vous vous êtes trompé, afin d'éviter de refaire les mêmes erreurs. Il ne faut pas essayer d'oublier, de passer sous silence, car ça serait faire l'autruche et ne résoudrait rien.
Réfléchissez à vos problèmes en pleine conscience, et pas seulement pendant 10 secondes entre deux activités. Ressasser pour ressasser ne mène à rien, juste à passer un mauvais moment. Réservez-vous du temps libre spécialement pour ça. Moi, je le fais en écrivant dans mon journal intime. Cela m'aide à mettre des mots sur ce que je ressens et à me poser les bonnes questions.

« j ai repris un appartement pour m occuper pleinement et sereinement de mes enfants 1 semaine sur 2 et je le rejoins chez lui ensuite. »

Vous avez réussi à prendre une décision qui vous rend plus heureuse, et c'est déjà un pas vers une vie meilleure.

« (il a trompé sa femme pendant plus de 10 ans) et j ai peur qu il recommence. »

Ici, vous avez clairement indiqué votre peur : peur qu'il vous trompe. Il l'a déjà fait avant, donc cette peur est rationnelle et logique. S'il fait des efforts pour changer et s'il vous rassure, plus besoin d'avoir peur.

« Je l ai surpris aller sur des sites de rencontres, discuter avec une fille en Sms. Il me jure qu il a fait une erreur et que ça ne se reproduirait pas. »

Votre instinct est votre meilleur allié, j'ai envie de dire.
On ne va pas sur des sites de rencontre quand on aime éperdument son conjoint. Aller jusqu'à échanger les numéros, c'est pas une erreur. Comme quoi, il n'y a pas que vous qui prenez les mauvaises décisions. Là, on dirait bien qu'il est le seul fautif.

« Mais là, je sature, je ne le supporte plus. »

Vous n'êtes obligée en rien. Vous n'êtes pas obligée de continuer à le voir si vous ne voulez plus le voir. Vous ne lui devez rien.
Vous avez indiqué qu'il vous a aidé à vous faire embaucher dans son entreprise. Ca ne lui donne pas le droit d'abuser de vous ou de vous traiter comme une moins que rien. Il n'a pas à vous toucher sans votre consentement, même si vous sortez ensemble. Il ne vous respecte pas alors qu'il connaît vos peurs (la tromperie) et vos souhaits (plus de respect).

« je ne comprends pas qu il ne se rende pas compte que ça peut-être gênant pour moi. »

S'il ne se rend pas compte qu'il vous dégoute, c'est qu'il considère que tout ceci est normal. Il ne remet pas en question son comportement, et il ne changera donc pas. Pas étonnant qu'il n'aille plus à la thérapie de couple, il n'en a rien à faire, il ne veut probablement pas arranger la situation. Prenez de la distance et voyez comment il se comporte. Beaucoup de personnes prennent une personne ou une relation pour acquise. Leur rappeler que non, rien n'est acquis, permet de leur montrer qu'ils peuvent toujours perdre ce qu'ils ont et qu'il faut continuer à entretenir le couple.

« la psy m a dit que je restais avec lui pour me punir. Parce que j ai fait des mauvais choix, que je me sens coupable d avoir brisé 2 familles et qu il faut que j assume maintenant. »

Êtes-vous d'accord avec le diagnostic de la psy ?
Restez-vous avez lui pour vous punir, ou restez-vous avec lui parce que vous l'aimez et que vous voulez sauver cette relation ?
Un ami m'a raconté que son père était alcoolique. Moi, ma première pensée a été que sa mère devait le quitter. Mais il m'a dit que sa mère ne l'avait pas quitté, elle l'a soutenu et l'a aidé à sortir de l'alcool. Cela les a sauvé, ils n'ont pas divorcé.
Si vous pensez que la psy a raison et que vous vous punissez, dorénavant, il ne tient qu'à vous de décider que la punition a assez duré. Je pense que vous êtes courageuse de vouloir sauver cette relation. C'est tout à votre honneur, dans cette génération où on abandonne facilement au moindre problème. Je le sais, j'en fais partie. J'abandonne trop facilement pour éviter la moindre difficulté, car je veux être heureuse au maximum. Je sais pourtant qu'affronter les problèmes et les dépasser peut renforcer les liens du couple. Plus facile de savoir ça que de l'appliquer.
Vous, contrairement à moi, êtes bien plus courageuse car vous n'avez pas peur de faire des compromis pour sauver ce qui pourrait encore être sauvé. Cependant, il faut garder en mémoire que vous n'êtes pas seule dans le couple, il faut que ce soit réciproque. Il faut que votre compagnon décide également de régler son problème d'addiction. S'il ne fait pas d'effort pour que vous vous sentiez mieux, c'est qu'il ne vous aime pas suffisamment.
Je me demande comment il a réagi au fait que vous étiez enceinte et à votre avortement.

« Je regrette de n avoir pas eu le courage de refuser l IVG. »

Vous avez été courageuse de prendre la décision que vous avez pris. Vous savez que c'était la meilleure décision à prendre POUR VOUS, ce n'est pas une décision à prendre pour les autres.
Vous êtes donc en mesure d'écouter votre instinct et de prendre de bonnes décisions, contrairement à ce que vous nous avez écrit en toute première phrase : « J ai l impression d être passée à côté de ma vie à cause de mes mauvais choix. ». Vous n'avez pas donc pas fait que des mauvais choix.

« Je me sens vide, mes enfants me manquent quand ils ne sont pas avec moi. »

Vous voudriez peut-être passer plus de temps avec vos enfants. Consacrez-leur plus de temps, comme des sorties.

« Je m en veux d avoir tout fait de travers et donnerai cher pour pouvoir remonter le temps! »

Ne soyez pas aussi exigeante envers vous-même. Il y a tellement de gens qui ne se rendent pas compte des mauvaises situations dans lesquelles elles sont, et elles se complaisent dans ces situations. Vous, vous savez que vous voulez remettre de l'ordre dans votre vie. Vous trouverez plus facilement la volonté nécessaire pour le faire.
N'idéalisez pas le passé. Vous étiez une personne différente avec moins de connaissances qu'aujourd'hui. Aujourd'hui, vous avez plus de maturité pour savoir ce qu'il vous faut.

En conclusion, vous avez quitté le père de vos enfants, que vous n'aimiez plus assez, pour aller avec un autre dont vous étiez beaucoup plus amoureuse. Ceci, à mes yeux, n'est pas forcément une mauvaise décision. C'est même assez logique d'aller vers ce qui nous rend le plus heureux. Vous saviez ce que vous alliez perdre (la stabilité d'un mariage, un foyer pour vos enfants, entre autres) mais vous l'avez quand même fait. Vous êtes prête à prendre des risques pour votre propre bonheur.

Aujourd'hui, vous le regrettez parce que ça ne va plus avec ce nouveau mec, peut-être parce que vous n'avez pas tiré un trait sur votre ancienne relation. Imaginons que tout se passe toujours bien avec ce mec, auriez-vous regretté d'avoir quitté votre mari ? Sans doute que non, car vous auriez été heureuse. Donc, c'est parce que rien ne va plus avec ce type que vous commencez à vous dire que vous avez fait une connerie.
Et d'ailleurs, non, vous n'avez pas brisé 2 familles. C'est lui qui a quitté sa femme, qu'il trompait d'ailleurs. Ne prenez pas la responsabilité de ce que lui, il a fait.

On est en quête perpétuelle du bonheur, il arrive qu'on se trompe, et il faut assumer ses décisions. Cela ne veut pas forcément dire « assumer ses erreurs ». Sinon, cela veut dire qu'on reste convaincu que c'était des erreurs.
Je m'explique.
Je n'assumais pas le fait de fréquenter des hommes beaucoup plus âgés que moi. Je me disais tout le temps que je faisais une connerie. Et puis un jour, j'ai décidé d'assumer. Oui, je suis attirée par les hommes plus âgés. Depuis lors, j'assume, et ces erreurs se sont transformées en... bah, en histoires d'amour, tout simplement. J'assume qui je suis, j'assume mes désirs, j'assume le regard des gens . Cela ne veut pas forcément dire que je serais attirée par les hommes plus mûrs durant toute ma vie. J'assume être ainsi dans cette période de ma vie. Avant, j'étais ainsi, plus tard, je serais quelqu'un d'autre, et je vais faire en sorte d'aimer la personne que je suis en continuant à suivre mon instinct.

Certes, nos situations ne sont pas comparables. Le plus loin que j'ai pu aller, c'était de fréquenter plusieurs hommes à la fois. Aucun enfant ni mariage n'étaient en jeu. Les choses sont faites. C'est déjà du passé.

Regretter ne sert à rien si ça ne nous fait pas apprendre de ses erreurs. Quand on a fauté, on peut essayer de se racheter ou dire pardon. Mais on ne peut pas se punir toute sa vie. C'est pas une vie. Il faut aussi se pardonner à soi-même.​
 
Les membres Foforum ont déjà plantés 15 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. C´est gratuit, voir comment ça marche ?