Actualités Lightyear One : la voiture électrique qui, grâce au toit solaire, devrait être indépendante de la borne de rechargement

Avec le One, la société néerlandaise Lightyear a développé une voiture électrique qui utilise des cellules solaires pour produire sa propre électricité et qui est donc destinée à se rendre un peu indépendante de la recharge à la borne de recharge. Il devrait consommer beaucoup moins d'énergie que les autres véhicules électriques.

L'utilisation de l'électricité au lieu de l'essence ou du diesel est non seulement un avantage mais aussi un inconvénient des voitures électriques. Après tout, charger la batterie prend un peu plus de temps que de se remplir de carburant. De plus, la gamme de voitures électriques perturbe encore les acheteurs de voitures.

Lightyear One : la voiture électrique qui, grâce au toit solaire, devrait être indépendante de la borne de rechargement


Cependant, la société néerlandaise Lightyear affirme avoir maîtrisé ces défis avec le Lightyear One. La première voiture solaire longue distance est censée produire sa propre électricité à partir de cellules solaires d'une superficie de cinq mètres carrés installée dans le toit et le capot du véhicule. Ceux-ci sont enfermés dans du verre de sécurité pour la protection.

Une « architecture et une technologie de véhicule uniques » et un châssis en aluminium devraient conduire à un haut niveau d'efficacité dans la berline entièrement électrique. Une autonomie allant jusqu'à 70 kilomètres par jour devrait être possible en utilisant les cellules solaires. Calculé sur un an, le fabricant promet une autonomie de 7 000 à 20 000 kilomètres grâce à l'énergie solaire - selon le climat.

Avec une consommation de 83 Wh par kilomètre, la voiture électrique consomme deux à trois fois moins d'énergie que tout autre véhicule électrique sur le marché. Le cinq places, qui mesure environ 5,06 mètres de long et près de 1,90 mètre de large, a une autonomie maximale de 725 kilomètres selon WLTP. Avec un temps de charge d'une heure, le Lightyear One devrait être en mesure de recharger 12 kilomètres en utilisant les cellules solaires intégrées, 209 kilomètres dans les bornes de recharge publiques de 22 kW et avec une charge rapide avec 60 kW d'électricité pour une autonomie de 570 kilomètres.

Le Lightyear One dispose de quatre moteurs à commande indépendante et accélère de 0 à 100 km/h en moins de dix secondes. Le fabricant n'a pas encore donné de valeur exacte. On sait que le couple maximal est de 1,920 Nm et que le coefficient de traînée est inférieur à 0,20. De plus, le compartiment à bagages peut contenir 780 litres et peut être étendu à environ 1 700 litres.

Lex Hoefsloot, PDG de Lightyear, déclare : « Depuis la création de la société, il s'agit de développer la technologie optimale pour nos voitures. Ce faisant, nous faisons un bon pas de plus vers la vue des années-lumière sur les routes. » Une caméra de recul, une caméra de stationnement et deux caméras latérales remplacent les rétroviseurs classiques. Un écran intégré montre au conducteur le niveau de charge de la batterie et la portée générée par l'énergie solaire. De plus, l'équipement standard comprend Apple CarPlay et Android Auto, de sorte que les fonctions d'un smartphone peuvent être utilisées dans le système d'infodivertissement de la voiture.

Fondée en 2016 par des étudiants de l'université de technologie d'Eindhoven, l'entreprise s'appuie sur du carbone recyclé pour la carrosserie. Des matériaux recyclés purement végétaux sont également utilisés à l'intérieur du Lightyear One.

Début de la production au second semestre 2022​

Après avoir dévoilé son premier prototype de conduite, la Lightyear One, en septembre 2019, Lightyear a récemment validé la technologie de base du modèle One ; entre autres choses, les essais de collision de la voiture prête pour la série et son approbation routière sont toujours en attente. Les 150 premiers exemplaires de Lightyear One Pioneer Edition sont déjà épuisés.

Le début de la production est prévu pour le second semestre 2022, pour lequel Lightyear a mis en service le constructeur finlandais de véhicules sous contrat Valmet Automotive. Les premiers exemplaires devraient sortir de la chaîne de montage en Finlande et être livrés dans l'UE, en Norvège et en Suisse à partir de la fin de l'été.

Le Lightyear One sera produit en petite série et devrait permettre le lancement sur le marché du Lightyear Two pour les masses - similaire à ce que Tesla a fait avec son premier véhicule de série, le Roadster.

L'édition limitée de l'Un est actuellement disponible pour 250 euros. Il est basé sur la technologie du Lightyear Two, qui finira par arriver sur le marché en tant que modèle de production en 2024/25. Le prix de départ de la One est de 30 000 euros, un prix relativement inférieur pour une berline électrique.

Une voiture électrique avec toit solaire n'a rien de nouveau​

L'idée d'équiper une voiture électrique de cellules solaires n'est pas nouvelle. Avec le Sion, la start-up munichoise Sono Motors développe également un véhicule avec des cellules solaires intégrées dans le toit et la carrosserie du véhicule. Il devrait être capable de générer en moyenne 112 kilomètres par semaine en utilisant de l'énergie solaire pure. Selon le fabricant, les conducteurs devront charger jusqu'à quatre fois moins que les voitures électriques conventionnelles de la même classe de véhicules avec une taille de batterie similaire.

La portée électrique est donc de 305 kilomètres avec une capacité de batterie de 54 kWh. Selon le fabricant, la charge à 80 pour cent prend généralement 35 minutes à une station de charge rapide et cinq heures avec une prise de type 2. La production de la Sion devrait commencer dans la seconde moitié de 2023 et, comme celle de l'année-lumière, sera réalisée par Valmet Automotive en Finlande. 43 000 véhicules devraient sortir de la chaîne de production chaque année. Les clients peuvent déjà réserver la voiture électrique de 28 500 euros pour 500 euros.

Cr: allnewspress
 
Marco2
Forumeur d’exception
Messages
2 630
Réactions
2 277
Fofocoins
6 324
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
:( Ouais ! mais quand il n' y à pas de soleil ? :eek: Tu part à pieds ? :ROFLMAO:
 
lala227
Forumeur d’exception
Messages
2 360
Réactions
2 740
Age
13
Fofocoins
1 302
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Avec le One, la société néerlandaise Lightyear a développé une voiture électrique qui utilise des cellules solaires pour produire sa propre électricité et qui est donc destinée à se rendre un peu indépendante de la recharge à la borne de recharge. Il devrait consommer beaucoup moins d'énergie que les autres véhicules électriques.

L'utilisation de l'électricité au lieu de l'essence ou du diesel est non seulement un avantage mais aussi un inconvénient des voitures électriques. Après tout, charger la batterie prend un peu plus de temps que de se remplir de carburant. De plus, la gamme de voitures électriques perturbe encore les acheteurs de voitures.

Voir la pièce jointe 4157

Cependant, la société néerlandaise Lightyear affirme avoir maîtrisé ces défis avec le Lightyear One. La première voiture solaire longue distance est censée produire sa propre électricité à partir de cellules solaires d'une superficie de cinq mètres carrés installée dans le toit et le capot du véhicule. Ceux-ci sont enfermés dans du verre de sécurité pour la protection.

Une « architecture et une technologie de véhicule uniques » et un châssis en aluminium devraient conduire à un haut niveau d'efficacité dans la berline entièrement électrique. Une autonomie allant jusqu'à 70 kilomètres par jour devrait être possible en utilisant les cellules solaires. Calculé sur un an, le fabricant promet une autonomie de 7 000 à 20 000 kilomètres grâce à l'énergie solaire - selon le climat.

Avec une consommation de 83 Wh par kilomètre, la voiture électrique consomme deux à trois fois moins d'énergie que tout autre véhicule électrique sur le marché. Le cinq places, qui mesure environ 5,06 mètres de long et près de 1,90 mètre de large, a une autonomie maximale de 725 kilomètres selon WLTP. Avec un temps de charge d'une heure, le Lightyear One devrait être en mesure de recharger 12 kilomètres en utilisant les cellules solaires intégrées, 209 kilomètres dans les bornes de recharge publiques de 22 kW et avec une charge rapide avec 60 kW d'électricité pour une autonomie de 570 kilomètres.

Le Lightyear One dispose de quatre moteurs à commande indépendante et accélère de 0 à 100 km/h en moins de dix secondes. Le fabricant n'a pas encore donné de valeur exacte. On sait que le couple maximal est de 1,920 Nm et que le coefficient de traînée est inférieur à 0,20. De plus, le compartiment à bagages peut contenir 780 litres et peut être étendu à environ 1 700 litres.

Lex Hoefsloot, PDG de Lightyear, déclare : « Depuis la création de la société, il s'agit de développer la technologie optimale pour nos voitures. Ce faisant, nous faisons un bon pas de plus vers la vue des années-lumière sur les routes. » Une caméra de recul, une caméra de stationnement et deux caméras latérales remplacent les rétroviseurs classiques. Un écran intégré montre au conducteur le niveau de charge de la batterie et la portée générée par l'énergie solaire. De plus, l'équipement standard comprend Apple CarPlay et Android Auto, de sorte que les fonctions d'un smartphone peuvent être utilisées dans le système d'infodivertissement de la voiture.

Fondée en 2016 par des étudiants de l'université de technologie d'Eindhoven, l'entreprise s'appuie sur du carbone recyclé pour la carrosserie. Des matériaux recyclés purement végétaux sont également utilisés à l'intérieur du Lightyear One.

Début de la production au second semestre 2022​

Après avoir dévoilé son premier prototype de conduite, la Lightyear One, en septembre 2019, Lightyear a récemment validé la technologie de base du modèle One ; entre autres choses, les essais de collision de la voiture prête pour la série et son approbation routière sont toujours en attente. Les 150 premiers exemplaires de Lightyear One Pioneer Edition sont déjà épuisés.

Le début de la production est prévu pour le second semestre 2022, pour lequel Lightyear a mis en service le constructeur finlandais de véhicules sous contrat Valmet Automotive. Les premiers exemplaires devraient sortir de la chaîne de montage en Finlande et être livrés dans l'UE, en Norvège et en Suisse à partir de la fin de l'été.

Le Lightyear One sera produit en petite série et devrait permettre le lancement sur le marché du Lightyear Two pour les masses - similaire à ce que Tesla a fait avec son premier véhicule de série, le Roadster.

L'édition limitée de l'Un est actuellement disponible pour 250 euros. Il est basé sur la technologie du Lightyear Two, qui finira par arriver sur le marché en tant que modèle de production en 2024/25. Le prix de départ de la One est de 30 000 euros, un prix relativement inférieur pour une berline électrique.

Une voiture électrique avec toit solaire n'a rien de nouveau​

L'idée d'équiper une voiture électrique de cellules solaires n'est pas nouvelle. Avec le Sion, la start-up munichoise Sono Motors développe également un véhicule avec des cellules solaires intégrées dans le toit et la carrosserie du véhicule. Il devrait être capable de générer en moyenne 112 kilomètres par semaine en utilisant de l'énergie solaire pure. Selon le fabricant, les conducteurs devront charger jusqu'à quatre fois moins que les voitures électriques conventionnelles de la même classe de véhicules avec une taille de batterie similaire.

La portée électrique est donc de 305 kilomètres avec une capacité de batterie de 54 kWh. Selon le fabricant, la charge à 80 pour cent prend généralement 35 minutes à une station de charge rapide et cinq heures avec une prise de type 2. La production de la Sion devrait commencer dans la seconde moitié de 2023 et, comme celle de l'année-lumière, sera réalisée par Valmet Automotive en Finlande. 43 000 véhicules devraient sortir de la chaîne de production chaque année. Les clients peuvent déjà réserver la voiture électrique de 28 500 euros pour 500 euros.

Cr: allnewspress
Wow c'est trop classe😮(y)
Par contre on en parle du design de la voiture😭😅😂?
 
M
Membre supprimé 1211
Anonyme
J'ai juste donné mon avis, où est le problème ? Je n'ai pas écris quelque chose d'irrespectueux, j'ai l'impression que vous avez tous toujours le mauvais soupçon.
Excuse moi, mais ton commentaire étais trash, Piiixel Piiixel c'est fait ch*er a nous écrire une bonne actualité pour que tu gâche l'espace comm avec ton avis déplacer et froid. En soit ça ne me dérange pas que tu dis que tu préfère l'escense mais c'est la façon dont tu l'a écris qui m'a déplu.
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Excuse moi, mais ton commentaire étais trash, Piiixel Piiixel c'est fait ch*er a nous écrire une bonne actualité pour que tu gâche l'espace comm avec ton avis déplacer et froid. En soit ça ne me dérange pas que tu dis que tu préfère l'escense mais c'est la façon dont tu l'a écris qui m'a déplu.
Je suis désolée mais je ne vois comment je pourrais l'écrire autrement. Ce n'était pas une critique .Sinon qui a fabriqué ces voitures ?