Je ne sais plus qui je suis aider moi

  • Auteur de la discussionNananana
  • Date de début
N
Nananana
Anonyme
Bonjour, je voulais me confier sur chacun de mes problèmes qui me tourment et me ruine mon moral sur ce forum et cette fois ci c’est sur la religion.Je suis née et étais élevée dans une famille musulmane et même si je sais très bien que l’islam est quelque chose remplis de belles valeurs et pleine de bonnes choses et que c’est une religion que je respecte entièrement , j’ai l’impression que je ne m’identifie pas dedans ou bien en faite je crois même que je me suis jamais identifié tout simplement.On peut dire que j’ai été forcée à entrer dans cette religion par mère et ma famille, et ils m’ont pas donné une bonne image et je commencé à me sentir mal dans cette religion. Quand j’étais jeune je devais faire les cours sur la religion et être à fond dedans, être pratiquante tout simplement. Je l’ai fait pour faire plaisir à ma mère jusqu’à mes 10 ans puis j’ai fait le ramadan pour lui faire plaisir aussi or pour être honnête j’ai jamais aimé le faire, je me forcé.Je n’avais pas le droit de m’habillais d’une certaine manière sauf que moi je voulais mettre des shorts, jupes courtes ect…( je l’ai dit dans un autre post plus en détails mais j’ai eu une éducation plus que stricte avec ma mère limite anormale et toxique) . En Algérie m’a tante m’apprenais qu’une femme devait parler doucement et être assez soumise à l’homme, si ce n’est pas son mari, c’est son père, sinon son oncle ou son frère. Et je n’étais pas d’accord avec ça.Une fois elle m’a sorti que c’était honteux qu’un homme fasse le ménage à la place de sa femme.Bref ça me renvoyait comme image que les hommes c’était des rois.Aujourd’hui ayant grandi et m’être auto cultiver tout ça c’était purement culturelle et venait de mœurs de la société je sais que c’est pas ça l’islam. Même en savant ça je m’identifie toujours pas dans cette religion et des fois je me sens coupable et désolée pour ma mère.Aujourd’hui je m’habille comme je veux et je fais ce que je veux, je bois de temps en temps je sors m’amuser avec mes copines et le pire c’est que j’aime ça. Et ça, ça me rend triste car je cache une grosse parti de moi à ma mère et je lui dirais jamais tout ça car je sais comment elle réagirait, elle m’a souvent avertie que si je faisait ce genre de choses elle ne voudra plus jamais me voir.Donc ça me renvoie dans ma solitude et je me sens coincé c’est pour ça que je me confie ici.J’ai l’impression d’avoir deux personnalités quand je rentre dans ma petite ville chez ma mère je redeviens la fille qu’elle voulait puis je redeviens moi même en rentrant chez moi. Cela me convient car c’est un équilibre que j’ai créé pour me protéger et protéger ma mère mais des fois ça me pèse beaucoup.
 
M
Membre supprimé 1163
Anonyme
bonsoir
devenir adulte c'est avant tout devenir autonome et je ne parle pas seulement d'argent, mais aussi autonomie de penser, de choisir, ce qui est le mieux pour nous, pour nous rendre heureux. Je crois que si les gens nous aiment, ils acceptent nos choix même s'ils ne les comprennent pas ou ne les cautionnent pas. Lorsque l'on aime c'est sans condition.
Devenir adulte, c'est faire des choix et en accepter les conséquences positives et négatives.
La seule question importante aujourd'hui, c'est qu'est ce qui vous rend heureuse ?
 
N
Nananana
Anonyme
bonsoir
devenir adulte c'est avant tout devenir autonome et je ne parle pas seulement d'argent, mais aussi autonomie de penser, de choisir, ce qui est le mieux pour nous, pour nous rendre heureux. Je crois que si les gens nous aiment, ils acceptent nos choix même s'ils ne les comprennent pas ou ne les cautionnent pas. Lorsque l'on aime c'est sans condition.
Devenir adulte, c'est faire des choix et en accepter les conséquences positives et négatives.
La seule question importante aujourd'hui, c'est qu'est ce qui vous rend heureuse ?
Pour l’instant rien, j’ai seulement des moments où je suis contente ou satisfaite que ce soit avec mes amis, ou des succès dans mes projets.Ou bien quand je rend fière ou contente ma mère aussi.
 
M
Membre supprimé 1163
Anonyme
Pour l’instant rien, j’ai seulement des moments où je suis contente ou satisfaite que ce soit avec mes amis, ou des succès dans mes projets.Ou bien quand je rend fière ou contente ma mère aussi.
alors tout va bien. non ?
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Bonjour, je voulais me confier sur chacun de mes problèmes qui me tourment et me ruine mon moral sur ce forum et cette fois ci c’est sur la religion.Je suis née et étais élevée dans une famille musulmane et même si je sais très bien que l’islam est quelque chose remplis de belles valeurs et pleine de bonnes choses et que c’est une religion que je respecte entièrement , j’ai l’impression que je ne m’identifie pas dedans ou bien en faite je crois même que je me suis jamais identifié tout simplement.On peut dire que j’ai été forcée à entrer dans cette religion par mère et ma famille, et ils m’ont pas donné une bonne image et je commencé à me sentir mal dans cette religion. Quand j’étais jeune je devais faire les cours sur la religion et être à fond dedans, être pratiquante tout simplement. Je l’ai fait pour faire plaisir à ma mère jusqu’à mes 10 ans puis j’ai fait le ramadan pour lui faire plaisir aussi or pour être honnête j’ai jamais aimé le faire, je me forcé.Je n’avais pas le droit de m’habillais d’une certaine manière sauf que moi je voulais mettre des shorts, jupes courtes ect…( je l’ai dit dans un autre post plus en détails mais j’ai eu une éducation plus que stricte avec ma mère limite anormale et toxique) . En Algérie m’a tante m’apprenais qu’une femme devait parler doucement et être assez soumise à l’homme, si ce n’est pas son mari, c’est son père, sinon son oncle ou son frère. Et je n’étais pas d’accord avec ça.Une fois elle m’a sorti que c’était honteux qu’un homme fasse le ménage à la place de sa femme.Bref ça me renvoyait comme image que les hommes c’était des rois.Aujourd’hui ayant grandi et m’être auto cultiver tout ça c’était purement culturelle et venait de mœurs de la société je sais que c’est pas ça l’islam. Même en savant ça je m’identifie toujours pas dans cette religion et des fois je me sens coupable et désolée pour ma mère.Aujourd’hui je m’habille comme je veux et je fais ce que je veux, je bois de temps en temps je sors m’amuser avec mes copines et le pire c’est que j’aime ça. Et ça, ça me rend triste car je cache une grosse parti de moi à ma mère et je lui dirais jamais tout ça car je sais comment elle réagirait, elle m’a souvent avertie que si je faisait ce genre de choses elle ne voudra plus jamais me voir.Donc ça me renvoie dans ma solitude et je me sens coincé c’est pour ça que je me confie ici.J’ai l’impression d’avoir deux personnalités quand je rentre dans ma petite ville chez ma mère je redeviens la fille qu’elle voulait puis je redeviens moi même en rentrant chez moi. Cela me convient car c’est un équilibre que j’ai créé pour me protéger et protéger ma mère mais des fois ça me pèse beaucoup.
Vous voulez vivre comme une française alors. Vous voulez vous habiller honteusement, comme ces françaises qui se croient habillées mais qui ne le sont pas du tout. Vous voulez faire ce que vous voulez comme perversités et choses immorales. Et effectivement, vous avez deux personnalités, et cela s'appelle de l'hypocrisie. Votre mère est tout à fait normale. Moi je n'ai que à vous dire : rabi yahdikoum.
 
M
Membre supprimé 1163
Anonyme
Vous voulez vivre comme une française alors. Vous voulez vous habiller honteusement, comme ces françaises qui se croient habillées mais qui ne le sont pas du tout. Vous voulez faire ce que vous voulez comme perversités et choses immorales. Et effectivement, vous avez deux personnalités, et cela s'appelle de l'hypocrisie. Votre mère est tout à fait normale. Moi je n'ai que à vous dire : rabi yahdikoum.
Vos propos sont agressifs et je dirais à la limite raciste. Est ce que vous vous en rendez compte ?
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Pour moi des le moment où on pointe une catégorie de personnes et que l'on agresse, on est dans la discrimination.
Si on ajoute une ethnie, une nationalité ou une couleur de peau, on est dans le racisme.
Je n'ai parlé ni de nationalité, ni de couleur. Je ne sais même pas ce que veut dire "ethnie" et "discrimination".
 
M
Membre supprimé 1163
Anonyme
Je n'ai parlé ni de nationalité, ni de couleur. Je ne sais même pas ce que veut dire "ethnie" et "discrimination".
Ces françaises. Nationalité
Ces françaises habillées honteusement,Vous voulez faire ce que vous voulez comme perversités et choses immorales. .... Discrimination.

Je suis française, je trouve vos propos insultants, agressifs. Alors que je me suis toujours montrée respectueuse envers vous me semble t il.
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Ces françaises. Nationalité
Ces françaises habillées honteusement,Vous voulez faire ce que vous voulez comme perversités et choses immorales. .... Discrimination.

Je suis française, je trouve vos propos insultants, agressifs. Alors que je me suis toujours montrée respectueuse envers vous me semble t il.
S'habiller honteusement, boire de l'alcool, ce sont des perversités et des choses immorales. Je n'ai toujours pas compris "discrimination". J'ai écris "françaises", et bien, pour ne pas viser un pays en particulier, j'écrirais "européens". Et si vous dites que c'est "insultant" ce que j'ai écris, c'est que vous rendez compte vous même que cette manière de s'habiller est anormale et honteuse.
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Alors que je me suis toujours montrée respectueuse envers vous me semble t il.
Je n'ai pas dis le contraire, malheureusement, certains ne cherchent pas à comprendre et se mettent directement à insulter de raciste.
 
M
Membre supprimé 1163
Anonyme
S'habiller honteusement, boire de l'alcool, ce sont des perversités et des choses immorales.
Ce sont des données subjectives, ce sont vos points de vue, vos valeurs. Ce n'est pas la réalité. Chacun chacune est libre de s'habiller comme ça lui plaît, de boire si ça lui plaît.
Je n'ai toujours pas compris "discrimination". J'ai écris "françaises", et bien, pour ne pas viser un pays en particulier, j'écrirais "européens". Et si vous dites que c'est "insultant" ce que j'ai écris, c'est que vous rendez compte vous même que cette manière de s'habiller est anormale et honteuse.
Française ça ne cible pas la France ?

Non c'est insultant parce que vous me jugez sans savoir qui je suis, comment je m'habille, comment je vis. Je suis française, je ne suis ni perverse, ni vulgaire.
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Ce sont des données subjectives, ce sont vos points de vue, vos valeurs. Ce n'est pas la réalité. Chacun chacune est libre de s'habiller comme ça lui plaît, de boire si ça lui plaît.

Française ça ne cible pas la France ?

Non c'est insultant parce que vous me jugez sans savoir qui je suis, comment je m'habille, comment je vis. Je suis française, je ne suis ni perverse, ni vulgaire.
JE NE VOUS JUGE PAS. Vous faites exprès de ne pas comprendre pour vous victimiser. Si vous ne voulez pas comprendre et bien debbarasskoum, vous ne pouvez pas comprendre apparemment, je ne sais pas pourquoi vous faites ça, wkilkoum rabi
 
M
Membre supprimé 1163
Anonyme
JE NE VOUS JUGE PAS. Vous faites exprès de ne pas comprendre pour vous victimiser. Si vous ne voulez pas comprendre et bien debbarasskoum, vous ne pouvez pas comprendre apparemment, je ne sais pas pourquoi vous faites ça, wkilkoum rabi
Ces françaises, ça ne m'inclue pas ? Pourtant je suis française.
 
C
Caliope
Anonyme
Je n'ai pas dis le contraire, malheureusement, certains ne cherchent pas à comprendre et se mettent directement à insulter de raciste.
Parce que votre essentialisation des françaises est raciste au sens du mépris d'un peuple entier.
J'ajouterai que vos critiques sur l'immoralité de comportement des femmes sont également sexistes pour ne pas dire misogynes.
Donc j'appuie totalement Jane !
 
C
Caliope
Anonyme
ربي يهديكم قع
C'est extrêmement impoli de parler à quelqu'un dans une langue dont on se doute qu'il ne la parle pas. Un bel exemple de manque de savoir vivre et de mépris pour l'autre et sa culture. D'autant que la brièveté laisse penser à une insulte... Ce qui aggrave la chose et l'a rend qui plus est, lâche !
 
Y
Yasmine213
Anonyme
C'est extrêmement impoli de parler à quelqu'un dans une langue dont on se doute qu'il ne la parle pas. Un bel exemple de manque de savoir vivre et de mépris pour l'autre et sa culture. D'autant que la brièveté laisse penser à une insulte... Ce qui aggrave la chose et l'a rend qui plus est, lâche !
Ce n'est pas une insulte du tout, et puis il y a google traduction.
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Parce que votre essentialisation des françaises est raciste au sens du mépris d'un peuple entier.
J'ajouterai que vos critiques sur l'immoralité de comportement des femmes sont également sexistes pour ne pas dire misogynes.
Donc j'appuie totalement Jane !
Encore une personne qui n'a rien compris !
 
Y
Yasmine213
Anonyme
En fait j' ai plus envie de discuter avec vous.
Tant mieux, parceque moi aussi je n'ai plus envie, j'ai d'autres choses plus intéressantes à faire que de parler avec des gens qui ne comprennent rien.
 
C
Caliope
Anonyme
Bonjour, je voulais me confier sur chacun de mes problèmes qui me tourment et me ruine mon moral sur ce forum et cette fois ci c’est sur la religion.Je suis née et étais élevée dans une famille musulmane et même si je sais très bien que l’islam est quelque chose remplis de belles valeurs et pleine de bonnes choses et que c’est une religion que je respecte entièrement , j’ai l’impression que je ne m’identifie pas dedans ou bien en faite je crois même que je me suis jamais identifié tout simplement.On peut dire que j’ai été forcée à entrer dans cette religion par mère et ma famille, et ils m’ont pas donné une bonne image et je commencé à me sentir mal dans cette religion. Quand j’étais jeune je devais faire les cours sur la religion et être à fond dedans, être pratiquante tout simplement. Je l’ai fait pour faire plaisir à ma mère jusqu’à mes 10 ans puis j’ai fait le ramadan pour lui faire plaisir aussi or pour être honnête j’ai jamais aimé le faire, je me forcé.Je n’avais pas le droit de m’habillais d’une certaine manière sauf que moi je voulais mettre des shorts, jupes courtes ect…( je l’ai dit dans un autre post plus en détails mais j’ai eu une éducation plus que stricte avec ma mère limite anormale et toxique) . En Algérie m’a tante m’apprenais qu’une femme devait parler doucement et être assez soumise à l’homme, si ce n’est pas son mari, c’est son père, sinon son oncle ou son frère. Et je n’étais pas d’accord avec ça.Une fois elle m’a sorti que c’était honteux qu’un homme fasse le ménage à la place de sa femme.Bref ça me renvoyait comme image que les hommes c’était des rois.Aujourd’hui ayant grandi et m’être auto cultiver tout ça c’était purement culturelle et venait de mœurs de la société je sais que c’est pas ça l’islam. Même en savant ça je m’identifie toujours pas dans cette religion et des fois je me sens coupable et désolée pour ma mère.Aujourd’hui je m’habille comme je veux et je fais ce que je veux, je bois de temps en temps je sors m’amuser avec mes copines et le pire c’est que j’aime ça. Et ça, ça me rend triste car je cache une grosse parti de moi à ma mère et je lui dirais jamais tout ça car je sais comment elle réagirait, elle m’a souvent avertie que si je faisait ce genre de choses elle ne voudra plus jamais me voir.Donc ça me renvoie dans ma solitude et je me sens coincé c’est pour ça que je me confie ici.J’ai l’impression d’avoir deux personnalités quand je rentre dans ma petite ville chez ma mère je redeviens la fille qu’elle voulait puis je redeviens moi même en rentrant chez moi. Cela me convient car c’est un équilibre que j’ai créé pour me protéger et protéger ma mère mais des fois ça me pèse beaucoup.
J'en parlais un peu sur le fil de discussion à propos du Burkini. Le soucis, c'est le coût de sortie d'une communauté, qui est très important lorsque cette communauté est culturellement impérialiste, ce qui a été le cas du christianisme mais ne l'est quasiment plus, mais ce qui est le cas de l'Islam depuis sa ré-expansion depuis les années 70. Il est très mal vu de sortir d'une telle communauté car le groupe compte ses membres et ne veut surtout pas les lâcher, voire en veut toujours plus, à la différence d'autres communautés humaines (les homosexuels ne bannissent pas à ma connaissance de leurs relations celles ou ceux qui deviennent hétéros ou le sont pour un temps).
Et la famille est souvent le point d'achoppement le plus fort, celui qui implique la reproduction des vieilles traditions même lorsque leur passéisme et leur archaïsme est flagrant. Parents, cousins, et mêmes amis proches savent très bien jouer sans vergogne et avec perversité sur les affections... Faire planer la menace de désaffiliation, de perte de contact !
C'est ainsi que survivent si longtemps des comportements humains désuets voire pires... dont les religions font partie.


J'ajouterai à Jane, qu'il faut se rendre autonome, et plus encore ensuite indépendante ! Se libérer, et en se libérant, l'assumant, en en étant fière, ce qui peut en tirer d'autres vers le haut, y compris certains et certaines de celles et ceux qui restent dans le conformisme traditionnel.
Et pour cela ! L'instruction, la connaissance, des lectures, des réflexions, la recherche de bonnes rencontres et d’amitiés nourrissantes !
 
M
Membre supprimé 1259
Anonyme
Dire que toutes les françaises s'habillent honteusement c'est juste faux. On a l'impression que tu les déteste alors qu'il n'est pas juste de mettre tout le monde dans le même sac. Des tenues légères t'en retrouve même chez des femmes d'origine maghrébine, dans plusieurs pays en fait. C'est trop stupide je pouvais pas ne rien écrire :ROFLMAO: