J'ai 24 ans et je veux mourir

  • Auteur de la discussion L'inutile de service
  • Date de début
L
L'inutile de service
Anonyme
Bonjour, je m'appelle Benjamin, j'ai 24 ans et depuis environ 3 ans, je traverse une phase dépressive sévère. La première année de ma dépression je ne m'en rendais pas compte. J'allais pas bien mais j'avais encore cette petite voix qui me disait "Allez t'inquiètes pas va ! Ça va passer"
La deuxième année, cela s'est intensifié (j'entends par là que je faisais plus de crises, je m'isolais de plus en plus et j'avais parfois des idées suicidaires) Mais je me disais aussi que ça pouvait pas être pire, que j'avais atteint le fond.
Et depuis environs 1 an, tout est parti en cacahuètes. Il ne se passe un seul jour (et je n'exagère pas) sans que l'envie de mourrir me traverse l'esprit.
Mais je reste lucide. Je n'ai pas le courage de me suicider (scarification, défenestration ect ect)
Alors je prie (et pourtant je ne suis pas croyant) pour que la nature, d'elle même me supprime de cet endroit.

Tout les boulots que j'ai eu se sont soldés par des échecs. J'ai effectué une reconversion professionnelle en entament un CAP Cuisine, et résultat : c'est ce qui m'a fait plonger encore plus bas.
Je suis fauché tout le temps, jamais un sous pour payer un coup aux potes, c'est toujours eux qui raquent pour moi et j'en ai marre.
Mon frigo est tout le temps vide, c'est à croire que j'ai un frigo juste pour pomper de l'électricité chez moi.
J'ai une voiture qui tombe en panne tout les 3 mois et le comble c'est que je paie une assurance pour une bagnole avec laquelle je ne peux jamais me déplacer (parce que l'essence c'est pas gratuit et que quand t'es tout le temps fauché, tu peux pas faire apparaître de l'essence magique dans ton réservoir)

Évidemment côté coeur c'est pareil, échecs sur échecs (mais en même temps qu'est ce que tu veux sortir avec un type qui pue la défaite dans un rayon de 100km)

En résumé, rien de ce que j'ai pu entreprendre dans ma vie m'a réussi. Je suis la définition même de L'ÉCHEC. J'ai l'impression d'être un parasite, quelqu'un qui ne produit rien de concret mais qui pourtant consomme quand-même. J'ai presque l'impression d'être un voleur.
Un exemple : Pôle emploi m'a financé mon permis de conduire il y a quelques années de cela. Quand on voit le résultat, je me dit que cette aide au permis qui m'a été accordé aurait dû servir pour quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui le mérite vraiment.
Voilà entre autres, pourquoi j'ai l'impression d'être un voleur. Quelqu'un qui n'apporte rien a personne et qui vis seulement grâce à ce que les autres ont bâtis.

Toute ma vie j'ai été critiqué, humilié, sali et pourtant je suis encore là.
Peut-être que lorsque je plisse le front et que je fais apparaître mes rides il est inscrit : "Insultez moi" où "Je suis une m*rde". Je sais pas.

Si j'écris ce message, c'est dans l'espoir que quelqu'un vienne me dire "Benjamin, je te comprends et je pense que la mort est la meilleure chose qui puisse t'arriver."
Parce que les remontrances à 2 balles de mes potes qui minimisent la chose et disent "Rooo tkt ça va aller, laisse le temps passer" alors que justement plus le temps passe, et pire c'est, stop.

Je veux que quelqu'un approuve ma volonté de mourir. Et peut-être que effectivement, ça me donnera la clé pour "passer à l'acte"

Pour finir sachez que pour moi la mort est une délivrance, j'ai longtemps eu peur de mourir aujourd'hui j'ai l'impression qu'elle est devenue ma meilleure amie et que je l'entends tout les jours me dire "Tu nous rejoins pas ? Qu'est ce que t'attends ?"
J'ai tellement envie que, demain par exemple, elle m'emmène avec elle (je parle toujours de la mort pour ceux qui n'auraient pas suivi)

Peut-on accepter qu'un jeune de 24 ans comme moi puisse exprimer le souhait de mourir ? Dites moi que oui svp

Je remercie ceux qui auront pris la peine de me lire jusque ici.

Belle et longue vie à vous
 
Artémis 84
Forumeur d’exception
Messages
1 013
Réactions
2 385
Fofocoins
2 205
Ombre sur groupe
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Belle et longue vie ça m’étonnerait pour moi mais passons…
Je l’ai ton message, et tu n’es sûrement pas le définition des l’échec, c’est juste ton impression…Viendra un jour ou tu fera de nouvelles rencontres, je sais que la mort peut-être un échappatoire, mais ce n’est pas une bonne idée, ça ne te rapportera rien de plus…Mon message ne te sert sûrement à rien mais souviens-toi qu’il y a sûrement des gens qui pense à toi, qui t’aime, ta famille, tes amis…Ne te résous pas à passer à l’acte, ne fait pas ça, j’y pense tout les jours personnellement, et simplement pour les gens que j’aime, je ne le ferais pas…je ne veux pas les rendre triste…Je te souhaite une bonne journée malgré ça…et j’espère que ça pourra s’arranger
 
M
Membre supprimé 932
Anonyme
J'ai tout lu de ce Qu'est-ce que ta dit.
Oui bon, c'est mon accès chti.
Tout ce que tu as ou rencontrer sur le plan professionnel, on la tous vécu.
Tu n'es pas celui qui a la pire des situation.
J'en ai connu des galères, une époque lointaine ou je ne pouvais même pas m'acheter à manger. Quelques dizaines d'années plus tard, je suis plusieurs fois propriétaires, une voiture, enfin, une porscherie : un garage avec des porshe dedans.
Peut être as-tu besoin te retourner chez tes parents pour te refaire une santé ?
 
M
Membre supprimé 953
Anonyme
Bonjour, je m'appelle Benjamin, j'ai 24 ans et depuis environ 3 ans, je traverse une phase dépressive sévère. La première année de ma dépression je ne m'en rendais pas compte. J'allais pas bien mais j'avais encore cette petite voix qui me disait "Allez t'inquiètes pas va ! Ça va passer"
La deuxième année, cela s'est intensifié (j'entends par là que je faisais plus de crises, je m'isolais de plus en plus et j'avais parfois des idées suicidaires) Mais je me disais aussi que ça pouvait pas être pire, que j'avais atteint le fond.
Et depuis environs 1 an, tout est parti en cacahuètes. Il ne se passe un seul jour (et je n'exagère pas) sans que l'envie de mourrir me traverse l'esprit.
Mais je reste lucide. Je n'ai pas le courage de me suicider (scarification, défenestration ect ect)
Alors je prie (et pourtant je ne suis pas croyant) pour que la nature, d'elle même me supprime de cet endroit.

Tout les boulots que j'ai eu se sont soldés par des échecs. J'ai effectué une reconversion professionnelle en entament un CAP Cuisine, et résultat : c'est ce qui m'a fait plonger encore plus bas.
Je suis fauché tout le temps, jamais un sous pour payer un coup aux potes, c'est toujours eux qui raquent pour moi et j'en ai marre.
Mon frigo est tout le temps vide, c'est à croire que j'ai un frigo juste pour pomper de l'électricité chez moi.
J'ai une voiture qui tombe en panne tout les 3 mois et le comble c'est que je paie une assurance pour une bagnole avec laquelle je ne peux jamais me déplacer (parce que l'essence c'est pas gratuit et que quand t'es tout le temps fauché, tu peux pas faire apparaître de l'essence magique dans ton réservoir)

Évidemment côté coeur c'est pareil, échecs sur échecs (mais en même temps qu'est ce que tu veux sortir avec un type qui pue la défaite dans un rayon de 100km)

En résumé, rien de ce que j'ai pu entreprendre dans ma vie m'a réussi. Je suis la définition même de L'ÉCHEC. J'ai l'impression d'être un parasite, quelqu'un qui ne produit rien de concret mais qui pourtant consomme quand-même. J'ai presque l'impression d'être un voleur.
Un exemple : Pôle emploi m'a financé mon permis de conduire il y a quelques années de cela. Quand on voit le résultat, je me dit que cette aide au permis qui m'a été accordé aurait dû servir pour quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui le mérite vraiment.
Voilà entre autres, pourquoi j'ai l'impression d'être un voleur. Quelqu'un qui n'apporte rien a personne et qui vis seulement grâce à ce que les autres ont bâtis.

Toute ma vie j'ai été critiqué, humilié, sali et pourtant je suis encore là.
Peut-être que lorsque je plisse le front et que je fais apparaître mes rides il est inscrit : "Insultez moi" où "Je suis une m*rde". Je sais pas.

Si j'écris ce message, c'est dans l'espoir que quelqu'un vienne me dire "Benjamin, je te comprends et je pense que la mort est la meilleure chose qui puisse t'arriver."
Parce que les remontrances à 2 balles de mes potes qui minimisent la chose et disent "Rooo tkt ça va aller, laisse le temps passer" alors que justement plus le temps passe, et pire c'est, stop.

Je veux que quelqu'un approuve ma volonté de mourir. Et peut-être que effectivement, ça me donnera la clé pour "passer à l'acte"

Pour finir sachez que pour moi la mort est une délivrance, j'ai longtemps eu peur de mourir aujourd'hui j'ai l'impression qu'elle est devenue ma meilleure amie et que je l'entends tout les jours me dire "Tu nous rejoins pas ? Qu'est ce que t'attends ?"
J'ai tellement envie que, demain par exemple, elle m'emmène avec elle (je parle toujours de la mort pour ceux qui n'auraient pas suivi)

Peut-on accepter qu'un jeune de 24 ans comme moi puisse exprimer le souhait de mourir ? Dites moi que oui svp

Je remercie ceux qui auront pris la peine de me lire jusque ici.

Belle et longue vie à vous
Tout le monde a le droit de vouloir mourir, mais selon moi c'est la pire des milliers d'options que tu as.
 
M
Membre supprimé 932
Anonyme
J'ai peut être une solution. Elle vaut ce qu'elle vaut.
Quand on est fauché, qu'on n'a plus aucune solution, même si on n'ose parler à ses parents ou à un psychologue, la solution est toute simple :
Faire l'armée !
J'ai servi deux ans pour les 3 couleurs. On apprend plein de trucs, et puis on est encadré.
Tu es cuisinier ? parfait ! on a besoin de cuisiniers pour nourrir tout le personnel.
Tu veux apprendre autre chose de plus rémunérateur ? A la bonne heure ! Tu pourras apprendre à piloter un char ou un avion.
Tu veux te refaire des amis ? Qu'à cela ne tienne ! Tout les militaires seront tes copains. Je t'assure !
L'armée est l'endroit idéal pour se refaire. Et puis tu as moins de 25 ans.
Tu pourras gravir les échelons, apprendre à encadrer du personnel, ton salaire évoluera en fonction du grade, des missions, du nombre d'enfants que tu auras.
Et après ? le retour à la vie civile ? Pas de soucis : l'armée te financera une formation pour apprendre autre chose qui sort du cadre de l'armée. C'est à toi de voir.
 
L
Lila
Anonyme
Et ta famille 👪 👪 👪 délivrance pour toi est encore j'ai un doute mais pour eux......
 
Messages
3
Réactions
0
Fofocoins
31
J'ai peut être une solution. Elle vaut ce qu'elle vaut.
Quand on est fauché, qu'on n'a plus aucune solution, même si on n'ose parler à ses parents ou à un psychologue, la solution est toute simple :
Faire l'armée !
J'ai servi deux ans pour les 3 couleurs. On apprend plein de trucs, et puis on est encadré.
Tu es cuisinier ? parfait ! on a besoin de cuisiniers pour nourrir tout le personnel.
Tu veux apprendre autre chose de plus rémunérateur ? A la bonne heure ! Tu pourras apprendre à piloter un char ou un avion.
Tu veux te refaire des amis ? Qu'à cela ne tienne ! Tout les militaires seront tes copains. Je t'assure !
L'armée est l'endroit idéal pour se refaire. Et puis tu as moins de 25 ans.
Tu pourras gravir les échelons, apprendre à encadrer du personnel, ton salaire évoluera en fonction du grade, des missions, du nombre d'enfants que tu auras.
Et après ? le retour à la vie civile ? Pas de soucis : l'armée te financera une formation pour apprendre autre chose qui sort du cadre de l'armée. C'est à toi de voir.
Cette idée m'a traversé l'esprit, mais étant donné que je suis aussi charismatique qu'une boite de sardines, je pense que l'armée me détruira définitivement.
Je le don pour attirer les harceleurs. Dès que les gens voient ma gueule ils ont toujours des espèces de pulsion animale qui les poussent à venir me harceler. Et étant donné que l'armée est un milieu où il n'y a pas de places pour les fragiles de mon espèce, je ne pense pas que ce soit une bonne idée.

Mais merci pour ton message 👍👍
 
Dernière édition:
Messages
3
Réactions
0
Fofocoins
31
Belle et longue vie ça m’étonnerait pour moi mais passons…
Je l’ai ton message, et tu n’es sûrement pas le définition des l’échec, c’est juste ton impression…Viendra un jour ou tu fera de nouvelles rencontres, je sais que la mort peut-être un échappatoire, mais ce n’est pas une bonne idée, ça ne te rapportera rien de plus…Mon message ne te sert sûrement à rien mais souviens-toi qu’il y a sûrement des gens qui pense à toi, qui t’aime, ta famille, tes amis…Ne te résous pas à passer à l’acte, ne fait pas ça, j’y pense tout les jours personnellement, et simplement pour les gens que j’aime, je ne le ferais pas…je ne veux pas les rendre triste…Je te souhaite une bonne journée malgré ça…et j’espère que ça pourra s’arranger
Merci pour ton message. Je vais sur l'argument de "Pense a ceux qui t'aiment"
Le deuil est une réalité. Si je mets fin a mes jours, mes parents seront tristes, c'est une évidence. Mon frère aussi.
Le deuil est une phase qui dure quelques mois, mais le corps et l'esprit finissent toujours par l'accepter.
Ma mort serait une bonne chose pour eux.
Car vivant actuellement chez mes parents et étant un poids financier pour eux, ça serai toujours ça en moins pour eux. Mes parents sont miséreux et je ne contribue pas à leur bonheur.

Pour ce qui est de mes amis, je mets ma main couper qu'au bout de 2 semaines (après ma mort) ils auront déjà oublié mon prénom.
 
M
Membre supprimé 932
Anonyme
Cette idée m'a traversé l'esprit, mais étant donné que je suis aussi charismatique qu'une boite de sardines, je pense que l'armée me détruira définitivement.
Je le don pour attirer les harceleurs. Dès que les gens voient ma gueule ils ont toujours des espèces de pulsion animale qui les poussent à venir me harceler. Et étant donné que l'armée est un milieu où il n'y a pas de places pour les fragiles de mon espèce, je ne pense pas que ce soit une bonne idée.

Mais merci pour ton message 👍👍
Ouh la, tu as une vue qui n'est pas bonne.
L'armée, je t'assure n'est pas du tout ce que tu crois.
Ton problème est que tu n'arrives pas à te faire respecter. Peut être trop timide...
Bon, rassure-toi, l'armée est tout autre chose que la caricature de l'autorité.
À l'armée, tu apprendras à devenir un homme, mais aussi, tu apprendras à donner des ordres clairs et efficaces.
Et ce que j'espère le plus, tu feras de la bonne bouffe pour le régiment.
 
Hombre
Forumeur d’exception
Messages
2 757
Réactions
1 274
Fofocoins
14 256
T'as pas l'âge pour mourir! Tu as écouté «L'Enfer» de Stromae? Ben tu es dedans, t'as beaucoup réfléchi, justement, réfléchir quand tu as perdu pied, c'est comme agrandir une plaie. La suggestion à Laurent était une bouée de sauvetage, jadis et encore maintenant! Il te manque un moule, un guide, un mode d'emploi de la vie. Arrête de réfléchir, va où l'on t'aidera sans question.
 
I
Id.
Anonyme
Bonjour,
La période dans laquelle on vit n'est pas faite pour arranger les choses. Il faut vous dire qu'aujourd'hui, beaucoup de gens éprouvent le même sentiment que vous et sont dépressifs. Vous n'êtes donc pas le seul.

Une dépression on met toute une vie à s'en sortir ! C'est très long, et il faut longtemps pour remonter la pente, et c'est un combat de chaque instant. Mais il y a des trucs, je vous en parlerais. Pour l'heure, je vais reprendre si vous le voulez bien plusieurs points de votre message.
Que vous galériez pour le boulot, c'est normal. D'abord, il y a beaucoup de gens qui galèrent énormément, même s'il ne sont pas dépressifs, alors pour vous c'est d'autant plus dur. Il faut cacher au mieux cette dépression lors d'un entretien d'embauche et jouer le rôle de la personne qui va bien autant que ce peut. Et puis il faut éviter de s'épancher auprès des collègues, rester assez secret, et surtout ne pas faire trop confiance aux gens qui ont l'air super sympats, car parfois, cela n'est pas dicté par des bons sentiments.
Et surtout: un échec, et bien on passe à autre chose. Ce n'est jamais agréable pour personne, mais il faut vous dire que tout le monde a des échecs. Alors, vous verrez qu'avec l'âge on relativise les choses. Tout le monde n'est pas beau intelligent riche avec une bonne situation. Il y a plein de gens qui sont moches, bêtes et fauchés, ce qui ne les empêchent pas de vivre, alors pourquoi pas vous?

Premier "truc" pour aller mieux : apprendre à se faire plaisir. Il faut que vous trouviez ce qui vous procure un sentiment de paix et de sérénité. Cela peut être n'importe quoi, dessiner, marcher dans la nature, même des trucs qui ne servent à rien, on s'en fiche, par exemple décorer un cahier ou vous inscriveriez des petites phrases (alors positives les phrases!) Bref une activité qui vous détende... Manger fait parti des "plaisirs qui ne déçoivent pas, aussi il me semble important que vous vous alimentiez correctement. D'autant que c'est scientifiquement prouvé que certaines carences peuvent jouer un rôle importants dans la dépression.
Deuxièmement, cet horrible titre "l'inutile de service" est a bannir ! Qu'est ce que c'est que cette façon de se descendre soi même !!! Un oiseau est utile, une pierre est utile, l'eau est utile, un insecte, même le plus repoussant est utile! Vous faites partie de cette chaine qui représente l'univers, et vous êtes utile au même titre que tout ce que je viens de citer. Cultivez-vous sur ces sujets: de l'éducation vient la délivrance, et celle de la dépression passe par la culture, d'autant que les gens qui vous cotoieront ce diront "quel culture a cette personne", et vous admirerons. Et l'admiration c'est le respect, et si vous vous sentez respecté, vous irez beaucoup mieux.
Il y a des personnes pour reprendre votre message qui adorent humilier les gens. C'est généralement les médiocres, la culture que vous possèderez leur en bouchera un coin. Et puis il est un moment où il ne faut pas se laisser faire, ou bien on se fait piétiner, mais au vu de votre message, je pense qu'il est trop tôt, cela viendra lorsque vous irez mieux.
L'amour est indépendant de tout ceci. L'amour vient quand il le désire, et le chercher ne sert à rien. Bien sûr, sortir ne nuit pas, sourire ou être aimable avec quelqu'un, ou lui rendre service gentiment peut aider à ce que la personne vous trouve sympathique et ai envie de vous connaître mieux. Il faut éviter de trop parler aux gens de votre dépression, parce que souvent ça les fait fuir...
Le permis payé par pôle emploi: c'est leur boulot de vous aider. Que vous ne conduisiez ou non n'entre pas en ligne de compte, vous avez droit à ce qui est mis en place pour aider les demandeurs d'emploi autant que les autres. Vous en aurez peut-être besoin plus tard. On est pas un parasite parce qu'on se fait aider, et cette aide vous y avez droit, au même titre que les autres, qui ne sont pas forcément à même de conduire non plus, mais qui eux, ne vont pas se traiter de parasite parce qu'on leur a payé un truc ! Si la voiture est une poubelle et que vous ne pouvez pas l'assumer peut-être pourriez-vous vous en passer. Peut-être en utilisant les transports en commun, aujourd'hui, même en campagne il y en a, et cela coute quand même moins cher.
Vous êtes à un âge ou on pense que la vie est longue. Tout ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort: c'est vrai! Avec l'âge vous allez relativiser beaucoup de choses, peut être même être étonné d'être arrivé jusqu'à là... Et quand vous aurez pris de lâge, vous vous rendrez compte que même si la vie est pénible, c'est un bien auquel on s'habitue, et quand on vieillit on a peur de la perdre. Parce que finalement c'est un bien que vous possédez aujourd'hui et que beaucoup de gens âgé vous envie...
Et surtout, pensez à vous faire plaisir, c'est le plus important: chouchoutez-vous, tout ce qui vous procure du bonheur doit devenir sacré. Il faut un peu être égoiste pour être heureux, et ça aussi c'est un droit que vous avez.
 
I
Id.
Anonyme
Je le don pour attirer les harceleurs. Dès que les gens voient ma gueule ils ont toujours des espèces de pulsion animale qui les poussent à venir me harceler.
Justement ne soit pas trop dur avec toi, les autres s'en chargent !
Je pense que c'est sans doute parce que tu es plus émotif que les autres que tu souffres plus aussi. Handicap dans la vie, sauf pour les gens qui sont artistes, dont c'est le fardeau, mais aussi la source de leurs plus grandes joies, puisque grâce à cette émotivité ils peuvent créer.
Le matin lorsque tu te réveilles, à la place de broyer du noir, tente de trouver ce que tu pourrais faire dans la journée qui te ferais un petit plaisir, même une petite chose qui ne prendrait que quelques minutes ou quelques secondes. Tu verras, ça change la vie. Et lorsque tu iras mieux, le reste s'enchainera de soi même.
 
Psanony
Forumeur enragé
Messages
874
Réactions
646
Fofocoins
5 185
Couleur pseudo
Bonjour, je m'appelle Benjamin, j'ai 24 ans et depuis environ 3 ans, je traverse une phase dépressive sévère. La première année de ma dépression je ne m'en rendais pas compte. J'allais pas bien mais j'avais encore cette petite voix qui me disait "Allez t'inquiètes pas va ! Ça va passer"
La deuxième année, cela s'est intensifié (j'entends par là que je faisais plus de crises, je m'isolais de plus en plus et j'avais parfois des idées suicidaires) Mais je me disais aussi que ça pouvait pas être pire, que j'avais atteint le fond.
Et depuis environs 1 an, tout est parti en cacahuètes. Il ne se passe un seul jour (et je n'exagère pas) sans que l'envie de mourrir me traverse l'esprit.
Mais je reste lucide. Je n'ai pas le courage de me suicider (scarification, défenestration ect ect)
Alors je prie (et pourtant je ne suis pas croyant) pour que la nature, d'elle même me supprime de cet endroit.

Tout les boulots que j'ai eu se sont soldés par des échecs. J'ai effectué une reconversion professionnelle en entament un CAP Cuisine, et résultat : c'est ce qui m'a fait plonger encore plus bas.
Je suis fauché tout le temps, jamais un sous pour payer un coup aux potes, c'est toujours eux qui raquent pour moi et j'en ai marre.
Mon frigo est tout le temps vide, c'est à croire que j'ai un frigo juste pour pomper de l'électricité chez moi.
J'ai une voiture qui tombe en panne tout les 3 mois et le comble c'est que je paie une assurance pour une bagnole avec laquelle je ne peux jamais me déplacer (parce que l'essence c'est pas gratuit et que quand t'es tout le temps fauché, tu peux pas faire apparaître de l'essence magique dans ton réservoir)

Évidemment côté coeur c'est pareil, échecs sur échecs (mais en même temps qu'est ce que tu veux sortir avec un type qui pue la défaite dans un rayon de 100km)

En résumé, rien de ce que j'ai pu entreprendre dans ma vie m'a réussi. Je suis la définition même de L'ÉCHEC. J'ai l'impression d'être un parasite, quelqu'un qui ne produit rien de concret mais qui pourtant consomme quand-même. J'ai presque l'impression d'être un voleur.
Un exemple : Pôle emploi m'a financé mon permis de conduire il y a quelques années de cela. Quand on voit le résultat, je me dit que cette aide au permis qui m'a été accordé aurait dû servir pour quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui le mérite vraiment.
Voilà entre autres, pourquoi j'ai l'impression d'être un voleur. Quelqu'un qui n'apporte rien a personne et qui vis seulement grâce à ce que les autres ont bâtis.

Toute ma vie j'ai été critiqué, humilié, sali et pourtant je suis encore là.
Peut-être que lorsque je plisse le front et que je fais apparaître mes rides il est inscrit : "Insultez moi" où "Je suis une m*rde". Je sais pas.

Si j'écris ce message, c'est dans l'espoir que quelqu'un vienne me dire "Benjamin, je te comprends et je pense que la mort est la meilleure chose qui puisse t'arriver."
Parce que les remontrances à 2 balles de mes potes qui minimisent la chose et disent "Rooo tkt ça va aller, laisse le temps passer" alors que justement plus le temps passe, et pire c'est, stop.

Je veux que quelqu'un approuve ma volonté de mourir. Et peut-être que effectivement, ça me donnera la clé pour "passer à l'acte"

Pour finir sachez que pour moi la mort est une délivrance, j'ai longtemps eu peur de mourir aujourd'hui j'ai l'impression qu'elle est devenue ma meilleure amie et que je l'entends tout les jours me dire "Tu nous rejoins pas ? Qu'est ce que t'attends ?"
J'ai tellement envie que, demain par exemple, elle m'emmène avec elle (je parle toujours de la mort pour ceux qui n'auraient pas suivi)

Peut-on accepter qu'un jeune de 24 ans comme moi puisse exprimer le souhait de mourir ? Dites moi que oui svp

Je remercie ceux qui auront pris la peine de me lire jusque ici.

Belle et longue vie à vous
Mais qu'est ce qu'un échec en réalité qu'elle est ta définition de l'échec
Et la mort si tu as eu peur d'elle c'est qu'il y a une raison qu'elle est cette raison ?
Tes amis qui te payent un verre un peu trop souvent tu ne crois pas que ça va leur manquer que tu vas leur manquer imagine toi à leur place ta famille tes proches
 
Top contributeur ( mois )
Les membres Foforum ont déjà plantés 5 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?