Influence, arnaque, pub, et fin du travail

  • Auteur de la discussion Caliope
  • Date de début
C
Caliope
Anonyme
Youtubeur, Twitcheuse, Instagrameuse, etc.
Les plateformes pullules, chacun-e essai d'y faire son trou, son job. Un nouveau métier qui consiste à parler de soi, de ses goûts, pour vendre finalement de la pub du placement produit, et de plus en plus des arnaques, avec les millions de boulots derrière consistant à fabriquer, préparer, élaborer des produits sans intérêt voire souvent dangereux, voire du vide, ou des services qui n'en sont pas...
Le travail, c'était annoncé déjà dans les années 90, a commencé à disparaître tant les machines remplacent nombre d'êtres humains. Oui, oui, il reste des infirmières, des taxis (pour combien de temps), des médecins, des éboueurs (pardon, des techniciens de propreté urbaine), des cuisiniers, des boulangères, etc. mais tout ça ne donnera pas du travail à toute la population. Il reste 1,5 % d'agriculteurs, il y en avait encore 35 % il y a un siècle. Il reste un peu plus de 20 % d'ouvriers alors qu'ils étaient 40 % en 1960...
Tertiarisation ? Mais dans quels emplois ? Pour produire quoi ? Pour quelle utilité sociale ?

Alors voilà l'évolution des soit disant "nouveaux métiers" : faire fabriquer des gadgets inutiles, palabrer, s'exhiber, vendre du fumier parfumé à la rose sous prétexte de parler de mode, de film, de produits culturels médiocres trop souvent, et encore directement, arnaquer, mentir, duper... Sans filtre.

Les gouvernements pourraient s'y attaquer, des associations le demande, mollement, mais que ferait-on faire alors à ces gens ?
On achète donc la paix sociale par la maltraitance de plus en plus de citoyen-ne-s par de plus en plus de concitoyen-ne-s, ou de profiteurs et profiteuses extérieures

Et dans 15 ans ? Dans 25 ?
 
Les membres Foforum ont déjà plantés 8 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?
Derniers messages
Derniers billets blog