Actualités Inédit : un essai clinique a donné lieu à 100% de guérison d’un cancer particulier

  • Auteur de la discussion Membre supprimé 1163
  • Date de début
5.00 étoile(s) 1 Évaluation(s)
Dimanche, le New England Journal of Medecine a relayé les résultats d’un essai clinique qu’il a mené en compagnie d’autres médecins. Il concernait 18 patients aux Etats-Unis, tous atteints d’un cancer colorectal. Et tous avaient déjà vécu des traitements lourds, à base de chimiothérapie, radiothérapie.

[adsg]pub[/adsg]

100% de réussite​

Tous les patients étaient traités pour un cancer du rectum non métastatique avec du dostarlimab, qui est un anticorps monoclonal d’immunothérapie produit par une biotech rachetée par le géant pharmaceutique GSK. Le New York Times a précisé que ce médicament onéreux (11 000 dollars la dose) “démasque les cellules cancéreuses, ce qui permet au système immunitaire de les identifier et de les détruire”.

Inédit : un essai clinique a donné lieu à 100% de guérison d’un cancer particulier


Le cancer a disparu chez chacun des 12 patients de cet essai. Cependant, on ne sait pas encore si la guérison est définitive.​


Des résultats qui donnent le vertige, de l’aveu même du docteur Luis A. Diaz Jr. du Memorial Sloan Kettering Cancer Center de l’Etat de New York : “Je crois que c’est la première fois que cela se produit dans l’histoire du cancer”.
Dimanche, le New England Journal of Medecine a relayé les résultats d’un essai clinique qu’il a mené en compagnie d’autres médecins. Il concernait 18 patients aux Etats-Unis, tous atteints d’un cancer colorectal. Et tous avaient déjà vécu des traitements lourds, à base de chimiothérapie, radiothérapie.

100% de réussite​

Tous les patients étaient traités pour un cancer du rectum non métastatique avec du dostarlimab, qui est un anticorps monoclonal d’immunothérapie produit par une biotech rachetée par le géant pharmaceutique GSK. Le New York Times a précisé que ce médicament onéreux (11 000 dollars la dose) “démasque les cellules cancéreuses, ce qui permet au système immunitaire de les identifier et de les détruire”.


Douze patients sur les 18 au total ont reçu ce médicament, une fois toutes les trois semaines. Et tous sont en rémission six à vingt-cinq mois après le traitement. Et qui plus est, sans les les désagréments liés à la chimiothérapie ou la chirurgie.

Quelles limites à ces résultats ?​

Si ce taux de 100% de réussite impressionne à juste titre, il convient de rappeler le faible nombre de patients de l’étude. Et ceux-ci étaient affectés d’une forme particulière de cancer

Article complet
 
Dernière édition par un modérateur:
Lili de Washington
Forumeur d’exception
Messages
3 154
Réactions
5 136
Fofocoins
1 055
Pseudo en italique
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Dimanche, le New England Journal of Medecine a relayé les résultats d’un essai clinique qu’il a mené en compagnie d’autres médecins. Il concernait 18 patients aux Etats-Unis, tous atteints d’un cancer colorectal. Et tous avaient déjà vécu des traitements lourds, à base de chimiothérapie, radiothérapie.

100% de réussite​

Tous les patients étaient traités pour un cancer du rectum non métastatique avec du dostarlimab, qui est un anticorps monoclonal d’immunothérapie produit par une biotech rachetée par le géant pharmaceutique GSK. Le New York Times a précisé que ce médicament onéreux (11 000 dollars la dose) “démasque les cellules cancéreuses, ce qui permet au système immunitaire de les identifier et de les détruire”.
Inédit : un essai clinique a donné lieu à 100% de guérison d’un cancer particulier

Le cancer a disparu chez chacun des 12 patients de cet essai. Cependant, on ne sait pas encore si la guérison est définitive.​


Des résultats qui donnent le vertige, de l’aveu même du docteur Luis A. Diaz Jr. du Memorial Sloan Kettering Cancer Center de l’Etat de New York : “Je crois que c’est la première fois que cela se produit dans l’histoire du cancer”.
Dimanche, le New England Journal of Medecine a relayé les résultats d’un essai clinique qu’il a mené en compagnie d’autres médecins. Il concernait 18 patients aux Etats-Unis, tous atteints d’un cancer colorectal. Et tous avaient déjà vécu des traitements lourds, à base de chimiothérapie, radiothérapie.

100% de réussite​

Tous les patients étaient traités pour un cancer du rectum non métastatique avec du dostarlimab, qui est un anticorps monoclonal d’immunothérapie produit par une biotech rachetée par le géant pharmaceutique GSK. Le New York Times a précisé que ce médicament onéreux (11 000 dollars la dose) “démasque les cellules cancéreuses, ce qui permet au système immunitaire de les identifier et de les détruire”.


Douze patients sur les 18 au total ont reçu ce médicament, une fois toutes les trois semaines. Et tous sont en rémission six à vingt-cinq mois après le traitement. Et qui plus est, sans les les désagréments liés à la chimiothérapie ou la chirurgie.

Quelles limites à ces résultats ?​

Si ce taux de 100% de réussite impressionne à juste titre, il convient de rappeler le faible nombre de patients de l’étude. Et ceux-ci étaient affectés d’une forme particulière de cancer

Article complet
C'est cool ! :D
 
Les membres Foforum ont déjà plantés 8 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?