Combien tu m'aimes ?

Une enfant naquit.
Une enfant qui aux yeux de ses parents n'a pas de prix.
Le trésor de leur vie.
Une jolie petite fille.
Mais les larmes de bonheurs des parents se transformèrent en horreur.
Le médecin leur annonçait une maladie. Une maladie qui lui enlèverait peut-être la vie.
Rien ne peut être fait pour cette petite durant des années.
Elle grandira sans savoir le secret qu'elle hébergeait.
Un jour, elle demanda à ses parents combien ils l'aimaient.
La réponse fut qu'un jour elle saurait.
Ses parents furent aimants.
Rassurants.
Mais dévastés.
Leur fille allait leur être enlevée sans qu'on puisse l'arrêter.
De nombreuses larmes furent versées.
De nombreux cris de rages furent poussés.
Sans que jamais leur douleur soit apaisée.
Au alentour de ses quinze ans, la jeune fille ressentit une vive douleur.
Une douleur au cœur.
Cette douleur fut si forte qu'elle se fit hospitaliser.
les parents le savaient.
Le moment était arrivé.
La fille sombra dans l'inconscient sous le regard détruit de ses parents.
Elle se réveilla alors, se sentant...En vie.
Sa mère pleurait.
Elle lui tendit un lettre, avec un sourire dévasté.
La fille l'ouvrit.
"Papa, combien tu m'aimes ?
Voilà la question que tu m'avais posée.
Ma fille...Depuis ta naissance, tu as une maladie au cœur.
Mortelle.
Et...Seule une greffe pouvait te sauver.
J'imagine que tu as compris.
Mais ne pleure pas. Je suis toujours là.
Je t'ai donné mon cœur.
Regarde, c'est moi qui bat dans ta poitrine.
Voilà combien je t'aime.
Je serai toujours avec toi, avec ta mère.
Sent ton cœur battre.
En pleine forme.
Vis heureuse.
Et toi...
Combien tu m'aimes ?"

Un cœur. Un amour infini. Un sacrifice. Une nouvelle vie.
Grâce à lui.
 
Bεγφηd•βιπτħdαγ
Forumeur d’exception
Messages
4 062
Réactions
3 162
Fofocoins
25 093
Couleur pseudo
Ombre sur pseudo
Ombre sur groupe
Hmm quelle histoire.. J'ai failli verser une larme
Hum, désolée-
C’est trop triste…
Et pourtant il ne faut pas voir que ce côté triste.
Je n'aime pas lire les histoires tristes, ça me met le moral en berne et c'est le cas, mais je ne regrette pas, c'est tellement touchant...
Héhé, désolée. La prochaine fois ne me lis pas, mes poèmes sont souvent tristes.
 
M
Membre supprimé 678
Anonyme
Une enfant naquit.
Une enfant qui aux yeux de ses parents n'a pas de prix.
Le trésor de leur vie.
Une jolie petite fille.
Mais les larmes de bonheurs des parents se transformèrent en horreur.
Le médecin leur annonçait une maladie. Une maladie qui lui enlèverait peut-être la vie.
Rien ne peut être fait pour cette petite durant des années.
Elle grandira sans savoir le secret qu'elle hébergeait.
Un jour, elle demanda à ses parents combien ils l'aimaient.
La réponse fut qu'un jour elle saurait.
Ses parents furent aimants.
Rassurants.
Mais dévastés.
Leur fille allait leur être enlevée sans qu'on puisse l'arrêter.
De nombreuses larmes furent versées.
De nombreux cris de rages furent poussés.
Sans que jamais leur douleur soit apaisée.
Au alentour de ses quinze ans, la jeune fille ressentit une vive douleur.
Une douleur au cœur.
Cette douleur fut si forte qu'elle se fit hospitaliser.
les parents le savaient.
Le moment était arrivé.
La fille sombra dans l'inconscient sous le regard détruit de ses parents.
Elle se réveilla alors, se sentant...En vie.
Sa mère pleurait.
Elle lui tendit un lettre, avec un sourire dévasté.
La fille l'ouvrit.
"Papa, combien tu m'aimes ?
Voilà la question que tu m'avais posée.
Ma fille...Depuis ta naissance, tu as une maladie au cœur.
Mortelle.
Et...Seule une greffe pouvait te sauver.
J'imagine que tu as compris.
Mais ne pleure pas. Je suis toujours là.
Je t'ai donné mon cœur.
Regarde, c'est moi qui bat dans ta poitrine.
Voilà combien je t'aime.
Je serai toujours avec toi, avec ta mère.
Sent ton cœur battre.
En pleine forme.
Vis heureuse.
Et toi...
Combien tu m'aimes ?"

Un cœur. Un amour infini. Un sacrifice. Une nouvelle vie.
Grâce à lui.
T-T sa m'a beaucoup touchée...vraiment...