• Bonjour à toi 😀
    Foforum.fr est là pour toi ! Foforum est le seul forum où il est possible de discuter de façon anonyme et gratuitement ! 🇫🇷
    Aucune obligation de s'inscrire, un pseudo suffit pour poster un sujet ou une reponse !
    Toujours dans le respect des autres ❤️

la possibilité d'une impasse !? discours stupide ou réalité ?

  • Auteur de la discussion Vincent
  • Date de début
V

Vincent

Visiteur
Quand on propose que l'humanité semble se projeter dans une impasse il faut dire pourquoi les auteurs d'une telle affirmation penchent vers cette extrémité dictatoriale.

cette position est jugée outrecuidante et culottée parce qu'elle est trop négative et bouleversante pour beaucoup et bien sur jugée sans fondement concret.


Voici ce discours :


la civilisation industrielle à été construite et désirée par une partie de l'humanité ou celle la plus dominante en tout cas du point de vue intellectuel.

Ce n'est pas un reproche exprimé par les auteurs c'est la conséquence d'un récit commun.

une partie de l'humanité dominante n' a pas choisi de bâtir la civilisation industrielle sans motifs valables.


un des premiers motifs est la construction d'un confort matériel réel , pour son chez-soi, ce qui a des conséquences positives immédiates : augmentation de la durée de la vie.

En effet et selon ces mêmes auteurs la construction d'infrastructures permettant l'acheminement de l'électricité à moindre frais pour les particuliers et les entreprises est indispensable à la construction de ce récit.

D'autres infrastructures (routes..) ont été édifiées pour permettre bien sur la circulation de tout ce qui avait le besoin de circuler pour construire tout ça.


Les auteurs soulignent bien entendu que tout ceci n'aurait sans doute pas pu être édifié sans l'utilisation de grandes quantités de pétrole de gaz et de charbon et de matières premières (argent,fer, cobalt, cuivre, étain, nickel...)



le deuxième motif découle du 1er : l'augmentation du confort (qui englobe le bien être) individuel et collectif à permis à l'homme de renforcer le culte de la liberté : il en résulte pléthore d'activités diverses et variées sur les métiers

(en particulier ceux du tertiaire) tout ceci dans un contexte d'augmentation de la population mondiale un peu près partout.

Dans le cas contraire et en l'absence d'autres alternatives, l'humanité n'aurait sans doute pas atteint le nombre impressionnant de presque 8 milliards de personnes en 2021.



le troisième motif est lié à la peur de ce que l'homme peut faire à l'homme (a cause de la liberté) :



- renforcement du pouvoir de l'argent pour contrôler les désirs et le comportement des hommes.




Certes, les lois humaines ont toujours existé au cours de l'histoire, et ces lois humaines ont été appliquées pour renforcer le sentiment de sécurité.

en effet sans ces lois, on serait dans une situation ou quiconque peut décider de ce qu'il veut y compris faire le mal sans punition.

Un autre point important et que sans lois appliquées nous serions dans une situation "de purge" : comme chacun pourrait faire ce qui lui plait , on verrait plus de cambrioleurs essayant de voler leur prochain, de braquages

mais également plus de défenses aux agressions par la violence.


On assisterait par cette liberté totale à une augmentation des angoisses et de la tristesse de peur de se faire assassiner.

Des personnes faible de caractère resteraient confinées chez elles sans exprimer le désir de sortir.


Mais pourquoi donc !?

le courant dominateur est l'augmentation du pouvoir d'achat.

quand vous allumez la télévision à midi vous voyez des jeux ou chacun essaye de gagner quelque chose.

l'émission est interrompue quelques instants (pas sur) et l'on vous propose toutes sortes de choses à acheter pour votre confort physique et psychologique.

tout ça est normal donc...


Ils affirment également que notre participation aux élections ( et ce quel que soit les candidats ) est motivée par le souhait de ne jamais être plus pauvre.(Aucun candidat ne propose aux citoyens de devenir plus pauvre pour respecter l'environnement où de pratiquer une forme d'ascétisme).

De plus s'il y en avait au moins 1 seul se présentant , il ferait un score totalement ridicule proche certainement de 0%....

Les auteurs affirment avec aplomb que cette civilisation industrielle a permis de repousser les limites imposées par la nature.

ils ajoutent que les partisans de cette civilisation industrielle ne voient pas d'inconvénients majeur au nombre de personnes vivantes sur la Terre.

Les raisons invoquées sont les suivantes :



- L'humanité n'a pas encore épuisé toutes les techniques qu'il se doit de trouver ou d'imaginer pour notre confort (comme contre argument aux écologistes alarmés.)

- la croyance sure et certaine de vies semblables ou différentes de la nôtre dans l'univers et dotées d'une intelligence et de techniques sans commune mesure avec tout ce que l'homme à inventé sur Terre.

- comme les goûts et les couleurs ne se discutent pas, il est possible d'imaginer a partir de là des lieux dans l'univers plus beaux ou aussi beaux qu'ici.

pour cette raison , il est nécessaire de partir de la Terre (notre oasis) afin d'acheminer ce dont on a besoin ici à partir d'ailleurs s'il le faut.


Les auteurs de l'impasse évoquent pour la plupart l'utilisation de quantités démesurées d'énergie, selon eux l'homme a utilisé l'énergie équivalente à 180 milliards de cyclistes entrainés qui pédalent 24h sur 24 durant toute l'année 2014.

ils disent qu'il n'est pas possible de maintenir dans le temps ces quantités d'énergie d'où un effondrement de la civilisation. Pour eux l'énergie est indispensable au confort mais en l'utilisant ils affirment que l'environnement ne peut supporter de tels prélèvements sur une période donnée, les écosystèmes étant incapables de réparer les dégradations subies sur la même période (à cause de l'utilisation des matières premières).

Il leur faut d ' avantage de temps pour se régénérer.

De plus les auteurs affirment que le réchauffement climatique ne peut objectivement être remis en cause et constitue bien sur pour eux un phénomène aggravant, puisqu'il faudrait dans ces conditions dans le moins pire des cas un temps plus important pour la régénération.Dans le pire des cas il sera impossible dans ces conditions de pouvoir régénérer les écosystèmes.

Pourquoi un tel pessimisme des auteurs ?

ils disent qu'il y a un effet d'inertie qui s'applique sur le réchauffement climatique. En gros ce réchauffement s'appliquerait sur des cycles d'une vingtaine d'années c'est à dire par exemple que la concentration de gaz a effets de serre en 1980 provoque son maximum dans les années 2000.

et puisque au moins depuis les années 1980 la teneur en gaz à effet de serre a augmenté... l'impasse est fort probable.

Lorsque le réchauffement est trop rapide, les espèces (y compris nous) et les écosystèmes n'ont pas le temps de s'adapter ce qui accentue leur dégradation ou plus probable leur disparition.


Comme si cela ne suffisait pas, ils ajoutent que le permafrost puisqu'il fond rejettera dans l'atmosphère du méthane.

Les quantités de méthane correspondront selon eux a 3 fois les quantités de gaz a effet de serre émises par les activités humaines.

Il semblerait selon eux que le GIEC ne tienne pas compte des dégradations environnementales présentes et surtout à venir dans leur modèle, puisqu'il est extrêmement difficile d'analyser avec clairvoyance et avec une certaine forme d'objectivité toutes les conséquences sur le réel.



Pour les techniques de production d'énergie en cours ils disent de toute façon qu'il faudra trop de temps pour que les techniques aboutissent d'où qu'elles viennent (pour celles en cours).

quelques exemples :

batterie nucléaire => pas avant 2050

centrale nucléaire avec des sels fondus (à grande échelle) => pas avant 2060.



ils ajoutent que si par simple chance ces techniques aboutiraient assez vite, la finalité principale de l'énergie (mais pas que) , c'est de consommer des matières premières en provenance de l'environnement.

pour eux consommer beaucoup moins d'énergie et de matières premières pour assurer des besoins croissants est une gageure, et constituerait pour eux un véritable tour de force :

la pierre philosophale qui transforme le plomb en or


Pour eux , la dépendance au pétrole est trop forte dans le sens ou si la quantité d'énergie fournie par le pétrole diminue (elle ne dépend pas totalement de la production, il faut tenir compte de l'énergie consommée nécessaire à son extraction), les transports diminuent et l'accès aux matières premières se restreint d'autant car selon eux les matières premières ont besoin d'être transportées et acheminées à bon port. (95 % des transports dépendent du carburant issu du pétrole.)


Dans le pire des cas, la récession matérielle commencera entre la semaine prochaine et 2025 au delà, il y aurait un effondrement économique, puis un effondrement politique (sans solutions pour tout le monde) , puis s'ensuivrait un effondrement culturel et bien sur ensuite

une guerre civile qui éclatera un peu près partout mais peut-être pas en même temps.

Ils précisent que le réchauffement climatique amènera dans une vingtaine d'années une situation semblable à celle de la Syrie en Europe.



Ce scénario noir est motivé par le fait que le pic de pétrole conventionnel à été franchi en 2008, pour compenser cette déplétion, les Etats-Unis et d'autres pays

ont cherché à compenser en investissant dans le pétrole de schiste même si les entreprises en question ne sont pas rentables... pour tenir le coup elles sont majoritairement subventionnées car indispensbles au fonctionnement de l'économie....

Alors que d'autres plus petites menacées jadis de faillite (éxercant leur activités en dehors de secteurs indispensables) et résolues a faire faillite par jugement par les tribunaux de commerce ne sont pas autant soutenues par l'état (hors période Covid 19 bien sur....)

Enfin ces gisements accusent une baisse de 80 % de rendement au bout de la 1ère année d'exploitation.


Partagez vous les mêmes craintes contenues dans ce texte ?
 

Hombre

Forumeur enragé
Inscrit
22/12/20
Messages
599
Score de réaction
72
Fofocoins
4 462
On n'a pas fini de raisonner sur les vérités de notre temps! Mais, on se sert de lunettes à ornières, un exemple? Un auteur avance la thèse que les infrastructures routières et les véhicules individuels ont rendu à nouveau les humains à l'état de nomades. Autrement dit, on n'avance pas avec cette société industrielle, on recule. Quand l'homme préhistorique se déplaçait en quête de nourriture, il n'avait que ses pieds! Maintenant, c'est pas mal plus compliqué de trouver sa nourriture!
Dans le fond, ce sont des sujets qui tournent en rond, comme ces individus ne sachant que rouler sur 4 roues, ou 3, ou 2, pour se divertir. Ils font quoi? Brûler de la gasoline ou du diésel, pour RIEN!
Comme si l'humanité était dans un garage (notre planète!) les portes fermées hermétiquement, avec des milliards de véhicules en marche. Il va arriver quoi? Tout le monde le sait, personne ne bouge...
 

Hombre

Forumeur enragé
Inscrit
22/12/20
Messages
599
Score de réaction
72
Fofocoins
4 462
Ça me fait penser aux jours de présence à l'école. On sort de là avec une pile de textes photocopiés, des exercices, des travaux et un échéancier! Et au bout? Plus de temps à mettre sur des études que je trouve périmées. Ça sent le mois...
 
V

Vincent

Visiteur
pour résumer tout ce qui nous entoure (hôpitaux , écoles, maisons, appartements, magasins, routes, camions, voitures, train et avions, bateaux, containers...) ont été conçus avec des matières premières.


Ces matières premières sont :

des matières tirées de l'environnement ex : des métaux (cuivre, or, argent, nickel, fer, palladium...) à partir de mines à ciel ouvert.

du sable , pour fabriquer du béton (mais pas celui des déserts).


des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon principalement) qui permettent en les brûlant d'en tirer de l'énergie (convertie en électricité par ex) pour transformer des métaux en objets du quotidien ou du pétrole en plastique.
Sans énergie, on construit , on travaille beaucoup moins vite pour obtenir des richesses.

Le récit commun c'est ce que la société fait en journée pour répondre à des besoins vitaux (manger, boire, se loger, se chauffer) et surtout pour d'autres besoins matériels et culturels qui rendent la vie plus agréable.

pour nos dirigeants (et ceux qui les élisent), ce récit s'accompagne d'une soif intense de connaissances ,d'instaurer une culture qui permette à l'homme de devenir plus intelligent.

par intelligent, on entend surtout découvrir de nouvelles connaissances, de nouvelles disciplines (pourquoi pas) de résoudre des problèmes de plus en plus complexes (en mathématiques par exemple), ou plus concrets (Covid 19, cancer, sida...) pour soigner la dignité et la fierté.

J'ai peur que nos dirigeants ne prennent pas la question de l'énergie au sérieux car j'ai l'impression que l'énergie fait pour eux partie du cadre général : il n'est point question d'en discuter, il y en aura toujours à cout terme et à moyen terme.

L'intelligence est nécessaire pour faire perdurer ce récit.

l'impasse c'est qu'il ne soit plus possible d'accomplir ce récit.

un lien assez anxiogène :

(à partir de 13 '27")

une plus cocasse sur ce que valent les ingénieurs en France mais pas les autres
 
V

Vincent

Visiteur
Bonjour,

Il n'y à bien sur aucune obligation de lire en totalité les messages.
Mais par respect pour les posteurs il convient de s'abstenir de répondre si le sujet et les réponses apportées ne sont pas entièrement lues et comprises ou que le sujet ne vous intéresse pas ou encore que vous le jugiez inutile , farfelu ou pour toute autre raison...

pour revenir au sujet ou pour faire du hors sujet, le problème de l'argent c'est qu'il faut lui assigner de la valeur... c'est dictatorial dans un monde ou les ressources finiront par diminuer ,on imagine mal un monde qui continue à compter (avec leur éthique surtout) sachant que l'on va certainement manquer de pétrole et du métal argent de cuivre (dans 10 ans) pour l'électricité.
Posez vous la question suivante : pourquoi la dette n'arrête t-elle pas d'augmenter ?
parce que nous ne sommes plus dans la période des 30 glorieuses.
dette publique de la France en direct:
le lien ici
toutes les dettes menacent la valeur de la monnaie.
L'augmentation de la dette publique comme de la dette privée sert en partie à faire de la croissance économique, c'est un comble.
Si le prix du baril de pétrole est trop faible, les compagnies pétrolières n'ont plus suffisamment d'argent pour investir, pour innover dans les techniques de forage.A terme les prix finiront par augmenter avec une forte volatilité...
si le prix du baril est trop haut > 100 ou > 120 $ le baril, cela n'augure rien de bon pour l'économie.
lorsque le prix du baril s' est envolé en 2008, il a fallu sauver les banques, mais si l'événement se reproduit à l'avenir on ne pourra pas recommencer.
 
  • :)
  • ;)
  • :(
  • :mad:
  • :confused:
  • :cool:
  • :p
  • :D
  • :eek:
  • :oops:
  • :rolleyes:
  • o_O
  • :cautious:
  • :censored:
  • :cry:
  • :love:
  • :LOL:
  • :ROFLMAO:
  • :sick:
  • :sleep:
  • :sneaky:
  • (y)
  • (n)
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :coffee:
  • :giggle:
  • :alien:
  • :devilish:
  • :geek:
  • :poop:

Sujets similaires

C
Réponses
3
Affichages
115
Réponses
28
Affichages
224
Réponses
6
Affichages
192

Derniers messages

Top contributeur ( mois )

  • Ce mois : 1 623
  • Ce mois : 801
  • Ce mois : 648
  • Ce mois : 541
  • Ce mois : 473
Haut