• Bonjour à toi 😀
    Foforum.fr est là pour toi ! Foforum est le seul forum où il est possible de discuter de façon anonyme ! 🇫🇷
    Aucunes obligations de s'inscrire, un pseudo suffit pour poster un sujet ou une reponse !
    Toujours dans le respect des autres ❤️

    🔥 La partie +18 est reservée aux membres inscrits et majeurs

Je me suis ridiculisée

  • Auteur de la discussion Nooooo
  • Date de début
N

Nooooo

Visiteur
Bonsoir à ceux qui me liront et d'avance désolée pour les jérémiades... besoin d'extérioriser...

Voilà la situation : j'ai l'impression de m'être ridiculisée et je le vis mal. Je vous explique :

J'ai récemment rencontré un mec, or, il se trouve que c'est un très bon pote du mec que je fréquente actuellement... Premier gros problème et belle source de culpabilité même si on n'est pas officiellement en couple...

Bref. Son pote et moi, on s'est vraiment tapé dans l'oeil sur le coup et on a décidé de se voir le lendemain malgré tout.

Ambiance très étrange au départ. J'étais un peu stressée par la situation et, en conséquence, jai eu l'excellente idée de boire trop (c'est bien connu : en alterant son état on est plus vaillant... 😖) Ce n'était plus aussi spontané ou naturel comparé à notre première rencontre. Donc déjà mal barré.

On finit cependant par coucher ensemble. C'était sympa mais bon, quelque chose m'a un peu bloquée donc je n'étais pas très bien. Et pas dans mon état normal.

Peu après, il s'est levé faisant mine de s'en aller. Mais je ne l'entendais pas de cette oreille... Et là... J'ai insisté, trop, j'ai fait la relou pour qu'il reste, chose qui ne m'arrive jamais (d'ordinaire c'est plutôt l'inverse, je suis assez froide et détachée, pas mal de fierté etc.). J'ai un peu abusé et me suis sentie d'autant plus ridicule que mes efforts sont restés vains ! Il s'est barré en pensant sûrement que je suis la reine des folles... le truc pas du tout attirant, en somme. Depuis, pas de nouvelles, évidemment (je n'ai pas insisté non plus, pour ne pas agraver les choses encore plus).

À présent, je psychote à mort et me sens mal. Mon ego en a pris pour son grade (par ma faute) et en plus je pense que c'était une erreur qu'on couche ensemble étant donnée la situation... J'ai limpression que je n'aurais jamais été comme cela si je ne m'étais pas sentie coupable à la base.

Maintenant j'appréhende de revoir le mec que je vois régulièrement avec qui j'ai une relation beaucoup plus profonde et potentiellement une vraie histoire naissante.

Je crains d'avoir tout niqué et de ne pas assumer si jamais je suis amenée à recroiser mon amant d'un soir lors d'une soirée entre potes. Sans parler du risque qu'ils en parlent tous les deux.

Honte et culpabilité. Le cocktail détonnant. 😓

Je précise que je suis un peu perturbée en ce moment, je vis une espèce de crise existentielle qui me pousse à faire de la merde. Comme si je faisais exprès de jouer contre moi-même en me fournissant des prétextes pour me faire du mal et me déprécier...

Help.

(Désolée pour le roman... j'avais besoin de dire les choses. C'est la première fois que je poste sur un forum, c'est dire).

Merci pour vos réactions si jamais il y en a et, en tout cas, de la lecture que j'espère bienveillante... ça fera une moyenne avec mes propres critiques qui ne sont pas tendres !!
 
Haut