Information gravitationnelle, plus rapide que la vitesse de la lumière ?

Bambi-sauvage
Forumeur enragé
Messages
813
Réactions
345
Fofocoins
1 159
Salut, je m'adresse aux experts du forum.

Depuis peu je me pose des questions sur la gravité.
Et j'en suis vennue à me demander si l'information de la gravité ne serait pas plus rapide que la vitesse de la lumière ?
Je m'explique.
Selon mes connaissances actuelles ( dites si je le trompe svp )
Chaque "objet" à une influence gravitationnelle sur ce qui l'entoure.
La planette Terre "attire" la lune à elle est la lune de même, mais comment cela se fait ?
J'en suis vennue à la conclusion que c'était comme une sorte de messages ( je vois las d'aitre solutions ) entre les atomes et que les atomes de la Terre envoyaient aux atomes de la lune de vennir vers eux avec telle puissance et pareil pour la lune ( dites moi si ne le trompe ( surement, mon but est de trouver mon erreur alors aidez mois svp )).
Mais les photon son aussi influencés par la force gravitationnelle d'un objet ( par exemple un trou noir où la force gravitationnelle fait dévier la trajectoire des photon ) alors si ils sont influencés c'est qu'il peuvent recevoir l'information, mais pour la recevoir il faut que l'information se déplace plus vite qu'eux.

Je sais pas du tout alors aidez moi sa me perturbe, j'ai aussi pensé que c'était instantané mais j'ai vite écarté ça puisque l'information se déplace et donc prend forcément du temps.

Donc aidez moi pls
 
L
Laurent
Anonyme
Tu mélanges plusieurs aspects, je pense.
N'étant pas un spécialiste sur ce sujet, mais voici ce que je retiens de tout ce que j'ai appris en ce sens.
- les photons ne sont pas attirés par une force de gravitation. Bien au contraire, les photons ont tendances à avoir une force inverse à la gravitation.
Pourquoi comment ?
Parce que le soleil expulse des photons ! Tout simplement ! Pourtant, le soleil a une masse infiniment plus grande que n'importe laquelle des planètes. Si la gravité attirait la lumière, alors les photos expulsés, seraient irrémédiablement attirés par le soleil. Or, ce n'est pas le cas.
Autre aspect, tu parle de la vitesse de la lumière et tout-iquanti.
Le photon, bien sûr, se déplace à la vitesse la lumière. L'électron aussi ! Sauf que l'électron a une course beaucoup plus faible (de l'ordre du milliardième de millimètre). Alors que le photon, lui, sa course est mathématiquement infinie sauf lorsqu'il rencontre un obstacle.
Il existe d'autres rayons qui traverse la matiere : les rayons x et les rayons gamma. Eux, sont capables de traverser les planètes de part en part.

Reste un aspect que tu as évoqué : le trou noir ou plutôt trou de verre.
Il s'agit là, d'un modèle mathématique qui n'est toujours pas prouvé.
Pour simplifier son fonctionnement, le trou noir attire tout. Même le vide mathématique. Il s'agit d'une équation où tout tend vers l'infinie. Si on devait le representer, il faut imaginer une grille en 3D sur un support élastique dans laquelle, au centre on fait plonger une boule de billard. On pourra constater l'étirement à l'infini des lignes horizontales et verticales.
Il reste un théorème sur la relativité gravitationnelle (je crois que c'est de Einstein).
Les planètes ont tendances à déformer la course des photons. Parce que, comme j'ai dit plus haut, les photos sont poussés par la gravité. Si tu pointe un faisceau lazer infiniment puissant vers une planète lointaine, en théorie, le faisceau prendra une certaine courbure et continuera sa course de l'autre côté de la planète. Mais là-encore ce n'est qu'une théorie.
 
Hombre
Forumeur d’exception
Messages
2 754
Réactions
1 229
Fofocoins
14 256
Une pomme tombant d'un pommier, c'est ce qui a inspiré Isaac Newton pour élaborer sa loi physique de la gravité universelle! Et Einstein y a ajouté sa formule:E=MC2 et a relativé par une constante. Sans gravité, c'est l'écrasement total d'une masse difforme!
 
T
Toto is coming out
Anonyme
Salut,
La relativité générale (qui postule que la vitesse de la lumière est à 300 000 km/s et ne peut pas être dépassée) est une théorie sur la gravité justement, l'attraction gravitationnelle que l'on observe entre les masses est provoquée par une déformation de l'espace et du temps par ces masses.

Pour te donner une image simple pour comprendre que la gravité est intimement lié à l'accélération, à l'espace et le temps, quand tu subis une accélération dans un ascenseur qui descend de plus en plus rapidement (comme dans les cartoons) tu vas te sentir attiré vers le haut, et quand l'ascenseur monte de plus en plus rapidement tu vas te sentir attiré vers le bas.
Si l'ascenseur tombe en chute libre sans accélération, tu ressentiras l'apesanteur pendant toute la durée de la chute : tous les objets situés dans la cabine flottent sans bouger ou se déplacent à vitesse constante.

C'est ce que l'on appelle l'équivalence masse/accélération et qui a permis à Einstein de déduire la fameuse formule E=mc2
 
Bambi-sauvage
Forumeur enragé
Messages
813
Réactions
345
Fofocoins
1 159
ah ok merci pour vos retours
je ne savait pas que les proton étaient repoussés, ce n'est pas logique, pourquoi ?

mais que pensez vous de ce que j'ai imaginé ( comme quoi la message de la force gravitationnelle serait extrêmement rapide, les photon son influencés par la gravité d'un objet )

par exemple quand la Terre "attire" la lune, pourquoi la lune se déplace, pour qu'elle exerce un déplacement il faut forcément que chaque atomes en reçoive comme dans un algorithme
 
L
Laurent
Anonyme
Ah ! la lune.... Elle tourne autour de la terre, nous présentant toujours la même face. Est-ce-que ça veut dire qu'elle ne tourne pas sur elle même ?
Non ! Pour que la lune nous présente toujours la même face, il faut qu'elle tourne à une certaine vitesse. Si elle ne tournait pas sur elle même, de notre point de vue de la terre, on aurait l'impression qu'elle tourne !
Et pourtant, elle a l'air immobile, mais elle tourne !
L'autre truc concernant la gravité : pourquoi la lune ne s'écrase-t'elle pas sur la terre alors que les corps célestes s'attirent mutuellement ?
Tour simplement à cause d'une autre force : la force centrifuge.
Pour se représenter ladite force :il faut prendre une ficelle y attacher un caillou sur l'un des bouts dre la ficelle.
Vous tenez l'autre bout de la ficelle entre les doigts. Et faites tournoyer le caillou.
Qu'est-ce qu'on y voit dans cette expérience ? Que le caillou tourne autour de la main. C'est ça, la force centrifuge.
Si la lune ne s'ecrase pas sur la terre c'est parce que la force centrifuge annihile la force de la gravité.
 
L
Laurent
Anonyme
Autre théorie sur la force de la gravité : on sait que tous les corps sont attirés par la force de la gravité. Quand on crache en l'air, ça nous retombe sur le nez, après, on dit qu'il pleut...
Vous savez que les scientifiques disent, depuis plusieurs années, que toutes les planètes composants l'espace sont en train de tomber à une vitesse prodigieuse qui serait identique à la vitesse de la lumière ?
Mais ça n'est qu'une théorie.
 
L
Laurent
Anonyme
Il y a aussi l'aspect "champ magnétique" la gravité, c'est ce qui crée le champ magnétique.
On a un echange d'électrons entre deux pôles : Nord et Sud. La lune aussi a son champ magnétique car il y a aussi de la gravité. Les deux forces sont intimement liées.
Ce qui est rigolo, même si on n'a pas d'aimant, on peut aussi faire cette expérience toute simple : servez-vous un bol de chocolat chaud (ou un café). Essayez de déplacer les petites bulles au centre du bol avec la cuillère. Retirez la cuillère. Qu'est-ce qu'on constate ? Les bulles qui étaient au centre rejoignent la masse de bulles plus grosses qui est logée sur le rebord du bol. Voilà comment on arrive à démontrer le champ magnétique dans tous les corps liquides ou solides.
 
Bambi-sauvage
Forumeur enragé
Messages
813
Réactions
345
Fofocoins
1 159
Je sais tout ce que tu dis ( a part la théorie dont tu nois as fait part )
Moi je parle du message.

Lorsqu'un objet exerce une force gravitationnelle, si les deux objets sont dans le vide total et qu'il n'y a aucun mouvement les deux objets vont se rejoindre.
Mais qu'est ce qui a fait ce déplacement ??
Poirquoi les deux objets se sont mis en mouvement sans aucun contacte apparent.
C'est la que viens mon hypothèse, comme quoi les deux objets envoient des messages ( pas un SMS hein c'est qu'une façon de représenter simplement ).
Mais le message ne se téléporte pas ( oui en soit le téléportement n'existe pas, c'est juste que les particules se déplacent vers un lieu dit avec une telle vitesse que l'on ne voit pas ce mouvement ) il met forcément du temps pour executer ce déplacement.
C'est comme si je disait à mon amis d'avancer vers moi.

Sauf que les photon son influencés par la force gravitationnelle, ce qui veux dire que lors de leur déplacement le message est allé assez vite pour les rejoindre en quelque sorte.

Je sais pas si vous me comprenez, demain je ferqis un schema de ma théorie fumeuse pour mieu vois faire visualiser mon idée.
 
L
Laurent
Anonyme
Ce qui attire deux objets dans l'espace, c'est le champ magnétique.
Plus l'objet est massif, plus le champ magnétique est important.
Tour à l'heure, je t'ai démontré, avec un bol de chocolat, que même des objets non magnétiques peuvent s'attirer l'un à l'autre.
Cela est dû au déplacement des électrons autour d'un noyau. Ça génère un champ magnétique.
Dans l'espace, il y a du vide. Donc, pas d'électrons ni d'atome ni aucune particule. Si ce n'est l'existance des roches et des planètes.
Ce sont justment ces planètes-là qui sont dotées de matière, donc d'electron, donc, de champ magnétique, donc attirance.
 
L
Laurent
Anonyme
Autour des planètes, les champs magnétiques sont tellement important qu'ils sont capables de faire dévier des météores.
 
T
Toto is coming out
Anonyme
ah ok merci pour vos retours
je ne savait pas que les proton étaient repoussés, ce n'est pas logique, pourquoi ?

mais que pensez vous de ce que j'ai imaginé ( comme quoi la message de la force gravitationnelle serait extrêmement rapide, les photon son influencés par la gravité d'un objet )

par exemple quand la Terre "attire" la lune, pourquoi la lune se déplace, pour qu'elle exerce un déplacement il faut forcément que chaque atomes en reçoive comme dans un algorithme
Ce que tu as pensé n'est pas débile.
Justement la théorie de newton ne permet pzs d'expliquer comment cette force gravitationnelle se propage et comment elle peut etre instantané , ca fait couler beaucoup d'encre. dans le paradigme de la relativité générale, les masses ne s'attirent plus : elles suivent simplement les géodésiques d'un espace-temps ordonné par le tenseur énergie-impulsion réparti dans l'univers.

Il y a la théorie hypothetique quantique du graviton.


Note : dans un système quantique intriqué, quel que soit la distance qui sépare les 2 particules, quand tu effectues une mesure sur l'une d'elle instantanément la valeur mesurée est transmise à l'autre, c'est le paradoxe EPR.
 
T
Toto is coming out
Anonyme
Autour des planètes, les champs magnétiques sont tellement important qu'ils sont capables de faire dévier des météores.
Euh il y a confusion entre champ magnétique et champ gravitationnel.
Par exemple Mars n'a aucun champ magnétique.
 
T
Toto is coming out
Anonyme
Ce qui attire deux objets dans l'espace, c'est le champ magnétique.
Plus l'objet est massif, plus le champ magnétique est important.
Tour à l'heure, je t'ai démontré, avec un bol de chocolat, que même des objets non magnétiques peuvent s'attirer l'un à l'autre.
Cela est dû au déplacement des électrons autour d'un noyau. Ça génère un champ magnétique.
Dans l'espace, il y a du vide. Donc, pas d'électrons ni d'atome ni aucune particule. Si ce n'est l'existance des roches et des planètes.
Ce sont justment ces planètes-là qui sont dotées de matière, donc d'electron, donc, de champ magnétique, donc attirance.
Euhh ou as tu pu lire cette théorie decla gravité.
Deux aimants ne génèrent pas de gravité.
Et l'electron n'a jamais été le vecteur de la gravité.
 
T
Toto is coming out
Anonyme
Je sais tout ce que tu dis ( a part la théorie dont tu nois as fait part )
Moi je parle du message.

Lorsqu'un objet exerce une force gravitationnelle, si les deux objets sont dans le vide total et qu'il n'y a aucun mouvement les deux objets vont se rejoindre.
Mais qu'est ce qui a fait ce déplacement ??
Poirquoi les deux objets se sont mis en mouvement sans aucun contacte apparent.
C'est la que viens mon hypothèse, comme quoi les deux objets envoient des messages ( pas un SMS hein c'est qu'une façon de représenter simplement ).
Mais le message ne se téléporte pas ( oui en soit le téléportement n'existe pas, c'est juste que les particules se déplacent vers un lieu dit avec une telle vitesse que l'on ne voit pas ce mouvement ) il met forcément du temps pour executer ce déplacement.
C'est comme si je disait à mon amis d'avancer vers moi.

Sauf que les photon son influencés par la force gravitationnelle, ce qui veux dire que lors de leur déplacement le message est allé assez vite pour les rejoindre en quelque sorte.

Je sais pas si vous me comprenez, demain je ferqis un schema de ma théorie fumeuse pour mieu vois faire visualiser mon idée.
Je crois que tu n'as pas besoin de nous faire un schéma parce qu'il n'existe pas une théorie complète de la gravité à l'heure ;-)
 
Hombre
Forumeur d’exception
Messages
2 754
Réactions
1 229
Fofocoins
14 256
Sur Wikipédia, la gravité est assez bien expliquée, selon les théories et lois physiques connues ou en étude. Mais, on peut songer à des recoupements entre les diverses représentations de ces phénomènes.
 
Bambi-sauvage
Forumeur enragé
Messages
813
Réactions
345
Fofocoins
1 159
Ce que tu as pensé n'est pas débile.
Justement la théorie de newton ne permet pzs d'expliquer comment cette force gravitationnelle se propage et comment elle peut etre instantané , ca fait couler beaucoup d'encre. dans le paradigme de la relativité générale, les masses ne s'attirent plus : elles suivent simplement les géodésiques d'un espace-temps ordonné par le tenseur énergie-impulsion réparti dans l'univers.

Il y a la théorie hypothetique quantique du graviton.


Note : dans un système quantique intriqué, quel que soit la distance qui sépare les 2 particules, quand tu effectues une mesure sur l'une d'elle instantanément la valeur mesurée est transmise à l'autre, c'est le paradoxe EPR.

J'ai aussi entendus parler de ce qu'est l'ecpace dans notre univers.
Il est déformable tout comme le temps, et permet à des particules de se "téléporter"
 
Bambi-sauvage
Forumeur enragé
Messages
813
Réactions
345
Fofocoins
1 159
Tu mélanges plusieurs aspects, je pense.
N'étant pas un spécialiste sur ce sujet, mais voici ce que je retiens de tout ce que j'ai appris en ce sens.
- les photons ne sont pas attirés par une force de gravitation. Bien au contraire, les photons ont tendances à avoir une force inverse à la gravitation.
Pourquoi comment ?
Parce que le soleil expulse des photons ! Tout simplement ! Pourtant, le soleil a une masse infiniment plus grande que n'importe laquelle des planètes. Si la gravité attirait la lumière, alors les photos expulsés, seraient irrémédiablement attirés par le soleil. Or, ce n'est pas le cas.
Autre aspect, tu parle de la vitesse de la lumière et tout-iquanti.
Le photon, bien sûr, se déplace à la vitesse la lumière. L'électron aussi ! Sauf que l'électron a une course beaucoup plus faible (de l'ordre du milliardième de millimètre). Alors que le photon, lui, sa course est mathématiquement infinie sauf lorsqu'il rencontre un obstacle.
Il existe d'autres rayons qui traverse la matiere : les rayons x et les rayons gamma. Eux, sont capables de traverser les planètes de part en part.

Reste un aspect que tu as évoqué : le trou noir ou plutôt trou de verre.
Il s'agit là, d'un modèle mathématique qui n'est toujours pas prouvé.
Pour simplifier son fonctionnement, le trou noir attire tout. Même le vide mathématique. Il s'agit d'une équation où tout tend vers l'infinie. Si on devait le representer, il faut imaginer une grille en 3D sur un support élastique dans laquelle, au centre on fait plonger une boule de billard. On pourra constater l'étirement à l'infini des lignes horizontales et verticales.
Il reste un théorème sur la relativité gravitationnelle (je crois que c'est de Einstein).
Les planètes ont tendances à déformer la course des photons. Parce que, comme j'ai dit plus haut, les photos sont poussés par la gravité. Si tu pointe un faisceau lazer infiniment puissant vers une planète lointaine, en théorie, le faisceau prendra une certaine courbure et continuera sa course de l'autre côté de la planète. Mais là-encore ce n'est qu'une théorie.

Je croit pas qu'un trou noir et un trou de verre soient la même chose non ?
De ce que je sais un trou noir est l'éfondrement d'un objet sur lui même et il aspire toutesles particules ( en gros )
Alors qu'un trout de verre ( jamais observé il le semble, leur existance est supposé ) c'est comme plier une feuille en deux et percer un trou, lorsqu'on déplie la feuille on voit deux trous séparés et pourtant un seul objet la fait en une fois.
C'est ça que j'entend par téléportation, le trou de verre permet de traverser l'espace en moins de temps.
 
L
Laurent
Anonyme
À l'école, on a appris l'infiment grand et l'infiniment petit.
Voici ma théorie : la théorie de Laurent.
Nous vivons sur une planète, qui fait parti d'un système solaire. Dans l'espace, il existe des milliards de systèmes solaires. Il doit y avoir, au moins, autant de systèmes solaires qu'il existe d'atomes sur notre planète.
Un électron gravite autour d'un noyau.
Une planète gravite autour d'une étoile.
On sait que la terre est ronde comme un électron.
Voici ma théorie : puisque la terre, on peut y aller de bout en bout, puisqu'elle est ronde, je pose l'hypothèse que l'espace n'est pas infini : on serait dans une sorte de bulle, une gigantesque boule - comme un atome composé de différentes particules. Et les particules seraient les différents systèmes solaires.
Pour en revenir au trou de verre, si on parvient à atteindre, bout de l'espace, alors on se retrouvera à notre point de départ : comme lorsqu'on fait le tour du monde.
 
T
Toto is coming out
Anonyme
Voici ma théorie : puisque la terre, on peut y aller de bout en bout, puisqu'elle est ronde, je pose l'hypothèse que l'espace n'est pas infini : on serait dans une sorte de bulle, une gigantesque boule - comme un atome composé de différentes particules. Et les particules seraient les différents systèmes solaires.
Euhhh, ce n'est pas comme ça que l'on peut déterminer la finitude de l'univers.
Les astrophysiciens doivent calculer un rayon de courbure de l'univers pour déterminer dans quel type de topologie on est.
Et il n'y a que 3 possibilités topologiques pour l'Univers :
- Un rayon de courbure positif ==> Univers fini et l'Univers serait une sphère
- Un rayon de courbure négatif ==> Univers infini et l'Univers ressemblerait plus à une selle à cheval ;-)
- Un rayon de courbure nulle ==> Univers infini et l'Univers serait totalement plat !
Si l'Univers est plat comme semblent suggérer les dernières mesures du satellite Planck, alors on n'est pas prêt à trancher le débat sur la topologie de l'espace !

Actuellement, l'Univers semblerait très proche être plat (et donc il est possible qu'il soit infini), mais il n'est pas toujours exclu que l'Univers ait un rayon de courbure très faible soit positif, soit négatif, car le satellite de Planck a mesuré un rayon de courbure situé entre -0,0029 et 0,0009.
Wikipédia est ton ami :
 
Hombre
Forumeur d’exception
Messages
2 754
Réactions
1 229
Fofocoins
14 256
Euhhh, ce n'est pas comme ça que l'on peut déterminer la finitude de l'univers.
Les astrophysiciens doivent calculer un rayon de courbure de l'univers pour déterminer dans quel type de topologie on est.
Et il n'y a que 3 possibilités topologiques pour l'Univers :
- Un rayon de courbure positif ==> Univers fini et l'Univers serait une sphère
- Un rayon de courbure négatif ==> Univers infini et l'Univers ressemblerait plus à une selle à cheval ;-)
- Un rayon de courbure nulle ==> Univers infini et l'Univers serait totalement plat !
Si l'Univers est plat comme semblent suggérer les dernières mesures du satellite Planck, alors on n'est pas prêt à trancher le débat sur la topologie de l'espace !

Actuellement, l'Univers semblerait très proche être plat (et donc il est possible qu'il soit infini), mais il n'est pas toujours exclu que l'Univers ait un rayon de courbure très faible soit positif, soit négatif, car le satellite de Planck a mesuré un rayon de courbure situé entre -0,0029 et 0,0009.
Wikipédia est ton ami :
Ah! Je ne suis pas seul à consulter Wiki!