Actualités Un journaliste français de 32 ans est tué en Ukraine

Plus tôt lundi, le gouverneur de la région de Lougansk, Serhiy Haidai, a annoncé la mort de Frédéric Leclerc-Imhoff dans un post Telegram, affirmant que les forces russes avaient tiré sur un véhicule blindé qui se déplaçait pour aller chercher des personnes en vue de leur évacuation.

Un journaliste français de 32 ans est tué en Ukraine


"Des éclats d'obus ont percé la carrosserie du véhicule, blessant mortellement un journaliste français BFM accrédité au cou qui couvrait l'évacuation », a-t-il écrit.

À la suite de l'attaque, l'évacuation a été annulée, a déclaré Haidai.

Il a posté une image de l'accréditation de la presse ukrainienne de Leclerc-Imhoff, et des images de ce qu'il a dit être le lendemain de l'attaque.

Haidai a déclaré que le corps de Leclerc-Imhoff a été évacué vers la ville voisine de Bakhmut, tenue par des Ukrainiens, et qu'il sera emmené dans la ville centrale de Dnipro pour une autopsie.

Il a déclaré que le patrouilleur qui accompagnait le véhicule avait été heurté par des éclats d'obus à la tête et emmené dans un hôpital militaire.

Le chef de l'Union nationale des journalistes ukrainiens, Serhiy Tomilenko, s'adressant à l'AP, a déclaré que les responsables discutaient de la façon de rapatrier son corps en France, "ce qui, dans les conditions d'activité militaire et de bombardement constant, n'est pas si facile à faire".

« Les journalistes paient de leur vie pour le droit de connaître la vérité sur ce qui se passe dans la guerre en Ukraine », a-t-il déclaré.

Le chef de Reporters sans frontières, Christophe Deloire, a déclaré que "depuis le début de la guerre, nous avons remarqué que les journalistes, et d'autres citoyens bien sûr, des civils, sont pris pour cible par les forces russes".

Selon Deloire, Leclerc-Imhoff se dirigeait vers la région du Donbass à bord d'un bus humanitaire qui allait prendre des gens et les évacuer.

Plusieurs journalistes ukrainiens et étrangers ont été tués depuis février, dont un autre ressortissant français, le vidéaste vétéran Pierre Zakrzewski, 55 ans.

Zakrzewski, qui avait également la citoyenneté irlandaise, et la journaliste ukrainienne Oleksandra "Sasha" Kuvshynova, âgée de 24 ans, qui travaillent tous deux pour Fox News, ont été tués lorsque leur véhicule a été la cible de tirs devant Kiev le 14 mars.
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Déjà pourquoi s'attrister de la guerre en ukraine précisément ? Il y a beaucoup de pays (Palestine, Syrie...) depuis des années, mais (presque) tout le monde s'en moque. Pourquoi ?
 
M
Membre supprimé 932
Anonyme
J'aime l'Algérie et je serai prête à faire n'importe quel sacrifice pour mon pays qui m'est cher, et je pense que je ne suis pas la seule. Je pense que il en est de même pour vous avec votre pays.
Serais tu prêtes à prendre les armes, pour lutter contre un pays envahisseur ? Es-tu prête à tuer des hommes des femmes et des enfants pour le bien de ta patrie ? Et puis, comme en Ukraine, tu n'aurais pas le choix : tu serais obligé de partir au combat.
Dans cette lutte, auras-tu la force de comprendre que tout cela est une machination du pouvoir pour contrôler les populations ?
Au Cambodge, les cambodgiens luttait contre d'autres cambodgiens.
Il ne faut pas l'oublier.
La guerre de cessession en Amériques c'étaient des américains contre les américains.
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Serais tu prêtes à prendre les armes, pour lutter contre un pays envahisseur ? Es-tu prête à tuer des hommes des femmes et des enfants pour le bien de ta patrie ? Et puis, comme en Ukraine, tu n'aurais pas le choix : tu serais obligé de partir au combat.
Dans cette lutte, auras-tu la force de comprendre que tout cela est une machination du pouvoir pour contrôler les populations ?
Au Cambodge, les cambodgiens luttait contre d'autres cambodgiens.
Il ne faut pas l'oublier.
La guerre de cessession en Amériques c'étaient des américains contre les américains.
Oui, je suis prête à tout pour l'Algérie musulmane. Comme tout les Algériens d'ailleurs.
 
ZZZ
Forumeur d’exception
Messages
1 055
Réactions
442
Fofocoins
81
Ombre sur pseudo
Ombre sur groupe
Couleur pseudo
:mad: Mourir pour nous informer ! vraiment triste ! encore un métier vraiment dangereux .
Le journaliste de BFMERDE là ? Il étais là bas pour nous endocrines, nous manipuler et faire de la propagande de guerre. C pas la.faute d russes, il c trouvé au mauvais endroit au mauvais moment.
C ça la guerre.
 
Xanthelle
Forumeur mega actif
Messages
241
Réactions
111
Fofocoins
1 948
Le compagnon de Frédéric Leclerc-Imhoff a publié un long texte sur Instagram pour rendre hommage à son ami, le journaliste de BFMTV tué en Ukraine, le lundi 30 mai 2022.

De ses collègues de BFMTV en passant par les rédactions parisiennes jusqu'à Emmanuel Macron lui-même : les hommages sont unanimes pour saluer la mémoire de Frédéric Leclerc-Imhoff, le journaliste de BFMTV mort en Ukraine, le lundi 30 mai 2022, à l'âge de 32 ans, victime d’un bombardement russe.

Frédéric Leclerc Imhoff partageait depuis un an la vie de Sam. Le jeune homme a publié un long texte et plusieurs photos personnelles sur Instagram pour saluer son ami. Dans un message rédigé à 4 heures du matin, Sam écrit : "J'aimais son côté sensible, à l'écoute et engagé. On pouvait discuter de l'actu pendant des heures, son métier le passionnait malgré la précarité du statut de pigiste et les horaires de l'enfer qu'on lui imposait depuis des années".



Dans son message, Sam salue la personnalité de Frédéric Leclerc Imhoff : "C'était quelqu'un de passionné qui n'avait pas peur de le dire. Il m'avait dit "je t'aime" au bout de quelques semaines, on avait dit "fuck" à la sobriété imposée et aux faux-semblants des débuts de relation". Le jeune homme poursuit : "Fred m'a connu avant mon coming-out. Il a été la première personne à me genrer au masculin, à me rassurer, à m'aimer sans condition aucune. Il m'a toujours soutenu dans ma transition".

La disparition de son compagnon, et l'absence, sont terribles raconte le jeune homme. "Fred est mort hier et j'ai l'impression que le temps s'est suspendu. Quand il est parti en Ukraine, on se disait qu'un mois sans se voir, c'était vraiment trop long. Un mois, c'est devenu le reste de ma vie".

La Dépêche
 
M
Membre supprimé 1163
Anonyme
Le compagnon de Frédéric Leclerc-Imhoff a publié un long texte sur Instagram pour rendre hommage à son ami, le journaliste de BFMTV tué en Ukraine, le lundi 30 mai 2022.

De ses collègues de BFMTV en passant par les rédactions parisiennes jusqu'à Emmanuel Macron lui-même : les hommages sont unanimes pour saluer la mémoire de Frédéric Leclerc-Imhoff, le journaliste de BFMTV mort en Ukraine, le lundi 30 mai 2022, à l'âge de 32 ans, victime d’un bombardement russe.

Frédéric Leclerc Imhoff partageait depuis un an la vie de Sam. Le jeune homme a publié un long texte et plusieurs photos personnelles sur Instagram pour saluer son ami. Dans un message rédigé à 4 heures du matin, Sam écrit : "J'aimais son côté sensible, à l'écoute et engagé. On pouvait discuter de l'actu pendant des heures, son métier le passionnait malgré la précarité du statut de pigiste et les horaires de l'enfer qu'on lui imposait depuis des années".



Dans son message, Sam salue la personnalité de Frédéric Leclerc Imhoff : "C'était quelqu'un de passionné qui n'avait pas peur de le dire. Il m'avait dit "je t'aime" au bout de quelques semaines, on avait dit "fuck" à la sobriété imposée et aux faux-semblants des débuts de relation". Le jeune homme poursuit : "Fred m'a connu avant mon coming-out. Il a été la première personne à me genrer au masculin, à me rassurer, à m'aimer sans condition aucune. Il m'a toujours soutenu dans ma transition".

La disparition de son compagnon, et l'absence, sont terribles raconte le jeune homme. "Fred est mort hier et j'ai l'impression que le temps s'est suspendu. Quand il est parti en Ukraine, on se disait qu'un mois sans se voir, c'était vraiment trop long. Un mois, c'est devenu le reste de ma vie".

La Dépêche

J ai entendu cette lettre ce weekend. Je l'ai trouvé magnifique. La dernière phrase est juste terrible de douleur et d'amour. Je ressens beaucoup de tristesse pour cet homme.
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Les soldats russes , peut être poutine également, seront poursuivis pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.
Mais pas les Etats-Unis et l'Occident pour le Napalm au Vietnam, les bombes atomiques sur le Japon et les divers massacre perpétré au Moyen-Orient mdr. Faut qu'ils arrêtent leur hypocrisie juste dégueulasse. Cette guerre ne veut rien dire avec les gens qui se ruent pour prendre les ukrainiens comme réfugiés mais qui n'en ont rien à foutre des palestiniens massacré par millions en Israël juste par religion :rolleyes:😒 Après ce sont les premiers à parler d'égalité ensuite mdr. Non, le monde ne marche pas comme ça, il se pète la gueule
 
M
Membre supprimé 1163
Anonyme
N'importe quoi ! Pourquoi la Russie et pas la france ? Et les israel ? Il y a un journaliste qui a dit que l'ukraine c'était plus important que la Syrie, et que les Syriens meurent il s'en moque complètement.
Que seule l'armée russe attaque l'Ukraine, tue des civils, attaque les centrales nucléaires, attaque des hôpitaux ... Bref, crimes de guerre et crimes contre l'humanité.
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Que seule l'armée russe attaque l'Ukraine, tue des civils, attaque les centrales nucléaires, attaque des hôpitaux ... Bref, crimes de guerre et crimes contre l'humanité.
Pareil la france et minable israel.
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Vous n'aimez pas quand j'écris
Vive la Russie
Pourquoi ?
 
Y
Yasmine213
Anonyme
Moi je m'en moque de l'ukraine, en plus on ne sait même pas si c'est réel.
 
Les membres Foforum ont déjà plantés 8 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?
Derniers messages
Derniers billets blog