Suisse - Scandale des primes d'assurance maladie

  • Auteur de la discussionMembre supprimé 350
  • Date de début
Les voix s’élèvent autour du domaine des assurances maladie Suisse. Alors que celle-ci viennent d'annoncer une hausse des primes pouvant atteindre 10%, le Conseil National se permet de renvoyer sèchement la dernière initiative du PS et du Centre visant à juguler les coûts de la santé. Tandis que les coûts de la santé grimpe toujours plus sur les revenus des citoyens suisses, un autre scandale rajoute de l'huile sur un feu déjà bien vif. En effet, les derniers chiffres de l'Office Fédérale de la Santé Publique (OFSP) ont fait bondir la population, furieuse de découvrir les réserves astronomiques de liquidité des assurances maladies.

Suisse - Scandale des primes d'assurance maladie


La loi impose aux assurances de constituer des réserves de liquidités afin de prévenir les pandémies et les mois creux en revenus afin de pouvoir toujours financer les soins des assurés. Cependant, si la loi demande un minimum de 100% de solvabilité, celle-ci n'indique aucune limite et si la loi définit qu'en cas de réserve excessive, celle-ci soient réduite, rien ne les y obligent. Ainsi, ce sont 49 assurances qui dépassent les 150% de solvabilité allant jusqu'à près de 656% !!! Ces mêmes assurances demandent désormais aux suisses de se serrer la ceinture en augmentant de 10% les primes maladies déjà bien lourde sur le porte-monnaie des ménages.

- Sur le continent européen, les coûts de santé suisses sont les plus cher et en classement mondiale, second derrière les Etats-Unis
- Les primes maladies représentent environ 14% des revenus mensuels (sans les coûts de consultations)
- Les coûts de santés eux ont pesé pour environ 804frs par mois et par personnes aux citoyens helvétiques, un total de 83 milliards de francs par année assumé à 70% par les assurés et 30% par l'Etat

La Suisse peut se targuer d'avoir encore une fois une place sur le podium mondiale... Ou pas.

En fouillant un peu les chiffres présents sur le site de l'OFSP et dans les documents mis à disposition de chacun, le marché des assurances maladies représente près de 32 milliards de francs par année, une somme faramineuse et d'autant plus que celle-ci n'inclut pas les revenus du domaine médical mais uniquement les primes maladies ne couvrant que bien peu des dépenses en santé des ménages.

Suisse - Scandale des primes d'assurance maladie


Si la population n'a fait que mollement protesté jusqu'à maintenant, le feu continue de prendre de l'ampleur et les suisses pourraient bien ne plus payer leur primes maladies afin d'envoyer un signal claire aux assureurs et acteurs de la santé.

Cela soulève une dernière interrogation peu commune mais pas moins cohérente : Est-ce éthique de laisser sa santé aux mains d'individus faisant du profit sur celle-ci ?

Source d'informations :
OFSP Statistique de l'assurance obligatoire
Journal Heidi News
 
J
Jeanmariebenladen
Anonyme
La Suisse a choisi le système privé et j'ai connu des français suisses (français ayant quitté la France pour le système suisse car soi disant ils'payaient trop d'impôt et de charge) qui se moquaient du système français de sécurité sociale.
Apparemment ce n'est pas si rose et si vertueux que ça en Suisse comme l'avaient prétendu ces français suisses .
Et quand on passe par un système totalement privé ce genre d'abus sont inévitables .
Est ce que le peuple Suisse ne préférerait pas un vrai systéme de solidarité de sécurité sociale du coup suite à ce dernier scandale ?
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
La Suisse a choisi le système privé et j'ai connu des français suisses (français ayant quitté la France pour le système suisse car soi disant ils'payaient trop d'impôt et de charge) qui se moquaient du système français de sécurité sociale.
Apparemment ce n'est pas si rose et si vertueux que ça en Suisse comme l'avaient prétendu ces français suisses .
Et quand on passe par un système totalement privé ce genre d'abus sont inévitables .
Est ce que le peuple Suisse ne préférerait pas un vrai systéme de solidarité de sécurité sociale du coup suite à ce dernier scandale ?
Je considère la Suisse un pays plus agréable à vivre. Ce n'est pas comparable en terme de sécurité et qualité de vie honnêtement, pour être allé en France ça ne me donne pas très envie de partir de mon pays mais la Suisse n'a rien de parfait non plus et le système d'assurance maladie est probablement l'un des plus gros point faible de la Suisse.
C'est là l'une des qualités que je reconnais à la France : la sécu. En discutant avec des français, je suis atterré quand j'entends que beaucoup de choses vous sont remboursés sans payer des sommes mirobolantes chaque mois. Personnellement, je paie 250frs par mois en étant en très bonne santé et qui ne va que rarement voir le médecin. Si je ne prenais que l'assurance de base à 160frs, l'ambulance n'est même pas remboursé mdr. Les soins dentaires, rien de remboursé. La moitié des médicaments, pas remboursé. Pire, même si on est remboursé on doit payer ce qu'on appel la quote part. C'est en gros 10% des soins remboursés par l'assurance qu'on doit quand même payer. On rêverait d'une caisse maladie unique et nationalisé mais le Conseil Fédéral a tout refusé pour l'instant. L'ère de la démocratie n'est plus au goût du jour semblerait-il aujourd'hui

Le plus gros problème est que tout le monde se tape dessus, se rejette la faute et limite les coûts partout sauf dans leur service. Nous les assurés, nous sommes au centre et on continue de voir nos primes augmenté tous les ans pendant qu'ils se chamaillent. Un jour, on arrêtera juste de payer nos primes d'assurances maladies et ça passera. Comme les femmes ont dû faire en 1971 pour obtenir le droit de vote : Menacer de ne plus payer d'impôts en cas de refus
 
M
MOna
Anonyme
Je considère la Suisse un pays plus agréable à vivre. Ce n'est pas comparable en terme de sécurité et qualité de vie honnêtement, pour être allé en France ça ne me donne pas très envie de partir de mon pays mais la Suisse n'a rien de parfait non plus et le système d'assurance maladie est probablement l'un des plus gros point faible de la Suisse.
C'est là l'une des qualités que je reconnais à la France : la sécu. En discutant avec des français, je suis atterré quand j'entends que beaucoup de choses vous sont remboursés sans payer des sommes mirobolantes chaque mois. Personnellement, je paie 250frs par mois en étant en très bonne santé et qui ne va que rarement voir le médecin. Si je ne prenais que l'assurance de base à 160frs, l'ambulance n'est même pas remboursé mdr. Les soins dentaires, rien de remboursé. La moitié des médicaments, pas remboursé. Pire, même si on est remboursé on doit payer ce qu'on appel la quote part. C'est en gros 10% des soins remboursés par l'assurance qu'on doit quand même payer. On rêverait d'une caisse maladie unique et nationalisé mais le Conseil Fédéral a tout refusé pour l'instant. L'ère de la démocratie n'est plus au goût du jour semblerait-il aujourd'hui

Le plus gros problème est que tout le monde se tape dessus, se rejette la faute et limite les coûts partout sauf dans leur service. Nous les assurés, nous sommes au centre et on continue de voir nos primes augmenté tous les ans pendant qu'ils se chamaillent. Un jour, on arrêtera juste de payer nos primes d'assurances maladies et ça passera. Comme les femmes ont dû faire en 1971 pour obtenir le droit de vote : Menacer de ne plus payer d'impôts en cas de refus
C'est certain qu'en France nous n'avons pas trop à nous plaindre surtout si l'on compare avec la Suisse. Effectivement nous sommes assez bien remboursés, à condition d'avoir une bonne mutuelle et même quand c'est le cas, il reste à notre charge une somme conséquente, je pense notamment aux soins dentaires, mis à part les soins de base qui sont remboursés en totalité. Cela dit, de plus en plus de médicaments qui ne sont pas jugés assez efficaces ne sont plus remboursés ainsi que l'homéopathie.
 
Les membres Foforum ont déjà plantés 15 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. C´est gratuit, voir comment ça marche ?