Qu'est-ce que le multivers ? Ce qu'en disent les scientifiques

  • Auteur de la discussion Membre supprimé 1163
  • Date de début
M
Membre supprimé 1163
Anonyme
Le terme de multivers est utilisé par les scientifiques pour décrire l’idée selon laquelle, au-delà de l’Univers observable, d’autres univers pourraient également exister. Des théories scientifiques prédisent les multivers sous l’angle de différents scénarios possibles, allant de régions de l’espace situées dans d’autres plans de notre Univers, à des univers-bulles indépendants du nôtre et qui naissent en permanence.

Toutes ces théories ont un point commun : elles suggèrent que l’espace et le temps que nous connaissons ne sont pas la seule et unique réalité.


« Notre compréhension de la réalité n’est pas complète, loin de là », déclare Andrei Linde, physicien à l’université de Stanford. « La réalité existe indépendamment de nous. »

S’ils existent, ces univers sont séparés du nôtre, inatteignables et indétectables par toute mesure directe (du moins pour l’instant). Certains experts se demandent donc si la recherche d’un multivers pourra un jour être véritablement scientifique.

Les scientifiques sauront-ils un jour si notre Univers est unique ? Nous avons analysé les différentes théories sur un éventuel multivers – y compris les autres univers avec leurs propres lois physiques – et avons tenté de répondre à la question suivante : est-il possible que d’autres versions de nous-mêmes existent dans d’autres réalités ?

« Nous ne pouvons pas expliquer toutes les caractéristiques de notre Univers, s’il n’y en a qu’un seul », déclare le journaliste scientifique Tom Siegfried, dont le livre The Number of the Heavens étudie la manière dont les conceptions du multivers ont évolué au fil des millénaires.

« Pourquoi les constantes fondamentales de la nature sont-elles ce qu’elles sont ? » s’interroge Siegfried. « Pourquoi y a-t-il assez de temps dans notre Univers pour créer des étoiles et des planètes ? Pourquoi les étoiles brillent-elles comme elles le font, en utilisant exactement la quantité d’énergie qu’il leur faut ? Tous ces sujets sont des questions pour lesquelles nous n’avons pas de réponses dans nos théories physiques. »

Selon Siegfried, deux explications sont possibles. La première est qu’il nous faut de nouvelles théories plus efficaces pour expliquer les propriétés de notre Univers. La seconde, quant à elle, dit qu’il est possible que « nous ne soyons que l’un des nombreux différents univers, et que nous vivions dans celui qui est agréable et confortable. »

L’idée la plus acceptée par la communauté scientifique provient peut-être de ce que l’on appelle la théorie de l’inflation cosmique : dans les très courts instants qui ont suivi le Big Bang, l’Univers aurait connu une phase d’expansion rapide et exponentielle. L’inflation cosmique explique un grand nombre des propriétés observées de l’Univers, telles que sa structure et la répartition des galaxies.

Un autre type de multivers convaincant est celui de la théorie des mondes multiples de la mécanique quantique (many-worlds en anglais), qui décrit le comportement de la matière par les mathématiques.
« Hugh Everett nous dit qu’il existe en réalité un nombre infini de Terres parallèles, et que lorsque l’on réalise une expérience et que l’on obtient des probabilités, tout ce que cela prouve, c’est que nous vivons sur la Terre où telle était l’issue de cette expérience », explique le physicien James Kakalios de l’université du Minnesota, qui a écrit sur la physique des super-héros. « Mais sur d’autres Terres, l’issue est différente. »
Selon cette interprétation, d’autres versions de nous pourraient être en train de vivre les nombreuses vies alternatives que nous aurions pu mener si nous avions pris des décisions différentes. Mais la seule réalité que nous pouvons percevoir est celle dans laquelle nous vivons.

Article complet
 
lala227
Forumeur d’exception
Messages
2 360
Réactions
2 729
Age
13
Fofocoins
1 302
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Le terme de multivers est utilisé par les scientifiques pour décrire l’idée selon laquelle, au-delà de l’Univers observable, d’autres univers pourraient également exister. Des théories scientifiques prédisent les multivers sous l’angle de différents scénarios possibles, allant de régions de l’espace situées dans d’autres plans de notre Univers, à des univers-bulles indépendants du nôtre et qui naissent en permanence.

Toutes ces théories ont un point commun : elles suggèrent que l’espace et le temps que nous connaissons ne sont pas la seule et unique réalité.


« Notre compréhension de la réalité n’est pas complète, loin de là », déclare Andrei Linde, physicien à l’université de Stanford. « La réalité existe indépendamment de nous. »

S’ils existent, ces univers sont séparés du nôtre, inatteignables et indétectables par toute mesure directe (du moins pour l’instant). Certains experts se demandent donc si la recherche d’un multivers pourra un jour être véritablement scientifique.

Les scientifiques sauront-ils un jour si notre Univers est unique ? Nous avons analysé les différentes théories sur un éventuel multivers – y compris les autres univers avec leurs propres lois physiques – et avons tenté de répondre à la question suivante : est-il possible que d’autres versions de nous-mêmes existent dans d’autres réalités ?

« Nous ne pouvons pas expliquer toutes les caractéristiques de notre Univers, s’il n’y en a qu’un seul », déclare le journaliste scientifique Tom Siegfried, dont le livre The Number of the Heavens étudie la manière dont les conceptions du multivers ont évolué au fil des millénaires.

« Pourquoi les constantes fondamentales de la nature sont-elles ce qu’elles sont ? » s’interroge Siegfried. « Pourquoi y a-t-il assez de temps dans notre Univers pour créer des étoiles et des planètes ? Pourquoi les étoiles brillent-elles comme elles le font, en utilisant exactement la quantité d’énergie qu’il leur faut ? Tous ces sujets sont des questions pour lesquelles nous n’avons pas de réponses dans nos théories physiques. »

Selon Siegfried, deux explications sont possibles. La première est qu’il nous faut de nouvelles théories plus efficaces pour expliquer les propriétés de notre Univers. La seconde, quant à elle, dit qu’il est possible que « nous ne soyons que l’un des nombreux différents univers, et que nous vivions dans celui qui est agréable et confortable. »

L’idée la plus acceptée par la communauté scientifique provient peut-être de ce que l’on appelle la théorie de l’inflation cosmique : dans les très courts instants qui ont suivi le Big Bang, l’Univers aurait connu une phase d’expansion rapide et exponentielle. L’inflation cosmique explique un grand nombre des propriétés observées de l’Univers, telles que sa structure et la répartition des galaxies.

Un autre type de multivers convaincant est celui de la théorie des mondes multiples de la mécanique quantique (many-worlds en anglais), qui décrit le comportement de la matière par les mathématiques.
« Hugh Everett nous dit qu’il existe en réalité un nombre infini de Terres parallèles, et que lorsque l’on réalise une expérience et que l’on obtient des probabilités, tout ce que cela prouve, c’est que nous vivons sur la Terre où telle était l’issue de cette expérience », explique le physicien James Kakalios de l’université du Minnesota, qui a écrit sur la physique des super-héros. « Mais sur d’autres Terres, l’issue est différente. »
Selon cette interprétation, d’autres versions de nous pourraient être en train de vivre les nombreuses vies alternatives que nous aurions pu mener si nous avions pris des décisions différentes. Mais la seule réalité que nous pouvons percevoir est celle dans laquelle nous vivons.

Article complet
C'est passionant tous ca:love::love:
 
M
Membre supprimé 1211
Anonyme
Le terme de multivers est utilisé par les scientifiques pour décrire l’idée selon laquelle, au-delà de l’Univers observable, d’autres univers pourraient également exister. Des théories scientifiques prédisent les multivers sous l’angle de différents scénarios possibles, allant de régions de l’espace situées dans d’autres plans de notre Univers, à des univers-bulles indépendants du nôtre et qui naissent en permanence.

Toutes ces théories ont un point commun : elles suggèrent que l’espace et le temps que nous connaissons ne sont pas la seule et unique réalité.


« Notre compréhension de la réalité n’est pas complète, loin de là », déclare Andrei Linde, physicien à l’université de Stanford. « La réalité existe indépendamment de nous. »

S’ils existent, ces univers sont séparés du nôtre, inatteignables et indétectables par toute mesure directe (du moins pour l’instant). Certains experts se demandent donc si la recherche d’un multivers pourra un jour être véritablement scientifique.

Les scientifiques sauront-ils un jour si notre Univers est unique ? Nous avons analysé les différentes théories sur un éventuel multivers – y compris les autres univers avec leurs propres lois physiques – et avons tenté de répondre à la question suivante : est-il possible que d’autres versions de nous-mêmes existent dans d’autres réalités ?

« Nous ne pouvons pas expliquer toutes les caractéristiques de notre Univers, s’il n’y en a qu’un seul », déclare le journaliste scientifique Tom Siegfried, dont le livre The Number of the Heavens étudie la manière dont les conceptions du multivers ont évolué au fil des millénaires.

« Pourquoi les constantes fondamentales de la nature sont-elles ce qu’elles sont ? » s’interroge Siegfried. « Pourquoi y a-t-il assez de temps dans notre Univers pour créer des étoiles et des planètes ? Pourquoi les étoiles brillent-elles comme elles le font, en utilisant exactement la quantité d’énergie qu’il leur faut ? Tous ces sujets sont des questions pour lesquelles nous n’avons pas de réponses dans nos théories physiques. »

Selon Siegfried, deux explications sont possibles. La première est qu’il nous faut de nouvelles théories plus efficaces pour expliquer les propriétés de notre Univers. La seconde, quant à elle, dit qu’il est possible que « nous ne soyons que l’un des nombreux différents univers, et que nous vivions dans celui qui est agréable et confortable. »

L’idée la plus acceptée par la communauté scientifique provient peut-être de ce que l’on appelle la théorie de l’inflation cosmique : dans les très courts instants qui ont suivi le Big Bang, l’Univers aurait connu une phase d’expansion rapide et exponentielle. L’inflation cosmique explique un grand nombre des propriétés observées de l’Univers, telles que sa structure et la répartition des galaxies.

Un autre type de multivers convaincant est celui de la théorie des mondes multiples de la mécanique quantique (many-worlds en anglais), qui décrit le comportement de la matière par les mathématiques.
« Hugh Everett nous dit qu’il existe en réalité un nombre infini de Terres parallèles, et que lorsque l’on réalise une expérience et que l’on obtient des probabilités, tout ce que cela prouve, c’est que nous vivons sur la Terre où telle était l’issue de cette expérience », explique le physicien James Kakalios de l’université du Minnesota, qui a écrit sur la physique des super-héros. « Mais sur d’autres Terres, l’issue est différente. »
Selon cette interprétation, d’autres versions de nous pourraient être en train de vivre les nombreuses vies alternatives que nous aurions pu mener si nous avions pris des décisions différentes. Mais la seule réalité que nous pouvons percevoir est celle dans laquelle nous vivons.

Article complet
J'adore ces sujets-ci !
Bien que ça fait un peu froid dans le dos, comme lala227 lala227 l'a dit, c'est passionnant !
Pourtant ça reste une perte de temps sans en être une car l'issue sera la même : le cerveau humain ne peux qu'emmettre des hypothèses en ce qui concerne, ici nommé , le "multivers" .
Après ce n'est que mon avis mais merci de m'avoir fait découvrir cet article ^^
 
salut
Forumeur d’exception
🔥 V.I.P 🔥
Messages
3 334
Réactions
1 601
Pays
Russia
Fofocoins
4 190
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
c’est peut être passionnant, mais quand on sera dedans, ça sera comme matrix