opération Spéciale Russe en Ukraine...Le Donbass...

Les pays occidentaux ont oublié par qui tout cela à commencé, tout à commencer par le coup d'état à Kiev en 2014 perpétrer par les occidentaux "USA et l'Union Européenne" au fameux Maïdan, par contre à Odessa l'occident n'a jamais condamner les 48 morts brûlé vif "des Russophones" dans l’incendie de la maison des syndicats, ce qui à fait réfléchir les habitants du côté du Donbass et même d'autres régions Russophones, mais c'est le Donbass de Donetsk et Lougansk qui ont fait sécessions et qui ont refusés de rejoindre un gouvernement de Kiev néo-nazis (le régiment Azov était déjà présent et encourager par les USA et l'U-E). Après nous connaissons la suite enfin ceux qui veulent la comprendre et savoir au lieu de fermer les yeux sur les massacres de l'armée Ukrainienne sur ses deux provinces d'enfants, de femmes et vieillards pendant ces 8 années et encore aujourd'hui "l'armée Ukrainienne tire sur les zones résidentiels (écoles, hôpitaux, marchés, etc...) avec des armes lourdes livrer par l'occident" si c'est cela leur vision de la paix, là pour la communauté international occidental on en a jamais parler et même aujourd'hui ils ont oublier ce qui c'est passer et pour lequel les gens se battent de ce côté...Que faisait l'OTAN en Ukraine depuis des années, et que faisait le fils de Biden en finançant les 30 laboratoires biologiques US, là non plus les médias occidentaux n'en parlent guères...Sans compter les sanctions contre la Russie qui ne sert à rien "Poutine avait tout prévu" cependant ce qui à fait l'effet inverse c'est l'Europe et les USA qui sont les dindons de leurs propres farces...L'U-E veulent la paix en envoyant des armes...S'il en a un qui voulait la paix c'est bien Poutine et la Russie, mais l'occident faisait la sourde oreille vu qu'ils sont les vassaux de la plus grande dictature au monde que sont les USA et tout ce que l'Oncle Sam dit l'Union Européenne s'exécutent directement, sans voir le pour et le contre...Les occidentaux ont fait une très grande erreur qui va lui couté très cher "ou plutôt les peuple vont le payer très cher" puisque leurs élus sont blindés dans leurs portefeuilles...Peuple occidentaux ouvrez vos yeux et n'écoutez pas ce que racontent vos médias que ne sont que des Russophobes payé par leurs gouvernements...Je vous tiendrez au courant au fur et a mesures des évènements sur le terrain...Enfin ce que serai vous apprendre en plus de ce que vos médias ne vous dites pas...
 
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
61
Fofocoins
18 426
Sitrep Opération Z : effondrement du front

Traitons d’abord de l’île des Serpents car le niveau de bruit est incroyable. L’île des Serpents, dans la mer Noire, restera sous contrôle naval et aérien russe selon l’homme politique russe Alexei Chernyak. Fin de l’histoire
La Russie peut prendre ce morceau de roche serpentine et le pulvériser à coup de missiles jusqu’à ce qu’il n’existe plus, mais elle vient d’utiliser ce rocher pour effacer le plus grand obstacle (mensonge) de l’Ukraine concernant la quantité dérisoire de blé dans les navires qui ne peuvent toujours pas passer. Maintenant, le prétendu « ordre international » n’a plus d’excuses et l’Ukraine doit déminer ses mines navales. Mais n’oubliez jamais que nous avons affaire à l’Empire du Mensonge !
Pour celui-ci, nous allons d’abord regarder le grand monde, puis nous irons sur les remparts.

Un rappel : De quoi s’agit-il ?

Un conseiller de Biden affirme que les conducteurs américains paieront un supplément pour l’essence aussi longtemps qu’il le faudra, car :

Il s’agit de l’avenir de l’ordre mondial libéral et nous devons rester fermes.
L’ordre mondial libéral est un code pour l’ordre international fondé sur des règles, qui est un code pour un seul pôle de pouvoir dans notre monde. En d’autres termes, ils comprennent à un certain niveau qu’ils se battent pour leur existence en tant que chef suprême.
Par contraste, écoutons le ministre des affaires étrangères Sergey Lavrov à Minsk le 30 juin 2022
L’ordre mondial futur est en jeu. Nous allons revenir aux origines et observer dans la pratique les principes de la Charte des Nations unies, avant tout le principe de l’égalité souveraine des États, ou bien le monde sera plongé dans le chaos pour longtemps. Notre choix est clair : nous sommes pour le respect inconditionnel du droit international. Nous défendrons cette position avec nos alliés biélorusses et nos nombreux autres partenaires qui partagent ces approches, ce qui a été confirmé lors du récent sommet des BRICS et dans les documents finaux adoptés lors de ce sommet.

La Russie et le monde multipolaire se renforcent de jour en jour. Voyons comment le puissant s’effondre :

Le cirque de l’UE

Nous avons récemment publié un clip de Douglas MacGregor avec le titre : Son effondrement
Il n’y a pas grand-chose à dire ici et nous ne pouvons l’illustrer que par une ou deux caricatures. Le nombre de caricatures générées par ce cirque a dépassé toutes les attentes. Tout le monde fait de la caricature !

OTAN – Crise d’existence et une autre annonce de Wunderwaffe

Les amis chinois font le point sur la scission de l’OTAN :
Sur la seule question du conflit entre la Russie et l’Ukraine, les pays occidentaux ont des exigences différentes : « l’Allemagne, la France et l’Italie veulent arrêter la guerre le plus vite possible, et les États-Unis appellent tous les pays de l’OTAN à faire cause commune contre la Russie ». Wang Shuo, professeur à l’école des relations internationales de l’université des études étrangères de Pékin, estime que dans cette situation, de nombreux pays européens se demandent si l’OTAN peut résoudre la crise en Ukraine. Si elle ne peut pas fonctionner, à quoi sert l’existence de l’OTAN ? Au moment où les Européens pensent que l’OTAN doit jouer un rôle, elle s’est révélée désunie et incompétente, un autre signe de la crise existentielle de l’OTAN.

Et sur le document de l’OTAN :

Zhao Lijian : Le concept stratégique OTAN 2022 a déformé les faits et déformé la vérité. Dans ce document, l’OTAN a une fois de plus défini à tort la Chine comme posant des « défis systémiques« . Elle a dénigré la politique étrangère de la Chine et pointé du doigt la posture militaire et la politique de défense normales de la Chine. Le document cherche à attiser la confrontation et l’antagonisme et sent fortement la mentalité de guerre froide et le parti pris idéologique. La Chine est gravement préoccupée par cette situation et s’y oppose fermement.
Voici le message que nous adressons à l’OTAN : l’exagération de la soi-disant « menace chinoise » ne mènera nulle part. L’OTAN doit immédiatement cesser ses accusations sans fondement et sa rhétorique provocatrice à l’encontre de la Chine, abandonner la mentalité dépassée de guerre froide et l’esprit du jeu à somme nulle, renoncer à sa foi aveugle dans la puissance militaire et à sa pratique erronée de la recherche de la sécurité absolue, mettre un terme à la dangereuse tentative de déstabilisation de l’Europe et de l’Asie-Pacifique, et agir dans l’intérêt de la sécurité et de la stabilité en Europe et au-delà.

Les États baltes ne croient plus en l’OTAN

La Lettonie et l’Estonie ont décidé d’acheter des systèmes de défense aérienne pour une défense commune.
« Le sommet de l’OTAN a donné un signal clair que l’assistance sera fournie à ceux qui sont prêts à se défendre« , a déclaré le ministre estonien de la défense, M. Laanet. L’initiative de développer la défense régionale a également été soutenue par son homologue letton Pabriks. « Nous travaillons au développement de nos propres capacités« , a-t-il souligné.
La Finlande déclare qu’elle n’extradera PAS ses citoyens vers d’autres pays, QUELLES QUE SOIENT LES CIRCONSTANCES – Pekka Haavisto, ministre finlandais des Affaires étrangères.
Ainsi, la condition préalable de la Turquie à l’entrée de la Finlande dans le bloc de l’OTAN s’effondre déjà. Le Sultan sait peut-être que cela pourrait ne pas se produire du tout. Voici à quoi cela ressemble : La Finlande et la Suède n’ont pas encore adhéré à l’OTAN, et le processus est encore long, dit Erdogan. Selon lui, les signatures au sommet de Madrid ne signifient pas la fin du travail pour éliminer les préoccupations d’Ankara. La Turquie veut voir dans la pratique ce que signifient les décisions prises.
Scholz (pour ce qu’il vaut), lors de cette même réunion de l’OTAN, a pris peur et a rapidement demandé de ne pas entraver le transit des marchandises russes vers Kaliningrad. Il veut réduire les tensions dans la région de la Baltique. Le plus intéressant est que Politico le rapporte. Mais ensuite, il veut fixer les règles selon un certain concept d’ordre international fondé sur des règles qu’il se croit apparemment autorisé à promulguer sur le champ.
« Les règles de transit devraient être établies en tenant compte du fait que nous avons affaire ici à un trafic entre deux parties de la Russie », a-t-il déclaré lors du sommet de l’OTAN à Madrid.

Et il s’en prend aussi aux sanctions :

« Dans le cas de Kaliningrad, il faudrait faire une exception aux sanctions anti-russes », a souligné M. Scholz.

L’homme politique et ancien ministre de l’énergie Panagiotis Lafazanis exhorte :

La Grèce à conclure une alliance stratégique avec la Russie et à lever les sanctions, car « l’Europe est durement touchée par les sanctions. L’Europe s’est tirée une balle.«
Et puis, l’Allemagne saisit les méthaniers de Gazprom qui appartenaient à la filiale allemande du géant russe de l’énergie – Gazprom Germania. Et la Russie, sous la forme de Gazprom, augmente le seuil de douleur en fermant le robinet de gaz de l’entreprise, et les principaux détaillants de gaz en Allemagne et au Royaume-Uni ont soudain le regard fixe lorsque le fond du réservoir devient visible.
Ainsi, au vu des extraits de ces derniers jours par le cirque de l’UE et l’annonce de Wunderwaffen par l’OTAN, pouvez-vous voir clairement qu’ils ne racontent que de grandes histoires. Ces armes peuvent ne pas se matérialiser, et la plupart le savent. D’ailleurs, si la Russie ne les détruit pas, elle les achète.

Commerce d’armes sur la ligne de contact et livraisons indirectes d’équipements militaires de l’Europe vers la Russie par les Ukrainiens

Dans le contexte des nouvelles concernant le transfert de six autres unités de canons automoteurs CAESAR par la France à l’Ukraine, nous voulons parler un peu de la situation du commerce des armes sur la ligne de contact.
Nous avons déjà écrit que deux canons automoteurs CAESAR sont allés du côté russe pour la somme ridicule de 120 000 dollars. Dans le même temps, les négociateurs ukrainiens avaient initialement demandé un million de dollars pour le lanceur.

Comment cela se présente techniquement dans la pratique :

Des négociations sont en cours au sein des forces spéciales sur la possibilité d’acquérir tel ou tel modèle d’équipement étranger ;
Comme tout cela se déroule sur la ligne de contact, le contrôle sur les types spécifiques d’armes et d’équipements militaires reçus de l’Ouest est plutôt conditionnel à cet endroit : tout au plus peut-on compter sur un commandant relativement timide et des représentants du SBU plutôt zélés, qui se moquent éperdument des pertes de réputation de l’Ukraine en cas de perte d’équipements étrangers ;
La partie russe agit comme un acheteur pointilleux qui n’a pas besoin d’armes et d’équipements militaires obsolètes : tout ce qui est nécessaire a été obtenu par des services de renseignement clandestins, etc. Les hommes d’affaires ukrainiens locaux essaient d’encaisser et de vendre en quelque sorte aux forces armées de la Fédération de Russie ce qu’ils ont. Par conséquent, les transactions se font, mais sont guidées par la partie russe, en même temps, uniquement par l’opportunité de maintenir des contacts avec l’ennemi ;

En ce qui concerne les forces spéciales, elles se mettent d’accord sur l’organisation d’un raid d’artillerie massif sur une certaine place déjà vide pour détourner l’attention pendant que le transfert effectif d’équipement est effectué ;
La partie russe a déjà exprimé son intérêt pour l’acquisition de HIMARS. Ils ont demandé plus de munitions.
Pour la partie russe, nous le répétons, de tels accords donnent l’occasion de maintenir des contacts de travail avec la partie ukrainienne, ce qui permettra à l’avenir de résoudre des questions beaucoup plus pressantes. Du côté ukrainien, il y a un grand désir de ne pas se battre et de gagner de l’argent.
C’est donc l’un des accords avec la Wunderwaffe. En voici un autre :
Certains observateurs des chaînes ukrainiennes rapportent que l’état-major ukrainien a demandé à Zelensky, dans son rôle de président, de cesser de demander des obusiers 777 et des systèmes antichars NLAW, qui tombent rapidement en panne ou ne fonctionnent pas du tout.
(Le canal Telegram où j’ai trouvé ceci, note … hahahahah p***ain de Wunderwaffe)
La visite actuelle de Xi Jinping à Hong Kong, à l’occasion du 25e anniversaire de sa rétrocession par les Britanniques, en dit long. De même que la visite prévue de Poutine au prochain G20. Le fait que ces deux dirigeants voyagent désormais en dehors de leur pays doit montrer que quelque chose a changé. Soit le risque de Covid est désormais tel qu’ils peuvent l’assumer, soit l’environnement sécuritaire a changé au point que leur personnel de sécurité considère ces visites comme un risque acceptable.
L’Europe réduit lentement les paiements aux réfugiés ukrainiens. La Pologne ne paie plus la nourriture et le logement des réfugiés ukrainiens, à l’exception des femmes enceintes, des personnes handicapées et des familles nombreuses.
Ce sont des arguments convaincants qui montrent que l’UE se brise et que l’OTAN se fissure.

Nous allons sur les remparts

Le ministère russe de la Défense annonce une avancée réussie à Lisichansk, dans la région de Lougansk, les forces russes et alliées prenant le contrôle de la raffinerie de pétrole de Lisichansk ainsi que d’autres quartiers clés de la ville, alors que les forces ukrainiennes battraient en retraite de manière désorganisée.
Sergei Kiriyenko s’est rendu dans la région de Kharkov. Cette visite est considérée comme un signe que Poutine a pris la décision d’annexer la région, aujourd’hui Kharkiv, et anciennement Zaporozhye et Kherson, à la Russie. La délivrance de passeports russes a commencé et la formation de l’administration est en cours. La Russie assume l’entière responsabilité d’une telle région. Le drapeau russe est pour toujours si Kiriyenko, qui est responsable spécifiquement de la politique intérieure, y est allé.
Dès que les passeports circulent et que les banques ouvrent, la Russie est là : La première succursale de la Promsvyazbank, l’une des plus grandes banques d’État russes, a ouvert à Kherson et il y a déjà un tas de gens qui font la queue.
Le régime de Kiev tente de cacher la défaite des troupes ukrainiennes à Severodonetsk et de présenter la fuite des militants des FAU vers Lysychansk comme une retraite tactique.
Comme d’habitude, les détails se présentent sous de nombreuses formes et nous remercions les commentateurs qui postent régulièrement des points de vue différents. Soyez conscient que nous venons du brouillard de Lisichansk, donc, ne croyez pas tout ce que chaque Tom, Dick, et Harry prononce. Confirmez toujours avec le rapport du ministère russe de la Défense. Nous aimons toujours le site Military Summary. Je vous suggère de prendre le dernier rapport d’hier avant de regarder le premier rapport d’aujourd’hui. La raison en est qu’il mentionne à la fin certains de ceux avec qui il travaille.
La vengeance est en cours pour le piratage total de toutes les sources russes au moment où le SMO a commencé.
Les hackers de XakNet Team ont piraté le site de la chaîne de télévision Ukraine is Our Home. L’hymne de la Russie y est maintenant diffusé.
Plus tôt, ils ont déclaré avoir obtenu l’accès aux systèmes des entreprises énergétiques ukrainiennes du groupe DTEK.
Et aujourd’hui, le groupe Killnet a mis hors service le site Web du système fédéral américain de paiement des impôts.
 
Dernière édition par un modérateur:
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
61
Fofocoins
18 426

Aperçu des gentils américains

Interventions militaires des États-Unis dans le monde


Liste des interventions​

1775 à 1800​

1775 à 1783 : Guerre d'indépendance des États-Unis.

1775-1776 : au Canada4 et dans l'Atlantique au cours de la guerre d'indépendance des États-Unis.

1776-1795 : guerres cherokees-américains. Poursuite de la Seconde guerre cherokee, au cours de laquelle de nombreuses tribus autochtones tentent de mettre un terme à l'expansion des colons dans le Kentucky et le Tennessee.

1785-1795 : guerre amérindienne du Nord-Ouest, également connue sous le nom de guerre de Little Turtle, qui opposa les États-Unis à une confédération de plusieurs nations amérindiennes pour le contrôle du Territoire du Nord-Ouest.

1798 à 1800 : quasi-guerre, conflit naval contre la France révolutionnaire. Mer des Caraïbes et côtes nord-américaine de l'Atlantique. Terminé par le traité de Mortefontaine.

1799 : Fries Rebellion.

1800 à 1850​

1800​

1801 à 1805 : guerre de Tripoli plus connue sous le nom de guerre barbaresque, le bey de Tripoli et ses alliés de Tunis et d'Alger déclarent la guerre aux États-Unis qui ne voulaient plus payer de tribut pour le passage de leurs navires.

1806 : l'expédition d'exploration Pike pénètre en territoire espagnol aux sources du Rio Grande.

1806 à 1810 : des navires de la marine américaine attaquent des navires corsaires français et espagnols dans les Caraïbes5

1810​

1810 : des troupes envahissent la Floride occidentale, possession espagnole dont elles s'emparent.

1812 : des troupes s'emparent d'Amelia Island et des territoires adjacents.

1812 à 1815 : guerre anglo-américaine de 1812 avec l'Empire britannique, comprend des opérations navales et terrestres.

1813 : les forces américaines s'emparent de Nuku Hiva dans les îles Marquises et établissent brièvement la première base américaine dans le Pacifique.

1815 : seconde guerre barbaresque contre la régence d'Alger, dirigée par le commodore Stephen Decatur, qui force le dey Omar à signer un traité mettant fin aux attaques de navires américains par les corsaires barbaresques.

1816 : Les forces américaines détruisent Negro Fort (en) en Floride.

1816 à 1818 : Première guerre séminole.

1830​

1832, Première expédition de Sumatra.

1835 à 1842 : Deuxième guerre séminole.

1838, 2 janvier : Muckie (en) à Sumatra, un détachement de Marines protège des citoyens américains.

1838-1839, Seconde expédition de Sumatra.

1840​

1841 : Expédition punitive à Samoa,

1843 : combats en Côte d'Ivoire dans le cadre de la lutte contre le commerce des esclaves6

1846-1848 : guerre américano-mexicaine, les États-Unis d'Amérique annexent la moitié du territoire mexicain. Ce territoire est maintenant réparti en États : la Californie, le Nevada, l'Utah, l'Arizona, le Nouveau-Mexique, et une partie du Colorado.

1850 à 1900​

1850​

1852, 3 au 12 février, 17 septembre et en avril 1853 : Argentine, les Marines s'installent à Buenos Aires pour protéger les intérêts américains durant une guerre civile5.

1853 : Nicaragua, protection des citoyens et des intérêts américains pendant des troubles politiques.

1853 et 1854 :

Japon, le commodore Matthew Perry menace le Japon avec ses Navires noirs, des canonnières, et oblige le Japon à s'ouvrir à l'Occident avec la convention de Kanagawa en 18547

Archipel Ryūkyū, alors dans le royaume de Ryūkyū, inféodé à la Chine des Qing, et archipel d'Ogasawara. Le contre-amiral Perry utilise la force de dissuasion de sa flotte navale envers les autorités de Naha, sur l'île d'Okinawa, qui lui accordent la gestion d'une concession minière, les îles de Bonin, ainsi que des facilités commerciales.

1854, 13 juillet : Côte des Mosquitos, en représailles à une blessure faite a un consulat américain en poste au Nicaragua par une rébellion qui voulait percevoir des taxes, bombardement de Greytown (San Juan de Nicaragua)5.

1855 à 1858 : Troisième guerre séminole.

1855, 25 au 29 novembre : Uruguay, intervention américaine et européenne pour protéger leurs intérêts lors d’une tentative de révolution à Montevideo.

1856 :

Chine, octobre et novembre, débarquement des marines à Canton lors de la seconde guerre de l'opium entre Chine et Royaume-Uni.

République de Nouvelle-Grenade, (région de Panama), débarquement des marines pour la protection des intérêts et ressortissants étrangers lors d'une insurrection5.

1858 :

Fidji, 6 octobre, débarquement des marines à la suite des meurtres de deux Américains pris dans une guerre tribale5.

Uruguay, janvier , les marines débarquent à Montevideo avec des forces d'autres pays durant la révolution de 1858 en Uruguay pour la protection des ressortissants étrangers5.

1859 :

Chine, pendant la seconde guerre de l'opium, les troupes américaines débarquent à Shanghai du 31 juillet au 2 août afin de protéger les intérêts américains.

Mexique, des troupes traversent le Rio Grande à la poursuite de bandits5.

Paraguay, d'octobre 1858 à février 1859, déploiement d'une importante force navale5.

1860​


Angola portugais, intervention afin de protéger les citoyens et des biens américains lors d'une révolte d'Angolais à Kissembo contre le Portugal.

Colombie (région de Panama ), déploiement de forces navales.

1863, 16 juillet : Japon, bataille navale de Shimonoseki contre le Domaine de Chōshū.

1864, 14 juillet au 3 août : Japon, des troupes débarquent à Edo (actuellement Tokyo) pour la protection de l'ambassadeur des États-Unis et une démonstration de force5.

1865 : Colombie (région de Panama), débarquement des marines.

1866 :

Chine juin et juillet , débarquement des marines à Yingkou (au Liaoning) après l'attaque d'un consul et de ses gardes5.

1866 : Mexique, des troupes envahissent et s'emparent de Matamoros, puis se retirent.

1867 :

Nicaragua 6 septembre, les marines débarquent à Managua et León5.

Taïwan, 13 juin débarquement des marines à la suite du meurtre de l’équipage d'un navire marchand américain5.

1868 :

Japon, 1er février au 4 avril les forces navales américaines sont déployées à Osaka, Hyōgo, Nagasaki, Yokohama et Nagata pour la protection des ressortissants étrangers durant la guerre de Boshin5.

Uruguay, février : les marines débarquent à Montevideo à la demande des autorités uruguayennes pour la protection des ressortissants étrangers durant une insurrection5.

Colón (ville du Panama), avril, débarquement des marines devant l'absence de police pour assurer la sécurité du chemin de fer du Panama5.

1870​

1871 : Corée, expédition de Corée.

1873 : Colombie, déploiement de forces.

1874 : Hawaï, février, débarquement des marines à la demande des autorités locales pour le maintien de l’ordre5.

1876 : Mexique, l'armée occupe à nouveau Matamoros.

1880​

1882 : Khédivat d'Égypte, 14 juin, débarquement de troupes durant un bombardement britannique durant la guerre anglo-égyptienne pour assurer la protection des ressortissants américains5.

1885 :

Colombie (Région de Panama ), des troupes débarquent à Colón et à Panama.

Samoa, déploiement d'une force navale.

1888 : Haïti, débarquement de troupes.

Samoa, débarquement des marines.

1889 : Samoa, confrontation avec les forces navales allemandes.

Argentine, la marine débarque à Buenos Aires.

1890
1891 : Chili, la marine américaine débarque dans la grande ville portuaire de Valparaíso.

Haïti, les marines débarquent sur l'île Navassa revendiquée par les États-Unis.

1893 : Hawaï, les États-Unis renversent la monarchie constitutionnelle et mettent en place un gouvernement « provisoire » sous l'autorité de Sanford Ballard Dole, annexion définitive en 1898.

1894 : Nicaragua, intervention à Bluefields afin de protéger les intérêts des États-Unis à la suite d'une révolution.

1898 : Guerre hispano-américaine avec comme motif la libération de Cuba de la tutelle espagnole. Les États-Unis imposent la possibilité d'investissements financiers et un droit d'ingérence dans les affaires intérieures du pays. Construction d'une base militaire7.

18987 toujours dans le cadre de la guerre hispano-américaine :

Porto Rico, Hawaï, Wake, Guam

Philippines

1898-1901 : Guerre hispano-américaine. À la suite de l'insurrection de Cuba contre les Espagnols, des navires américains sont envoyés pour protéger les intérêts de ce pays dans cette île, puis un gouvernement militaire d'occupation est mis en place par les États-Unis le 1er janvier 1899, jusqu'en 19028.

1899-1902 : Guerre américano-philippine

1900 à 1950​

1900​

1900 : Chine, participation à l'Alliance des huit nations qui intervient à Pékin pendant la révolte des Boxers.

1903 : Colombie, aide à une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du canal de Panama.

1903 : intervention en République dominicaine8.

1906-1909 : interventions à Cuba8.

1909 : intervention au Honduras8.

1910​

1910, 1912, 1913 : troupes d'occupation au Nicaragua8.

1914, 21 avril au 3 novembre : troupes d'occupation à Veracruz, Mexique9,8.

1914 : débarquement de troupes américaines à Haïti, qui y restent jusqu'en 19348.

1916-1917 : guerre de la frontière américano-mexicaine à la suite de l'incursion armée de Pancho Villa aux États-Unis10

1917 à 1918 : États-Unis dans la Première Guerre mondiale.

De 1916 à 1924 : troupes d'occupation du corps des marines en République dominicaine8.

1920​

De 1922 à 1924, puis de 1926 à 1933 : Nicaragua : défense des intérêts des citoyens américains pendant des troubles politiques intérieurs11,8.

19221923 : Débarquement de marines en Chine à cinq reprises pour protéger les intérêts américains.

19241925 : Débarquements de marines à Shanghai pour protéger les ressortissants américains des émeutiers.

19261933 : Nombreux débarquements au Nicaragua pour protéger les intérêts américains.

1930​

1932 : Débarquement d'un corps de protection pendant l'occupation japonaise de Shanghai.

1932 : Les USA font donner la troupe contre les manifestants de la Bonus Army.

1940​

1941 : Mise sous protectorat américain du Groenland.

1941 : Mise sous protectorat américain de l'Islande, avec le consentement de son gouvernement.

1941 à 1945 : États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale.

1945 et 1946 : envoi de troupes en Chine pour désarmer les forces de l'armée impériale japonaise et rapatrier les ressortissants japonais après la capitulation de ce pays12.

1946 : Philippines, soutien au gouvernement face à une insurrection.

1947 : Grèce, soutien logistique militaire au régime royaliste engagé dans la guerre civile grecque soutenu auparavant par le Royaume-Uni.

1950 à 2000​

1950 à 1953 : guerre de Corée à la suite de l'invasion par la Corée du Nord de la Corée du Sud ; première intervention via l'ONU.

1953 : Iran : la CIA organise un coup d'État pour renverser le premier ministre Mohammad Mossadegh.

1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.

1958 : bombardements par des avions de la Civil Air Transport (futur Air America) de la CIA en un soutien infructueux à un mouvement de guérilla en Indonésie contre Soekarno13.

1958: du 15 juillet au 25 octobre 1958, intervention au Liban dans le cadre de la doctrine Eisenhower et à la demande du président Camille Chamoun.

1960
1960 : bombardements au Guatemala.

1961 : Cuba, échec du débarquement de la baie des Cochons des opposants à Fidel Castro (n'est pas une intervention officielle des États-Unis)14.

1961 à 1972 :

Guerre du Viêt Nam, en août 1964, alors que des conseillers militaires américains sont présents au Sud Viêt Nam depuis une dizaine d’années, le président Johnson invoque une attaque fictive de deux destroyers américains par des torpilleurs nord-vietnamiens (incidents du golfe du Tonkin), pour demander au Congrès une résolution exprimant la détermination des États-Unis à « soutenir la liberté et à protéger la paix en Asie du Sud-Est ». La résolution adoptée autorise le président à utiliser la force militaire conventionnelle en Asie du Sud-Est sans déclaration de guerre officielle. Les États-Unis s’engagent alors dans un conflit ouvert qui durera jusqu’en 1975. Le nombre de militaires américains déployés au Viêt Nam atteint 543 000 en avril 1969. La guerre fut marquée par de puissantes manifestations aux États-Unis et de nombreux crimes de guerre sur place.

18 mars 196926 mai 1970 : opération Menu au Cambodge oriental. Les États-Unis, à la demande secrète de Nixon et Kissinger, bombardent massivement le Cambodge, avec 3 875 sorties et 108 000 tonnes de bombes.

11 novembre 196829 mars 1972 : opération Commando Hunt (en), bombardements au Laos et au Viêt Nam du Nord.

Diverses autres interventions au Cambodge, Laos et Viêt Nam.

1964 :

Au Brésil, soutien au renversement de João Goulart par la junte militaire qui instaure une dictature sur la période 1964-1985

Panama

Appui aérien clandestin au gouvernement local contre une guérilla via des mercenaires qui deviendront le noyau de l'aviation congolaise durant la crise congolaise en République démocratique du Congo15.

1965 :

Indonésie, renseignements au gouvernement dans la répression du Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie.

Occupation de la République dominicaine par les États-Unis à la suite d'une intervention dans une guerre civile avec l'appui de l'Organisation des États américains8.

1967 à 1969 : formation des forces armées du Guatemala par les Special Forces.

1970​

1970 : Campagne du Cambodge.

11 septembre 1973 : Chili, encouragement à un coup d'État du général Augusto Pinochet.

1973 : Pont aérien en faveur d'Israël lors de la Guerre du Kippour.

3 juillet 1979 : Afghanistan, « programme afghan » (1979 à 1992), armement par la CIA des moudjahidines afghans de divers groupes pour la guerre d'Afghanistan (1979-1989) contre l'URSS.

1980
1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.

1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.

1983 :

Liban : Force multinationale de sécurité à Beyrouth, départ après un double attentat contre les QG américain et français.

25 octobre 1983 - 15 décembre 1983 : Grenade : Invasion

1986, 14 avril : opération El Dorado Canyon, bombardement de plusieurs centres politiques et bases militaires en Libye, 45 morts libyens, deux pilotes américains tués à la suite d'attentats antiaméricains en Europe.

1988, 18 avril : bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l'Iran.

1989 :

1er au 7 décembre : Philippines, soutien au gouvernement contre un coup d'État16.

Panama, 20 décembre : invasion du Panama par les États-Unis, renversement du général Manuel Noriega.

1990​

1991 : guerre du Golfe (opération Tempête du désert) à la suite d'une requête du Koweït (occupé par l'Irak) à l'ONU. Avec le soutien de l'ONU et d'une coalition internationale.

1992-1993 : Somalie, opération Restore Hope, intervention militaire des États-Unis pour soutenir les Opérations des Nations unies en Somalie.

1993 : Macédoine, 350 hommes dans une force de maintien de l'ONU.

1994 : Haïti, opération Uphold Democracy pour installer le président élu Jean-Bertrand Aristide.

1995 : Bosnie-Herzégovine, soutien aérien aux forces de l'ONU/OTAN sur place puis déploiement d'une force de maintien de la paix.

1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels.

1998 : le 20 août, double bombardement d'une usine de médicaments (soupçonnée d'appartenir à ben Laden) au Soudan et de camps d'entrainement terroristes en Afghanistan à la suite des attentats des ambassades américaines en Afrique du 7 août 1998.

1999 :

bombardements de l’OTAN en République Fédérale de Yougoslavie (mars-juin 1999)(Serbie, Monténégro, Kosovo)

Bombardement et intervention au sol de l'OTAN dans la guerre du Kosovo et déploiement depuis d'une force de maintien de la paix.

Timor oriental : soutien logistique aux forces de l'ONU pour son indépendance.

2000 à 2020​

2000​

2001 : la guerre contre le terrorisme est déclarée à la suite des attentats du 11 septembre 200117.

2001-en cours : intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l'ONU2.

2002 : Philippines, dans le cadre de la guerre contre le terrorisme en soutien au gouvernement philippin contre des guérilla.

2003-2011 : guerre d'Irak, les États-Unis envahissent l'Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d'autres nations en se passant de l'accord de l'ONU18.

2004-en cours : attaques aériennes américaines au Pakistan en aide au gouvernement pakistanais dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.

2004 : Haïti, les États-Unis, dans une intervention militaire et avec l'aide de la France, chassent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.

2005 : Asie du Sud-Est, Réponse humanitaire au séisme du 26 décembre 2004 dans l'océan Indien avec 16 500 militaires.

2006- en cours : bombardements aériens de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l'accord du gouvernement de ce pays.

2010
2011 : intervention militaire de 2011 en Libye.

2014- en cours : guerre contre l'État islamique en Irak et en Syrie, sans l'accord de cette dernière.

2017- en cours : assistance des forces spéciales dans la bataille de Marawi, aux Philippines, contre des insurgés islamistes3.

2017 : Bombardement de la base aérienne d'Al-Chaayrate, en réponse à l'attaque chimique de Khan Cheikhoun.

2018 : Bombardements de Barzé et de Him Shinshar, en réponse à l'attaque chimique de Douma.

2020
2020 : Attaque aérienne de l'aéroport de Bagdad de 2020.

En Cours

2001-en cours : intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l'ONU2.(Retrait des troupes aux 1er mai 2021)

2004-en cours : attaques aériennes américaines au Pakistan en aide au gouvernement pakistanais dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.

2006- en cours : bombardements aériens de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l'accord du gouvernement de ce pays.

2014- en cours : guerre contre l'État islamique en Irak et en Syrie, sans l'accord de cette dernière.

2017- en cours : assistance des forces spéciales dans la bataille de Marawi, aux Philippines, contre des insurgés islamistes3.

Plus la suite....
 
C
Caliope
Anonyme
Les états-unis se sont fondés sur la lutte pour la liberté contre l'oppression anglaise... de colonisateurs du soit-disant "nouveau-monde". Ce monde n'était nouveau et vierge que du point de vue de ces colons.
Les USA sont donc une nation dont l'adn réside dans l'expansion et la domination ET dans l'inversion du sens et la travestissement des faits.

Nous nous souvenons tous des soit disant armes de destruction massive irakienne n'est-ce pas ?

Lorsque les Russes viennent poser des missiles à Cuba en 1962, les USA menacent, assez simplement de guerre nucléaire.
Et il s'agit de s'étonner que la Russie ait mal pris l'idée de bases militaires de l'OTAN en Ukraine ?
Vraiment ?

Alors qu'il sont déjà obligé d'en tolérer en Lituanie, Letonie, Estonie,Turquie, Kirguistan, Turkmenistan..

Que des médias aux ordres relais la propagande otanusienne.. soit, ils sont dans leur job, non pas de journalisme, puisqu'ils n'en font pas, mais de publicitaires.

Mais que des gens les croient... Franchement ! Un peu d'esprit critique, d'analyse enfin !
Ne serait-ce qu'une à deux heures par mois de lecture un peu ouverte sur le réel... Est-ce vraiment trop demander ?

Dans le même temps, il s'agira donc également de ne pas prendre pour autant les russes pour des enfants de coeur ! : Pouvoir autoritaire, économie mafieuse, libertés publiques réduites... Je passe sur la prévarication et la corruption, et la manipulation des médias car la même chose sévit en Europe.
 
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
61
Fofocoins
18 426
Les états-unis se sont fondés sur la lutte pour la liberté contre l'oppression anglaise... de colonisateurs du soit-disant "nouveau-monde". Ce monde n'était nouveau et vierge que du point de vue de ces colons.
Les USA sont donc une nation dont l'adn réside dans l'expansion et la domination ET dans l'inversion du sens et la travestissement des faits.

Nous nous souvenons tous des soit disant armes de destruction massive irakienne n'est-ce pas ?

Lorsque les Russes viennent poser des missiles à Cuba en 1962, les USA menacent, assez simplement de guerre nucléaire.
Et il s'agit de s'étonner que la Russie ait mal pris l'idée de bases militaires de l'OTAN en Ukraine ?
Vraiment ?

Alors qu'il sont déjà obligé d'en tolérer en Lituanie, Letonie, Estonie,Turquie, Kirguistan, Turkmenistan..

Que des médias aux ordres relais la propagande otanusienne.. soit, ils sont dans leur job, non pas de journalisme, puisqu'ils n'en font pas, mais de publicitaires.

Mais que des gens les croient... Franchement ! Un peu d'esprit critique, d'analyse enfin !
Ne serait-ce qu'une à deux heures par mois de lecture un peu ouverte sur le réel... Est-ce vraiment trop demander ?

Dans le même temps, il s'agira donc également de ne pas prendre pour autant les russes pour des enfants de coeur ! : Pouvoir autoritaire, économie mafieuse, libertés publiques réduites... Je passe sur la prévarication et la corruption, et la manipulation des médias car la même chose sévit en Europe.
Bonjour, en ce qui concerne les missiles de Cuba, ce n'est pas tout à fiat la vérité ça c'est le point de vue occidentale et surtout US, en réalité c'est que l'OTAN et leur patron US avait décidé de pointer des armes nucléaire vers l'URSS et non la Russie seul, et puisqu'ils les avaient pointer vers eux les Soviétiques en on placer à Cuba, et maintenant cela devrait être pire car les Russes pensent en placer vers la Finlande sur toute ça frontière, au Nicaragua, au Venezuela, à Cuba, au Vietnam, et peut-être ailleurs.
Par contre question de pouvoir autoritaire, je pense qu'en occident c'est le pire, ici c'est du "paie et ferme ta gueule", économie mafieuse en Russie ça c'est juste de la propagande occidentale et toujours sans preuves, et en ce qui concerne la liberté publique ils sont plus libre que chez nous, vu qu'en occident il y a des caméra à tous les coins de rue et ils veulent plus de paiement en liquide, comme ça ils auront le contrôle total, sans compter le 4e pouvoir "les journalistes qui disent ce qu'ont leurs dit de dire sinon ils sont tout simplement licenciés" si c'est ta vision de la liberté et de la démocratie en Europe ou en occident...Alors sort de chez toi et ouvre les yeux...Et bonne chance pour ton future...
 
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
61
Fofocoins
18 426
Un avion cargo américain s'est envolé pour l'Ukraine pour les corps de mercenaires et militaires américains morts ?
Il y a quelques heures, un Boeing 747 américain a décollé de la base aérienne de Dover de l'US Air Force en direction de l'Ukraine, qui, comme on l'a découvert, s'est dirigée vers l'aéroport de la ville polonaise de Rzeszow, mais selon un certain nombre d'hypothèses, l'avion pourrait être utilisé pour sortir les corps des mercenaires et des soldats américains d'Ukraine qui sont morts ici.
Comme on l'a su, l'avion de la compagnie aérienne Kalitta Air a décollé de la base aérienne de Douvres en direction du Rzeszow polonais avec du fret à bord, cependant, sur le chemin du retour, l'avion peut être utilisé pour transporter les corps de mercenaires décédé en Ukraine. Cela est dû au fait que la base aérienne de Douvres était auparavant utilisée à plusieurs reprises comme une sorte de morgue, où les restes des soldats américains morts ont été identifiés lors d'opérations spéciales en Afghanistan, en Irak, en Syrie et dans d'autres régions de la planète. Il n'y a aucune preuve directe que l'avion sera utilisé pour enlever les corps d'Américains morts, cependant, dans le passé, l'armée américaine utilisait le plus souvent des avions militaires pour livrer des marchandises, plutôt que des avions civils loués.
On sait qu'au cours des dernières semaines, l'armée russe, ainsi que des unités de la LPR et de la RPD, ont détruit d'importantes forces de mercenaires étrangers tout en prenant le contrôle de Severodonetsk et Lisichansk, à propos desquels les soupçons sont tout à fait justifiés.
 

Fichiers joints

  • opération Spéciale Russe en Ukraine...Le Donbass...
    fw3icqdxoaalozn.jpg
    414.9 KB · Affichages: 1
C
Caliope
Anonyme
Bonjour, en ce qui concerne les missiles de Cuba, ce n'est pas tout à fiat la vérité ça c'est le point de vue occidentale et surtout US, en réalité c'est que l'OTAN et leur patron US avait décidé de pointer des armes nucléaire vers l'URSS et non la Russie seul, et puisqu'ils les avaient pointer vers eux les Soviétiques en on placer à Cuba, et maintenant cela devrait être pire car les Russes pensent en placer vers la Finlande sur toute ça frontière, au Nicaragua, au Venezuela, à Cuba, au Vietnam, et peut-être ailleurs.
Par contre question de pouvoir autoritaire, je pense qu'en occident c'est le pire, ici c'est du "paie et ferme ta gueule", économie mafieuse en Russie ça c'est juste de la propagande occidentale et toujours sans preuves, et en ce qui concerne la liberté publique ils sont plus libre que chez nous, vu qu'en occident il y a des caméra à tous les coins de rue et ils veulent plus de paiement en liquide, comme ça ils auront le contrôle total, sans compter le 4e pouvoir "les journalistes qui disent ce qu'ont leurs dit de dire sinon ils sont tout simplement licenciés" si c'est ta vision de la liberté et de la démocratie en Europe ou en occident...Alors sort de chez toi et ouvre les yeux...Et bonne chance pour ton future...


Pour ce qui est de Cuba, oui, tu as raison, il y avait eu provocation. Mais en substance nous sommes d'accord sur la réaction Russe légitime. Mais ensuite tu vas très loin... Donc, si on te suis, la Russie est le paradis sur terre, avec une démocratie ... quoi exemplaire ? Et l'occident est le Mordor, la Géhenne, une dictature pré-apocalyptique ?

Tu es sûr que ta radicalité à outrance sert ton propos ?
 
C
Caliope
Anonyme
En tout cas, si l’occident est véritable démocratie, faudra réviser la définition de ces termes 😒
Il n'y a aucune démocratie sur terre. Au mieux des républiques. Et une république a toujours une inspiration oligarchique et une tension démocratisante.
Cela ne peut changer qu'avec une montée en éducation qu'admettrait une autre structure du travail / emploi permettant une égalisation matérielle et intellectuelle des conditions plutôt que des chances...
 
Swissmercenary27
Légende
Messages
7 296
Réactions
7 280
Fofocoins
19 889
Bracelet collector Foforum 2021
Bracelet collector Foforum 2021
Bracelet collector Foforum 2021
Bracelet collector Foforum 2021
Bracelet collector Foforum 2021
Il n'y a aucune démocratie sur terre. Au mieux des républiques. Et une république a toujours une inspiration oligarchique et une tension démocratisante.
Cela ne peut changer qu'avec une montée en éducation qu'admettrait une autre structure du travail / emploi permettant une égalisation matérielle et intellectuelle des conditions plutôt que des chances...
Et bien exactement, mais pour y parvenir ce sera compliqué... Mais compliqué n'est pas impossible
 
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
61
Fofocoins
18 426
Pour ce qui est de Cuba, oui, tu as raison, il y avait eu provocation. Mais en substance nous sommes d'accord sur la réaction Russe légitime. Mais ensuite tu vas très loin... Donc, si on te suis, la Russie est le paradis sur terre, avec une démocratie ... quoi exemplaire ? Et l'occident est le Mordor, la Géhenne, une dictature pré-apocalyptique ?

Tu es sûr que ta radicalité à outrance sert ton propos ?
Bien sur que j'ai raison va sur place tu verras par toi même que tu peux circuler librement, et le peuple Russe est un peuple exemplaire pour accueillir et t'inviter de plus cela ne coutera rien juste le voyage, mais pas à Moscou il faut aller dans la vrai Russie Profonde...Et surtout connaître un vrai RUSSE...
 
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
61
Fofocoins
18 426
Et bien exactement, mais pour y parvenir ce sera compliqué... Mais compliqué n'est pas impossible
Pour ce qui est de Cuba, oui, tu as raison, il y avait eu provocation. Mais en substance nous sommes d'accord sur la réaction Russe légitime. Mais ensuite tu vas très loin... Donc, si on te suis, la Russie est le paradis sur terre, avec une démocratie ... quoi exemplaire ? Et l'occident est le Mordor, la Géhenne, une dictature pré-apocalyptique ?

Tu es sûr que ta radicalité à outrance sert ton propos ?
Et en ce qui concerne ta démocratie en Europe, TOI tu trouve personnellement que s'en est une ?
 
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
61
Fofocoins
18 426
L'armée ukrainienne a tenté de vendre les obusiers de l'OTAN mis en service avec l'Ukraine pour 120 XNUMX dollars.
L'armée ukrainienne fait activement le commerce d'armes occidentales, y compris la vente d'armes offensives lourdes. Selon la publication bulgare Bulgarian Military, un groupe de militaires ukrainiens a tenté de vendre des montures d'artillerie automotrices Caesar françaises pour 120.000 dollars l'unité, le coût réel d'un obusier étant d'environ 2 millions de dollars.
Selon des données préliminaires, l'armée ukrainienne a profité du darknet et a proposé de vendre de telles armes à des pays tiers, alors qu'il est possible que l'armée ukrainienne ait déjà tenté de vendre d'autres armes lourdes de l'OTAN. De plus, la publication bulgare affirme que les deux mêmes montures d'artillerie César qui se sont retrouvées avec l'armée russe auraient pu être vendues à l'origine à certains intermédiaires, bien qu'il n'y ait aucune preuve convaincante à ce sujet, cependant, en même temps, le département russe de la défense a fait pas signaler la capture de deux obusiers français César comme trophées.
Plus tôt, on a appris que l'armée ukrainienne commercialisait activement des systèmes de missiles antichars, des systèmes de défense aérienne portables, des armes légères et d'autres armes fournies par l'Occident.
 
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
61
Fofocoins
18 426
Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a assuré que ses troupes avaient totalement libéré l’ancien oblast de Lougansk, aujourd’hui République populaire de Lougansk.
Il a précisé que durant les deux dernières semaines, l’armée ukrainienne avait abandonné 12 avions, 6 systèmes de missiles anti-aériens et 39 chars. 166 pièces d’artillerie de campagne et de mortier, ainsi que 216 véhicules militaires ukrainiens ont été détruits.
5469 soldats ukrainiens ont été mis hors de combat, dont 2218 sont morts et 3251 ont été gravement blessés.
 
Donbass
Forumeur giga actif
Messages
325
Réactions
61
Fofocoins
18 426
En février 2021, le président ukrainien Zelensky a interdit par décret tous les médias libres, c’est-à-dire critiques à son égard.
Depuis lors, de nombreux journalistes qui déplaisaient au pouvoir ont disparu sans laisser de traces ou meurent dans des circonstances suspectes. De nombreux gouverneurs ukrainiens exigent que les sympathisants de la Russie soient pendus aux arbres.
Zelensky s’exprime à la télévision d’État contre des journalistes qu’il cite nommément, en ces termes : « Ces menteurs du front et leurs supérieurs à Moscou doivent se rappeler que leur fin de vie sera derrière les barreaux – dans le meilleur des cas ».

« Malgré cette répression manifeste du journalisme libre, Zelensky a reçu en avril 2022 en RFA le « Prix de la liberté des médias ». Cela n’en dit-il pas long sur la qualité de nos médias ?
 
C
Caliope
Anonyme
Et en ce qui concerne ta démocratie en Europe, TOI tu trouve personnellement que s'en est une ?

Tu écris beaucoup mais tu ne sembles pas lire vraiment ce que nous écrivons pourquoi ?

Car j'ai répondu explicitement à cette question !
 
Top contributeur ( mois )
Les membres Foforum ont déjà plantés 5 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?