Nuit infinie…

Désolée de vous énerver avec mes poème, je sais qu’ils ne sont pas très travaillés, mais bon…

La nuit infinie…
Nuit noire, couleurs de mon esprit.
Brisé, piétiné, j’ai aidé et pardonné…
En retour ? Un cœur qui saigne.
Cicatrices et plaies infligées à moi même.
Une vie insouciante…ce serait tentant…
Mais irréalisable.

La nuit est calme ce soir, il n’y a plus d’étoiles.
Il n’y a plus d’espoir. Tristesse et solitude sont mes seules alliés.
Les seuls qui me restent, que je ne désire pourtant pas.
"Je suis désolée"… Je croyais que les blessures que les blessures guérissent avec le temps…Ce n’est apparemment qu’une utopie.

Oh espoir ! Tu m’as quitté…comme tout le monde.
Condamnée à la solitude.
Plus de sollicitude…
Tant de promesses, jamais tenus.
Avec naïveté,
Je vous croyais…Mais vous m’avais laissé.

La nuit persiste, le soleil ne se lèvera plus.
Il pleut dans mon cœur…tant de sentiments.
Abandonnée à moi-même, je ne me reconnais plus…
Où est passé l’ancien moi ? Parti, comme toujours…

Le soleil s’est volatilisé…
Je me dégoûte…
Ma joie s’en va goutte à goutte.
Fleurs fanées, comme cette vie.
Vide…et sans motivation.

Idée sombres et troublantes régneront…comme la nuit infinie.
 
M
Membre supprimé 891
Anonyme
Désolée de vous énerver avec mes poème, je sais qu’ils ne sont pas très travaillés, mais bon…

La nuit infinie…
Nuit noire, couleurs de mon esprit.
Brisé, piétiné, j’ai aidé et pardonné…
En retour ? Un cœur qui saigne.
Cicatrices et plaies infligées à moi même.
Une vie insouciante…ce serait tentant…
Mais irréalisable.

La nuit est calme ce soir, il n’y a plus d’étoiles.
Il n’y a plus d’espoir. Tristesse et solitude sont mes seules alliés.
Les seuls qui me restent, que je ne désire pourtant pas.
"Je suis désolée"… Je croyais que les blessures que les blessures guérissent avec le temps…Ce n’est apparemment qu’une utopie.

Oh espoir ! Tu m’as quitté…comme tout le monde.
Condamnée à la solitude.
Plus de sollicitude…
Tant de promesses, jamais tenus.
Avec naïveté,
Je vous croyais…Mais vous m’avais laissé.

La nuit persiste, le soleil ne se lèvera plus.
Il pleut dans mon cœur…tant de sentiments.
Abandonnée à moi-même, je ne me reconnais plus…
Où est passé l’ancien moi ? Parti, comme toujours…

Le soleil s’est volatilisé…
Je me dégoûte…
Ma joie s’en va goutte à goutte.
Fleurs fanées, comme cette vie.
Vide…et sans motivation.

Idée sombres et troublantes régneront…comme la nuit infinie.
Trop bien mais tu nous énerve pas avec tes poèmes
 
A.Ries
Forumeur d’exception
Messages
1 474
Réactions
2 617
Fofocoins
2 196
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Couleur pseudo
Tu écris bien, ne dis pas que tu nous énerves ! C'est plein de sentiments, j'ai envie de te faire un câlin 🥺
Si tu te sens seule, on peut être seuls ensemble ! Toi, moi et tout le forum !
 
Bambi-sauvage
Forumeur enragé
Messages
813
Réactions
345
Fofocoins
1 079
Ce n'est pas que question de travail mais aussi de savoir faire.
Tes poèmes sont très bien mais ils peuvent l'être plus avec le temps, amuse toi à tous les garder et dans 1 ans tu les relis.
Tu verra le nombre de passage que tu aurais écrit autrement si tu avait eu une meilleur expérience.

Alors continue d'écrire des poème et partage les nous, essaye de faire le meilleur à chaque fois.
C'est en pratiquant qu'on s'améliore
 
Artémis 84
Forumeur d’exception
Messages
1 016
Réactions
2 285
Fofocoins
738
Pseudo en italique
Ombre sur groupe
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Ce n'est pas que question de travail mais aussi de savoir faire.
Tes poèmes sont très bien mais ils peuvent l'être plus avec le temps, amuse toi à tous les garder et dans 1 ans tu les relis.
Tu verra le nombre de passage que tu aurais écrit autrement si tu avait eu une meilleur expérience.

Alors continue d'écrire des poème et partage les nous, essaye de faire le meilleur à chaque fois.
C'est en pratiquant qu'on s'améliore
Je sais…je comprends.
Je n’est pas beaucoup travaillé ce poème car je l’es écrit sous le coup de mes émotions. Je voulais juste écrire…pour penser à autre chose et retranscrire toutes mes pensées.
D’habitude, je m’entraîne à faire des rimes, à ce que le poème soit plus fluide etc…
 
Bambi-sauvage
Forumeur enragé
Messages
813
Réactions
345
Fofocoins
1 079
Je sais…je comprends.
Je n’est pas beaucoup travaillé ce poème car je l’es écrit sous le coup de mes émotions. Je voulais juste écrire…pour penser à autre chose et retranscrire toutes mes pensées.
D’habitude, je m’entraîne à faire des rimes, à ce que le poème soit plus fluide etc…
Moi quand j'écris un texte visant à exprimer mes émotion ( gros texte ) je fait une première partie où je me laisse me submerger par mes émotion ( dans c'est moments j'écoute souvent des musiques triste ou clame au piano ) et où j'évolue dans mon raisonnement tout en écrivant.
Dans une deuxième partie souvent plus tard ( faire une pose est très important selon moi, ça permet de regarder son texte sous un autre regard que celui adopté lors de la résaction des émotions ) je reprend chaque idées, je les tri et range dans un ordre qui n.est pas forcément celui de mon raisonement au départ et j'en faut un texte plus agréable à lire.
 
Psanony
Forumeur enragé
Messages
877
Réactions
565
Fofocoins
5 349
Couleur pseudo
Désolée de vous énerver avec mes poème, je sais qu’ils ne sont pas très travaillés, mais bon…

La nuit infinie…
Nuit noire, couleurs de mon esprit.
Brisé, piétiné, j’ai aidé et pardonné…
En retour ? Un cœur qui saigne.
Cicatrices et plaies infligées à moi même.
Une vie insouciante…ce serait tentant…
Mais irréalisable.

La nuit est calme ce soir, il n’y a plus d’étoiles.
Il n’y a plus d’espoir. Tristesse et solitude sont mes seules alliés.
Les seuls qui me restent, que je ne désire pourtant pas.
"Je suis désolée"… Je croyais que les blessures que les blessures guérissent avec le temps…Ce n’est apparemment qu’une utopie.

Oh espoir ! Tu m’as quitté…comme tout le monde.
Condamnée à la solitude.
Plus de sollicitude…
Tant de promesses, jamais tenus.
Avec naïveté,
Je vous croyais…Mais vous m’avais laissé.

La nuit persiste, le soleil ne se lèvera plus.
Il pleut dans mon cœur…tant de sentiments.
Abandonnée à moi-même, je ne me reconnais plus…
Où est passé l’ancien moi ? Parti, comme toujours…

Le soleil s’est volatilisé…
Je me dégoûte…
Ma joie s’en va goutte à goutte.
Fleurs fanées, comme cette vie.
Vide…et sans motivation.

Idée sombres et troublantes régneront…comme la nuit infinie.
Incroyablee
 
Sujets similaires Réponses Date
Cette nuit là, sous la tente. 4
Sujets similaires