Nous les philosophes

  • Auteur de la discussion Anonymes
  • Date de début
A

Anonymes

Visiteur
« le coeur à ses raisons que la raison ne connaît point » quand Pascal à écrit cette citation devenu si célèbre aujourd’hui, il ignorait surement qu’elle prendrait une place si importante dans le coeur des personnes.

En effet, cette phrase résonne en nous comme une vérité déchirante. Imaginez-vous deux minutes, prisonniers de votre propre coeur tandis que votre cerveau lui est déjà passer à autre choses, votre coeur lui repasse inlassablement vos plus tendre souvenirs à deux. Vous êtes coincés dans cette bataille interminable, cherchant à savoir qui des deux l’emportera et quand est ce que vous serait libre de ressentir à nouveau des sentiments et sensations nouvelles, autre que celle qui vous font tant souffrir jour après jour. Le coeur est un être à part entière, sensible comme n’importe lequel d’entre nous, il voit, il ressent, et surtout il pleur, il se brise, se déchire puis se reconstruit petit à petit, avec le temps. Du temps, voilà de quoi votre coeur à besoin, de temps. Il finira par passer à autre chose comme votre cerveau, et vous pourrez de nouveau vous amuser, rigoler, être heureux tout simplement. La guérison sera certainement longue et périlleuse, et vous replongerais surement, mais cela finira s’arrêter, et là alors vous trouverais la raison de cet acharnement, car avec le temps vous aurez compris que votre coeur n’est pas le méchant dans l’histoire.
 

Bεγφηd•βιπτħdαγ

Forumeur d’exception
⭐ Top contributeur ⭐
Inscrit
13/8/21
Messages
1 478
Score de réaction
1 049
Fofocoins
8 859
Couleur pseudo
Ombre sur pseudo
Ombre sur titre
« le coeur à ses raisons que la raison ne connaît point » quand Pascal à écrit cette citation devenu si célèbre aujourd’hui, il ignorait surement qu’elle prendrait une place si importante dans le coeur des personnes.

En effet, cette phrase résonne en nous comme une vérité déchirante. Imaginez-vous deux minutes, prisonniers de votre propre coeur tandis que votre cerveau lui est déjà passer à autre choses, votre coeur lui repasse inlassablement vos plus tendre souvenirs à deux. Vous êtes coincés dans cette bataille interminable, cherchant à savoir qui des deux l’emportera et quand est ce que vous serait libre de ressentir à nouveau des sentiments et sensations nouvelles, autre que celle qui vous font tant souffrir jour après jour. Le coeur est un être à part entière, sensible comme n’importe lequel d’entre nous, il voit, il ressent, et surtout il pleur, il se brise, se déchire puis se reconstruit petit à petit, avec le temps. Du temps, voilà de quoi votre coeur à besoin, de temps. Il finira par passer à autre chose comme votre cerveau, et vous pourrez de nouveau vous amuser, rigoler, être heureux tout simplement. La guérison sera certainement longue et périlleuse, et vous replongerais surement, mais cela finira s’arrêter, et là alors vous trouverais la raison de cet acharnement, car avec le temps vous aurez compris que votre coeur n’est pas le méchant dans l’histoire.
Très beau.
Non, le cœur n'est pas le méchant de l'histoire. Mais parfois, mieux vaut ne pas écouter ce dernier, quand on voit où il peut nous mener.
 
  • :)
  • ;)
  • :(
  • :mad:
  • :confused:
  • :cool:
  • :p
  • :D
  • :eek:
  • :oops:
  • :rolleyes:
  • o_O
  • :cautious:
  • :censored:
  • :cry:
  • :love:
  • :LOL:
  • :ROFLMAO:
  • :sick:
  • :sleep:
  • :sneaky:
  • (y)
  • (n)
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :coffee:
  • :giggle:
  • :alien:
  • :devilish:
  • :geek:
  • :poop:

Top contributeur ( mois )

Haut