Message d'importance capitale.

  • Auteur de la discussion QuatreEtCinq
  • Date de début
Q
QuatreEtCinq
Anonyme
Message d'importance capitale.


Bonjour, bonsoir.

Je sais pas comment faire une introduction.
J'ai beaucoup travaillé.
Je vais vous expliquer, de la façon la plus claire, la plus concise possible, les tenants et les aboutissants de la question humaine.
Je n'aurais pas l'occasion de rentrer dans le détail, et ce n'est pas mon objectif.

Vous vous attendez, probablement, à des révélations extrêmement complexes et précises.
Mais non.
Mon objectif, ici, c'est d'aller droit au but, et je ne m'encombrerais que du strict nécéssaire.

A tout ceux, qui, parmi vous, pensent que la science doit être complexe pour valoir quelque chose...
Oubliez. Vous confondez la science et l'art.
Ce qui va suivre a pour vocation d'être utile, et fonctionnel.
Aussi, je suis venu poser un mécanisme de base. Pas son optimisation maximale.
Donc en plus d'être libre de fioritures superflues, cet outil sera également exempt de toute technologie pouvant compromettre son utilisation.

Vulgairement, je ne suis pas venu peindre un maximum de nuances, mais écrire un minimum de tendances.


1 Anthropologie

L'humain est extra-ordinaire.
Sa particularité réside dans la fonction de ses outils.
Des outils à la fonction indéfinie et infinie, la main, le mot.
N'ont, effectivement, aucune vocation particulière, mais peuvent s'improviser une infinité de fonctions.
Donc, une fonction indéfinie, et infinie.

Ce qui est une exception, une exclusivité, dans tout le règne animal.
En effet, les autres animaux sont pourvus d'outils à la fonction définie, et aboutie.
Je parlerais de l'aile et de la nageoire.
Qui, effectivement, ne peuvent que voler, nager. Et rien de plus.
Donc, fonction définie, et aboutie.

(Certains septiques diront que la fonction de la main c'est la préhension.
Auxquels je répondrais qu'auquel cas, nous aurions des pinces, et non plusieurs dizaines d'articulations.
Également que les crabes, n'ont pour l'heure, pas construit de fusée stellaire à ma connaissance.
Ils n'ont que pincé d'autres créatures avec leur articulation unique.)

Cela nous demande d'admettre une dynamique, une politique, exclusive à ces outils à la fonction indéfinie et infinie.
Que j'appelle personnellement, une politique néantique, ou synthétique. Faisant la dichotomie d'une politique naturelle, chaotique.
Mais c'est un peu long et compliqué, et je n'aurais pas l'occasion de le définir dans ce présent travail.
Pour gagner du temps, je vous le donne directement...
Ce qui distingue ces deux politiques, c'est le rapport à l'imminence.

En effet, des outils à la fonction définie, et aboutie, des outils animaux..
Ont un comportement chrono-logique,
Puisqu'ils n'ont pas le choix de l'utilisation qu'ils font de leurs outils, ils dépendent de leurs interactions immédiates.
Qui, elles-mêmes, dépendent de leurs interactions passées.
Vulgairement, une cause entraine une réaction, qui entraine une conséquence, qui entraine une cause.. ETC
(Attention, je n'ai pas mentionné de cycle, et je ne le ferrais pas au cours de cet exercice.
J'ai seulement mentionné une chrono-logie)

Je parlerais donc de laxisme vis-à-vis de l'imminence.
Un comportement qui n'altère par la continuité chrono-logique des événements, mais qui en dépend.
Un comportement fortuit.

A l'inverse, les outils à la fonction indéfinie et infinie, des humains..
Peuvent adopter un comportement aléatoire.
Puisqu'ils ont le choix de leur utilisation, ils ont, notamment, la capacité non pas de réagir à l'imminence...
Mais de "réagir au futur" Un futur potentiel, qui n'existe pas.
Un comportement qui ne dépend plus de ses interactions imminentes.
Mais de ses potentielles interactions futures. De ses propres conséquences.
Donc, un comportement qui n'est plus chrono-logique.


Je parlerais donc d'autoritarisme, vis-à-vis de l'imminence.
Un comportement qui altère la continuité chrono-logique des événements, et qui n'en dépend plus.
Un comportement induit.


Et ce rapport à l'imminence est un rapport hiérarchique.
Concrètement...
Le comportement fortuit est l'outil de l'imminence. C'est le comportement d'une " créature de l'imminence"
L'imminence est l'outil d'un comportement induit. C'est le comportement d'un " créateur de l'imminence".



Tout cela pour vous expliquer, que l'humain est capable de cela d'extra-ordinaire.
Qu'il peut adopter un comportement induit.
Un comportement non-chronologique, qui ne dépend pas de ses interactions immédiates, mais des conséquences potentielles qu'il engendrerait.
Un comportement autoritaire vis-à-vis de l'imminence.
Un comportement pouvant altérer, et même re-créer, la chrono-logie.
Un comportement dépendant d'un futur, potentiel, et inexistant.
Un comportement ne pouvant pas se justifier par son existence.
Un comportement aléatoire.


2 La religion.


La religion n'a jamais été aussi présente et répandue qu'aujourd'hui.
D'ailleurs, au risque de vous contrarier, j'estime, en me gardant une marge d'erreur plus que généreuse,
Que 99% d'entre vous sont des religieux qui s'ignorent.
Voyez plutôt.

Toutes les religions, de tout lieux, de toutes époques, ont cela en commun.
-Elles justifient un comportement identique.
-Elles justifient un comportement induit.
Par l'éthique.

Dans les faits,

Les curés conffessionaires sont devenus des psychologues.
Les exorcistes sont devenus des psychiatres.
La science de dieu est devenue la science de tout le monde / de personne.
La purification de l'hérétique par le feu est devenue la purification de l'hérétique par le neuroleptique.
Et de jésus à freud, il faut être responsable de son comportement.
Il faut avoir un comportement induit.

Et tout ceux n'aillant pas adopté un comportement induit, seront considéré comme de dangereux hérétiques par ces avis compétents susmentionnés, de par leur comportement imminent.
Et, tout ceux-là, au comportement imminent, imprédictible, subiront la persécution de l'inquisition normative des professionnels du comportement.
Regardez les "hérétiques" d'hier, et les "malades mentaux" d'aujourd'hui.
Vous verrez qu'il n'y a, en fait, aucune différence.


Pour justifier d'adopter ce comportement identique et conséquent, outres des ̶p̶r̶o̶p̶h̶è̶t̶e̶s̶ ̶e̶t̶ ̶d̶e̶s̶ ̶a̶p̶ô̶t̶r̶e̶s̶ docteurs et des scientifiques, il faut, également, des divinités.
Par exemple :

Artémis, qui est devenue, le climat.
Ares, qui est devenu, la géopolitique.
Hermes, qui est devenu, la finance.
Léso, qui est devenue, le covid.
Et beaucoup d'autres.

C'est tout autant de forces capricieuses et vengeresses, totalement hors de portée du contrôle humain.
Des divinités.
Le fait est, qu'en réalité...Les américains possédaient une technologie climatique, et même des armes climatiques au vietnam en 1955
Pour rappel, 1950, c'est l'époque à laquelle la télévision a fait son apparition.
En réalité... La géopolitique, n'est pas une force hors de portée du contrôle humain. Même si un homme est trop peu raisonnable et dangereux.
En réalité... La finance, quoi qu'on en dise, n'est pas un dieu hors de contrôle.
Bref. Toutes ces divinités qui justifient l'état de la "politique"...
Ont cela en commun qu'elles sont absentes.
Et, tout les religieux du monde sont, en fait, des "Absenthéïstes"
Qui justifient d'altérer leur comportement, en fonction de données absentes.
Non-présentes dans l'imminence.

Autre chose.
La loi, par définition, oblige l'individu à être responsable de son comportement. Et le rend coupable des conséquences qu'il engendre.
Et toute condamnation par le code pénal est, en fait, une condamnation pour crime d'hérésie.
Pour avoir eu un comportement irresponsable de lui-même.
La sanction "pédagogique" accompagnée par cette condamnation, vise d'ailleurs, à responsabiliser l'individu de son comportement.

Aussi, l'innocence, l'ignorance, l’insouciance, l’indifférence, l'irresponsabilité et l'inconséquence sont de ce fait illégales.
Vous noterez d'ailleurs, que la langue de molière ne connait que des négations pour les qualifier.

En somme, tout ces acteurs de la culture, du culte...
Mènent une inquisition normative, et anarchiste, à l'encontre des individus.

En effet, tout ces diagnostics, servant à désigner des "pathologies mentales", et des "troubles du comportement"
Désignent, en fait, des singularités. Des hérétiques.
Aussi dénotterez-vous qu'il n'existe aucun diagnostic pour désigner les individus au comportement normatif.
Alors même qu'anthropologiquement parlant, les singularités attestent d'une évolution, et que le manque de singularité....
Atteste d'une défaillance de la sélection naturelle.

Aussi dénoterrez-vous, encore, qu'une politique synthétique favorise grandement ceux qui n'ont aucune capacité particulière.
Pour se reproduire, il est bien inutile d'être fort, intelligent, ou beau. Il suffit d'avoir de l'argent.
Il n'y a aucun pré-requis pour gagner de l'argent, il suffit de fermer sa gueule.
Et plus tu fermes ta gueule, plus tu gagnes d'argent.
Ce ne sont pas les qualités individuelles qui favorisent les individus.
C'est leur faculté, à abandonner leurs qualités individuelles.
Voilà en quoi consiste l'inquisition normative systémique, inhérente à une politique synthétique.


Tout cela pour dire...
Tout ce qui justifie un comportement induit, et identique. Est une religion.
Autre chose, l'inquisition normative appliquée par les religieux.
C'est à dire, éradiquer, ou assimiler, toute personne marginale à ses standards.

Là, je vous ai parlé de la psychanalyse et de la législation.
Mais, féministes, écolos et socialistes, par exemple, n'en sont pas moins des religions.
Des gens qui se servent d'un prétexte éthique pour répandre leur culte.
Leur culte consistant en un comportement induit, et identique.

En fait, les religions, les cultes, sont innombrables aujourd'hui.
Et leurs acteurs, également.


La religion, tient donc en cela, quelle impose l'autoritarisme vis-à-vis de l'imminence à l'individu.
Elle lui impose d'utiliser cette capacité extra-ordinaire, citée dans le premier chapitre.


3 Le plus gros mensonge de l'histoire de l'humanité.

Le plus gros mensonge de l'histoire de l'humanité réside en cette phrase :
" Le chaos est aléatoire".

Qui permet de justifier la peur des conséquences.
Qui tient en cette phrase :
" Si les conséquences sont aléatoires, il vaut mieux choisir les bonnes"

Et voilà comment est née l'éthique.
Quand quelqu'un a dit, " moi je sais quelles conséquences il faut choisir qui sont les bonnes positives"
Et les braves gens ont prié pour lui pendant des siècles.


Ce sont les trois phrases sur les-quelles reposent toutes les religions, de tout lieux, de tout temps.

Seulement, voilà.
Un mouvement chaotique n'est pas aléatoire. Il est imprédictible. Et la nuance est de taille.
En fait c'est même son imprédictibilité qui le rend cohérent.
C'est un mouvement dépendant de facteurs imminents. Et donc chrono-logique.
Aussi, il ne faudrait pas dire " il est imprédictible"
Mais plutôt, " il ne prédit pas, il réagit, son comportement dépend du présent, pas du futur"

Je n'ai pas pu déterminer la logique chaotique, et pour cause, elle est imprédictible, imminente.
En revanche, j'ai pu déterminer que le chaos est logique. Parceque chrono-logique.
Et si des millions de mathématiciens, depuis des millénaires, n'ont pas réussi à le démontrer avec l'algèbre...
J'ai inventé l'équation rhétorique. Et je l'ai fait.
Je n'aurais pas l'occasion de vous en faire la synthèse ici, je ne vous ai donné que les éléments essentiels.
Mais je vous demande de me croire.
Le chaos n'est pas aléatoire. Il est chrono-logique.

Aussi
Tout être vivant, a, de façon inhérente, un comportement chaotique.
C'est cela, un comportement fortuit, laxiste vis-à-vis de l'imminence.
Un comportement qui ne "prédit" pas son comportement.
Mais qui dépend de ses interactions, imminentes.
Et dont le potentiel, est à la fois infime, car dépendant de facteurs établis et antérieurs
Et infini, car non-dépendant de facteurs inétablis, et postérieurs.


Et, comme je viens de vous l'expliquer, la question n'a jamais été de savoir si ce comportement est aléatoire.
Il n'est pas aléatoire, il est chrono-logique.



C'est avec ce mensonge, du chaos aléatoire, que les menteurs justifient de te faire adopter un comportement conséquent.
Un comportement qui dépend du futur.
D'un futur potentiel.
Un comportement aléatoire.
Jusqu'à t'en faire oublier le présent, tes interactions, tes émotions, tes pensées, qui se portent déjà garantes de te faire adopter un comportement.
Le tiens.

Aussi te demanderais-je d'imaginer un innocent, qui va à l'église, à qui on dit que s'il a la foi, "il doit se comporter ainsi".
Alors que si dieu existe, ses émotions lui dictent déjà comment il doit agir. Il serait bien présomptueux, alors, de les remettre en question.

Mais, voyez..
Dieu existe, c'est l'imminence.
Pour quelqu'un qui a un comportement laxiste, l'imminence est son dieu.
C'est cela qui lui dicte son comportement.

Et, vous, qui pouvez altérer le temps, qui pouvez utiliser l'imminence, pour altérer vos comportements, pour altérer les conséquences...
Vous êtes des dieux pour dieu.
Vous êtes des créateurs de l'imminence.

Aussi serait-il tout à fait stupide de craindre dieu.
C'est lui qui vous craint.
C'est lui qui vous subit.
Lui, elle, l'imminence.

Et si quelqu'un doit faire preuve de miséricorde.... C'est vous.

Pour rappel, la dichotomie laxisme/autoritarisme dresse un rapport à l'imminence.
Un rapport hiérarchique.
-Un comportement fortuit est outil de l'imminence.
-L'imminence est outil du comportement induit.




Et, vous l'avez compris, toutes les religions, peu importe comment elles se justifient, peu importe ce qu'elles justifient...
Vous obligent à altérer vos comportements et leurs conséquences.
Elles vous obligent à utiliser l'imminence. Plutôt que de vous laisser utiliser par elle.
A devenir responsable, et conséquent.
A devenir des dieux pour dieu.
Même, et surtout, quand elles vous parleront d'humilité.



4 La conséquence d'un comportement conséquent.

Maintenant que vous avez compris ce que c'est qu'un comportement conséquent.
Que vous avez compris que vous aviez, pratiquement tous, un comportement conséquent.
Je vais vous rendre, réellement conséquents.
En vous expliquant les conséquences d'un comportement conséquent.
Suite à quoi, vous serez réellement responsables de vos comportements, et coupables de leurs conséquences.

N'avez-vous jamais eu le sentiment qu'aujourd'hui manquait de charme, et que demain serait encore moins charmant ?
Et qu'au fil de l'histoire, l'imminence devenait de moins en moins interactive ?
Avant que l'on vous dise que ce sentiment était erroné, aléatoire, et illégitime ?

Eh bien, ce n'est pas qu'un sentiment.
Ou, plutôt, ce sentiment est légitime.

Un comportement qui dépend des conséquences qu'il engendre, et non pas de ses interactions imminentes, est ce que l'on appelle un comportement hypocrite, un comportement qui utilise l'imminence.
La conséquence d'un comportement qui dépend de la conséquence qu'il engendre, c'est d'engendrer une conséquence.
Non plus des interactions.

C'est un comportement "néantique"
Cela consiste en une décroissance du potentiel chaotique relationnel par la réduction de l'intensité de la fréquence interactive du champs spatio-temporel.

Dans votre langue, ça veut dire qu'il n'y a plus d'imprévu.
Que le climat émotionel est trop tiède pour avoir un gout.
Et que vous n'êtes ni tristes, ni heureux.


Voyez-vous, toutes les questions que vous croyez "politiques" peuvent être résumées en une seule.
"A la fin, est-ce qu'on est tous uniques, ou tous identiques ?"

Et cela ne dépend que d'un seul facteur.
"Est-ce qu'on laisse une marge de manœuvre à l'imprévu ?"

Si vous savez poser ces deux questions, vous savez faire de la politique humaine, sans avoir besoin de technocrates.

Tout simplement, car
Le résultat d'un comportement fortuit, c'est d'engendrer des situations uniques, des individus uniques, au comportement unique.
Le résultat d'un comportement induit, c'est d'engendrer des situation identiques, des individus identiques, au comportement identique.

Sauf, si, éventuellement, mon présent travail porte ses fruits.
Au quel cas l'on pourrait considérer le laxisme synthétique.
Mais qu'avec des gens répondant au nom de Théo Palacin, je ne fais pas confiance aux autres.

L'imprévu est la seule valeur tangible. La seule valeur qui soit, et qui soit admissible.
Encore qu’indéterminable, et non-quantifiable, et même si c'était possible, je ne le dirais pas.

Car seules des situations uniques, peuvent engendrer des individus uniques, au comportement uniques.
La diversité des éléments dans l'inter-dépendance, étant la seule richesse tangible qui soit.
La seule croissance tangible qui soit, c'est la croissance de cette diversité.
Par l'imprévu. L'imprévu étant la définition même de la situation unique.

Aussi,
Un comportement qui ne dépend, et qui n'engendre pas d'interactions.
Donc, un comportement qui s'altère lui-même, en fonction des conséquences, indépendamment des causes qui l'habitent.
N'a pour seule conséquence, que d'éteindre l'imprévu.
En effet, un comportement qui se créé, en se prévoyant, ne prévoit pas l'imprévu, et ne le créé pas.

Moins d'imprévus = moins d'interactions = stérilisation de l'existence.

Et, si aujourd'hui semble moins charmant qu'hier, et plus charmant que demain, c'est car vous avez tous des comportements conséquents.
C'est parce que vous n'engendrez pas d'imprévu, pas d'interaction.
Mais des conséquences, vides de conséquences.

La conséquence d'un comportement conséquent...
C'est rien.

C'est même moins que rien.
C'est un rien qui se contracte.
La non-interaction.... Régressive.
Le néant.


J'aurais aimé vous l'expliquer en des termes plus scientifiques.
Mais ce serait beaucoup trop long. Et vous ne comprendriez pas.
Aussi, j'aime le sport de la pêche plus que le sport de la table, mais noyer le poisson n'a jamais constitué l'essence de mes activités.



5 La sainte-éthique.

La seule vertu qui soit admissible, c'est l'inconséquence.


L'inconséquence, est le seul état, du quel découle un comportement pouvant engendrer des imprévus, et des interactions.
Des interactions fortuites, influentes.
Non pas des interactions synthétiques, non-influentes, comme, par exemple, une relation de professionnel à client.

C'est l'inconséquence qui fertilise l'existence.
Qui fertilise l'imprévu, et les interactions.

Si je vous ai partagé ces mots, c'est pour vous faire acquérir la conséquence d'un comportement conséquent.
Dans l'espoir que vous le rejetiez.

Cela-dit, si vous persistez, désormais, vous en connaissez la conséquence.
Vous serez donc, dorénavant, réellement responsables de vos comportements, et coupables des conséquences que vous engendrerez.

A savoir.

Coupables d'avoir utilisé l'imminence.

Coupables d'avoir participé à l'effort normatif, et anti-qualitatif.

Coupables d'avoir amoindri l'imprévu, les interactions.

Coupables d'avoir éteint l'amour.



Échec et mat.


Je veux bien comprendre que ça te mette dans la m*rde.
Moi, c'est ta responsabilité irresponsable, et ta conséquence inconséquente qui m'ont mises dans la m*rde toute ma vie.
Je me suis démerdé de ta m*rde, la preuve.
Maintenant, démerdes toi.
Et si tu peux pas, c'est bien fait pour ta gueule.
Ça s'appelle la justice.


Si tu estimes que ces mots doivent être partagés, partages-les.
Je n'y met aucun droit d'hauteur, mais je t'interdis formellement de modifier la moindre lettre de son contenu.

En fait, j'ai très, très peu de contact.
Et j'ai besoin de ton aide pour diffuser ce message.


Tu pourrais te poser des questions.
Comme, " d'où provient cette extra-ordinaire faculté à utiliser l'imminence ?"
Ou encore " qu'advient-il si toutes les identités, tous les comportements, deviennent identiques et conséquents ?"
Crois moi, tu ne veux pas le savoir.
Et tu n'en as pas besoin.
Tu n'as besoin que de ce qui est imminent, et je viens de te l'écrire.


Je ne tiens pas à recevoir, ni tes éloges, ni tes calomnies.
Je sais la valeur de ces mots, je ne n'ai pas besoin de tes jugements de valeur.
Le prestige de mon talent, des mes efforts, je l'avais avant que tu ne me le reconnaisses, et je l'aurais après que tu l'ai oublié.
Mon présent travail est un outil. Pas un fragment de moi.
Offres lui l'amour d'un marteau, pas l'amour de la vie.
Tu peux m'aimer quand même. Mais pas avec un marteau.
On est pas chez les cromagnons bordel.

Maintenant, si tu veux me faire plaisir.
Si tu veux m'offrir un salaire pour ce travail.
Écoutes " La bombe humaine" de Téléphone.
Et danses.
 
A
adélys
Anonyme
mais weeeech
t as pris combien de temps a l’écrire!!
ça m'a gavé j'ai mm pas fini de le lire
 
M
Membre supprimé 350
Anonyme
Deux fois plus de caractère que dans tous mes récits réuni. Je lirai quand j'en aurais le temps hein désolé ;-;
Message d'importance capitale.
 
M
Membre supprimé 932
Anonyme
Waaaaaahhhh j'ai lu que le premier paragraphe.
Bon, pour faire une bonne introduction, il faut être bien dur. Les jambes de ta partenaire bien écartées.
Voilà, après, puisque tu connais la chose humaine et que tu aimes prendre les choses en mains, tu pose tes mains sur les reins de ta copines, et olé !!!!!
 
salut
Forumeur d’exception
🔥 V.I.P 🔥
Messages
3 334
Réactions
1 602
Pays
Russia
Fofocoins
4 220
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Message d'importance capitale.


Bonjour, bonsoir.

Je sais pas comment faire une introduction.
J'ai beaucoup travaillé.
Je vais vous expliquer, de la façon la plus claire, la plus concise possible, les tenants et les aboutissants de la question humaine.
Je n'aurais pas l'occasion de rentrer dans le détail, et ce n'est pas mon objectif.

Vous vous attendez, probablement, à des révélations extrêmement complexes et précises.
Mais non.
Mon objectif, ici, c'est d'aller droit au but, et je ne m'encombrerais que du strict nécéssaire.

A tout ceux, qui, parmi vous, pensent que la science doit être complexe pour valoir quelque chose...
Oubliez. Vous confondez la science et l'art.
Ce qui va suivre a pour vocation d'être utile, et fonctionnel.
Aussi, je suis venu poser un mécanisme de base. Pas son optimisation maximale.
Donc en plus d'être libre de fioritures superflues, cet outil sera également exempt de toute technologie pouvant compromettre son utilisation.

Vulgairement, je ne suis pas venu peindre un maximum de nuances, mais écrire un minimum de tendances.


1 Anthropologie

L'humain est extra-ordinaire.
Sa particularité réside dans la fonction de ses outils.
Des outils à la fonction indéfinie et infinie, la main, le mot.
N'ont, effectivement, aucune vocation particulière, mais peuvent s'improviser une infinité de fonctions.
Donc, une fonction indéfinie, et infinie.

Ce qui est une exception, une exclusivité, dans tout le règne animal.
En effet, les autres animaux sont pourvus d'outils à la fonction définie, et aboutie.
Je parlerais de l'aile et de la nageoire.
Qui, effectivement, ne peuvent que voler, nager. Et rien de plus.
Donc, fonction définie, et aboutie.

(Certains septiques diront que la fonction de la main c'est la préhension.
Auxquels je répondrais qu'auquel cas, nous aurions des pinces, et non plusieurs dizaines d'articulations.
Également que les crabes, n'ont pour l'heure, pas construit de fusée stellaire à ma connaissance.
Ils n'ont que pincé d'autres créatures avec leur articulation unique.)

Cela nous demande d'admettre une dynamique, une politique, exclusive à ces outils à la fonction indéfinie et infinie.
Que j'appelle personnellement, une politique néantique, ou synthétique. Faisant la dichotomie d'une politique naturelle, chaotique.
Mais c'est un peu long et compliqué, et je n'aurais pas l'occasion de le définir dans ce présent travail.
Pour gagner du temps, je vous le donne directement...
Ce qui distingue ces deux politiques, c'est le rapport à l'imminence.

En effet, des outils à la fonction définie, et aboutie, des outils animaux..
Ont un comportement chrono-logique,
Puisqu'ils n'ont pas le choix de l'utilisation qu'ils font de leurs outils, ils dépendent de leurs interactions immédiates.
Qui, elles-mêmes, dépendent de leurs interactions passées.
Vulgairement, une cause entraine une réaction, qui entraine une conséquence, qui entraine une cause.. ETC
(Attention, je n'ai pas mentionné de cycle, et je ne le ferrais pas au cours de cet exercice.
J'ai seulement mentionné une chrono-logie)

Je parlerais donc de laxisme vis-à-vis de l'imminence.
Un comportement qui n'altère par la continuité chrono-logique des événements, mais qui en dépend.
Un comportement fortuit.

A l'inverse, les outils à la fonction indéfinie et infinie, des humains..
Peuvent adopter un comportement aléatoire.
Puisqu'ils ont le choix de leur utilisation, ils ont, notamment, la capacité non pas de réagir à l'imminence...
Mais de "réagir au futur" Un futur potentiel, qui n'existe pas.
Un comportement qui ne dépend plus de ses interactions imminentes.
Mais de ses potentielles interactions futures. De ses propres conséquences.
Donc, un comportement qui n'est plus chrono-logique.


Je parlerais donc d'autoritarisme, vis-à-vis de l'imminence.
Un comportement qui altère la continuité chrono-logique des événements, et qui n'en dépend plus.
Un comportement induit.


Et ce rapport à l'imminence est un rapport hiérarchique.
Concrètement...
Le comportement fortuit est l'outil de l'imminence. C'est le comportement d'une " créature de l'imminence"
L'imminence est l'outil d'un comportement induit. C'est le comportement d'un " créateur de l'imminence".



Tout cela pour vous expliquer, que l'humain est capable de cela d'extra-ordinaire.
Qu'il peut adopter un comportement induit.
Un comportement non-chronologique, qui ne dépend pas de ses interactions immédiates, mais des conséquences potentielles qu'il engendrerait.
Un comportement autoritaire vis-à-vis de l'imminence.
Un comportement pouvant altérer, et même re-créer, la chrono-logie.
Un comportement dépendant d'un futur, potentiel, et inexistant.
Un comportement ne pouvant pas se justifier par son existence.
Un comportement aléatoire.


2 La religion.


La religion n'a jamais été aussi présente et répandue qu'aujourd'hui.
D'ailleurs, au risque de vous contrarier, j'estime, en me gardant une marge d'erreur plus que généreuse,
Que 99% d'entre vous sont des religieux qui s'ignorent.
Voyez plutôt.

Toutes les religions, de tout lieux, de toutes époques, ont cela en commun.
-Elles justifient un comportement identique.
-Elles justifient un comportement induit.
Par l'éthique.

Dans les faits,

Les curés conffessionaires sont devenus des psychologues.
Les exorcistes sont devenus des psychiatres.
La science de dieu est devenue la science de tout le monde / de personne.
La purification de l'hérétique par le feu est devenue la purification de l'hérétique par le neuroleptique.
Et de jésus à freud, il faut être responsable de son comportement.
Il faut avoir un comportement induit.

Et tout ceux n'aillant pas adopté un comportement induit, seront considéré comme de dangereux hérétiques par ces avis compétents susmentionnés, de par leur comportement imminent.
Et, tout ceux-là, au comportement imminent, imprédictible, subiront la persécution de l'inquisition normative des professionnels du comportement.
Regardez les "hérétiques" d'hier, et les "malades mentaux" d'aujourd'hui.
Vous verrez qu'il n'y a, en fait, aucune différence.


Pour justifier d'adopter ce comportement identique et conséquent, outres des ̶p̶r̶o̶p̶h̶è̶t̶e̶s̶ ̶e̶t̶ ̶d̶e̶s̶ ̶a̶p̶ô̶t̶r̶e̶s̶ docteurs et des scientifiques, il faut, également, des divinités.
Par exemple :

Artémis, qui est devenue, le climat.
Ares, qui est devenu, la géopolitique.
Hermes, qui est devenu, la finance.
Léso, qui est devenue, le covid.
Et beaucoup d'autres.

C'est tout autant de forces capricieuses et vengeresses, totalement hors de portée du contrôle humain.
Des divinités.
Le fait est, qu'en réalité...Les américains possédaient une technologie climatique, et même des armes climatiques au vietnam en 1955
Pour rappel, 1950, c'est l'époque à laquelle la télévision a fait son apparition.
En réalité... La géopolitique, n'est pas une force hors de portée du contrôle humain. Même si un homme est trop peu raisonnable et dangereux.
En réalité... La finance, quoi qu'on en dise, n'est pas un dieu hors de contrôle.
Bref. Toutes ces divinités qui justifient l'état de la "politique"...
Ont cela en commun qu'elles sont absentes.
Et, tout les religieux du monde sont, en fait, des "Absenthéïstes"
Qui justifient d'altérer leur comportement, en fonction de données absentes.
Non-présentes dans l'imminence.

Autre chose.
La loi, par définition, oblige l'individu à être responsable de son comportement. Et le rend coupable des conséquences qu'il engendre.
Et toute condamnation par le code pénal est, en fait, une condamnation pour crime d'hérésie.
Pour avoir eu un comportement irresponsable de lui-même.
La sanction "pédagogique" accompagnée par cette condamnation, vise d'ailleurs, à responsabiliser l'individu de son comportement.

Aussi, l'innocence, l'ignorance, l’insouciance, l’indifférence, l'irresponsabilité et l'inconséquence sont de ce fait illégales.
Vous noterez d'ailleurs, que la langue de molière ne connait que des négations pour les qualifier.

En somme, tout ces acteurs de la culture, du culte...
Mènent une inquisition normative, et anarchiste, à l'encontre des individus.

En effet, tout ces diagnostics, servant à désigner des "pathologies mentales", et des "troubles du comportement"
Désignent, en fait, des singularités. Des hérétiques.
Aussi dénotterez-vous qu'il n'existe aucun diagnostic pour désigner les individus au comportement normatif.
Alors même qu'anthropologiquement parlant, les singularités attestent d'une évolution, et que le manque de singularité....
Atteste d'une défaillance de la sélection naturelle.

Aussi dénoterrez-vous, encore, qu'une politique synthétique favorise grandement ceux qui n'ont aucune capacité particulière.
Pour se reproduire, il est bien inutile d'être fort, intelligent, ou beau. Il suffit d'avoir de l'argent.
Il n'y a aucun pré-requis pour gagner de l'argent, il suffit de fermer sa gueule.
Et plus tu fermes ta gueule, plus tu gagnes d'argent.
Ce ne sont pas les qualités individuelles qui favorisent les individus.
C'est leur faculté, à abandonner leurs qualités individuelles.
Voilà en quoi consiste l'inquisition normative systémique, inhérente à une politique synthétique.


Tout cela pour dire...
Tout ce qui justifie un comportement induit, et identique. Est une religion.
Autre chose, l'inquisition normative appliquée par les religieux.
C'est à dire, éradiquer, ou assimiler, toute personne marginale à ses standards.

Là, je vous ai parlé de la psychanalyse et de la législation.
Mais, féministes, écolos et socialistes, par exemple, n'en sont pas moins des religions.
Des gens qui se servent d'un prétexte éthique pour répandre leur culte.
Leur culte consistant en un comportement induit, et identique.

En fait, les religions, les cultes, sont innombrables aujourd'hui.
Et leurs acteurs, également.


La religion, tient donc en cela, quelle impose l'autoritarisme vis-à-vis de l'imminence à l'individu.
Elle lui impose d'utiliser cette capacité extra-ordinaire, citée dans le premier chapitre.


3 Le plus gros mensonge de l'histoire de l'humanité.

Le plus gros mensonge de l'histoire de l'humanité réside en cette phrase :
" Le chaos est aléatoire".

Qui permet de justifier la peur des conséquences.
Qui tient en cette phrase :
" Si les conséquences sont aléatoires, il vaut mieux choisir les bonnes"

Et voilà comment est née l'éthique.
Quand quelqu'un a dit, " moi je sais quelles conséquences il faut choisir qui sont les bonnes positives"
Et les braves gens ont prié pour lui pendant des siècles.


Ce sont les trois phrases sur les-quelles reposent toutes les religions, de tout lieux, de tout temps.

Seulement, voilà.
Un mouvement chaotique n'est pas aléatoire. Il est imprédictible. Et la nuance est de taille.
En fait c'est même son imprédictibilité qui le rend cohérent.
C'est un mouvement dépendant de facteurs imminents. Et donc chrono-logique.
Aussi, il ne faudrait pas dire " il est imprédictible"
Mais plutôt, " il ne prédit pas, il réagit, son comportement dépend du présent, pas du futur"

Je n'ai pas pu déterminer la logique chaotique, et pour cause, elle est imprédictible, imminente.
En revanche, j'ai pu déterminer que le chaos est logique. Parceque chrono-logique.
Et si des millions de mathématiciens, depuis des millénaires, n'ont pas réussi à le démontrer avec l'algèbre...
J'ai inventé l'équation rhétorique. Et je l'ai fait.
Je n'aurais pas l'occasion de vous en faire la synthèse ici, je ne vous ai donné que les éléments essentiels.
Mais je vous demande de me croire.
Le chaos n'est pas aléatoire. Il est chrono-logique.

Aussi
Tout être vivant, a, de façon inhérente, un comportement chaotique.
C'est cela, un comportement fortuit, laxiste vis-à-vis de l'imminence.
Un comportement qui ne "prédit" pas son comportement.
Mais qui dépend de ses interactions, imminentes.
Et dont le potentiel, est à la fois infime, car dépendant de facteurs établis et antérieurs
Et infini, car non-dépendant de facteurs inétablis, et postérieurs.


Et, comme je viens de vous l'expliquer, la question n'a jamais été de savoir si ce comportement est aléatoire.
Il n'est pas aléatoire, il est chrono-logique.



C'est avec ce mensonge, du chaos aléatoire, que les menteurs justifient de te faire adopter un comportement conséquent.
Un comportement qui dépend du futur.
D'un futur potentiel.
Un comportement aléatoire.
Jusqu'à t'en faire oublier le présent, tes interactions, tes émotions, tes pensées, qui se portent déjà garantes de te faire adopter un comportement.
Le tiens.

Aussi te demanderais-je d'imaginer un innocent, qui va à l'église, à qui on dit que s'il a la foi, "il doit se comporter ainsi".
Alors que si dieu existe, ses émotions lui dictent déjà comment il doit agir. Il serait bien présomptueux, alors, de les remettre en question.

Mais, voyez..
Dieu existe, c'est l'imminence.
Pour quelqu'un qui a un comportement laxiste, l'imminence est son dieu.
C'est cela qui lui dicte son comportement.

Et, vous, qui pouvez altérer le temps, qui pouvez utiliser l'imminence, pour altérer vos comportements, pour altérer les conséquences...
Vous êtes des dieux pour dieu.
Vous êtes des créateurs de l'imminence.

Aussi serait-il tout à fait stupide de craindre dieu.
C'est lui qui vous craint.
C'est lui qui vous subit.
Lui, elle, l'imminence.

Et si quelqu'un doit faire preuve de miséricorde.... C'est vous.

Pour rappel, la dichotomie laxisme/autoritarisme dresse un rapport à l'imminence.
Un rapport hiérarchique.
-Un comportement fortuit est outil de l'imminence.
-L'imminence est outil du comportement induit.




Et, vous l'avez compris, toutes les religions, peu importe comment elles se justifient, peu importe ce qu'elles justifient...
Vous obligent à altérer vos comportements et leurs conséquences.
Elles vous obligent à utiliser l'imminence. Plutôt que de vous laisser utiliser par elle.
A devenir responsable, et conséquent.
A devenir des dieux pour dieu.
Même, et surtout, quand elles vous parleront d'humilité.



4 La conséquence d'un comportement conséquent.

Maintenant que vous avez compris ce que c'est qu'un comportement conséquent.
Que vous avez compris que vous aviez, pratiquement tous, un comportement conséquent.
Je vais vous rendre, réellement conséquents.
En vous expliquant les conséquences d'un comportement conséquent.
Suite à quoi, vous serez réellement responsables de vos comportements, et coupables de leurs conséquences.

N'avez-vous jamais eu le sentiment qu'aujourd'hui manquait de charme, et que demain serait encore moins charmant ?
Et qu'au fil de l'histoire, l'imminence devenait de moins en moins interactive ?
Avant que l'on vous dise que ce sentiment était erroné, aléatoire, et illégitime ?

Eh bien, ce n'est pas qu'un sentiment.
Ou, plutôt, ce sentiment est légitime.

Un comportement qui dépend des conséquences qu'il engendre, et non pas de ses interactions imminentes, est ce que l'on appelle un comportement hypocrite, un comportement qui utilise l'imminence.
La conséquence d'un comportement qui dépend de la conséquence qu'il engendre, c'est d'engendrer une conséquence.
Non plus des interactions.

C'est un comportement "néantique"
Cela consiste en une décroissance du potentiel chaotique relationnel par la réduction de l'intensité de la fréquence interactive du champs spatio-temporel.

Dans votre langue, ça veut dire qu'il n'y a plus d'imprévu.
Que le climat émotionel est trop tiède pour avoir un gout.
Et que vous n'êtes ni tristes, ni heureux.


Voyez-vous, toutes les questions que vous croyez "politiques" peuvent être résumées en une seule.
"A la fin, est-ce qu'on est tous uniques, ou tous identiques ?"

Et cela ne dépend que d'un seul facteur.
"Est-ce qu'on laisse une marge de manœuvre à l'imprévu ?"

Si vous savez poser ces deux questions, vous savez faire de la politique humaine, sans avoir besoin de technocrates.

Tout simplement, car
Le résultat d'un comportement fortuit, c'est d'engendrer des situations uniques, des individus uniques, au comportement unique.
Le résultat d'un comportement induit, c'est d'engendrer des situation identiques, des individus identiques, au comportement identique.

Sauf, si, éventuellement, mon présent travail porte ses fruits.
Au quel cas l'on pourrait considérer le laxisme synthétique.
Mais qu'avec des gens répondant au nom de Théo Palacin, je ne fais pas confiance aux autres.

L'imprévu est la seule valeur tangible. La seule valeur qui soit, et qui soit admissible.
Encore qu’indéterminable, et non-quantifiable, et même si c'était possible, je ne le dirais pas.

Car seules des situations uniques, peuvent engendrer des individus uniques, au comportement uniques.
La diversité des éléments dans l'inter-dépendance, étant la seule richesse tangible qui soit.
La seule croissance tangible qui soit, c'est la croissance de cette diversité.
Par l'imprévu. L'imprévu étant la définition même de la situation unique.

Aussi,
Un comportement qui ne dépend, et qui n'engendre pas d'interactions.
Donc, un comportement qui s'altère lui-même, en fonction des conséquences, indépendamment des causes qui l'habitent.
N'a pour seule conséquence, que d'éteindre l'imprévu.
En effet, un comportement qui se créé, en se prévoyant, ne prévoit pas l'imprévu, et ne le créé pas.

Moins d'imprévus = moins d'interactions = stérilisation de l'existence.

Et, si aujourd'hui semble moins charmant qu'hier, et plus charmant que demain, c'est car vous avez tous des comportements conséquents.
C'est parce que vous n'engendrez pas d'imprévu, pas d'interaction.
Mais des conséquences, vides de conséquences.

La conséquence d'un comportement conséquent...
C'est rien.

C'est même moins que rien.
C'est un rien qui se contracte.
La non-interaction.... Régressive.
Le néant.


J'aurais aimé vous l'expliquer en des termes plus scientifiques.
Mais ce serait beaucoup trop long. Et vous ne comprendriez pas.
Aussi, j'aime le sport de la pêche plus que le sport de la table, mais noyer le poisson n'a jamais constitué l'essence de mes activités.



5 La sainte-éthique.

La seule vertu qui soit admissible, c'est l'inconséquence.


L'inconséquence, est le seul état, du quel découle un comportement pouvant engendrer des imprévus, et des interactions.
Des interactions fortuites, influentes.
Non pas des interactions synthétiques, non-influentes, comme, par exemple, une relation de professionnel à client.

C'est l'inconséquence qui fertilise l'existence.
Qui fertilise l'imprévu, et les interactions.

Si je vous ai partagé ces mots, c'est pour vous faire acquérir la conséquence d'un comportement conséquent.
Dans l'espoir que vous le rejetiez.

Cela-dit, si vous persistez, désormais, vous en connaissez la conséquence.
Vous serez donc, dorénavant, réellement responsables de vos comportements, et coupables des conséquences que vous engendrerez.

A savoir.

Coupables d'avoir utilisé l'imminence.

Coupables d'avoir participé à l'effort normatif, et anti-qualitatif.

Coupables d'avoir amoindri l'imprévu, les interactions.

Coupables d'avoir éteint l'amour.



Échec et mat.


Je veux bien comprendre que ça te mette dans la m*rde.
Moi, c'est ta responsabilité irresponsable, et ta conséquence inconséquente qui m'ont mises dans la m*rde toute ma vie.
Je me suis démerdé de ta m*rde, la preuve.
Maintenant, démerdes toi.
Et si tu peux pas, c'est bien fait pour ta gueule.
Ça s'appelle la justice.


Si tu estimes que ces mots doivent être partagés, partages-les.
Je n'y met aucun droit d'hauteur, mais je t'interdis formellement de modifier la moindre lettre de son contenu.

En fait, j'ai très, très peu de contact.
Et j'ai besoin de ton aide pour diffuser ce message.


Tu pourrais te poser des questions.
Comme, " d'où provient cette extra-ordinaire faculté à utiliser l'imminence ?"
Ou encore " qu'advient-il si toutes les identités, tous les comportements, deviennent identiques et conséquents ?"
Crois moi, tu ne veux pas le savoir.
Et tu n'en as pas besoin.
Tu n'as besoin que de ce qui est imminent, et je viens de te l'écrire.


Je ne tiens pas à recevoir, ni tes éloges, ni tes calomnies.
Je sais la valeur de ces mots, je ne n'ai pas besoin de tes jugements de valeur.
Le prestige de mon talent, des mes efforts, je l'avais avant que tu ne me le reconnaisses, et je l'aurais après que tu l'ai oublié.
Mon présent travail est un outil. Pas un fragment de moi.
Offres lui l'amour d'un marteau, pas l'amour de la vie.
Tu peux m'aimer quand même. Mais pas avec un marteau.
On est pas chez les cromagnons bordel.

Maintenant, si tu veux me faire plaisir.
Si tu veux m'offrir un salaire pour ce travail.
Écoutes " La bombe humaine" de Téléphone.
Et danses.
Oh le pauvre moi non plus je n’ai point tout compris
 
salut
Forumeur d’exception
🔥 V.I.P 🔥
Messages
3 334
Réactions
1 602
Pays
Russia
Fofocoins
4 220
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Quequ’un peut m’expliquer svp
 
Les membres Foforum ont déjà plantés 8 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?