Mental incompris ?

  • Auteur de la discussion Ailes Brûlées
  • Date de début
A
Ailes Brûlées
Anonyme
Bonjour, je m'appelle Julie et j'ai 18 ans... très bientôt 19 ans. C'est la toute première fois pour moi d'écrire sur un forum et de tout simplement lire dessus des cas qui peut potentiellement m'aider dans la très longue phase que je traverse. Déjà, il faut savoir que depuis le collège, je suis devenu très timide et je n'ai presque aucune confiance en moi. Je me trouve moche, inutile, etc,... J'oublie pleins de chose très rapidement et j'en subis souvent les conséquences. Depuis le collège, la notion suicide survient régulièrement dans ma tête. Je sais que je ne le ferais pas par peur d'avoir mal et je ne veux surtout pas faire déprimer ma famille puisque je sais que cet acte a de grave conséquences sur l'entourage. J'en parle parce que je sais que bien que je ne ferais pas cette acte, y penser souligne le fait que je ne suis pas bien mentalement. J'ai déjà penser à consulter mais j'y ai renoncé parce que le faire, mettra forcément ma famille au courant même si je suis majeur puisqu'ils veulent savoir où je suis et que je vis chez eux. De plus, si j'ai moins d'argent sur ma CM, des questions me seront posés.
Bref, au lycée, j'ai fais un changement de filière puisque dans ma 1ère Générale, ma classe me laissait complètement à l'écart. J'était tout le temps toute seule et j'avais régulièrement l'impression d'être de trop et de me faire juger sur mon physique ( en faite, quand je parle de physique, c'est particulièrement de ma tête car le corps je suis bien). Je me suis complètement renfermée sur moi-même. Grâce à ma soeur, j'ai rencontrée des filles qui sont devenues mes amies. Mon changement de filière a donc été grâce à elles et mon adorable soeur jumelle. Quand j'ai fais ma 2ème première, cette fois-ci en ST2S, je me suis sentie très bien. Mais une fois qu'elles sont parties en étude supérieur et que moi je me suis retrouvée en terminale, je me suis sentie seule. Je m'étais pas énormément rapproché des gens de ma classe. C'était surtout des camarades de classes. Mais comparé à ma 1ère G, je savais que si j'avais des questions, je pouvais les poser.

Les jeux m'ont également beaucoup aidé à avoir un peu plus confiance en moi.

Cette année, je suis en première année en IFSI. Un tout nouveau départ pour moi. J'ai voulu vaincre ma timidité en allant voir les personnes de ma promo. J'ai bien cru y échouer mais j'ai finalement réussi à m'intégrer dans un petit groupe. Je suis actuellement en plein stage en EHPAD. J'ai voulu une fois de plus faire de gros efforts mais aujourd'hui, j'ai eu l'impression que tout s'est fait écraser par une seule personne. Pour valider des compétences, il faut que un personnel soignant nous observe. Sachant que personnes ne m'a jamais guidé pour faire des toilettes, depuis le début je les fait seules. Un jour, 2 aides-soignantes surgissent pendant que je fais une toilette et me dise des choses que je fais mal mais ne m'explique pas comment y remédier. Elles ne sont mêmes pas resté jusqu'au bout de la toilette. Aujourd'hui, on m'a accompagné pour faire une douche à une résidente. J'en avait jamais fait et donc je posais des questions qui n'en avait pas la peine d'avoir lieu puisque au fond de moi, je connaissais les réponses. C'était juste par stress. Ce midi, l'A-S qui m'a accompagnée me dit devant toute l'équipe que je ne suis pas sûr de moi et que c'est pas bien puisque je suis à ma 3ème semaine de stage. Il faut savoir que quand je fais mes toilettes seule, j'ai confiance en moi et tout se passe très bien. On me juge sur des moments dans lequel on ne me prévient pas du tout et quand je découvre à faire une douche ? Je me suis sentie incomprise et abattue sur place. Tout les efforts que je fournis dans la vie se font toujours ruiné... j'ai l'impression que je n'ai pas le droit d'être heureuse et que à cause de mon mental et à ma tête, je ne réussirais jamais à faire quelque chose ?

Au final, par rapport à des personnes, mon cas ne vaux sûrement presque rien mais au moins, je tente tout de même de pouvoir communiquer sur mes problèmes... chose que je fais presque jamais et que quand je le fais, je me sent toujours incomprise.

Je vous ai épargné de détails de ma vie qui me suivra à l'éternité dans ma tête puisque ça me fait mal au coeur.
 
G
GGwen
Anonyme
Bonjour Julie,
Je m'appelle Gwenaël, et j'ai 24 ans.
Je viens de découvrir ce forum, et j'ai découvert ton message. J'ai vu que ça faisait quelques mois que tu l'as posté. J'espère que tu vas mieux depuis ?
Tout d'abord, j'aimerais te dire que personne n'est plus ou moins important qu'un autre. Tu es aussi importante que les autres. Tu partages tes problèmes, et déjà tu en as pris conscience, chose que beaucoup ne réussissent pas lors de leur passage sur terre. Tu entames un travail personnel pour aller mieux, et tu peux être fière de toi.
Se sentir seul, incompris, et faire face aux expériences de la vie, c'est très compliqué. Et de ce que tu décris, tu avances malgré tout, tu réussis là où tu penses échouer.
Le tout, c'est de trouver de bonnes personnes pour t'entourer. Je pense que ta soeur dois beaucoup t'aider. Elle a l'air très importante pour toi.

Tu peux te faire aider par un professionnel si tu le souhaite, c'est à toi et toi seule de décider. Tu es la déesse de ta vie. Tu décides de chaque choix, chaque mot, chaque geste. Ne t'oublie pas. Tu es importante.

Tu es en formation d'infirmière, les résidents/patients ont beaucoup à t'apporter aussi. Chaque être à un impact sur son prochain. On se construit les uns les autres. Tu es là pour les accompagner, les aidés, mais eux aussi ont des choses à t'offrir.



J'ai pas l'habitude de parler sur les forums, c'est une première pour tout dire. Mais en tout cas n'hésites surtout pas si tu veux échanger, se serait avec plaisir.
Prends soin de toi
 
Teddybear28
Forumeur mega actif
Messages
280
Réactions
353
Fofocoins
2 557
Vu
Bonjour Julie,
Je m'appelle Gwenaël, et j'ai 24 ans.
Je viens de découvrir ce forum, et j'ai découvert ton message. J'ai vu que ça faisait quelques mois que tu l'as posté. J'espère que tu vas mieux depuis ?
Tout d'abord, j'aimerais te dire que personne n'est plus ou moins important qu'un autre. Tu es aussi importante que les autres. Tu partages tes problèmes, et déjà tu en as pris conscience, chose que beaucoup ne réussissent pas lors de leur passage sur terre. Tu entames un travail personnel pour aller mieux, et tu peux être fière de toi.
Se sentir seul, incompris, et faire face aux expériences de la vie, c'est très compliqué. Et de ce que tu décris, tu avances malgré tout, tu réussis là où tu penses échouer.
Le tout, c'est de trouver de bonnes personnes pour t'entourer. Je pense que ta soeur dois beaucoup t'aider. Elle a l'air très importante pour toi.

Tu peux te faire aider par un professionnel si tu le souhaite, c'est à toi et toi seule de décider. Tu es la déesse de ta vie. Tu décides de chaque choix, chaque mot, chaque geste. Ne t'oublie pas. Tu es importante.

Tu es en formation d'infirmière, les résidents/patients ont beaucoup à t'apporter aussi. Chaque être à un impact sur son prochain. On se construit les uns les autres. Tu es là pour les accompagner, les aidés, mais eux aussi ont des choses à t'offrir.



J'ai pas l'habitude de parler sur les forums, c'est une première pour tout dire. Mais en tout cas n'hésites surtout pas si tu veux échanger, se serait avec plaisir.
Prends soin de toi
Vivement qu'elle reçoive ton message tu sais... Ça fait bien longtemps quand même et elle était là en visiteur. Mais espérons bien parceque tu as tout dit, ton message est réconfortant.
 
Sujets similaires Réponses Date
quelle différence entre mental et conscient? 1