Enseignement du bien

  • Auteur de la discussion Kapdehendel
  • Date de début
K
Kapdehendel
Anonyme
Précepte du bien

Il n'y a de bien que le bien, le bien n'est pas le mal, le mal n'est pas le bien, le bien et le mal s'opposent. Le bien n'a pas créé le mal, le mal n'a pas créé le bien. Le bien et le mal ne sont pas associés, le bien et le mal ne sont pas égaux.

Le bien et le mal n'existent que par leur volonté. Au bien la bonne volonté et au mal la mauvaise. La mauvaise volonté du mal ne permet que le mal alors que la volonté du bien a permis de créer, tous les êtres, mis à part le mal. Alors le bien est le Créateur. Donc le mal décida de faire souffrir les êtres du bien pour les pousser à faire du mal. Mais le bien est plein de justice et non de vengeance. Et le mal se retourne contre ceux qui font du mal.

Car ceux qui font du mal jouent avec le mal comme on joue avec le feu et qu'on se brûle. Le bien étant le bien, il n'a pas créé le mal et ne punit pas. Malgré sa justice qui met hors d'état de nuire ceux qui font du mal, le bien ne peut rien contre le mal qui se retourne contre eux et cela a un goût de vengeance.

Comme lorsqu'on agit mal car on se sent mal et alors le mal se retourne contre soi car on a agit mal, donc on se sent encore mal et on agit encore mal, ainsi de suite.

Alors selon ce précepte, il faut prier le bien de protéger du mal pour se sentir bien et agir bien.
Et lorsque l'on ne fait pas de mal et que malgré sans défense, la justice du bien se réalise. On se retrouve récompensé par le bien.

Zoroastre

Dès le commencement, les deux Mainyu, les esprits jumeaux, l'un bon, l'autre mauvais, apparurent ensemble en pensée, en parole, en action, mais entre Vahyo qui est le bien et Akem qui est le mal, seul le sage choisit le bien.

Lao Tseu

La voie que l'on peut définir n'est pas le Tao, la Voie éternelle. Le nom que l'on peut prononcer n'est pas le Nom éternel. Ce qui ne porte pas de nom, le non-être, est l'origine du ciel et de la terre. Ce qui porte un nom est la mère de tout ce que nous percevons, choses et êtres.

Ahuru Mazda

Dès le commencement, les deux Mainyu, les esprits jumeaux, l'un bon, l'indolore, l'autre mauvais, la douleur, apparurent ensemble en pensée, en parole, en action, mais entre Vahyo qui est le bien et Akem qui est le mal, seul le sage choisit le bien.

Tao

La voie que l'on peut définir n'est pas le Tao, l'Indolore, la Voie sans douleur éternelle . Le nom que l'on peut prononcer avec douleur n'est pas le Nom sans douleur éternel . Ce qui ne porte pas de nom avec douleur, le non-être de la douleur, est l'origine sans douleur du ciel et de la terre. Ce qui porte un nom sans douleur est la mère de tout ce que nous percevons, choses et êtres sans douleur.
 
K
Kapdehendel
Anonyme
*La voie que l'on peut définir avec douleur n'est pas le Tao, l'Indolore.
 
K
Kapdehendel
Anonyme
L'Indolore Infiniment Grand Dieu

L'indolore infiniment grand tenant pour vrai son infinité sans douleur, aussi en possibilités sans douleur, fait sa foi sans douleur
que tout sauf la douleur est possible, le rendant ainsi omnipotent.

Mis à part la douleur, tout est susceptible d'exister en lui. Dont la création sans douleur, l'esprit sans douleur en action,
le souffle sans douleur, l'énergie sans douleur qui se forme sans douleur en matière. A la fois à l'image et fruit de sa méditation
imagination sans douleur se mouvant à chaque instant selon sa volonté sans douleur.

L'omnipotence de l'indolore infiniment grand ne se réalise que sans douleur.

L'indolore infiniment grand imagine le vide de la douleur qui fait le plein de l'indolore
Le plein est un univers où l'expansion de l'univers représente l'agrandissement de l'indolore et les trous noirs rapetissent la douleur.
Alors la vie apparaît avec la contrainte de la sélection qui élimine seulement la douleur laissant place au reste divers et varié. Dont
l'humain, expert en perception pour que l'univers ne soit que sans douleur.
 
C
Caliope
Anonyme
Et donc vous revenez aux sources du manichéisme ou ?
Une créateur, une créatrice ? Un conseil de création ? De l'incréation ?
Quel est ensuite votre projet politique, d'organisation des relations entre les individus, les groupes. Quelles lois ?
 
K
Kapdehendel
Anonyme
Et donc vous revenez aux sources du manichéisme ou ?
Une créateur, une créatrice ? Un conseil de création ? De l'incréation ?
Quel est ensuite votre projet politique, d'organisation des relations entre les individus, les groupes. Quelles lois ?
C'est juste pour partager l'idéologie du Créateur qui n'aurait pas créé le mal.
 
K
Kapdehendel
Anonyme
Les mondes du bien et du mal n'existent pas l'un pour l'autre. Chacun des mondes est infiniment grand. Sauf que dans le monde du bien, l'infinité c'est une infinité de créatures du bien, alors que dans le monde du mal, il n'existe que le mal qui est infini. Le bien infiniment grand est infini en temps, éternel, il existe qu'il le veuille bien ou non pas avec le mal, son existence n'est que bonne volonté. Le mal infiniment grand est infini en temps, éternel, il existe qu'il le veuille mal ou non pas avec le bien, son existence n'est que mauvaise volonté.
Avec sa mauvaise volonté, le mal essaie d'exister pour le bien, en venant dans son monde, pour corrompre ses créatures, en les faisant souffrir pour les pousser à agir mal, sauf ceux qui croient et prient le bien de les protéger du mal pour se sentir bien et agir bien.
 
K
Kapdehendel
Anonyme
Le monde du mal n'existe pas pour celui du bien. Quand le mal n'existe pas, il n'existe pas pour les autres et il n'est mauvais que pour lui-même. Donc l'inexistence du mal n'est mauvaise que pour le mal, l'inexistence du mal c'est le bien.
 
K
Kapdehendel
Anonyme
Le ciel et la terre sont éternellement sans douleur. Ils n'ont pas avec douleur de vie propre. Voilà pourquoi ils sont éternellement sans douleur. Ainsi, la première place sans douleur revient au Sage qui a su sans douleur s'effacer. En oubliant la douleur de sa personne, il s'impose sans douleur au monde. Sans désir avec douleur s pour lui-même, ce qu'il entreprend sans douleur est parfait. Il s'était sans douleur assis le premier à la dernière place. C'est pour cela qu'il se retrouve à la première.
 
K
Kapdehendel
Anonyme
Les cinq couleurs avec douleur aveuglent avec douleur l'homme. Les cinq notes avec douleur assourdissent avec douleur ses oreilles. Les cinq saveurs avec douleur ne rendent sa bouche sensible qu'avec douleur. Les courses et la chasse avec douleur égarent son esprit. Les richesses avec douleur l'empêchent de progresser sans douleur. Ainsi le Sage tourne sans douleur son regard en lui-même et, loin du tumulte et des désirs avec douleur, exerce librement son choix sans douleur.
 
K
Kapdehendel
Anonyme
Dans l'univers, le plus faible en douleur est celui qui est le plus fort sans douleur et qui vient à bout du plus fort en douleur. Seul ce qui est sans substance avec douleur peut pénétrer un espace sans douleur plein. Par là le Sage reconnaît la vertu du non-agir avec douleur. Enseigner sans la parole avec douleur, entreprendre sans agir avec douleur. Voilà la vertu de l'indolore. Cela est difficile à comprendre sans douleur pour la plupart des hommes avec douleur. Là pourtant se trouve la vérité de l'indolore. Car le plus faible en douleur gagnera sur le plus fort en douleur et la douleur ne saurait égaler la puissance de l'indolore du non-dire avec douleur et du non-faire avec douleur.
 
Salima
Forumeur enragé
Messages
547
Réactions
187
Fofocoins
1 919
Pourquoi ?

En quoi ai je modifié ?


Tu es sûr de savoir dans quel sujet tu post avant de poster ?
Enseignement du bien
 
N
Nico
Anonyme
Juste pour savoir : qui a compris ?
Moi en tout cas je n'ai absolument rien compris
Hé ben pour une fois je suis d'accord avec toi, tout ce baratin ne sert à rien Son auteur se fait mousser en essayant de se faire passer un intello pseudo philosophe mais il ignore le mot pédagogie.
 
Les membres Foforum ont déjà plantés 8 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?
Derniers messages
Derniers billets blog