Actualités Des dizaines d'oiseaux morts sont retrouvés sur les plages du Cap-Breton

Les oiseaux océaniques infectés par la grippe aviaire terminent leurs courses sur les côtes de la Nouvelle-Écosse et les responsables locaux craignent que la maladie hautement contagieuse ne se propage maintenant parmi les populations d'oiseaux locales.

Des dizaines d'oiseaux morts sont retrouvés sur les plages du Cap-Breton


Des millier d’oiseaux morts de la grippe au cours des deux dernières semaines et le ministère de la Faune du Québec affirme que des centaines d'entre eux sont des cas confirmés de H5N1 - connu sous le nom de grippe aviaire.

Elizabeth Walsh, biologiste au ministère des Ressources naturelles et des Énergies renouvelables de la Nouvelle-Écosse, a déclaré que plus de 300 oiseaux morts ou mourants ont été trouvés le long du littoral de la province et qu'il est préoccupant que la maladie ne se propage localement.

"Nous avons plus de probabilité de grippe aviaire chez nos oiseaux aquatiques tel que les goélands... que lorsque nous avons des oiseaux comme les fous de Bassan, quand ils meurent sur terre, des charognards tels que les pygargues à tête blanche [et] nos autres oiseaux de proie peuvent également succomber à la grippe aviaire », a-t-il ajouté.

Le virus se propage par les sécrétions d'oiseaux et les excréments, dit le ministère.

Le ministère dit qu'il y a peu de chances que les humains soient infectés après avoir été en contact avec les oiseaux, mais les personnes qui entrent en contact avec un oiseau devraient se laver les mains avec du savon et de l'eau chaude ou une solution alcoolisée.
 
Les membres Foforum ont déjà plantés 15 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. C´est gratuit, voir comment ça marche ?