Conquérir l espace pour survivre?

  • Auteur de la discussionMaxsme
  • Date de début
M
Maxsme
Anonyme
Stephen Hawking était très inquiet par rapport à l avenir de l humanité il a dit que notre seul solution pour survivre en tant qu espèce est de coloniser l espace ... comme la surpopulation se développe de manière exponentiel et pareil pour ma surexploitation des ressources je doute qu il ai eu tort alors nos siècles sont ils compté.?
 
C
Caliope
Anonyme
Coloniser l'espace pour y étendre notre vilénie, nos pollutions, nos barbaries, les infections de nos haines ?

La théorie de l'espace vital : la conquête d'espace pour développer se population, est surtout connue dans sa version Nazie !
Mais quelque part, elle empruntait largement à la "Frontière" américaine, cette expansion qui colonisa les usa en exterminant les populations amérindiennes du nord. (Les colonisations européennes étaient très différentes sur le principe).

Il faut limiter les naissances, surtout en afrique et au moyen-orient puisque la plupart des autres continents ont déjà quasiment achevé leur transition démographique.

LIMITER les NAISSANCES !!! (tout ce qu'on fait d'autre ne sert à RIEN)
 
T
Tryo
Anonyme
La démographie exponentielle fait, entre autres, qu'on extermine les peuples africains pour faire de la place.
"Crime organisé, cent milles morts par jour" comme disait Jean Ziegler à l'ONU.
Le malthusianisme est urgent.
 
Chasaki
Forumeur enragé
Messages
836
Réactions
1 100
Fofocoins
14 005
Le problème majeur de l'ensemble des populations se sentant "menacées" par le déclin et l'effondrement démographique vernaculaire est lié par la décision de ces mêmes populations de freiner la natalité pour contribuer à la production, se vautrant dans l'enlisement de cette machine castratrice.
Le problème est d'ordre économique et lié à la cadence infernale de production, qui implique un basculement progressif démographique.
Les personnes de ces souches territoriales, notamment de l'Europe, de façon globale, œuvrent moins à la fécondité, car elles ont hérités d'un certain confort moral (un peu trop) notamment et d'un soutien de poids non négligeable dans l'evolution des modes de vie, en réalité une incorporation culturelle et tendancielle pour l'époque, qui ne dit pas son nom, et d'une (trop grande) flexibilité dans le champs d'action, et dans la production, bien sûr, ce coup de bambou est aussi due à une politique immigrationniste sclérosée et bien trop souple, individus qui sont déportées vers des territoires où la population est plus vieillissante qu'elle n'y paraît...
Paradoxalement, les populations qui ne sombrent pas dans la famine et les guerres font moins d'enfants que celles qui y sont confrontées le jour et la nuit, mais la donne peut changer...
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", dirait Lavoisier.
Des personnes issues de d'autres contrées viennent et s'importent dans des civilisations qui pêchent à maintenir le taux de natalité dans une stabilité croissante, car le soucis de consommation, de main-d'oeuvre dans certains secteurs d'activités (j'ai bien dis certains), de libéralisme grandeur nature, et d'un manque de possibilité d'être productif dans le travail et à la fois, s'adonner pleinement aux plaisirs de la vie, sociales et qui n'ont plus la nécessité traditionnelle de s'accoupler, fonder une famille, et avoir des enfants, et une maisonnette personnelle, empêchent l'exercice de production, par ailleurs, beaucoup décident de quitter les territoires trop concurrentiels économiquement pour éviter de galvauder leur possibilité de se construire, c'est le grand bouleversement modificateur mondial.
Plus le maintien de l'économie d'un pays deviendra le mot d'ordre, plus les appels d'airs augmenteront, plus les organismes multilatéraux et multinationaux feront leur beurre, plus les traditions seront mis en queue de peloton, et moins la natalité, il y aura (Yoda, sort de ce corps, je te prie).
PS : il y a également une décision consensuelle tragique et désastreuse que beaucoup n'ont pas soulignées, car trop risquée de le dire pour ne pas être traitée de beauf masculiniste (et je vais pas me mouiller les gars, rien à braire ^^') mais il se pourrait bien aussi que certaines libertés par soucis d'égalitarisme, ont également données les clefs de la déchéance de la populace première du nom, et ouvert le champs de tous les possibles pour des revendications que je jugerais, quelques peu je dirais, puériles ! pour être tout à fait honnête ! Mais on est en droit de se questionner sur ce point ( du moins ceux qui arrivent à déchiffrer entre les lignes).
 
C
c'est moi
Anonyme
Stephen Hawking était très inquiet par rapport à l avenir de l humanité il a dit que notre seul solution pour survivre en tant qu espèce est de coloniser l espace ... comme la surpopulation se développe de manière exponentiel et pareil pour ma surexploitation des ressources je doute qu il ai eu tort alors nos siècles sont ils compté.?

Très peu seront élus, on aura largement assez de place sur Terre. Même Descartes a fini par admettre l'existence de Dieu !
 
Yannick
Forumeur giga actif
Messages
484
Réactions
-2
Fofocoins
1 399
Planète foutue c'est planète foutue pour tout ce qui vit dessus aussi.
M'en cogne je serais auprès de Saint-Pierre.
 
C
Caliope
Anonyme
Le problème majeur de l'ensemble des populations se sentant "menacées" par le déclin et l'effondrement démographique vernaculaire est lié par la décision de ces mêmes populations de freiner la natalité pour contribuer à la production, se vautrant dans l'enlisement de cette machine castratrice.
Le problème est d'ordre économique et lié à la cadence infernale de production, qui implique un basculement progressif démographique.
Les personnes de ces souches territoriales, notamment de l'Europe, de façon globale, œuvrent moins à la fécondité, car elles ont hérités d'un certain confort moral (un peu trop) notamment et d'un soutien de poids non négligeable dans l'evolution des modes de vie, en réalité une incorporation culturelle et tendancielle pour l'époque, qui ne dit pas son nom, et d'une (trop grande) flexibilité dans le champs d'action, et dans la production, bien sûr, ce coup de bambou est aussi due à une politique immigrationniste sclérosée et bien trop souple, individus qui sont déportées vers des territoires où la population est plus vieillissante qu'elle n'y paraît...
Paradoxalement, les populations qui ne sombrent pas dans la famine et les guerres font moins d'enfants que celles qui y sont confrontées le jour et la nuit, mais la donne peut changer...
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", dirait Lavoisier.
Des personnes issues de d'autres contrées viennent et s'importent dans des civilisations qui pêchent à maintenir le taux de natalité dans une stabilité croissante, car le soucis de consommation, de main-d'oeuvre dans certains secteurs d'activités (j'ai bien dis certains), de libéralisme grandeur nature, et d'un manque de possibilité d'être productif dans le travail et à la fois, s'adonner pleinement aux plaisirs de la vie, sociales et qui n'ont plus la nécessité traditionnelle de s'accoupler, fonder une famille, et avoir des enfants, et une maisonnette personnelle, empêchent l'exercice de production, par ailleurs, beaucoup décident de quitter les territoires trop concurrentiels économiquement pour éviter de galvauder leur possibilité de se construire, c'est le grand bouleversement modificateur mondial.
Plus le maintien de l'économie d'un pays deviendra le mot d'ordre, plus les appels d'airs augmenteront, plus les organismes multilatéraux et multinationaux feront leur beurre, plus les traditions seront mis en queue de peloton, et moins la natalité, il y aura (Yoda, sort de ce corps, je te prie).
PS : il y a également une décision consensuelle tragique et désastreuse que beaucoup n'ont pas soulignées, car trop risquée de le dire pour ne pas être traitée de beauf masculiniste (et je vais pas me mouiller les gars, rien à braire ^^') mais il se pourrait bien aussi que certaines libertés par soucis d'égalitarisme, ont également données les clefs de la déchéance de la populace première du nom, et ouvert le champs de tous les possibles pour des revendications que je jugerais, quelques peu je dirais, puériles ! pour être tout à fait honnête ! Mais on est en droit de se questionner sur ce point ( du moins ceux qui arrivent à déchiffrer entre les lignes).


La production et la consommation, la croissance donc, pour que les plus aisés maintiennent l'augmentation de leur niveau de vie, de leur confort, toujours plus gourmant en luxe, est dépendant de la croissance démographique.

Le capitalisme libéral favorise donc la croissance démographique, d'où la décroissance comme terreur, comme péché, comme désordre, comme tout ce qui peut aider à la discréditer ! Dans les médias ce discours est permanent, car les médias touchent du cash, ils font presque tous parti des élites et ont donc à y gagner, à y maintenir leurs profits de classe pour eux et leur progéniture.


Il n'y aura pas assez de place sur terre pour 20 milliards d'individus !

Mais en réalité, il n'y a déjà plus assez de place pour les existants. La place n'est pas comptable par quelques m² d'habitat, de terre vivrière et de volume d'eau potable... Sauf à vouloir vivre dans une monstrueuse dystopie gestionnaire.


Les êtres humains ont besoin de paysages, d'espaces vierges (supposément), de n'être pas trop présent aux autres également, pour ne pas en permanence les pré-occuper en occupant de l'espace voisin. C'est ce pourquoi la ville a toujours été vectrice de plus de maladie mentale et de suicide que les villages traditionnels.

Ce n'est pas qu'une question comptable. Cette horreur économique, dont les économistes les plus éhontément conscients des limites tentent de façon affligeante d'inventer un découplage entre profits et production réelle. Et qui finalement passe surtout par des fakes jobs, des bullshit jobs, de l'escroquerie, du racket par programmation de l'obsolescence, par abus de position dominante et ententes, etc.


Il FAUT limiter les naissances et arriver à une humanité en qualité et non en quantité.
 
Yannick
Forumeur giga actif
Messages
484
Réactions
-2
Fofocoins
1 399
C'est surtout qu'avec les technologies actuelles avec 8 milliards de singes humains on a bien plus d'impacts sur la planète et ses ressources qu'avec seulement 800 millions et juste une pioche, une pelle et une brouette.
Il faut agrandire la terre.
 
Yannick
Forumeur giga actif
Messages
484
Réactions
-2
Fofocoins
1 399
C'est surtout qu'avec les technologies actuelles et avec 8 milliards de singes humains on a bien plus d'impacts sur la planète et ses ressources qu'avec seulement 800 millions et juste une pioche, une pelle et une brouette.
Il faut agrandire la terre.
 
Yannick
Forumeur giga actif
Messages
484
Réactions
-2
Fofocoins
1 399
Lucy (pourquoi elle est descendue de son arbre cette s****pe ?) qui a démarré l'humanité a 35 000 siècles mais la première guerre mondiale a à peine plus de cent ans avant la seconde 20 ans plus tard.
Pourquoi ?
 
Yannick
Forumeur giga actif
Messages
484
Réactions
-2
Fofocoins
1 399
On associe "croissance" avec "richesse" et "mieux-être", c'est de l'arnaque. C'est tout l'inverse.
 
Chasaki
Forumeur enragé
Messages
836
Réactions
1 100
Fofocoins
14 005
La qualité importe peu à ceux qui s'offrent des prérogatives politiques, administratives et économiques,
Puisque le mot d'ordre est avant tout la préservation de soi (et quand je dis soi, j'entends par là évidemment la chapelle nantis que l'on pourrait situer dans les classes aisés, bourgeoises, uniquement), et dans une plus large mesure, la collectivité conservatrice des privilégiés financièrement !
Et il y a gros à se faire, en terme de marges pécuniaires, accompagné des compromissions, des mesures d'indexation sur les valeurs conquis des services publics et sociales, de la consommation excessive, pour maintenir la production, l'activité, et préserver l'équilibre revenus/cotisations du contribuable médian, dans une optique de centralisation des biens acquis par la figure symbolique oligarchique, et donc la suprématie hégémonique des nations productivistes et libérales.
D'où la perte grandissante des traditions, des fondamentaux nationaux et des principes de prémunition, seul une poignée semblent encore s'en soucier, essentiellement des individus épeurés, dotés d'une mentalité plus traditionnelle et indivisible, et le chiffre fléchit avec le temps.
Le capitalisme libéral favorise la croissance économique dans la mesure où cela ne résulte pas d'une trop grande proportion à l'incorporation sur tout un segment global territorial, là où les yeux semblent davantage se focaliser, et notamment les yeux médiatiques, c'est la garde de la répartition économique dans les grandes villes, et métropoles, au détriment des zones rurales "traditionnelles", mais sans omettre leur existence, évidemment certains domaines, comme l'agriculture, les usines de production industrielle et les fonderies restent une part belle à l'économie globale, mais toujours avec un œil à demi-fermer sur ces thématiques et souvent "problématiques" au sens des apports en aide financière et en considération de la part de la côterie étatique, mais ces derniers, pour reprendre une formule d'un personnage public qui jusqu'à aujourd'hui, semble bénéficier d'une grande "tolérance" juridique et politique, "qui oscille entre apathie et immobilisme" c'est la grande tragédie du déséquilibre et de la trivialité, de l'attitude impulsé par bons nombres de dirigeants dans le monde, de façon plus large.
Les maladies mentales et les suicides, hors mis à raison, une multiplicité des énergies dans l'environnement, est également dû à une source que je qualifierais de plus profonde, plus inhérente, et voir même génétique.
Car le soucis à la survie, et la peur d'aller dans l'inanité ambiante à toujours été à travers les siècles que nous connaissons, l'ADN central de l'efficacité dans l'effort, faire feu de tout bois à la conservation de son existence, entraînant par ailleurs conflits, guerres, massacres, et tueries de masses, et bien sûr, insufflés et motivés par les religions monothéistes notamment,
Ce n'est pas toujours ce que l'on croit découvrir qui est véhicule d'un episode inédit !
L'histoire est là pour démontrer également que la vie est un commencement et une fin, puis un recommencement et une fin, puis un re-recommencement, et ainsi de suite...
Rien n'est dû au hasard, mal nous en a pris, l'homme a la faculté de l'oubli très facile, et cela mènera inéluctablement à une dépression à grande échelle chronique, si ce n'est pas déjà le cas, en réalité...le soucis étant que les velléités du passé sont préservés et gardés en lieu sûr dans les mentalités, et dotent d'une impulsion malsaine, afin de se pourvoir des justifications nécessaires à la prise d'une décision qui ravie ceux et celles qui ne la partageaient pas tous au départ, mais par un effet absorbant, confèrent des droits mortifères et je dirais même, avilissants...
Mais la réalité est brute, et parfois, maussade, sans pour autant être soupçonneuse dans son essence la plus naturelle, c'est que l'on en fait, qui devient perméable dans le jugement, tel est l'adage que je m'autorise à penser.
Les souffrances morales et mentales modernes sont principalement dues à une forte concentration de l'énergie utilisée dans la réflexion, dans la production et l'effort excessif économique, par soucis d'avoir trop peu pour vivre et se nourrir ! qui bien des fois, à pertes de cœur et de raison, supplantent le reste du quotidien, le gros soucis est là, the trouble is here.

La baisse de natalité d'une souche par rapport à l'autre n'est qu'un pieds de nez fallacieux, pour eviter d'articuler l'idée selon laquelle, une civilisation est plus légitime dans la survie qu'une autre, c'est aussi simple que ça...et un aperçu des conséquences de cette déformation cognitive collective, dans son historique, est visible sur des terres se situant à l'ouest.
Il suffit de regarder la lune, plutôt que le doigt.
Cela dit, je plussoie à la grande proportion de l'escroquerie et des fausses promesses délétères de la part de nos contemporain(e)s, subalternes de l'hégémonie parlementaire unipolaire.
C'est d'ailleurs par ce biais que me fait doucement rigoler ceux (et même celles en faite) qui prétendent, qui s'arguent de défendre par la passion des mots et de la langue, les symboles vernaculaires d'une patrie dont ils/elles ont brillamment et insidieusement construits leur image à l'aide des godillots quelques peu désespérées, et qui sortent en faite des mêmes bibliothèques financières, les enchantements de Merlin, à côté, c'est de la pisse de vache ^^
 
Yannick
Forumeur giga actif
Messages
484
Réactions
-2
Fofocoins
1 399
Oui, c'est exact. Mais synthétise bordel ! Ce que tu dis, justement, là, on peut le dire en moins de mots.
Logorrhées sémantiques et analytiques STOP.
Allons à l'essentiel : les plus nantis sont dans le même incendie que les autres, ils vont aussi crâmer en crevant.
 
Chasaki
Forumeur enragé
Messages
836
Réactions
1 100
Fofocoins
14 005
Oui, c'est exact. Mais synthétise bordel ! Ce que tu dis, justement, là, on peut le dire en moins de mots.
Logorrhées sémantiques et analytiques STOP.
Allons à l'essentiel : les plus nantis sont dans le même incendie que les autres, ils vont aussi crâmer en crevant.
Soucis de déclaratifs grossiers pouvant me prêter à des raccourcis, alors j'explicite un tant soi peu, mais je pourrais faire bien plus.
Le cerveau humain est bancal quand il cherche des antagonismes tu sais...
 
Yannick
Forumeur giga actif
Messages
484
Réactions
-2
Fofocoins
1 399
"Si vous ne pouvez pas expliquer une chose simplement cela veut dire que vous ne l'avez pas assez comprise."
 
Baptiste Goumain
Forumeur actif
Messages
43
Réactions
54
Fofocoins
195
Stephen Hawking était très inquiet par rapport à l avenir de l humanité il a dit que notre seul solution pour survivre en tant qu espèce est de coloniser l espace ... comme la surpopulation se développe de manière exponentiel et pareil pour ma surexploitation des ressources je doute qu il ai eu tort alors nos siècles sont ils compté.?

Mais avant d'espérer pouvoir survivre dans l'espace, il faudrait tout d'abord découvrir un autre système solaire, ou il y aurait de l'eau potable ! Mais c'est vrai que je pense que nous n'avons pas encore beaucoup de temps : l'apogée de la poàulation humaine atteindra son point en 2050. MAis s'il y a un apogée, ça veux dire qu'il va aussi y avoir une courbe descendante : et pourquoi est ce qu'elle descendrais ??? C'est préoccupant.
Et dire que la pollution de la planète ne s'est effectué que sur 2 ou trois générations !
 
Chasaki
Forumeur enragé
Messages
836
Réactions
1 100
Fofocoins
14 005
"Si vous ne pouvez pas expliquer une chose simplement cela veut dire que vous ne l'avez pas assez comprise."
😑...Mouai, la pudeur référentielle demande d'attribuer à la fin de la citation pris en otage le nom de son auteur, moindre des choses, et ça ne demande pas de fric.
 
Yannick
Forumeur giga actif
Messages
484
Réactions
-2
Fofocoins
1 399
Il y a un début et une fin à tout. Faut relativiser. La terre n'est pas grand-chose face à l'univers. Elle est proche de la fin, s'pas grave !
 
Yannick
Forumeur giga actif
Messages
484
Réactions
-2
Fofocoins
1 399
😑...Mouai, la pudeur référentielle demande d'attribuer à la fin de la citation pris en otage le nom de son auteur, moindre des choses, et ça ne demande pas de fric.
On s'en fout de qui a dit tel ou tel dire, l'important est de l'entendre.
 
Baptiste Goumain
Forumeur actif
Messages
43
Réactions
54
Fofocoins
195
On s'en fout de qui a dit tel ou tel dire, l'important est de l'entendre.
c'est parce que c'est toi qui a créer cette citation que tu dis ça.
Dans ce cas là autant signé yannick à la fin, ça fait peut-être moins d'effet, mais c'est plus honnête !
T'arrive à passer les portes avec des chevilles aussi enflées ?