Abus sexuels de mon psy ?

melyszaa
Nouveau
Messages
1
Réactions
0
Fofocoins
103
Bonjour à Tous,
Je vais essayer d'être la moins longue possible. Mercredi soir, je suis allée à mon rdv habituel chez mon psychothérapeute, que je vois depuis seulement 1 mois et demi. Nous avions convenu de faire une séance de méditation donc c'est ce qu'on a fait mais avant ça, il m'a demandé de le rejoindre dans la cuisine de son cabinet pour me faire une tasse de thé.

Puis, la séance de méditation terminée (elle a duré 15 minutes), il m'a proposé de me faire un massage d'environ 30 minutes. J'ai trouvé ça bizarre, mais il avait tout le matériel nécessaire pour faire des massages alors je me suis dit qu'il avait l'habitude et que cela faisait parti de son boulot alors j'ai accepté. Il m'a demandé si je souhaitais prendre une douche avant et ne savant pas vraiment où me mettre, j'ai accepté et j'ai pris une douche de 5 min et il m'a donné un peignoir...

Une fois sortie de la douche, il me demande si je suis pudique et lui réponds que oui face à des hommes que je ne connais pas et me rassure en me disant que ça va aller. Je me laisse faire et m'allonge sur le ventre. Il commence à me masser et à me faire des remarques déplacées sur mon physique du type "il faudrait raser la minette" ou "il faut faire du sport pour perdre ce petit ventre" ou "avec les seins que vous avez, vous devez avoir du mal à trouver des soutiens gorges à votre taille" ect... je n'ose même pas répondre. Ensuite, je me mets sur le ventre (j'étais presque nue, je n'avais que ma culotte sur moi) et il me dit "je suis désolé j'ai chaud, je vais enlever ma chemise" ce qu'il a fait sans me demander mon avis et j'ai failli vomir face à cette vision d'horreur. Il a continué le massage tout en me parlant et en me disant de regarder ses tatouages sur le torse ect... j'étais terrorisée. Il commençait donc à me masser un peu partout jusqu'à arriver au niveau de ma poitrine où il s'est arrêté au début en me disant pardon car il l'avait touchée puis il a continuer à masser ma poitrine sans aucun scrupule et sans que je ne lui demande quoi que ce soit. Je n'ai rien dit car j'avais très peur et je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait. Ensuite, après m'être rhabillée, il me dit "la prochaine fois mettez un string 😉".

Aujourd'hui, j'ai encore du mal à comprendre ce qu'il m'est arrivé, je ne sais même pas si je peux considérer ça comme un abus ou une agression sexuelle, je ne sais plus où me mettre ni quoi penser. J'ai besoin vous afin de me faire ouvrir les yeux ou comprendre certaines choses.

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire
 
A.Ries
Forumeur d’exception
Messages
1 510
Réactions
2 698
Fofocoins
2 595
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Plantation d'un arbre via Reforestaction 🌳
Couleur pseudo
Wow TT
Il n'a pas demandé ton consentement, donc techniquement c'est une agression, surtout que vous ne vouliez pas spécialement continuer.

Petit copier coller d'un site :
《 Certaines agressions sont faites dans un cadre institutionnel par une personne travaillant, par exemple, dans un service scolaire, de garde ou de soins, ou dans le cadre d'activités de loisir ou de sport.

La notion d'agression sexuelle recouvre un ensemble de gestes qu'on peut répartir en trois catégories :
  • les agressions sexuelles sans contact physique (exhibitionnisme, voyeurisme, fabrication et visionnement de matériel pornographique) ;
  • les agressions sexuelles avec contact physique mais sans pénétration (attouchements sur le corps et les organes génitaux, baisers, masturbation) ;
  • les agressions sexuelles avec pénétration (pénétration anale, vaginale ou orale avec le pénis, les doigts ou un objet).
Il est important de rappeler que l'idée que se fait l'enfant du geste posé a autant de conséquences que le geste en lui-même. 》

Je ne sais pas votre âge, mais que vous soyez mineure ou majeure, il n'aurait pas dû vous toucher.
De plus, un psychothérapeute n'est pas la pour brusquer ou vous forcer à faire des choses en vous mettant mal à l'aise !!
Il semblait même avoir prémédité son coup, vous devriez porter plainte et en parler avec un maximum de patient qui le voit aussi, car vous ne devez pas être un cas isolé...

Il a fait des remarques qu'il n'avait pas à faire sur vous, ce type n'a rien a faire dans le métier de psychothérapeute !!!!!!
 
P
Philippe
Anonyme
Malheureusement beaucoup de malveillants se dissimulent sous une couverture de professionnels de bienfaisance.
 
duss
Forumeur enragé
Messages
833
Réactions
244
Fofocoins
2 416
Bonjour à Tous,
Je vais essayer d'être la moins longue possible. Mercredi soir, je suis allée à mon rdv habituel chez mon psychothérapeute, que je vois depuis seulement 1 mois et demi. Nous avions convenu de faire une séance de méditation donc c'est ce qu'on a fait mais avant ça, il m'a demandé de le rejoindre dans la cuisine de son cabinet pour me faire une tasse de thé.

Puis, la séance de méditation terminée (elle a duré 15 minutes), il m'a proposé de me faire un massage d'environ 30 minutes. J'ai trouvé ça bizarre, mais il avait tout le matériel nécessaire pour faire des massages alors je me suis dit qu'il avait l'habitude et que cela faisait parti de son boulot alors j'ai accepté. Il m'a demandé si je souhaitais prendre une douche avant et ne savant pas vraiment où me mettre, j'ai accepté et j'ai pris une douche de 5 min et il m'a donné un peignoir...

Une fois sortie de la douche, il me demande si je suis pudique et lui réponds que oui face à des hommes que je ne connais pas et me rassure en me disant que ça va aller. Je me laisse faire et m'allonge sur le ventre. Il commence à me masser et à me faire des remarques déplacées sur mon physique du type "il faudrait raser la minette" ou "il faut faire du sport pour perdre ce petit ventre" ou "avec les seins que vous avez, vous devez avoir du mal à trouver des soutiens gorges à votre taille" ect... je n'ose même pas répondre. Ensuite, je me mets sur le ventre (j'étais presque nue, je n'avais que ma culotte sur moi) et il me dit "je suis désolé j'ai chaud, je vais enlever ma chemise" ce qu'il a fait sans me demander mon avis et j'ai failli vomir face à cette vision d'horreur. Il a continué le massage tout en me parlant et en me disant de regarder ses tatouages sur le torse ect... j'étais terrorisée. Il commençait donc à me masser un peu partout jusqu'à arriver au niveau de ma poitrine où il s'est arrêté au début en me disant pardon car il l'avait touchée puis il a continuer à masser ma poitrine sans aucun scrupule et sans que je ne lui demande quoi que ce soit. Je n'ai rien dit car j'avais très peur et je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait. Ensuite, après m'être rhabillée, il me dit "la prochaine fois mettez un string 😉".

Aujourd'hui, j'ai encore du mal à comprendre ce qu'il m'est arrivé, je ne sais même pas si je peux considérer ça comme un abus ou une agression sexuelle, je ne sais plus où me mettre ni quoi penser. J'ai besoin vous afin de me faire ouvrir les yeux ou comprendre certaines choses.

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire
Ne retourner jamais chez se co**ard vous avez subit des attouchements
 
P
Philippe
Anonyme
Le statut de Psychothérapeute, de "celui qui a fait les études supérieures, qui a le diplôme, les savoirs, et qu'on voit comme libérateur de nos maux" donne un pouvoir qui, c'est logique, attire souvent des pervers qui profitent et abusent de ce pouvoir. Avec bien plus de finesse, donc bien plus d'efficacité que ce gros individu.
 
P
Phillippe
Anonyme
Wow TT
Il n'a pas demandé ton consentement, donc techniquement c'est une agression, surtout que vous ne vouliez pas spécialement continuer.

Petit copier coller d'un site :
《 Certaines agressions sont faites dans un cadre institutionnel par une personne travaillant, par exemple, dans un service scolaire, de garde ou de soins, ou dans le cadre d'activités de loisir ou de sport.

La notion d'agression sexuelle recouvre un ensemble de gestes qu'on peut répartir en trois catégories :
  • les agressions sexuelles sans contact physique (exhibitionnisme, voyeurisme, fabrication et visionnement de matériel pornographique) ;
  • les agressions sexuelles avec contact physique mais sans pénétration (attouchements sur le corps et les organes génitaux, baisers, masturbation) ;
  • les agressions sexuelles avec pénétration (pénétration anale, vaginale ou orale avec le pénis, les doigts ou un objet).
Il est important de rappeler que l'idée que se fait l'enfant du geste posé a autant de conséquences que le geste en lui-même. 》

Je ne sais pas votre âge, mais que vous soyez mineure ou majeure, il n'aurait pas dû vous toucher.
De plus, un psychothérapeute n'est pas la pour brusquer ou vous forcer à faire des choses en vous mettant mal à l'aise !!
Il semblait même avoir prémédité son coup, vous devriez porter plainte et en parler avec un maximum de patient qui le voit aussi, car vous ne devez pas être un cas isolé...

Il a fait des remarques qu'il n'avait pas à faire sur vous, ce type n'a rien a faire dans le métier de psychothérapeute !!!!!!
À ces trois catégories il faut rajouter la quatrième qui est l'agression sournoise sur sa propre libido qui est qualifiée de coupable et perverse par un pervers de psy.
 
Y
Yannick l
Anonyme
Si vous ressentez le besoin d'aller voir un psychothérapeute c'est que vous avez une fragilité, vous êtes une proie pour des tas de psy, pas tous, qui en profitent pour asseoir un pouvoir pervers sur vous, bien plus subtilement et bien plus longtemps que ce c*nnard de t*ocard.
 
Carly92
Forumeur d’exception
Messages
3 957
Réactions
6 119
Age
30
Fofocoins
1 338
Pseudo en italique
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Si vous ressentez le besoin d'aller voir un psychothérapeute c'est que vous avez une fragilité, vous êtes une proie pour des tas de psy, pas tous, qui en profitent pour asseoir un pouvoir pervers sur vous, bien plus subtilement et bien plus longtemps que ce c*nnard de t*ocard.
C'est juste un gros pervers qui profite des pauvres femmes en détresse 😒
 
Bref1234
Forumeur mega actif
Messages
203
Réactions
114
Fofocoins
1 586
Bonjour à Tous,
Je vais essayer d'être la moins longue possible. Mercredi soir, je suis allée à mon rdv habituel chez mon psychothérapeute, que je vois depuis seulement 1 mois et demi. Nous avions convenu de faire une séance de méditation donc c'est ce qu'on a fait mais avant ça, il m'a demandé de le rejoindre dans la cuisine de son cabinet pour me faire une tasse de thé.

Puis, la séance de méditation terminée (elle a duré 15 minutes), il m'a proposé de me faire un massage d'environ 30 minutes. J'ai trouvé ça bizarre, mais il avait tout le matériel nécessaire pour faire des massages alors je me suis dit qu'il avait l'habitude et que cela faisait parti de son boulot alors j'ai accepté. Il m'a demandé si je souhaitais prendre une douche avant et ne savant pas vraiment où me mettre, j'ai accepté et j'ai pris une douche de 5 min et il m'a donné un peignoir...

Une fois sortie de la douche, il me demande si je suis pudique et lui réponds que oui face à des hommes que je ne connais pas et me rassure en me disant que ça va aller. Je me laisse faire et m'allonge sur le ventre. Il commence à me masser et à me faire des remarques déplacées sur mon physique du type "il faudrait raser la minette" ou "il faut faire du sport pour perdre ce petit ventre" ou "avec les seins que vous avez, vous devez avoir du mal à trouver des soutiens gorges à votre taille" ect... je n'ose même pas répondre. Ensuite, je me mets sur le ventre (j'étais presque nue, je n'avais que ma culotte sur moi) et il me dit "je suis désolé j'ai chaud, je vais enlever ma chemise" ce qu'il a fait sans me demander mon avis et j'ai failli vomir face à cette vision d'horreur. Il a continué le massage tout en me parlant et en me disant de regarder ses tatouages sur le torse ect... j'étais terrorisée. Il commençait donc à me masser un peu partout jusqu'à arriver au niveau de ma poitrine où il s'est arrêté au début en me disant pardon car il l'avait touchée puis il a continuer à masser ma poitrine sans aucun scrupule et sans que je ne lui demande quoi que ce soit. Je n'ai rien dit car j'avais très peur et je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait. Ensuite, après m'être rhabillée, il me dit "la prochaine fois mettez un string 😉".

Aujourd'hui, j'ai encore du mal à comprendre ce qu'il m'est arrivé, je ne sais même pas si je peux considérer ça comme un abus ou une agression sexuelle, je ne sais plus où me mettre ni quoi penser. J'ai besoin vous afin de me faire ouvrir les yeux ou comprendre certaines choses.

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire
Si l'histoire est vraie (parce qu'il arrive qu'il y ait des trolls sur les forum),
C'est un abus d'autorité,
Certainement une transgression de leur code déontologique.
Il serait bon de savoir si cette personne a réellement des diplômes de psy.

En tout cas si cela est vrai, allez déposer une plainte en commissariat pour agression sexuelle. Ils n'ont pas le droit de vous la refuser. Ne faites pas de main courante, ça n'aboutira à rien.

De toute façon en parler aux autorités et donner le nom du thérapeute en question sera utile.

Peut être que vous n'êtes pas la seule victime (certainement même).

N'ayez pas honte de décrire ce qui vous est arrivé. Demandez à voir un policier dans une pièce isolée pour en parler (car ils ont tendance à vouloir savoir ce qui vous amène au bureau d'accueil....).

Si vous êtes mineure, il y a de fortes chances que la plainte ne soit pas classée sans suite.

Si cela ne marche pas dans un commissariat, que des abrutis vous refusent votre plainte, déjà vous pouvez leur dire que c'est illégal et qu'ils le savent pertinemment.

Et au pire changez de commissariat.
On peut prendre votre plainte dans n'importe quel commissariat de France, sachez le

Le mieux étant quand même, pour des raisons administratives, de porter plainte dans la ville ou le département où les faits ont été commis.

Vous avez aussi la possibilité d'aller en gendarmerie. Surtout si vous habitez en zone rurale.

Je pense également à une chose, n'oubliez pas de leurs décrire en détail les tatouages qu'il avait sur le torse, et toute tache de naissance ou particularité intime qu'il pourrait posséder. Comme un grain de beauté à un endroit particulier, qu'il vous aurait été impossible de voir s'il avait été habillé..

Ainsi que des détails des pièces dans lesquelles vous êtes allée (particularité de la douche, couleur du peignoir...).

Je ne tiens pas à vous alarmer, mais vu son profil il est aussi possible qu'il vous ai filmé à votre insu, pour garder des vidéos personnelles.
Tout cela, si jamais c'est le cas, pourrait être à votre avantage car cela constituerait des preuves évidentes de ces méfaits lors d'une perquisition de son domicile par exemple..

Donc foncez au commissariat.

Si besoin contacte moi en mp
 
Dernière édition:
Carly92
Forumeur d’exception
Messages
3 957
Réactions
6 119
Age
30
Fofocoins
1 338
Pseudo en italique
Ombre sur pseudo
Couleur pseudo
Si l'histoire est vraie (parce qu'il arrive qu'il y ait des trolls sur les forum),
C'est un abus d'autorité,
Certainement une transgression de leur code déontologique.
Il serait bon de savoir si cette personne a réellement des diplômes de psy.

En tout cas si cela est vrai, allez déposer une plainte en commissariat pour agression sexuelle. Ils n'ont pas le droit de vous la refuser. Ne faites pas de main courante, ça n'aboutira à rien.

De toute façon en parler aux autorités et donner le nom du thérapeute en question sera utile.

Peut être que vous n'êtes pas la seule victime (certainement même).

N'ayez pas honte de décrire ce qui vous est arrivé. Demandez à voir un policier dans une pièce isolée pour en parler (car ils ont tendance à vouloir savoir ce qui vous amène au bureau d'accueil....).

Si vous êtes mineure, il y a de fortes chances que la plainte ne soit pas classée sans suite.

Si cela ne marche pas dans un commissariat, que des abrutis vous refusent votre plainte, déjà vous pouvez leur dire que c'est illégal et qu'ils le savent pertinemment.

Et au pire changez de commissariat.
On peut prendre votre plainte dans n'importe quel commissariat de France, sachez le

Le mieux étant quand même, pour des raisons administratives, de porter plainte dans la ville ou le département où les faits ont été commis.

Vous avez aussi la possibilité d'aller en gendarmerie. Surtout si vous habitez en zone rurale.

Je pense également à une chose, n'oubliez pas de leurs décrire en détail les tatouages qu'il avait sur le torse, et toute tache de naissance ou particularité intime qu'il pourrait posséder. Comme un grain de beauté à un endroit particulier, qu'il vous aurait été impossible de voir s'il avait été habillé..

Ainsi que des détails des pièces dans lesquelles vous êtes allée (particularité de la douche, couleur du peignoir...).

Je ne tiens pas à vous alarmer, mais vu son profil il est aussi possible qu'il vous ai filmé à votre insu, pour garder des vidéos personnelles.
Tout cela, si jamais c'est le cas, pourrait être à votre avantage car cela constituerait des preuves évidentes de ces méfaits lors d'une perquisition de son domicile par exemple..

Donc foncez au commissariat.

Si besoin contacte moi en mp
Très bon conseils merci d'aider cette fille
 
T
Thé_au_miel
Anonyme
A entendre ton histoire j'ai bien l'impression qu'il s'agit de ceci...
C'est dingue il y a vraiment des gens horrible !
En tout cas sache que je te soutiens dans ton traumatisme ! Courage, nous sommes là 😉
 
T
Thé_au_miel
Anonyme
Enfaîte j'est vraiment l'impression d'entendre mon histoire car moi ce n'était pas avec un psy mais un médecin stagiaire...
 
T
Thé_au_miel
Anonyme
Vue que je ne suis pas enregistré je te raconte mon histoire ici en espérant que tu te sente comprise.

Un jour je suis aller chez mon médecin pour me faire un examen pour mon dos, le médecin était sensée faire des palpation pour voir si tout aller bien.
Malheureusement quand je suis arrivé à son bureau je n'est pas vue la femme que j'ai l'habitude de voir (mon docteur) mais un homme, un stagiaire plus précisément.
On discutais tranquillement jusqu'au moment où j'ai senti sa main se poser sur mes cuisses et me caressée. Il arrêta quand je le regarda et me dit "on passe au examen ?" Dans les 15 premières minutes tout aller très bien jusqu'au moment où il commença à me palper les fesses et une partie des seins (j'étais couché sur le dos) ensuite il m'a dit, à votre âge nous devons regarder si vous n'avez pas un signe du cancer des seins alors sans mon accord il a commencé à me toucher la poitrine sachant que ma poitrine étais nue. J'étais paralysé...pendant 10 minutes ils m'a fais ça... ensuite, le rendez vous c'est finis et il m'a dit : " j'ai bien aimais m'occuper de vous ! On remet ça quand vous voulez. Depuis ce moment je me sens sale et triste...
Aidez moi je vous en supplie
 
F
Fanouche7
Anonyme
Vue que je ne suis pas enregistré je te raconte mon histoire ici en espérant que tu te sente comprise.

Un jour je suis aller chez mon médecin pour me faire un examen pour mon dos, le médecin était sensée faire des palpation pour voir si tout aller bien.
Malheureusement quand je suis arrivé à son bureau je n'est pas vue la femme que j'ai l'habitude de voir (mon docteur) mais un homme, un stagiaire plus précisément.
On discutais tranquillement jusqu'au moment où j'ai senti sa main se poser sur mes cuisses et me caressée. Il arrêta quand je le regarda et me dit "on passe au examen ?" Dans les 15 premières minutes tout aller très bien jusqu'au moment où il commença à me palper les fesses et une partie des seins (j'étais couché sur le dos) ensuite il m'a dit, à votre âge nous devons regarder si vous n'avez pas un signe du cancer des seins alors sans mon accord il a commencé à me toucher la poitrine sachant que ma poitrine étais nue. J'étais paralysé...pendant 10 minutes ils m'a fais ça... ensuite, le rendez vous c'est finis et il m'a dit : " j'ai bien aimais m'occuper de vous ! On remet ça quand vous voulez. Depuis ce moment je me sens sale et triste...
Aidez moi je vous en supplie
 
Sujets similaires Réponses Date
Abus de pouvoir 0
Des avis sur mon accent belge 0
Prochainement sur mon blog… 6
Sujets similaires



Les membres Foforum ont déjà plantés 8 arbres 🌱 grâce à leurs Fofocoins. Comment ça marche ?